La petite ceinture s’agrandit !
mercredi 10 mai

La petite ceinture s’agrandit !

admin
0Je partage

Paris s’étend pour nous proposer le meilleur de la ville et des idées, surtout lorsqu’il s’agit de la Petite Ceinture. Certains tronçons sont déjà utilisés, d’autres restent abandonnés. Projetant d’élargir encore davantage la possibilité de visite d’espaces de la petite ceinture, Anne Hidalgo a annoncé en avril l’ouverture de 6,5 km de linéaire supplémentaire entre 2017 et 2020. Une bonne nouvelle pour nous les amoureux de la nature ! 

Donner la possibilité de se promener à travers un lieu à charge historique en préservant et renforçant le patrimoine naturel, c’est le but du projet initié entre la Ville de Paris et le réseau ferré de France. Alors que l’on compte déjà plusieurs de ces promenades, sentiers ou jardin partagés au cœur de Paris  dans les 12e (rue Claude Decean), 14e (rue des Coulmiers), 15e (linéaire de 1,3 kilomètre et une superficie de 3,5 hectares), 16e (entre Auteuil et La Muette) et 18e (rue du Ruisseau) arrondissements, un plan programme a depuis 2016  été initié par la ville de Paris et validé l’utilisation de ces espaces désormais consacrés à la promenade, la randonnée et à la découverte des sites.

#thisisparis but not the usual spot, urban exploration with @fletchy1 a little off the beaten path but with the foot traffic in this place you wouldn’t think it is off the beaten path #topparisphoto #communityfirst

Une publication partagée par Patrick Colpron #ThisisParis (@patrickcolpron) le

Les visiteurs pourront donc maintenant fouler un sol qui a été durant le Second Empire la voie ferroviaire transportant marchandises et quelques 39 millions de voyageurs chaque année. A venir notemment en 2018, des ouvertures dans le 20e (accessible au public depuis la rue de la Mare et la rue Ménilmontant), 14e (entre la promenade Broussais, et l’avenue du Général-Leclerc à la hauteur de l’ancienne gare Orléans-Ceinture.) et 17e arrondissements de Paris (le long du boulevard Pereire à l’ouest de la place de Wagram et la rue de Saussure).

Et, si vous vous sentez âme d’urbaniste ou que vous souhaitez vous y essayer, sachez que votre rêve est tout à fait réalisable : l’aménagement de ces espaces se fait en collaboration avec des associations et les habitants des quartiers correspondants ont libre droit de s’y allier pour imaginer l’usage qui pourra en être fait. Parmi les collectifs mandatés pour leur venir en aide, on compte l’Agence Floquard et Dior, l’équipe OIKOS et Le bruit du Frigo, spécialisés dans l’Urbanisme et le paysagisme, habitués à proposer des chantiers de co-construction et à travailler sur la thématique « mobilités ressources ».

D’ici 2020, c’est en tout une superficie totale de 20 hectares d’espaces verts préservés  qui sera donnée à voir. De quoi faire une petite trotte en ayant le cœur léger : marcher pour la biodiversité, c’est déjà plus que marcher.

Laisser un commentaire

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...