Paris met le paquet pour devenir la capitale du vélo
jeudi 9 avril

Paris met le paquet pour devenir la capitale du vélo

admin
22Je partage

Le Plan Vélo 2015-2020 vient d’être adopté par le Conseil de Paris! Christophe Najdovski, adjoint à la Maire de Paris en charge des transports, de la voirie, des déplacements et de l’espace public, lance un investissement de plus de 150 millions d’euros. Ce plan, adopté par les élus de la Mairie de Paris, permettra de doubler la longueur des voies cyclables ces 5 prochaines années mais aussi d’optimiser la sécurité et l’efficacité des aménagements proposés.

Souvenez-vous, il y a quelques mois, on demandait votre contribution pour l’élaboration du prochain plan vélo. Vous étiez plus de 7000 à participer et apporter votre aide pour mener à bien la préparation du plan vélo 2015-2020.

piste cyclable

Les 150 millions d’euros serviront à financer plusieurs mesures en faveur du vélo :

► 63 millions d’euros pour l’aménagement de pistes cyclables.

► 40 millions d’euros dédiés à des aménagements cyclables dans le cadre des grands projets de transports en commun, de réaménagements des grands axes et des places, etc.

► 30 millions d’euros pour le programme « Paris à 30 km /h », et notamment la mise à double sens cyclable de l’ensemble des rues, en dehors des grands axes qui seront maintenus à 50 km/h.

► 10 millions d’euros pour les aides à l’acquisition, notamment de vélos électriques.

► 7 millions d’euros pour le stationnement des vélos.

plan vélo

Le plan des nouveaux aménagements

Un nouveau réseau de voies entièrement dédiées aux vélos va voir le jour. Le réseau principal cyclable s’organisera autour de deux axes (Nord-Sud et Est-Ouest), d’un axe reliant les Bois de Boulogne et de Vincennes et les rocades des Maréchaux, des Fermiers Généraux et des Grands Boulevards et Boulevard Saint-Germain.

Au total plus de 80 km d’aménagements sont prévus, principalement sous forme de pistes qui permettent de circuler dans les deux sens. Découvrez les sur la carte ci-dessous.

plan velo paris

Quoi de neuf d’ici 2020 ?

► La longueur des voies cyclables de Paris sera portée de 700km à 1.400km, et en créant un réseau « express vélo ».

► Le cédez-le-passage cycliste aux feux (aujourd’hui établi dans les zones 30) sera généralisé à l’ensemble des carrefours parisiens.

► 7 000 nouveaux sas vélo seront créés d’ici 2020, ce sont les zones réservées aux cyclistes situées devant les feux de circulation.

► Plus de 10.000 nouvelles places de stationnement vélo seront installées en voirie et à proximité des lieux de vie, dans les copropriétés, aux abords des gares, etc.

► De nouveaux lieux dédiés aux vélos seront ouverts : centres d’apprentissage, ateliers de réparation, etc.

► Les subventions pour l’acquisition de vélo à assistance électrique, seront étendues à l’achat de triporteurs et de vélos cargos.

► De nouveaux itinéraires de cyclotourisme seront développés au cœur de la capitale, qui permettront aux visiteurs de découvrir la diversité et la richesse des quartiers.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Emmanuelle Ex Co dit :

Langlais les cyclistes qui grillent les feux et qui peuvent être dangereux vis à vis des piétons ce n’est pas l’exclusivité des usagers vélib. Pour ne me déplacer qu’en vélo je constate ces incivilités mais autant de cyclistes sur leur vélo personnel que vélib – et je « m’amuse » de constater que les personnes avec casques imaginent que c’est une assurance tout risque pour griller les feux
La faute c’est pas moi c’est les autres 🙁

Albert Cessieux dit :

On ne veut plus en entendre parler on veut le voir!

Langlais dit :

Bonjour,
Abonné Vélib et cycliste parisien depuis 25 ans, je suis ahuri du comportement des gens à velib vis à vis des piétons. grillez un feu sans jeter un oeil sur le piéton qui traverse est devenu normal. La règle du plus fragile n’est apparemment connu de personne. Les vélibs se plaignent à juste titre du comportements des voitures et des scooters (ils se sentent fragiles sur la voie publique) Je serais curieux de connaitre le nombre d’accidents avec des piétons percuté par un vélib (vélo lourd). Une campagne choc s’impose en montrant un piéton percuté par un vélib à 15 à l’heure par exemple.

ROBIN dit :

Bravo ! Cela devient sérieux ! Il est écrit :
« ….et en créant un réseau « express vélo ». »
Pourquoi ne pas appeler ces voies rapides pour cycles des « véloce-voies ». Ce serait rendre hommage à Alfred Berruyer qui a inventé le concept et l’expression dans « Le Manuel du Véloceman » (1869), sur Gallica, p.68 :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k852612b.r=velocemane.langFR
Ce serait en plus un jeu de mots sur le double sens de « véloce » : comme adjectif, il signifie rapide et comme nom, c’est une abréviation de « vélocipède » qui a donné, avec une fausse coupure étymologique, « vélo ».

velook dit :

J’espère que ça incitera le plus grand nombre à sortir ses vieux vélos du grenier ou de la cave !!! Pour les autres, un petit tour sur http://www.velook.fr pour trouver des conseils et astuces pour dénicher un vélo d’occasion à Paris et ailleurs

herveline renault dit :

Bonjour,
j’espère que vous plaisantez quand vous parlez des sas vélos ! Pas un seul n’est respecté par les voitures et surtout les motos, qui ne se gêne pas pour prendre les pistes cyclables? Allez faire un tour du côté des grands boulevards dans le sens Richelieu Drouot – République et voyez à quoi servent les pistes cyclables : aux motos pour remonter la file de voitures !
Tant que toutes ces belles intentions ne seront pas accompagnées d’une campagne de sensibilisation en direction des automobilistes et 2 roues, et de verbalisations massives, Paris restera dangereux pour les vélos.
Sinon j’adhère 🙂

AbFablancien dit :

Cela pourra être bien avec une concertation de la Préfecture de Police et au respect total du marquage au sol et des feux par tous

Jean-Baptiste Daubié dit :

Si les policiers pouvaient éviter de mettre des prunes à gogo aux cyclistes ce serait sympa aussi. Il y a parfois de la mauvaise foi de leur part dans les prunes aux cyclistes juste pour faire du chiffre…

Mathieu dit :

Je rejoins Camille sur le fait qu’il faut intégrer les circulations auto et cycliste sur la chaussée et non les séparer. En séparant physiquement les vélos des voitures, on conforte l’idée que les cyclistes n’ont rien à faire sur la voirie car celle-ci est alors réservée aux autos…

Camille dit :

Jean Loup, il vaut mieux que les vélos soient intégrés au trafic, donc dans des voies « sur chaussée », car, que les automobilistes le veuillent ou non, la chaussée est aussi (et surtout) à nous, les cyclistes! Nous sommes plus rapides, et non polluants.

Suzy dit :

Je suis vélibienne depuis sept ans et j’en fais prèsque tous les jours. Nous rouspétons contre les voitures qui ne respectent pas les vélos, mais beaucoup de cyclistes ne respectent pas le code de la route. J’en vois beaucoup tous les jours qui grillent les feux rouges, roulent sur les trottoirs, et roulent à contre-sens dans les voies à sens unique. Malheureusement, il faut plus de contrôles de la circulation. Ca deviendra chaotique s’il y a plus de cyclistes qui ne respectent pas le code. On a tendance à oublier qu’à vélo, nous ne sommes pas piétons.

Suzy dit :

Je suis vélibienne depuis 7 ans. J’en fais tous les jours. Je pense qu’il faut plus de contrôles de la circulation des vélos à Paris. Il y a beaucoup de cyclistes qui grillent des feux rouges, qui roulent à contre-sens sur les voies à sens unique, et qui roulent sur les trottoirs. Ca devient le chaos. Il faut que les cyclistes réspectent le code de la route

Tavernier Marc dit :

A priori, cela va dans un certain bon sens….mais il y a fort à faire en matière d’entretien de la chaussée….

Nick dit :

Bonjour les bouchons supplémentaires.. Qui n’y sont bien sur pour rien dans les pics de pollution, puisqu’on vous dit que c’est à cause des banlieusards et de leurs vieux diesels..

Baudry Annick dit :

Bravo! Nous attendons beaucoup du plan « Vélo », par exemple la suppression des barrières en milieu de chaussée qui obligent les cyclistes à passer à pieds comme les piétons et interrompent les pistes cyclables, exemple à l’église d’Alésia côté porte d’Orléans ou la réparation des nids de poule (avenue du Maine entre le commissariat et la mairie du 14è). Bon Week-end.

Olivier dit :

Bonjour,
Concernant les « sas », j’aurais une question : où doit on se mettre quand ces espaces sont situés après le feu, c’est à dire dans le dos du cycliste ?
Merci pour vos suggestions…
J’ai essayé les deux positions et aucune ne me convient…

Jean Loup dit :

Bravo, mais par pitié , oubliez dans les nouveaux aménagements les « soit disant  » pistes tracées sur chaussées mais non protégées qui servent surtout aux « arrêts minutes  » pour voitures, camions et bus comme par ex bd de Courcelles ou tout autour de l ‘Étoile ….

Fred dit :

Il est en effet inutile de rajouter des SAS vélo car aucun véhicule ne les respecte…

Gazet dit :

Bel effort, de manière certaine, mais j’étais à Delft hier …
http://nautremonde.blogspot.fr/2015/04/le-plan-velo-2015-de-paris.html

AbFablancien dit :

Beaucoup d’argent oui.
Des sanctions systématiques aussi; Pour tous qui ne respectent pas les « sas » en avant du feu. Scooter bus camion voiture.. Le doublement par la droite dans le couloir de tous les scooters. Et la pénalisation systématiques des 2 roues motorisés qui coupent les lignes continues notamment sur les gds bvds et roulent à contre sens (avec injure pour le cycliste qui roule lui dans le bon sens)
Mais aussi pénalisation des cyclistes roulant sur les trottoirs ou qui brulent les feux aussi

Equity dit :

Pourquoi attendre 5 ans ? Pour moi, c’est long ! ( 67 ans et 72 ans dans 5 ans ) Pourquoi pas le faire en 1 ou 2 ans… Si, c’est bon pour Paris, pourquoi tout ce temps perdu ?

la mouise dit :

Très bonne initiative. Paris se donne les moyens d’arriver à son but. J’espère que les voitures/moto n’empièteront plus sur les sas vélos. Sinon, où en est-on par rapport à l’instauration d’une indémnité kilométrique pour les vélotafeurs ?

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...