Etes-vous prêts à vivre 3 semaines sans voiture ?
mardi 13 juin

Etes-vous prêts à vivre 3 semaines sans voiture ?

admin
5Je partage

Le « défi 7 jours sans voiture » lancé par la Mairie que de nombreux parisiens ont réussi à accomplir l’année dernière reprend du service. Mais cette fois, le défi va plus loin. Cette année, les Parisiens sont invités à laisser de côté leur voiture, scooter, et autres véhicule motorisé, pendant trois semaines d’affilés. Etes-vous prêts à relever le défi ? 

Le 1er octobre prochain, pour la 3e année consécutive, la Journée sans voiture est de retour. L’occasion de vivre une journée plus apaisée et mieux partagée dans Paris. Elargie à toute la ville, on pourra se balader tranquillement et en toute sécurité. Si ce n’est, bien sûr, qu’il faudra éviter les piétons.

Comparé à un dimanche classique, cette journée, où la circulation automobile était réduite, a permis une baisse drastique des niveaux de pollution et de bruit. La Préfecture de Police a enregistré une baisse de la circulation de 42% dans le centre de Paris et de 25% sur l’ensemble du territoire parisien. De son côté, le service de vélos partagés Vélib’ a connu un record historique de location : 144.089 Vélib’ ont été loués, soit près de 2 locations par seconde, en augmentation de 35% par rapport au dimanche précédent.

une-journee-sans-voiture-e1472121638914

Les Parisiens ont pu flâner au grand air ou participer à l’une des 130 animations gratuites. Par exemple, la Place de la République accueillait un concert de folk et de reggae, ainsi qu’un village dédié aux initiatives écoresponsables.

Encore une bonne raison de se mettre au Vélib’ non stop pendant 3 semaines ! C’est aussi l’occasion de découvrir d’autres modes de transports alternatifs (Autolib’, bus…). À la suite de cette expérience éco-responsable, les participants se verront remettre des lots lors d’une cérémonie organisée par la Ville de Paris.

Parmi les objectifs de cette journée se trouvent la sensibilisation des habitants et rappeler la nécessité de modifier son comportement vis-à-vis de la voiture. Un symbole qui montre que les villes peuvent (et doivent) inventer des alternatives concrètes pour lutter contre la pollution de l’air liée au trafic routier.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

jean Bonnefoy dit :

Et quand on utilise velib et/ou autolib 52 semaines par an, où doit-on aller chercher sa médaille ?

CEDRIK dit :

Non, non et non! Je suis handicapé, les bus ne sont pas climatisé. Alors vos conneries qui polluent plus (méga bouchons pour les villes qui entourent Paris,
ou comment refiler sa merde aux autres ) ou rouler à fond sur le premier rapport pour atteindre les 30 km/h ou les scooters et vélos qui font n’importe quoi sur la route ou pire, les trottoirs, les rues à contresens où vous n’avez aucune chance de voir débouler un vélo ayant pris la moitié de la rue à sens unique, c’est un permis au suicide assuré.
IL EXISTE UN CODE DE LA ROUTE NATIONALE ET IL N’EST PAS FAIT POUR LES CHIENS MAIS POUR PRÉVENIR AU MAXIMUM TOUT RISQUE DANGER OU DE COLLISION. MME HIDALGO, JE VOUS INVITE À PRENDRE LES LIGNES À, B, .. POUR ADMIRER LEUR PROMPTITUDE ET LA QUALITÉ DE SERVICE SANS CLIM. MAIS VOUS VOUS EN FICHEZ BIEN DES PERSONNES ! VOUS FAITES DES LIEUX QUI SONT PARCOURUES PAR 800000 PERSONNES, JE PENSE AUX QUAIS ET QUI PARALYSE CHAQUE JOUR PLUSIEURS MILLIONS DE PERSONNES QUI VEULENT BOSSER, MÊMES LES ARTISANS RÉFLÉCHISSENT À DEUX FOIS AVANT DE PRENDRE UN CHANTIER PRIVÉ SUR PARIS CAR ILS SONT SÛRS DE PERDRE 2 HEURES DE LEURS TEMPS DE TRAVAIL DANS LES EMBOUTEILLAGES.
PARIS EST DEVENUE UNE MACHINE À FRIC ET À UTOPIE!

Michel dit :

Paris sans voiture ! au secours ! moi qui ne me déplace qu’à vélo (ou bus), je ne vais pas pouvoir insulter les automobilistes irrespectueux… il y en avait tant ! encore une espèce en voie de disparition…

PETIT dit :

Trois semaines sans Madame Hidalgo serait aussi très bien. Car malheureusement on peut avoir besoin de sa voiture et je considère ces journées gadgets comme une atteinte aux libertés individuelles.
Il faut

Matthieu Brila dit :

Ah super !
Ne pourrait-on pas faire également la « Journée sans transports encommun en retard ou annulé » ? Puis la semaine ? Voire même les 3 semaines ?
Les 2 dernières dois que j’ai voulu prendre le RER E à Champigny et ce, à deux semaines d’intervalle : « Trains supprimés, retour à la normale à partir de 12h00 » nous a-t-on dit. Très fiable quand on doit aller bosser…

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...