Tout savoir sur les travaux Vélib’
jeudi 23 novembre

Tout savoir sur les travaux Vélib’

admin
38Je partage

La phase de transition vers le nouveau service Vélib’ Métropole a démarré début octobre et va s’étaler jusqu’à fin mars 2018. Durant cette période, les 1 200 stations Vélib’ existantes sont démontées et remplacées. 200 nouvelles stations vont également être installées, à Paris et dans les 68 communes de la Métropole qui ont choisi d’adhérer au service.

A la mi-novembre, 537 stations actuelles ont été démontées et sont en cours de réinstallation. Au 31 décembre, ce sont au total 600 stations qui auront été démontées.  

Les travaux de transformation durent approximativement 6 à 8 semaines pour chaque station. Les nouvelles stations seront mises en service le 1er janvier 2018. A cette date, toutes les stations du service actuel seront désactivées et les stations du nouveau service Vélib’ seront mises en service progressivement d’ici le printemps 2018.

Pour mieux anticiper vos déplacements, plusieurs outils sont à votre disposition :

     *   L’application Vélib’. Pensez à télécharger la dernière mise à jour pour avoir les bonnes informations sur les stations disponibles !

     *   Le site velib2018.com et sa carte interactive qui vous permet de localiser :

         – les stations ouvertes (avec nombre de vélos et de places disponibles),

         – les stations dont les travaux débuteront au cours des 2 prochaines semaines,

         – les stations en travaux.

Tous les détails sur les nouveaux vélos et les nouvelles offres sont disponibles sur le site www.velib2018.com.

Pour tester les nouveaux vélos, un Velib’ Tour est organisé jusqu’à la mi-décembre dans une trentaine de villes. Retrouvez les dates sur velib2018.com.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Mathieu_exCO dit :

@Sylvain
Lors de la refonte de ce blog vers 2011 si ma mémoire est bonne, la ville de Paris avait indiqué au comité d’usagers Vélib’ (qui existait encore à l’époque) qu’elle ne répondrait pas aux commentaires sur le blog.

isa dit :

j’enrage, avoir payé un abonnement annuel qui devient inutilisable, c’est inacceptable, c’est du vol. ça marchait si bien, quel dommage , c’est navrant.

Sylvain dit :

Bonjour,
La Ville de Paris aura-t-elle un jour l’intelligence et la politesse de répondre à toutes nos question?

Bornant Richard dit :

Ce qui me console c’est que les seuls utilisateurs aujourd’hui des Vélib sont ceux qui les ont volés et/ou dégradés. Comme tous les utilisateurs ayant pris un abonnement je ne peux plus utiliser ce service. Maintenant nos Elu(e)s qui ont lancé intelligemment ce service Vélib réalisent-ils qu’ils cassent cet élan simplement par ce changement de prestataire ?… Etait-ce indispensable de remplacer toutes les bornes Vélib, ??!! de détruire tous les Vélib 1ere génération pour des « vélos intelligents » verts et bleus plus « design » ??!! de virer le personnel de JCDecaux qui n’a pas démérité durant toutes ces années ??!! de perturber ce service pendant 6 mois au moins pour les très nombreux usagers sans contrepartie(s)??!! Heureusement que nos Elu(e)s n’ont pas été perturbé par ces problèmes lors de leur déplacement en voitures de fonction…

Floret Sylvie dit :

C’est honteux en ce moment , je suis abonnée depuis plusieurs années et c’est très pénible les stations ferment les unes à côté des autres au lieu de fermer une sur deux .De plus les vélos ne sont plus du tout entretenus .Quel gâchis Mme Hidalgo on supprime les voitures mais il n y a plus de vélos nom plus Il serait souhaitable de bénéficier de remboursement ou de prolongation d’abonnement Nous avons tous payer pour un service presque inexistant .faites quelque chose de concret au lieu de faire de la pub pour les restos ;ce n’est pas pour cela que nous avons payer .

Anne Diparigi dit :

Malgré les promesses/effets d’annonce: « une station sur deux sera tjs opérationnelle près de chez vous », il n’y a plus de station en fonction autour de chez moi à moins de 15 mn à pied. ça ne vaut donc plus le coup. Ce qui fait que d’un côté je paie un abonnement qui ne me sert plus du tout compte tenu de la gestion CALAMITEUSE du changement, et de l’autre j’achète des tickets de métro pour pouvoir me déplacer dans Paris. Un remboursement d’une partie de l’abonnement ou un prolongement d’au moins trois/quatre mois, pour non respect de la continuité du service (voire pour rupture de contrat), est indispensable !!! Mais est-ce que la Mairie de Paris lit ces commentaires? Le silence est assourdissant au-delà des autosatisfecit qu’elle s’octroie depuis le début de l’opération.

FLaurent dit :

La réalité c’est que le service est devenu totalement POURRI: le nombre de stations devient ridiculement bas , quand une station reste ouverte elle est soit vide soit pleine et la plupart des vélos ne fonctionnent pas (chaîne, pneus…). Et à chaque fois, par contre je vois les nouveaux vélos vert.
Est-ce que la Mairie a entendu un jour parler de la gestion du changement??

FREYMOND dit :

Ce beau discours sur la rénovation en cours des stations, c’est du bla-bla. La réalité, c’est que le Velib est devenu de fait inutilisable dans Paris. La transition d’un système à l’autre a été particulièrement mal organisée. Un exemple : à côté de chez moi une station est bloquée depuis 1 mois sans que les travaux aient commencé ! La moindre des choses serait que tous les abonnements soient prolongés de trois mois.

RONIDARO dit :

c’est vraiment le bazar, plus moyen de trouver une station operationnelle sans faire des km a pied et pour trouver des velos HS !!!! et si l’on reussit l’exploit d’en trouver un (pas trop en panne…) on ne peut plus le déposer…
La mairie nous dit de prendre le velo mais est incapable d’assumer une transition….
C’est vraiment scandaleux !
je paie un abo qui ne sert a rien !!!

Berthon dit :

Je suis tellement rage du service Velib en ce moment… Mais pourquoi changer des vélos qui fonctionnaient si bien?? on a rien demandé … et on nous fait CHIER pendant 6 mois… Personnelement, je n’ai pas du tout envi d’avoir les nouveaux vélos.

philippe dit :

j’ai souscrit à vélib depuis plusieurs années car j’avais une station Vélib en bas de chez moi, et une près de mon travail. Depuis fin octobre les deux sont fermées. Je n’utilise plus Vélib depuis ce moment-là car Vélib ne me fournit plus le service pour lequel je m’étais abonné. Pourtant Vélib ne m’offre aucun dédommagement. Ce n’est pas correct.

grangé dit :

Personnellement je n’essaie même plus de prendre un velib. Plus de station à des km à la ronde ou de longues dizaines de mn d’attentes pour rendre un vélo. Allons nous être dédommagés pour ces mois de service annulés? Et c’est vrai qu’il y a là un énorme gâchis de temps et de matériel…

Laurent 75002 dit :

encore faudrait-il que le site veli2018.com donne des informations fiables. Pour l’appli je n’ai pas essayé, mais il para^t que c’est la même chose.
Oui, cette « transition », dont manifestement l’éventualité n’a jamais été anticipée par personne il y a dix ans lors du lancement de Vélib, est très pénible pour les abonnés à l’égard desquels on est pour le moins désinvolte du côté du fournisseur mais aussi, finalement, de la mairie qui n’a pensé à rien et laisse tout le monde se débrouiller. Quelle lourdeur, quel gaspillage monstrueux de matériel, de temps, d’énergie, que tous ces travaux, c’est ridicule.
et on ne dit rien de l’état d’entretien des vélos qui restent encore en service. C’est un peu la politique de la terre brûlée chez Decaux.
On en est presque à envisager de prendre le métro, ou même le bus, c’est dire à quelle extrémité nous sommes acculés.

Dupuis dit :

Transition gérée de façon bien légère vis à vis des abonnés, ce n’est franchement pas très correct et pas très respectueux des engagements.

gimon dit :

J ai beau avoir mis à jour l application
à chaque fois que je veux prendre ou rendre un vélo je tombe sur des stations ouvertes d après l application ou avec que des vélos en panneer/ ou bornes rouges
je perds en moyenne 15/30 min pour chaque trajet effectué et aucun moyen de signaler la station mal repertoriee

Abfab dit :

de moins en moins de bornes même en marchant pour en trpuver
Et quand on en trouve.Soit les vélos sont endommagés, soit station pleine mais bloquée alors que l appli annonce des vélos disponibles

Jean-Marc Pinaud dit :

Tout cela est lamentable beaucoup de stations sont déjà inutilisables et je lis que tout ne sera pas remis en service avant le printemps. Et cela pour quelle amélioration ? On demande à voir !
J’espère au moins qu’une partie de l’abonnement va être remboursé…

Jacques Bousquet dit :

Transition on ne peut plus mal gérée. On veut nous faire reprendre la bagnole??

Théo dit :

Bonjour,
Je suis un fidèle client vélib’ et j’ai des questions :

Pourquoi un tel manque d’informations ?
Pourquoi ne pas indiquer à l’avance le début des travaux directement dans les stations concernées ?
Pourquoi l’application nous promène de stations fermées, vides ou pleines, en nous faisant croire l’inverse ?
Pourquoi les vélos sont-ils systématiquement hors d’usage depuis un mois ?
Pourquoi tant de bornes « rouges » avec des vélos fonctionnels dans les stations ?
Pourquoi une telle augmentation des tarifs ?

Cordialement.

Bonne journée.

Marc Delouze dit :

Je me suis trouvé à tourner pendant une trentaine de minutes, à minuit, afin de trouver un emplacement pour raccroché mon Vélib! Stations en travaux, ou rendues inactives, ou désespérément pleines… J’en conclue que je n’utiliserais plus de Vélib jusqu’à ce que les nouvelles stations soient en activités. Ce qui représente tout de même un sérieux accroc dans le contrat reconduit tout récemment ! Permettez-moi de trouver vos explications quelque peu « légères », voire cavalières.

PARISE Didier dit :

A propos des travaux Vèlib.
Ce qui n’est pas précisé, c’est que les travaux sont dus au changement de prestataire.
Le service est quasiment inutilisable depuis le début des travaux :
– il n.y a plus de maintenance sur les vélos (on ne voit plus du tout de véhicules Decaux et plus des 3/4 des vélos en station sont defectueux)
– vu que la moitié des stations sont fermées quand on a eu la chance de trouver un vélo qui fonctionne il n.y a pas moyen de le garer.
J.avais renouvelé mon abonnement en octobre mais j.ai renoncé à utiliser du service. Je pense qu’un dédommagement est justifié !

Jean Bonnefoy dit :

en espérant que les abonnés (surtout ceux, comme moi, fidèles, depuis le premier jour en juillet 2007) auront droit à un geste commercial puisque le service est désormais quasiment inutilisable avec bien plus de la moitié des stations en travaux, fermées, neutralisées ou carrément disparues et bien sûr, le nombre de vélos (en état de marche) réduit en proportion

Nicolas dit :

Depuis qu’il a perdu le marché avec la ville, Decaux n’assure plus la maintenance des vélos dans les 50% des stations restant encore disponibles, c’est une évidence. Plus que la moitié du service assuré, plein de vélos inutilisables ou de bornes inaccessibles, la mairie de Paris se fiche de ses abonnés ! C’est un scandale !
Je demande le remboursement à hauteur de la moitié de mon abonnement Passion car le service n’est plus assuré et nous sommes les otages de Decaux et les dindons de la farce que nous joue la mairie de Paris ! Pour moi il y a rupture de contrat et la ville doit agir en urgence pour dédommager les abonnés.
Abonnés Vélib, mobilisez vous et agissez !! Inondez de mails, de tweets et de courriers la mairie de Paris pour obtenir gain de cause.

Philou dit :

Service tres dégradé, inadmissible dans le monde réel. Ou sommes nous?je regrette mon réabonnement.
Comment bénéficier de le prolongation de 6 mois? Peux-t-on être remboursé de l’abonnement ?

Eddy dit :

Qui plus est, je constate qu’un certain nombre de « vieilles » stations, indiquées sur https://www.velib2018.com/carte-des-stations comme « Station ouverte », sont en réalité éteintes et donc inutilisables (avec, souvent, de nombreux vélos). Un geste de révolte de la part de l’ancien prestataire ?

KIRSTETTER Nathalie dit :

J approuve totalement les différents commentaires.Je rajouterai que les quelques vélos encore en service sont pour la plupart hors d’ état d utilisation(crevés, déraillés etc…).Nous payons donc pour un service qui n est plus du tout assuré.Que fait donc notre « chère  » maire de Paris,elle qui prône l’écologie?Elle qui a préféré un autre fournisseur que Decaux…peut être plus intéressant financièrement…en tous cas pas pour nous; utilisateurs.

LAURE dit :

Au vu de tous les commentaires (que je partage), il me vient une furieuse envie d’aller voir vers les vélos vert pomme, pas vous ?
A moins que Vélib’/Ville de Paris ne réagisse, et vite, en nous offrant un dédommagement – une prolongation gratuite de 6 mois de nos abonnements serait simplement équitable ; plus serait une façon élégante de se faire pardonner de nous avoir pourri notre vie de cycliste pendant des mois !

Fabien dit :

Mon analyse :
6 mois sans un service conforme au contrat = prolongation gratuite de 6 mois pour les abonnés.

Jean François dit :

Ceci montre bien que malgré toute la pub présentant Paris comme un modèle de ville écologique, le vélo n’y est pas une priorité. Imagine-t-on une rénovation des lignes de bus qui conduise à la fermeture d’un tiers des stations pendant 3 mois? Manifestement la transition a été mal négociée avec le nouveau prestataire. Les responsables doivent le reconnaître et montrer qu’ils s’attachent à remédier à cette situation le plus vite possible.

Sophie Dilman dit :

Bonjour,
Nous payons un abonnement et le service n’est plus assuré !
Voilà bien longtemps que les bornes que nous utilisions one été désactivées !?…
Allons nous bénéficier de compensations pour ces gros dérangements ?
Cordialement,
Sophie Dilman

Claire dit :

Bonjour, sachant que toutes les stations Vélib sont fermées autour de chez moi et de mon travail, comment prévoit-on de dédommager les abonnés ?

christian dit :

Bonjour, compte tenu des très grandes difficultés à utiliser velib dans cette phase transitoire, que compte faire velib pour dédommager les abonnés ?

Cordialement

VOYDEVILLE Françoise dit :

Bjour, la Mairie de Paris trouve t’elle normal que 537/1200 stations soient fermées, soit 44% à la mi-nov, certaines ne sont même pas en travaux alors que fermées depuis plusieurs semaines!!! De +, bcp de vélos sont en très mauvais état, pas réparés, c’est la bérézina. La gestion de la transition est scandaleuse, au détriment des utilisateurs….Merci et cdt

Christian Nedzvedsky dit :

Que deviennent mes heures cumulées sur les stations Velib’+ ?

CAVAILLOLES Michel dit :

Quel gigantesque GACHIS !
Démonter des équipements qui fonctionnent bien pour en mettre d’autres dans la pure logique de concurrence capitaliste… Je croyais que le vélo c’était ECOLOGIQUE ?

Hagneau Isabelle dit :

Comment peut-on avoir le plan des nouvelles stations à Asnières, Courbevoie et Bois-Colombes ?
Comment peut-on avoir le calendrier prévisionnel d’ouverture de ces stations ?
Merci

Clémence dit :

Bonjour,
Y aura t-il une compensation financière pour les abonnés ? Parce qu’en gros cela signifie plus ou moins 3-4 mois d’indisponibilité du service Vélib !

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...