Bike Finder : l’application gagnante du Google Glass Camp
mardi 28 janvier

Bike Finder : l’application gagnante du Google Glass Camp

Rachel
4Je partage

Les 17 et 19 janvier derniers se tenait le premier Google Glass Hackaton. Organisé par GlassCamp, communauté française des utilisateurs de Google Glass, ce week-end était l’occasion de rassembler et de promouvoir des idées d’utilisation novatrices pour ces lunettes. L’objectif était d’obtenir en 3 jours de nouvelles applications, d’établir un réseau d’experts et de compétences et de confronter les lunettes à de nombreux potentiels d’interactions.

L’application qui a remporté la première place vise à faciliter l’utilisation du vélo au quotidien, en affichant la disponibilité des vélos dans les villes disposant de stations de vélos en libre service, donc le Vélib’ ! Rencontre avec les créateurs de Bike Finder !

Comment fonctionne votre application ?

Toute l’idée est d’avoir l’information qu’il vous faut au bon moment. Vous mettez les Google Glass, et il vous suffit de dire « Ok Glass, find a bike station » pour obtenir la station la plus proche. Parmi les informations affichées : votre distance par rapport à la station, l’adresse de la station et le nombre de vélos actuellement disponibles.

Une fois à vélo, un chronomètre démarre automatiquement afin que vous puissiez savoir si vous dépassez ou non votre temps autorisé. Une fois le temps pratiquement écoulé, la station la plus proche ayant des places disponibles est affichée.

Enfin, à tout moment, vous pouvez activer la reconnaissance vocale afin de « Signaler » par exemple : un vélo défectueux, une piste cyclable manquante, etc.

Comment est née l’idée de Bike Finder ?

Jonathan : Utilisateur de Vélib’ depuis des années, j’ai remarqué qu’il est vraiment complexe d’utiliser une application smartphone à vélo. Exemple simple : je cherche une station avec des places libres alors que je suis à vélo. Aujourd’hui je dois m’arrêter, prendre mon téléphone, le déverrouiller, trouver une station. Je me met potentiellement en danger car mon regard n’est plus fixé sur la route ou ce qui m’entoure. Avec les Google Glass, ce problème disparaît. Je ne suis pas gêné, je n’ai pas à m’arrêter, l’information est là au moment opportun.

Valérie : L’idée de la fonction « signaler » dans BikeFinder est née à la suite d’une vidéo postée sur youtube par un collectif d’activistes du vélo mais aussi de l’expérience de la ville de New York depuis 2007 pour ses aménagements urbains. En effet, plutôt que de se lancer dans des études techniques en amont d’aménagements en « durs » longs et coûteux, la ville de New York, de la même manière que les activistes, utilisent de la peinture pour tracer très vite des pistes cyclables et des modifications de l’espace public pour les tester.
L’idée vient alors de créer « un pinceau digital » qui permette de partager ce qui pourrait être amélioré aussi bien entre utilisateurs qu’avec les collectivités. Ces outils permettront peut-être de révolutionner la manière dont sont établis les diagnostics urbains et les méthodes de concertation avec les citoyens.

Pourquoi avoir voulu participer au Google Glass Hackathon ? Qu’est ce que cette victoire vous a apporté/va vous apporter ?

Passionnés de technologies, c’était l’occasion rêvée de tester et de développer sur un outil qui va peut être devenir la « prochaine révolution ». Les Google Glass permettent de véritablement intégrer une activité connexe à celle que l’on est en train de faire sans la perturber. Cette interface permet d’envisager d’ancrer dans le quotidien de nouveaux usages. Cette victoire nous apporte la motivation pour continuer le projet, le pousser encore plus loin. En plus, lors du GlassCamp, une équipe s’est formée, et notre projet s’est fait connaître. Nous avons déjà quelques bêtas testeurs et leurs premiers retours nous encouragent à poursuivre l’aventure.

Quel usage faites-vous du Vélib’ et qu’est ce qu’il signifie pour vous ? (pour aller travailler/pour une balade… ?)

Le vélib’ est un mode de transport vraiment pratique à Paris. Pour tous les petits trajets ou pour passer un bon moment entre amis, ou bien même pour faire un peu de sport ! C’est vraiment parfait. Au delà de l’aspect divertissant du Vélib’, c’est un enjeu écologique important pour notre ville (Un vélib polluera toujours moins qu’une voiture).

Quelles sont vos balades préférées dans Paris ?

Jonathan : Il y en a beaucoup, mais moi c’est suivre les quais jusqu’à la tour Eiffel. (Pas toujours facile dans certains coins, mais la vue en vaut le coup)
Adrien : Ma balade préférée est Paris by Night !
Alexandre : C’est le long du canal de la Villette. Lorsqu’il fait beau c’est magnifique, et un soir d’été, c’est très vivant.

Comment voyez vous le Vélib’ et votre application dans 10 ans ?

C’est très difficile aujourd’hui de prévoir ce que sera un outil informatique dans 10 ans. Mais, disons que ce n’est que le début pour nous. Nous espérons que notre application va fonctionner à l’international et rester proche de l’utilisateur. La fonction « Signaler » nous paraît prometteuse, et nous pourrions peut être travailler avec les services de vélos en libre service afin de les aider à détecter plus facilement les anomalies, et à mieux prévoir l’approvisionnement des stations en vélos.

https://www.facebook.com/BikeFinderMobi

L’équipe de BikeFinder : Adrien Giboire, Alexandre Pawlak, Cédric Barbin, Jonathan Salamon, Valérie Chatelet

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Anonyme dit :

Les lunettes pourraient peut-être aussi accuser réception de la remise du vélo… Parce que tout à l’heure, j’ai voulu prendre un vélib, ça ne marchait pas, car apparemment j’avais un vélo en cours de location, alors que je l’ai rendu il y a deux jours. J’ai appelé, on m’a dit que j’avais mal dû le remettre. Ce qui m’étonne, c’est que j’attends toujours que la lumière passe au vert avant de partir… et il me semble bien l’avoir encore fait comme ça il y a deux jours. L’opérateur que j’ai eu au téléphone m’a dit qu’il fallait systématiquement éditer un ticket de confirmation. Franchement, qui fait ça ? Bref, j’ai un doute sur leur système. Si le vélo n’est pas retrouvé, je vais devoir payer 150 € de caution, si j’ai bien compris. Ça fait cher du service ! 🙁 A ce prix-là, je ne suis plus d’accord ! D’autres gens ont-ils rencontré le même problème, à savoir être à peu près sûr que le voyant se soit remis au vert et s’apercevoir ensuite que le vélo était malgré tout toujours en location ?

En plus, je me demande si la situation ne va pas en s’aggravant : il y a un an, je n’avais jamais rencontré de problème de remise de vélo. Puis en un an, ça a bien dû m’arriver trois ou quatre fois. Comme j’attends toujours que la lumière repasse au vert, je m’en suis toujours aperçu de suite et ai réglé le problème immédiatement. Jusqu’à il y a deux jours 🙁 Mais c’est bizarre cette augmentation des problèmes, non ?

Sinon, plus généralement, et pour en revenir aux lunettes, je suis d’accord avec 52e8eaafd0 sur le danger que de tels produits font courir à la vie privée. Sans parler des drônes, et tout et tout…

Ritondemeudon dit :

L’article insiste sur la possibilité de trouver une station au bout de 29 minutes. J’espère que l’on peut aussi trouver une station à la fin de son parcours prévu! Mon système: j’ai toujours un petit matelas de minutes gagnées en stations V+, et je ne me focalise pas sur le temps passé.

52e8eaafd0 dit :

bravo a l’équipe pour le développement de cette application mais ces lunettes connectées fabriquées par google seront sans doute utilisées pour casser la vie privée des gens meme pour ceux qui n’ont ni téléphone ni objet connecté grace a la camera au micro et au gps intégré

dans l’actualité recente ça parle de nsa de piratage de cables chez orange et des applications smartphone avec des mouchards comme angry birds. ça prouve que les réseaux d’écoute se developpent partout.
les google glass meritent de faire un flop et qu’on les interdise au moins dans les lieux publics,
a moins peut etre de vouloir vous faire enregistrer filmer ou photographier quand vous adressez la parole à un ami mais ça c’est votre probleme.

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...