Les guides Vélib’ primés « Talent du Vélo 2014 »
jeudi 12 juin

Les guides Vélib’ primés « Talent du Vélo 2014 »

admin
5Je partage

La Mairie de Paris vient de se voir décerner, par un jury d’experts, le prix de «Talent du Vélo 2014» pour la qualité des guides Vélib’.  Si le jury a tenu à  saluer, d’une part, la qualité de ces ouvrages, il a également souhaité, d’autre part, récompenser «cette démarche originale d’information et de promotion de l’usage du vélo en ville».

En l’espace de moins d’un an, la ville de Paris a publié deux guides Vélib’ aux éditions du Chêne afin de promouvoir et de faciliter l’usage du vélo en ville. Cette collection inspirée du blog « Vélib’ Le Mag »,  bien connu des lecteurs que vous êtes, connaît un très grand succès. Le premier ouvrage, disponible également en version numérique, vous invite du Paris bohème au Paris canaille, du Paris rive gauche au Paris moderne, à découvrir ou redécouvrir Paris au travers de sept itinéraires entièrement cyclables. Le second ouvrage réalisé par la journaliste et blogueuse Lindsey Tramuta  vous dévoile 50 idées pour une vie urbaine plus douce, à l’air libre. Si ces ouvrages permettent aux utilisateurs réguliers de redécouvrir leur ville tout en privilégiant l’utilisation du vélo et les aménagements cyclables, ils permettent aussi par des thématiques variées, de nombreux conseils et bonnes adresses, d’inviter d’autres métropolitains à rejoindre la communauté  Vélib’.  Le jury a tenu à féliciter la Mairie de Paris pour ce choix éditorial  judicieux, permettant de toucher un plus large public afin de le sensibiliser et de l’encourager à privilégier l’utilisation du vélo en Ville.

« Paris à Vélib’ »  traduit et prochainement commercialisé en Chine

Le jury a également tenu à saluer le service rendu aux utilisateurs tout comme la volonté de la Mairie de Paris d’assurer une meilleure diffusion de l’information au plus près des habitudes de consommation du public à travers la vente des ouvrages en librairies. C’est bien l’une des ambitions de la ville de Paris. Afin de rendre un meilleur service aux touristes,  le livre traduit en langue anglaise est vendu aux États Unis, en Australie, au Royaume-Uni, au Canada, en Afrique du Sud comme sur la boutique en ligne de la ville de Paris (boutique.paris.fr). Les touristes se voient  ainsi offrir l’opportunité, en faisant l’acquisition de cet ouvrage dans leur pays, de mieux préparer leur séjour à Paris. Face au succès du livre « Paris à Vélib’ » ce dernier est en cours de traduction pour une très prochaine commercialisation par l’éditeur en Chine.

Plus de 2.5 millions de touristes étrangers ont déjà découvert Paris à Vélib’ depuis le lancement du service en 2007. Ce nombre d’utilisateurs étrangers a doublé en l’espace de 3 ans grâce aux démarches de la ville de Paris visant à accompagner l’usage occasionnel du service, à le guider dans la découverte de la ville et des aménagements cyclables parisiens. Ces actions en direction des touristes servent également les parisiens. En effet, faut-il le rappeler, un parisien sur dix travaille dans un emploi en lien avec le secteur du tourisme.

Si ce n’est déjà fait, nous vous invitons à procurer les deux ouvrages « Paris à Vélib’ » et « Paris à l’air libre » dans votre librairie ou  à « Paris rendez-vous » la boutique de la ville de Paris située au 29 rue de Rivoli (ouverte du lundi au samedi de 10h à 19h) ou encore sur la boutique en ligne de la ville sur www.boutique.paris.fr – prix des ouvrages 16,90 euros TTC.

Le concours annuel des Talents du Vélo est organisé pour sa quatrième édition par le Club des villes et territoires cyclables, en partenariat avec la Région Ile-de-France, l’association Ville & Banlieue, le Conseil national des professions du cycle (CNPC) , l’Union nationale des associations familiales (UNAF), le GIE Objectif Transport Public.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Mathieu_exCO dit :

@Marc
Je ne disqualifie pas ceux qui ne pense pas comme moi, j’émets un jugement en désaccord avec le leur. Aussi intéressant et sympa ce livre soit-il, pour l’avoir eu entre les mains, je ne vois pas en quoi il contribue à la promotion du vélo en ville, ce pour quoi ce jury lui a attribué un prix.

Marc dit :

J’ai acheté le livre et il est plutôt sympa. Bizarre Mathieu de disqualifier tous ceux qui ne pensent pas comme vous et ici un jury qui ne partage pas votre opinion. En faisant cela vous vous disqualifiez vous même ! Cela rend vos interventions moins crédibles.

Mathieu_exCO dit :

Le jury n’a probablement pas ouvert ces guides pour estimer qu’ils pouvaient contribuer à la promotion du vélo en ville : il ne s’agit que d’un recueil de lieux sans rapport avec le vélo, avec leur adresse et la station Vélib’ la plus proche. Est-ce qu’un guide de restaurants qui publie une liste de restaurants avec la station de métro la plus proche contribue à la promotion du métro en ville ?

Comme l’ont proposé les deux commentaires avant le mien, il vaudrait mieux vous concentrer sur le service « Vélib' » lui-même plutôt que sur une « transformation du produit Vélib’ en marque » comme le dit Gildas Robert, cette transformation se faisant au détriment du produit. Une piste si la mairie veut gagner de l’argent : que la ville réclame les pénalités dues par JCDecaux conformément au marché public, comme l’a demandé la chambre régionale des comptes dans son dernier rapport. Depuis le 1er janvier 2014, ce sont ainsi 950 000€ (dont 350 000€ rien que pour juin) que la ville de Paris aurait pu toucher au titre des vélos manquants par rapport au contrat !

Pas besoin de se demander pourquoi la mairie refuse de diffuser les résultats de la dernière enquête de satisfaction des usagers, et ceci en totale illégalité (la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 reconnaît à toute personne le droit d’obtenir communication des documents détenus dans le cadre de sa mission de service public par une administration, quels que soient leur forme ou leur support) : les résultats sont probablement mauvais.

LoveVélib dit :

pfff Mais faites donc la régulation, c’est ça qui manque cruellement depuis le début ! On gaspille l’argent public avec ces opérations d’image bidon…

Louis de Cidrac dit :

Un prix soit disant décerné par « un jury d’experts ». Dès la première ligne vous perdez toute crédibilité. Au lieu de faire des guides « hipster » sans aucun véritable intérêt, il serait préférable de faire votre travail correctement. En tant que service publique c’est nul, les vélos sont tous hors service ainsi que la plupart des stations. Ne parlons même pas du soit disant « réapprovisionnement » efficace des stations vélib… C’est dommage car c’est un bon concept!

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...