Culture en plein air : l’art accessible à tous
mercredi 29 octobre

Culture en plein air : l’art accessible à tous

Rachel
2Je partage

Il n’est pas toujours obligatoire de faire trois heures de queue pour pouvoir contempler des œuvres à Paris. Les musées couverts ne sont pas les seuls à exposer, au contraire. Les rues de Paris offrent une exposition permanente où les sculptures en plein air décorent le paysage. Ce n’est pas un hasard si l’on qualifie la capitale de « Musée à ciel ouvert » !

La Bicyclette ensevelie

La Bicyclette ensevelie est une œuvre des artistes Claes Oldenburg et Coosje Van Bruggen installée dans le Parc de la Villette, entre la prairie du cercle sud et la prairie du triangle. Cette sculpture monumentale représente des éléments disparates d’une bicyclette (roue, guidon, pédale et selle) partiellement enfouis dans le sol, et a été installée en 1990 !

Station n° 19123, 7 quai de Metz

Street art… un peu partout à l’est

Autour de Belleville, de nombreuses fresques habillent les murs. Il suffit de se promener dans les rue Faubourg du Temple, Denoyez, Jacques Louvel Tessier, ou rue Alibert pour découvrir les belles oeuvres urbaines de nombreux street artistes, connus ou non. Vous pouvez retrouver toutes les oeuvres sur la carte concoctée par paris-streetart.com.

Fontaine Stravinsky au Centre Pompidou

La Fontaine Stravinsky ou Fontaine des automates a été réalisée en 1983 par Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle. Evoquant l’oeuvre musicale d’Igor Stravinsky, les 16 sculptures rendent hommage aux compositions du musicien. Toutes mécanisées, noires ou colorées, elles sont animées par des jets d’eau.

Station n° 4021, 49 rue Rambuteau

Le musée de la sculpture en plein air

Situé sur le quai Saint-Bernard, entre le pont de Sully et le pont d’Austerlitz, le musée de la sculpture en plein air invite à une grande promenade artistique le long de la seine. En 1980, ce jardin-musée conçu par Daniel Badani est inauguré dans le square Tino-Rossi. Au total et sur 2 hectares, une trentaine d’oeuvres sont librement offertes pour l’admiration de tous, le jour comme la nuit ! Les grands artistes présents comme César Baldaccini, Constantin Brancusi, Alexander Archipenko, Ossip Zadkine, Émile Gilioli ou Jean Arp côtoient les moins connus.

Station n° 5020, 3 rue des Fosses Saint-Bernard 75005

Ossip Zadkine « La Naissance des Formes »

Plus récemment, dans le 14e arrondissement on peut admirer l’œuvre abstraite de Ossip Zadkine « La Naissance des Formes », près du Musée dédié à ce sculpteur majeur du 20e siècle. En 1947, de retour de son exil aux Etats-Unis, Zadkine réalise une composition en plâtre, de petites dimensions, intitulée La Naissance des formes. Une dizaine d’années plus tard, il en livre une version monumentale.

Station n° 14002, FACE 4 bd Edgar Quinet

Joan Miro au square de l’Oiseau Lunaire

Dans le petit square de l’Oiseau Lunaire (anciennement square Blomet) du 15e arrondissement, à l’emplacement d’anciens ateliers où se sont succédé de nombreux artistes, trône l’œuvre de Joan Miro. L’Oiseau Lunaire est une sculpture en bronze dont l’artiste a fait don à la ville de Paris en 1974.

Station n° 15013, 1 rue des Volontaires 75015

Fontaine de l’Observatoire

Avenue de l’observatoire dans le 6e, on peut découvrir l’une des plus impressionnantes œuvres urbaine : la Fontaine de l’Observatoire. La partie haute représentant les quatre parties du monde est l’œuvre de Jean-Baptiste Carpeaux et Pierre Legrain, tandis que les dauphins ont été réalisés par Emmanuel Frémiet.

Station n° 6104, 7 rue Herschel 75006

Aristide Maillol

Entre le Jardin des Tuileries et le Musée du Louvre, il est possible d’admirer dix-huit de sculptures d’Aristide Maillol, léguées à la ville de Paris en 1964 par Dina Vierny. Ce sculpteur, l’un des plus célèbres de son temps, représente une véritable révolution artistique et a inspiré de nombreux grands artistes (Picasso, Brancusi et Matisse).

Station n° 1018, 2 rue d’Alger 75001

Sans oublier les œuvres éphémères qui font la culture de la ville tout au long de l’année, notamment le Hors les Murs de la FIAC dont les œuvres posent leurs valises dans des lieux phares de la capitale.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Gaël dit :

Merci pour ces infos. Mais vous oubliez le Roy Lichtenstein au jardin des Tuileries http://www.cbx41.com/article-brushstroke-nude-par-roy-lichtenstein-jardin-de-tuileries-38053856.html

Gouazé dit :

Vraiment merci, pour tout vos bons plans et maintenant la culture extérieur pourvu que le gens sortent de devant leur télé pour se cultiver un peu…

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...