Rencontre avec Artcrank, le collectif de l’expo I Vélib’ I can Fly
jeudi 9 avril

Rencontre avec Artcrank, le collectif de l’expo I Vélib’ I can Fly

admin
0Je partage

Vélib’ collabore avec le collectif de sérigraphes et de fous du guidon ARTCRANK depuis plusieurs années à travers des expositions ayant pour thème Paris et… Vélib’ bien sûr. Cette année I Vélib’ I can fly, l’expo où le vélo est roi, a lieu à l’Hôtel de Ville de Paris jusqu’au 16 mai. A cette occasion et pour en savoir plus sur ces artistes, nous avons posé quelques questions au fondateur et directeur artistique du collectif, Charles K. Youel.

Charles YouelComment et pourquoi est né le collectif ARTCRANK?

En 2006, je travaillais dans une agence de pub à Minneapolis comme rédacteur et directeur artistique mais les projets que je réalisais ne me passionnaient guère.

A l’époque, mes amis les plus proches étaient aussi designers et directeurs artistiques passionnés de vélo. Quand on se baladait on faisait ce que les gens font toujours : on se plaignait du boulot.

Au bout d’un moment, j’ai réalisé que je connaissais un tas de gens qui adorait faire du vélo et des sérigraphies, et détestaient leur job. Il fallait que je commence une expo d’affiches sur l’univers du vélo. Six mois plus tard en avril 2007, on a lancé le premier show ARTCRANK. On a commencé à devenir international en 2010 à Londres, et notre premier event à Paris était en 2003. Si vous m’aviez dis à l’époque en 2007 que ARTCRANK deviendrait international avec des artistes, illustrateurs et designers aussi talentueux, je n’y aurais pas cru une seconde !

Photo : Sarah Yaggi

Qu’est ce que représente ARTCRANK ?

Notre mission a toujours été de rendre l’art aussi accessible que le vélo, et utiliser la créativité pour changer l’image qu’ont les gens du cyclisme. Tout le monde peut s’identifier à cette première expérience du vélo : le sentiment de liberté et d’excitation, découvrir une nouvelle manière d’explorer votre quartier, votre ville et le monde autour de vous. ARTCRANK est l’occasion pour les gens de découvrir un art auquel ils peuvent s’identifier – un art créé par des gens qui vivent dans la même ville et les mêmes quartiers.

artcrank

Photo : Zack DeLaune   

Pourquoi avoir décidé de vous associer avec Vélib’?

Tout d’abord, j’adore tout ce qui incite les gens à enfourcher un vélo, surtout dans les grandes villes. Et en tant que système de vélo en libre service, Vélib’ utilise les vélos pour accomplir la même chose que ce que ARTCRANK fait avec les affiches : rendre Paris plus accessible à un maximum de gens, et offrir une nouvelle manière de voir la ville. J’ai eu cette opportunité lors de notre première collaboration en 2013 et c’était une des expériences les plus agréables et incroyables que j’ai pu vivre.

Scénographie H5

Crédits photo : Isabelle Giovacchini

Qui sont les artistes choisis pour l’exposition ?

On a choisi 10 nouveaux artistes pour 2015. Six français et quatre américains. Les français sont Félix Rousseau, Cyrille Rousseau, Pascal Blua, Romain Diguet, Laurent Duvoux, et Stephane Constant. Les artists américains sont Nick Zegel, Zara Gonzalez Hoang, Brandon Lockfoot, et Seth Lucas. Vélib’ est une institution parisienne, mais son charme opère pour les visiteurs de la capitale et on voulait représenter cet aspect dans les œuvres de l’expo. Il y a aussi des artistes anglais, français et américains qui ont participé à l’expo de 2013 : Jennifer Daniel, Adam Turman, Rebecca J Kaye, Adam Dedman, Peter Locke, Emy Rojas, and Andy et Jean mi.

Comment travaillent les artistes ? 

Tous les artistes avaient le même défi : créer une affiche qui montre leur vision de Paris à bicyclette, et particulièrement à Vélib’. Chaque artiste a présenté une série d’idées brouillon sur ce thème, et on a travaillé ensemble avec Vélib’ pour sélectionner une proposition par artiste. A partir de là, chaque artiste a pris son temps pour réaliser son œuvre aujourd’hui exposée à Paris Rendez-vous.

Quelles sont les différentes personnalités et visions de Paris qui ressortent de l’expo ? 

“I Vélib’, I Can Fly”, ça parle de la liberté qu’ont les gens quand ils prennent le vélo et la joie simple de découvrir Paris à Vélib’. Et comme l’expérience du vélo est différente pour chacun, on voulait que chaque affiche ait une nouvelle perspective ou point de vue. Quand on choisi les artistes pour l’expo, notre but est d’avoir des styles et personnalités différentes. Certaines illustrations sont réalistes, d’autres plus abstraits. A mes yeux, ils représentent tous la joie et la découverte et on un certain sens de la dérision, un clin d’œil et un sourire.

i Velib I can Fly

Quel image avez-vous du Vélib’ et qu’est ce que ça représente pour vous ?

En tant que fan du cyclisme et du Tour de France, j’adore regarder la dernière étape de la course quand le peloton entre dans Paris comme une armée triomphante et complète 10 circuits autour des Champs-Elysées. Quand j’ai visité pour la première fois Paris en 2013, la première chose que j’ai faite était de rouler en Vélib’ sur le même circuit. Il n’y avait pas de foule pour m’encourager mais je pouvais voir la même chose que les coureurs et pour moi c’était magique !

Du 2 avril au 16 mai
Concept-store de l’Hôtel de Ville
Paris Rendez-Vous – 29 rue de Rivoli (4e)
Entrée libre, du lundi au samedi de 10h à 19h.
Fermeture exceptionnelle le samedi 11 avril
Station Vélib’ n°04-16, située 3 rue Lobau

 

Crédits photo à la une :  Francis Tatem

Laisser un commentaire

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...