Des potelets anti-vandalisme pour protéger les stations Vélib’
mercredi 5 novembre

Des potelets anti-vandalisme pour protéger les stations Vélib’

admin
14Je partage

En 2013 et 2014, Vélib’ a connu un regain d’actes de vandalisme pénalisant les usagers du service par des fermetures de stations dans certaines zones de la métropole parisienne. Grâce à une série de mesures de prévention, de communication, de sécurisation et la mise en place de la réparation pénale, le phénomène tend enfin à se réduire ! L’expérimentation qui a lieu à Aubervilliers depuis décembre 2013 fait ses preuves : des potelets anti-vandalisme ont été mis en place.

Le dispositif des potelets diminue donc considérablement les vols sur les stations qui en sont équipées. Ce dispositif est en cours d’expérimentation sur la station n°18-109, située rue Riquet Pajol dans le 18e arrondissement, et sur d’autres communes dans lesquelles Vélib’ est implanté : le Pré Saint-Gervais, Les Lilas, Saint-Denis, Pantin et Saint-Ouen.  Depuis l’installation de ces potelets en stations, on observe en moyenne une diminution de 60 % des vols.

 

Mais comment ces potelets permettent-ils de diminuer les vols ? « L’intérêt du potelet est de limiter l’amplitude de mouvement des Vélib’ lors de leur présence en station, rendant alors plus difficile le détachement ou la rupture de son système d’attache. » explique Stéphane Thiebaut, chef de la division des déplacements en libre-service de la Mairie de Paris.

Quels sont les autres moyens de lutter contre le phénomène ?

« JCDecaux, l’opérateur du service, a renforcé la structure du vélo sur les points sensibles tout en veillant à respecter les caractéristiques fixées par le cahier des charges pour permettre un usage normal du vélo. En dehors de ces améliorations techniques, la collaboration active entre la Préfecture de Police, les commissariats, JCDecaux et la Ville de Paris est un moyen de lutter contre ce phénomène en lien avec les mairies d’arrondissements et les communes limitrophes. »

Pour savoir plus sur le sujet du vandalisme : rendez-vous ici.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Simo dit :

dit :Bonjour,Pratiquant l urbex depuis plireuuss anne9es en respectant les re8gles, pourriez vous m indiquer l adresse de ce lieu afin que j ai en core la chance de pouvoir faire quelques cliche9s avant que tout ne sois malheureusement de9truit pars des vandales et surtout abrutis .Je recherche e9galement la commune du manoir e0 la verrie8re pour les meames raisons.Je vous en remercie d avance, vous assure de ma discre9tion et vous invite e0 vous promener sur mon blog pour voir mes photos de tout genre.Salutations

Jp Marqué dit :

Je vois beaucoup de Vélibs avec la plaque d’accrochage cassée, en alu? Pourquoi pas en acier?

Florent dit :

Nous on parle au sujet du vandalisme mais si on parlé au sujet d’entretien ou gestion VELIB!? que pensez vous???
Car je trouve que JC Decaux ne rend pas ses services entretiens sur mesure. Ou en discuter avec le casseur de détruire seulement les vélos hors état de fonctionnement, par ce que il y on as pas mal! ainsi au niveaux de ravitaillement! il nous arrive souvent que les stations sont plaines et tu n’as pas la place pour garer la tienne, ou tu ne trouve pas du tout une vélo! mais bon JC Decaux ont une problème de compétence parmi ses employés, car au niveau d’efficacité dans ce métier ils sont quasiment NULS! mais je comprend, comment on peux avoir un personnel incompétent! quand sont embouché par la famille, des relation comme cousin, l’amie de son frère au le nouveau de sa femme, des pistonnées quoi etc .Et d’autre part des sauvages qui détruise notre bien commun.! fin bref tous ça c’appelle « JC Decaux » bien venue dans l’idéologie laxiste!

Sunwizard dit :

Récemment j’ai attaché mon velib à un poteau de lampadaire de ville. Au bout de 10 minutes, il avait été volé. Je l’ai retrouvé plus loin avec un gamin de 12-14 ans dessus. Après lui avoir repris le vélo, je lui ai demandé comme il avait fait pour le voler. Il m’a répondu j’ai juste tiré sur le cable de l’antivol. Compte tenu de sa musculature, je vous laisse en déduire de la qualité de ce système d’attache antivol.

Piètre dit :

La lutte contre le vandalisme est l’affaire de tous.
En particulier, tout Vélib renconté, dont l’attache est brisée, a été volé : Le neutraliser (dégonflage) et le signaler est une action qui n’atteint que les voleurs et les recéleurs.
Les vélib personnalisés ou « customisés » ont été volés. C’est également un acte de vandalisme

Chavent Cécile dit :

Ancienne Parisienne du 4e arrondissement, j’habite aujourd’hui à Bagnolet, et je me rends compte de la différence de traitement entre Paris et (pourtant proche) banlieue.
A quand des potelets anti-vandalisme dans ma ville ?? Les 3 stations autour de la mairie sont fermées de façon récurrente… De plus, il n’y a pas souvent des vélos, et je n’ai jamais vu un véhicule de chez Decaux ravitailler en vélib ces stations. J’aimerais circuler en vélo plus souvent, mais j’avoue que parfois il faut être vraiment motivé ! (et avoir le temps) Combien de fois ai-je dû aller jusqu’à Porte de Bagnolet pour trouver un vélib ou revenir de Bagnolet pour poser mon vélib et faire le reste du trajet à pied ? Sachant que Porte de Bagnolet, ce n’est déjà pas la panacée question vélib !

Cordialement,
Cécile

Anonyme dit :

Lutte contre le vol ? Tu parles ! Cet été j’ai appelé Vélib pour leur indiquer qu’il y avait deux gars avec un Vélib volé à l’emplacement que je leur indiquais. Il m’ont répondu qu’ils enverraient un type le lendemain. Je leur ai dit que le lendemain, les types ne seraient plus là, que c’était tout de suite qu’il fallait envoyer la police…

David dit :

J’ai maudit ce système à Aubervilliers, la lame de mon vélib était un peu tordue, résultat impossible de le poser, car les plots bloquaient…
Obligé de faire 3 stations pour le poser

Gingko dit :

C’est une amélioration, en effet. Les stations semblent moins souvent vandalisées.
Ceci étant dit, ce n’est pas infaillible non plus.
La station proche de chez moi (à Pantin) a quand même été vandalisée il y a quelques semaines, malgré la mise en place récente de potelets.
Plutôt que de secouer les vélos pour casser l’attache, ils se sont attaqués aux bornes elles-même, lesquelles ne sont sans doute pas encore suffisamment blindées …

Emmanuelle Ex Co dit :

Hum… le problème n’est pas que le vandalisme avec attache cassée. On trouve très souvent des vélos avec lame qui sont volés ou qui ont disparu de la circulation depuis longtemps…
Personnellement j’ai signalé à ce jour beaucoup plus de vélos en 2014 que pour l’année entière 2013
Octobre 2014 (ok il a fait beau cela n’est pas négligeable) +25 % par rapport à octobre 2013
Il y a des quartiers on ne voit quasiment pas de vélos volés et d’autres où c’est quasi quotidien et pas obligatoirement dans les lieux qu’on peut supposer : beaucoup autour des grandes places comme la république, la nation ou la gare de Lyon et ses alentours
Enfin il faudrait que sur ce blog dédié à l’origine au vélib communiquer plus souvent sur l’antivol. Il est fréquent de voir des vélos avec le cadenas mal mis c’est à dire non attaché à un point fixe et qui ne passe pas dans la roue. Certains imaginent que le fait de mettre l’antivol dans la serrure bloque la roue. Alors aux administrateurs du blog parlez nous vélib

Fred Reillier dit :

Bravo et merci. J’habite à Pantin : pendant longtemps, prendre un Vélib était une chance dont on ne bénéficiait qu’une semaine par mois. Maintenant, c’est nickel !

VeliB13 dit :

Bonne initiative, mais qui reste quand même un pis aller. Pourquoi pas des camera de surveillance pour permettre l’identification des personnes qui dégradent ? Et derrière des poursuite pénales systématiques contre les auteur plutot que des stages bisounours de réparation de velib….

Geo dit :

J’ai malheureusement vu plusieurs cas d’arrachage de vélib, le secouage est assez intense, pourquoi n’y a t’il pas un système de tilt dans les bornettes, qui déclencherait une alarme sonore et pourquoi pas une communication à la police (même si je sens que ce dernier point est assez peu probable)

Mathieu_exCO dit :

Bonjour,

Il est bon de voir que le problème du vandalisme commence enfin à être pris au sérieux ! Dommage toutefois que ce dispositif soit financé par la ville (et les impôts des parisiens) et non par l’exploitant, dont c’est tout de même le système qui s’avère particulièrement fragile !

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...