Le froid débarque… comment le braver à vélo ?
jeudi 13 octobre

Le froid débarque… comment le braver à vélo ?

admin
0Je partage

Nous sommes passés de 25° à 6° en si peu de temps… Gare au choc thermique et au coup de froid ! Mais détrompez-vous, le vélo n’est pas si difficile, compliqué, fatigant, dangereux qu’il n’y parait. Alors Comment rester un warrior du froid ? Voici quelques astuces à suivre pour ne jamais devoir quitter son Vélib’ ou son vélo.

1. Les accessoires indispensables : bonnets, gants, manteau

Ça paraît tout bête, mais préférez des gants qui ne laisse pas rentrer l’air et un bonnet qui couvre bien les oreilles. Souvenez-vous que si le froid peut être ressenti comme perçant, on se réchauffe par l’effort. Et surtout on va plus vite, donc le froid est moins pesant… LeCyclo.com propose tout un tas d’accessoires pour améliorer votre confort comme ces manchons à mettre sur les poignets, ces chauffettes pour les mains ou ce bandeau qui garde la tête au chaud.

2. La technique des trois couches minimum

Attention au chaud-froid post sprint ou montée de côte. Adoptez la stratégie « peau d’oignon » : toujours être en mesure d’enlever ou d’ajouter une couche à n’importe quel moment ! Vous pourriez être tout transpirant en arrivant à destination, mais au moins vous pouvez enlever ces couches humides en trop. Après la première couche qui gère la transpiration, on enfile un pull qui garde la chaleur. Pour finir, la veste imperméable, en contact avec l’air ambiant, vous protège des viles attaques extérieures (vent, froid, pluie, neige…).

Cold-weather-Riding-Gear-Patrol-Lead-1440-

3. Garder l’équilibre et la chaleur

Une fois en selle, ne pas se laisser engourdir par le froid. S’il est toujours possible de se réchauffer à l’arrière d’un bus ou d’un car touristique, le mieux est de garder le rythme en ne se mettant pas dans le rouge dans les 5 premières minutes.

4. Restez visible et vigilant sur la météo

Par temps de pluie, rester sur ses gardes : les automobilistes ont une visibilité réduite et la chaussée se fait glissante. Méfiez-vous particulièrement des secteurs pavés de la capitale où il est préférable de freiner avec douceur pour ne pas se retrouver la tête dans le guidon.

La pluie peut également altérer la vue des automobilistes. Lorsqu’il fait sombre, montrez que vous existez, quitte à rouler au milieu d’une rue étroite. Et surtout, utilisez autant d’accessoires jaune fluo que possible !

5. N’allez pas trop vite

Enfin, si vous tentez de grappiller quelques secondes en remontant un sens unique ou en roulant sur un trottoir, n’oubliez pas que c’est interdit, les températures négatives n’ont jamais évité les prunes…

Si le brouillard rend la chaussée super glissante, prévoyez de freiner bien à l’avance !

Laisser un commentaire

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...