15 projets qui changeront Paris : à vous de voter !
mardi 9 septembre

15 projets qui changeront Paris : à vous de voter !

admin
1Je partage

Jusqu’au 1er octobre, c’est à vous de voter pour les projets qui feront le Paris du futur. Piscines éphémères, jardins sur les murs, moyens pour trier ses déchets au plus près… les 15 propositions visent essentiellement à améliorer notre cadre de vie.

Chers Parisiens, vous avez entre vos mains les clés du Paris de demain ! Avec un budget de 20 millions d’euros, vous avez une semaine pour choisir jusqu’à 5 projets que vous considérez prioritaires pour Paris. Pour voter, il suffit d’habiter la capitale et de vous vous rendre sur budgetparticipatif.paris.fr. Pendant cette semaine de vote, vous pouvez à tout moment annuler votre vote pour un autre projet jusqu’au 1er octobre à 12h.


Parisiens, prenez les clés du budget ! par mairiedeparis

La liste des projets les plus populaires sera déterminée par l’addition des votes numérique et papier. Le nombre des projets retenus au final par la Ville de Paris devra être compris dans un budget total de 20 millions d’euros. Moins les projets coûtent cher, plus les projets retenus pourront être nombreux. Les projets ayant reçu le plus de votes seront intégrés au budget de la Ville voté lors du Conseil de Paris en décembre. Les chantiers pourront commencer dès janvier 2015.

Que vous veuillez rendre la vie des petits parisiens plus agréable, faire la fête, vous cultiver ou rendre la ville plus verte, il y a des projets pour tous les goûts !

Découvrez la liste des 15 projets participants :

Rendre la rue aux enfants (1,5 millions d’euros)
Idée : Équiper une vingtaine de tronçons de rues parisiennes de barrières mobiles, afin de les fermer à certaines heures et, grâce à des marquages au sol (marelles, damiers…), offrir cet espace public aux enfants pour le jeu et la détente.

Cultiver dans les Ecoles (1 million d’euros)
Apprendre la patience, respecter l’environnement et le travail des autres, comprendre le climat, maîtriser la gestion raisonnée de l’eau, découvrir la biodiversité en ville, aborder l’alimentation et la consommation durable… : autant d’apprentissages pour les enfants parisiens de trois à douze ans.

Des kiosques pour faire la fête (3,7 millions d’euros)
Redonner vie aux 33 kiosques à musique parisiens, en les rénovant et en les ouvrant, dès les premiers beaux jours, à toutes les pratiques : musique, danse, théâtre, marionnettes, jeux, démonstrations et pratiques sportives…

Des tipis et des bougies (0,4 million d’euros)
Fêter un anniversaire sous un tipi – comme des Indiens – en plein Paris. Un rêve qui devient réalité avec des tipis à réserver sur les berges de la Seine ou ailleurs. Le principe est simple : la ville de Paris prête et installe le(s) tipi(s) et les jeux ; vous apportez le goûter. Que la fête commence !…

Jouer de 7 à 77 ans (3,6 millions d’euros)
Il faut jouer pour devenir sérieux. En rénovant et en développant son offre de jeux en tout genre dans les 17 jardins et les deux bois de la capitale, Paris souhaite donner aux petits et aux grands l’occasion de grandir en s’amusant et de rajeunir en jouant.

Musées Parisiens (1 million d’euros)
Un outil numérique unique au monde, accessible à tous, gratuit et participatif pour faire se rencontrer les Parisiens et les œuvres des quatorze musées de leur ville. Pour tout savoir, à tout moment, sur les collections, les expositions et les activités de ces lieux, et plonger dans la grande et petite histoire de la capitale.

L’art aux portes de Paris (1,6 million d’euros)
Finies les barrières d’octroi qui marquaient l’entrée de Paris au 18e siècle ! Quatre interventions artistiques relieront symboliquement la capitale et les communes voisines aux quatre points cardinaux. Belle façon d’affirmer la continuité entre la capitale et sa banlieue, tout en embellissant la ville…

Piscines éphémères (8 millions d’euros)
Nager en regardant le ciel de Paris : ce sera possible avec le projet de deux piscines temporaires, susceptibles d’être déplacées d’un site à l’autre. L’objectif : améliorer l’offre de bassins sur la capitale durant la belle saison ou pallier la fermeture d’une piscine couverte pour travaux.

Reconquête urbaine (1,5 million d’euros)
« Effacer » le périphérique par des créations artistiques ou paysagères dans certains espaces abandonnés – comme les passages souterrains sous le périphérique – et réhabiliter des lieux délaissés dans les quartiers populaires. Un bon moyen pour reconquérir la ville et rendre les habitants fiers d’être Parisiens.

Les événements sur grand écrans (0,5 million d’euros)
Acquisition d’un dispositif mobile de sonorisation et projection sur un écran géant dans l’espace public. Les occasions de l’utiliser ne manquent pas, de la retransmission de manifestations sportives jusqu’au suivi de grands moments de la vie publique.

Trier ses déchets au plus près (1 million d’euros)
Pas toujours facile de se rendre à la déchetterie, surtout si on n’a pas de véhicule. Et si c’est la déchetterie qui venait à vous ? Voilà qui devient possible avec l’Éco-point mobile, l’installation d’une vingtaine de colonnes à verre enterrées supplémentaires et l’expérimentation de quelques composteurs sur la voie publique.

Sport urbain en liberté (2 million d’euros)
Agrès pour pratiquer la gymnastique ou la musculation, création de terrains de jeux de ballons (Playground, City Stade)… : une autre façon de vivre le sport en milieu urbain. Le tout sur des sites inhabituels, comme des terrains installés sous les lignes de métro aériennes ou sur la petite ceinture.

Des jardins sur les murs (2 millions d’euros)
Faire disparaître une quarantaine de murs aveugles en les végétalisant. Ce tour de passe-passe n’embellit pas seulement les quartiers concernés. Il contribue aussi à l’environnement – en créant un microclimat – et à la biodiversité, en offrant un abri aux oiseaux et aux petits mammifères

Co-working étudiants-entrepreneurs (2 millions d’euros)
Développer un réseau d’espaces de coworking (travail en commun) entre étudiants et entrepreneurs, grâce à des espaces partagés et tout équipés. Les uns apportent leurs idées et leur enthousiasme, les autres leur expérience et leur savoir-faire. Le tout au service de la création d’entreprise et de l’emploi à Paris.

Les oeuvres d’art investissent la rue (3 millions d’euros)
Dynamiser et embellir l’espace public par des interventions artistiques : défi relevé avec six ou sept créations ou restaurations d’œuvres de grands artistes contemporains. Des interventions conçues et réalisées avec les habitants du quartier, pour mieux prendre en compte leurs attentes.

JE VOTE MAINTENANT

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Benjamin HAZARD dit :

Petite erreur:
le paragraphe « L’art aux portes de Paris » apparait deux fois dans la liste !

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...