Enquête : quelles sont les villes les plus cyclables ?
mercredi 11 octobre

Enquête : quelles sont les villes les plus cyclables ?

admin
3Je partage

La Fédération française des usagers de la bicyclette, lance la première édition de l’enquête nationale « Baromètre des villes cyclables » sur le site parlons-velo.fr. Elle a pour objectif de recueillir le ressenti des usagers sur la cyclabilité de leur ville afin d’en réaliser un classement. A vos claviers !

Les résultats permettront aux collectivités de mieux cerner les attentes des citoyens qui souhaitent se déplacer à vélo. La FUB invite le plus grand nombre de citoyens à répondre à cette enquête qui contribuera aux échanges des Assises nationales de la Mobilité, notamment pour améliorer la sécurité et les conditions de déplacement à vélo dans les villes françaises.

L’enquête est disponible en ligne jusqu’au 30 novembre 2017 et s’adresse à tous les cyclistes de France, actuels et potentiels, quel que soient leur âge, leur genre ou la fréquence de leurs déplacements.

Au programme : une quarantaine de questions, classés en 5 catégories.

  • Ressenti Général
  • Sécurité
  • Confort
  • Importance du vélo
  • Stationnement et services

6 questions à Charles Maguin, administrateur responsable de l’enquête.

Comment seront classés les villes-vélo ?

Pour cette première édition il n’y aura qu’un seul classement, basé sur la moyenne des notes données par les usagers du vélo pour la ville. Chacune des questions est notée sur 6 et c’est la moyenne de l’ensemble des questions qui donne la note de la ville. Nous aurons pris soin de ne conserver que les villes ayant suffisamment de réponses valides pour que le résultat soit statistiquement solide. Les villes n’ayant pas suffisamment de réponses seront écartées.

Il y aura un classement par catégorie de villes : les grandes métropoles, les villes moyennes, les petites villes.

En 2020 pour la 2e édition, il y aura un 2e classement, en fonction des progrès réalisés : les villes ayant fait le plus d’efforts pour le vélo seront les mieux classées même si elles ne sont pas encore au niveau des villes les plus cyclables.

Quel exemple de ville faudrait-il suivre ? 

En France, Strasbourg est la référence. Grenoble est également un très bon exemple qui progresse à grand pas. Bordeaux clôture le podium. Mais il est également possible de citer de plus petites villes qui font des efforts comme Sceaux, Bourg-en-Bresse, Pont-Sainte-Maxence…

Comment serait la ville-vélo idéal ? 

La ville idéale pour le vélo est celle où tout le monde se sent bienvenue à vélo et où choisir ce mode de déplacement apparaît tout à fait normal : réseau de pistes cyclables connecté et bien conçu, quartiers résidentiels apaisés, stationnements vélos près des commerces et des gares… C’est aussi une ville qui ne s’est pas étalée et dans laquelle les commerces de centre-ville n’ont pas été éliminés par les centres commerciaux de périphérie, inaccessibles à vélo.

A Paris, comment améliorer le quotidien à vélo ?

À Paris il manque principalement un réseau de pistes cyclables de qualité et du stationnement vélo sécurisé car les immeubles ont souvent peu de place pour les vélos. La mairie y travaille au travers de son plan vélo.
gg

Quels genres d’événements auront lieu à Paris ?

Les associations membres de la FUB organisent des distributions de flyers pour faire connaître l’enquête au grand public. Par ailleurs Une opération de sensibilisation au respect des pistes cyclables est en préparation. Enfin l’association Paris en Selle organisera début 2018 une conférence sur le thème de la place des cyclistes femmes dans la ville : les villes vraiment cyclables ont une vraie parité à vélo et ce n’est pas encore le cas à Paris !

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

madeleine dit :

bonjour
merci de consacrer TOUT un article sur le vélo en ville.
en banlieue parisienne, il n’y a pratiquement de voies aménagées pour la sécurité des cyclistes. en vélo, on risque la mort.
que faut il faire pour le vélo ?
réponse : faire du vélo

Abfab dit :

Je rajoute que la Ville sera une ville « vélos » quand on sera sûr qu’en étant à vélo on aura la certitude de ne pas être doublé par la droite, par la dorite ou la gauche dans un couloir partagé vélos bus; Quand on sera sûr de ne pas se retrouver face à un 2 roues qui a décidé de couper laligne continue et rouler à contre sens. Une ville cyclable quand aussi les cyclistes respecteront les feux les passages piétons, les trottoirs…
La ville veut « vendre » une idée de « vivre ensemble » et de respect mutuel. Partout dehors ou dans les réseaux metro/rer c’est en majorité le « moi d’abord » le reste « je m’en fous »

Abfab dit :

A Paris, ce qu’il manque surtout c’est le respect
Le marquage au sol existe. Lignes continues, pistes cyclables, couloirs de vélos
Sas aux feux. Et dans la très grande majorité, la Préfecture et la Ville « ferment » les yeux.
On voit ainsi nombre de voitures motos scooters conisderer qu ils ont tous les droits. Lignes continues coupées, sens interdits brulés, arrêt aux feux sur les sas reservés aux vélos, utlisation des pistes cyclables comme moyen de dépasser tout le monde quitte a taper piétons et vélos. Utlisations des trottoirs et allées pietonnées comme route. Avec le nombre important de caméras, les sanctions doivent être systématiques.

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...