Le vélo involable
vendredi 29 août

Le vélo involable

admin
8Je partage

Le vol est l’inquiétude principale du cycliste urbain qui décide de s’offrir son propre biclou. Malgré les chaines, cadenas et autres gadgets antivol, notre cher vélo fait des jaloux et peut se fait subtiliser assez facilement. Pour en venir à bout, trois étudiants ont conçu un vélo qui devient son propre antivol !

Après avoir été tous les trois victimes de vol, les trois étudiants chiliens ont décidé de réagir ! Là est né le Yerka Project. Grâce au projet Yerka, vous ne vous soucierez peut-être plus jamais de vous faire voler votre deux-roues. En effet, si vous voulez voler ce petit bijou, il faudra carrément le casser. Il sera donc inutilisable. Le secret ? Le cadre du vélo se transforme en antivol. De quoi dissuader les petits filous qui voudraient s’en emparer !

En apparence, ce fixie ressemble à un vélo traditionnel. Son design reste sobre et vous apporte une sécurité maximale, et il suffit de 20 secondes pour l’attacher à un arbre ou un poteau. Ce projet n’est pas encore totalement abouti mais vous pouvez aider à le financer !

Pour voir comment ça marche, regardez la vidéo :

www.nadiemelaroba.cl

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Nicolas dit :

Euh ouais et les roue sont fixée ou car j’ai déja vu certain vélib’ sans les roue

Alain dit :

Antivol, mais pas forcément anti-déprédation !
Il n’ya qu’à constater le nombre de vélibs endommagés de manière gratuite souvent, pour se dire que la motivation des personnes qui s’attaquent aux vélos n’est pas le vol mais l’envie de casser et qu’un vélo c’est inoffensif.

Raphaële TUMAVU dit :

C’est génial !

PEYSSON dit :

Velo Antivol !!!! C’est fabuleux !

Loic dit :

Ce n’est qu’une demi nouveauté car Puma avait sorti un vélo avec un principe similaire il y a quelques années : le Puma Bike Disko. L’attache était toutefois avec un câble qui composait le cadre, et qui s’il était coupé rendait le vélo inutilisable.

Mehdi dit :

J’ai l’impression qu’on peut toujours voler facilement les roues…

Jason dit :

C’est bon, mais qu’est-ce qu’on fait s’il n’y a pas un arbre ou n’importe qu’elle objet assez maigre pour s’attacher le vélo ?

Mathieu_exCO dit :

Bonjour,

La traditionnelle faute d’orthographe est là, cette fois-ci dès le deuxième mot, les articles sont-ils au moins relus avant publication ?

Bon point, il s’agit d’un article qui traite de vélo.

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...