Le récap’ de l’année 2013 Vélib’ !
jeudi 2 janvier

Le récap’ de l’année 2013 Vélib’ !

admin
10Je partage

En 2013, Vélib’ n’a cessé de vous surprendre et de battre des records. Au total, vous avez effectué plus de 35 millions de trajets à Vélib’ (35 021 933), ce qui représente plus d’un Vélib’ loué chaque seconde à Paris ! C’est un niveau record : 1 million de locations supplémentaires par rapport à 2012, 10 millions de plus qu’en 2010.

Nous vous remercions pour votre fidélité qui rend la ville plus belle et vous proposons un récap’ de 2013 à travers les meilleurs tweets de l’année : le Vélib’ en version tandem, les cocottes en chocolat dans vos paniers, les milliers de kilomètres réalisés sur les Champs-Elysées, l’anniversaire surprise du service, … un joli best-of qui annonce une belle année 2014 à venir, riche de nouvelles surprises et de beaux trajets dans Paris à vélo!

1er avril : Roule Ma Poule, la première chasse aux cocottes en chocolat connectée.

Pour ce lundi de Pâques, Vélib’ a organisé une chasse aux poules en chocolat dans Paris. L’occasion pour beaucoup d’entre vous de partir en balade dans des quartiers méconnus de la capitale. C’est en suivant des indices postés sur le compte twitter de @Velib que 300 usagers Vélib’ ont trouvé une poule en chocolat dans le panier de leur vélo.

 

 

; 3 juin : un tarif social à 19€ l’année ! A la demande du Conseil de Paris, un nouveau tarif a été créé pour les personnes bénéficiant du forfait gratuité du Stiff en Ile-de-France. L’abonnement annuel Vélib’ Passion est proposé à 19€ au lieu de 39€, un coup de pouce pour faciliter les déplacements dans notre ville.

. 4 juin : le premier livre Vélib’ disponible en libraires ! Pour la première fois, Vélib’ propose avec les Éditions du Chêne un ouvrage de 144 pages dévoilant les 7 plus beaux itinéraires cyclables de la capitale. A l’intérieur, le livre regorge de cartes, d’infos sur les monuments parisiens et surtout de centaines des bonnes adresses préférées des Parisiens. Le livre est toujours disponible ici !

. 11 juin : Vélib’ s’expose au Grand Palais et à la Cité de la Mode et du Design !

Vélib’ inspire les street-artistes du monde entier et notamment les sérigraphes. L’occasion de s’associer au collectif américain Artcrank pour proposer en 9 sérigraphies la vision de Paris et de Vélib’ de 3 artistes français, de 3 américains et de 3 anglais.

 

 

. 16 juin : Les 24h Vélib’

Pour sa seconde édition, vous avez battu tous les records des 24h Vélib’ sur les Champs Elysées ! En 12h, vous avez été plusieurs milliers à venir pédaler et donner votre energie sur la plus belle avenue du monde. Près de 29 000 kms ont été parcouru en relais sur 400 Vélib’, puis transformé en dons pour 3 associations : Mécénat Chirurgie Cardiaque, Good Planet et la Fondation du Patrimoine.

 

 

. 28 juin : Deux journalistes réalisent la dernière étape du Tour de France à Vélib’. Pour le centenaire du Tour de France, la grande boucle effectuait une dernière étape entre Versailles et Paris. Un parcours qui n’a pas refroidi deux journalistes de France Bleu 107.1.

 .

5 juillet : Les Daft Punk à Vélib’

Interviewés par France Info, le célèbre duo électro a révélé pouvoir continuer à se balader à Vélib’ dans l’anonymat le plus complet. Aucun raison donc de se séparer de leur abonnement annuel Vélib’.


15 juillet : Vélib’ fête ses 6 ans !

Le temps de sa journée d’anniversaire, Vélib’ a rebaptisé 15 de ses stations aux noms de leurs usagers les plus fréquents sur le réseau social Foursquare. Une belle surprise pour chacun d’entre eux.

 

 .

6 septembre : Le Vélib’ Tandem !


Il vous a fait rêver mais ce Vélib’ Tandem restera au musée ! Réalisé par les artistes Maurizio Galante et Tal Lancman, vous pouvez le découvrir jusqu’au 11 janvier, dans le cadre de l’exposition « Lost in Paris » au Lieu du Design dans le 12e.

.

19 septembre : Vélib’ lance la première grande conversation de marques sur Twitter

Tout avait débuté par une histoire d’amitié entre Vélib’ et sa petite sœur Autolib’. La magie de Twitter en a fait la plus grande conversation de marques sur ce réseau social.

 

.

21 septembre : Bougez Malin à Vélib’

Pendant tout un week-end Vélib’ a proposé pour la première fois des cours de remise en selle pour adultes sur la place de la République. Plus d’une trentaine de Parisiens et Parisiennes a ainsi été coaché et a retrouvé le plaisir de se déplacer à vélo.

 

.

24 septembre : record de location pour Vélib’

En moyenne, vous êtes entre 100 000 et 120 000 à effectuer chaque jour un trajet à Vélib’. En ce jour de septembre, le record a été battu !

.

28 septembre : Sur les traces de Rose à Vélib’.

Sony Music et Vélib’ vous ont proposé de partir le temps d’une journée sur les traces de la chanteuse Rose à travers Paris. A la clé, 400 usagers Vélib’ ont assisté à un concert privé de la chanteuse sur la Seine !

 

.

31 octobre : Vélib’ pour tous !

Même pendant Halloween, le Vélib’ est accessible à tous (dès 14 ans) !

5 décembre : Vélib’ fait l’ouverture de la Boutique de la Ville de Paris.

Disponibles depuis juin, les produits souvenirs de Paris à Vélib’ sont désormais disponibles dans 70 boutiques parisiennes, aux Galeries Lafayette, à la Tour Eiffel et sur la boutique en ligne de la Ville de Paris !

 Pour ne rien rater en 2014, suivez nous sur Twitter ou inscrivez-vous à la newsletter Vélib’ & Moi !

 

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Pierre Legrand dit :

Bravo pour l’amélioration générale de l’état des Vélibs, mais SVP Decaux encore un gros effort pour recharger en cours de journée les stations haut perchées comme le haut de Belleville (les quelques stations autour de Télégraphe-Gambetta-Pyrénées) où il faut marcher longtemps longtemps (presque arriver à pied …) pour prendre un vélo, attention de ne pas remplir à bloc aussi car on ne peut plus reposer l’engin après utilisation. Ah ces veinards de Parisiens montagnards sont ch …, trop gâtés peut-être !

Pierre Legrand dit :

Bravo pur l’amélioratio de l’état des vélibs en général, mais SVP encore un effort de Decaux pour recharger dans la journée les stations des hauts de collines. Quand on habite le quartier Télégraphe a, il faut souvent renoncer ou marcher longtemps pour trouver un vélo mais c’est vrai que c’est joli esthétiquement une station vide !! Attention de ne pas recharger systématiquemet à bloc les stations, on ne peut plus reposer en fin d’utilisation (en bas dans Paris centre). Ah! les veinards perchés en haut des collines sont ch… , peut-être trop gâtés ?

Labo dit :

Et le commentaire récurrent ce ceux qui ne font pas de velib : ils sont lourds…. Hé , ils sont pas faits pour faire le Tourmalet ! D’ailleurs, les stations vides sur les stations élevées, c’est une honte pour la forme physique des Parisiens : il faut être un peu feignant, un peu agé (quoique certains…), un peu handicapé, très asthmatique, très fumeur… pour que ces stations deviennent un problème. Vive le Vélib !

Labo dit :

Mais que de commentaires de râleurs ! On dirait qu’il va y avoir des élections municipales. Personnellement, tout baigne ! Certes les stations élevées sont vides, mais moi, je fais des bonus avec plaisir, les stations centrales de paris sont pleines le soir, vides le matin et l’inverse en périphérie… C’est normal, c’est la rançon du succès et ça n’empêche pas de rouler en vélib…

Pierre dit :

J’instiste aussi sur le carnage des disponibilités de vélib, la régulation déjà mauvaise a connu en 2014 une dégradation remarquable dans mon secteur. Et je ne pense pas être le seul.

Je me trompe peut être mais j’ai l’impression qu’il arrive parfois qu’un employé de JC Decaux en charge de la régulation et qui prend ses vacances n’est parfois pas remplacé.

Le vandalisme est (re)devenu un fléau et peu ou pas de solutions sont proposées. Mis à part la fermeture des stations en signe de punition collective.

Enfin je note aussi un manque de réactivité du service. Dernier exemple, j’ai signalé un matin un vélib volé, sans cadenas en insistant par téléphone pour une récupération urgente. C’est noté m’a-t-on dit. Quand je suis sorti tard le soir, le Vélib était sagement à sa place. Soupir…

Emilie dit :

Bonjour,

Effectivement, lorsqu’on fait le bilan d’une année, il est pertinent (et objectif) de ne pas considérer que les points positifs.
Si je me réjouis de l’augmentation du nombre de locations et de vos sympathiques initiatives promotionnelles, je déplore, comme d’autres usagers, les fortes perturbations du service en 2013, notamment les fermetures sauvages de bornes dans le nord-est et le manque de communication associé. La régulation sur bon nombre de bornes est également un vrai problème, et on peut constater que les vélos endommagés (crevaisons, absence de pédales, chaîne ayant déraillé, etc, etc…) restent très souvent plusieurs jours dans le même état sur les bornes.
J’espère donc que vous travaillez à des améliorations pour 2014, séduire davantage d’usagers impliquant de fournir un service fiable.

Merci pour votre écoute.

Cordialement,

Nad' dit :

Je déplore que les tarifs de la boutique en ligne soient aussi élevés.
Comment par exemple expliquez vous que le sac vélib’ est vendu 9,98€ alors que je l’ai acheté à 5€ dans les boutiques touristiques parisiennes ?
Cordt

Lahousse Nicolas dit :

Je trouve super le VELIB mais déplore qu’il en manque quasiment tout le temps sur les station les plus hautes de Paris ( dans mon quartier ) c’est à dire à Télégraphe sur les trois ou quatre station qui entourent mon quartier !!! Cordialement .

Laurent Mass dit :

En fait de records Vélib détient celui de foutoir en matière de régulation des stations, en tout cas autour de Bastille St Antoine … La station d’Alligre est en rade totale depuis 1 mois. Vélib ne mérite certainement pas le titre de « service aux Parisiens »

Mathieu_exCO dit :

Donc,
* Pas un mot du renouvellement du comité des usagers
* Pas un mot sur les réponses sous 24h de chargés de clientèle Allo Vélib via Twitter
* Pas un mot non plus sur le manque de vélos actuel, et son gros pic cet été (10000 vélos manquants !), ni sur la possibilité de signaler les vélib abandonnés via Twitter ou par téléphone (combien ont été signalés ? Combien ont été récupérés ?)
* Pas un mot sur la proposition d’indemnisation des abonnés qui ont vu leurs stations fermées de longues semaines dans le nord-est parisien
* Pas un mot sur les grosses difficultés de régulation qui persistent, et qui voient quasiment chaque jour les usagers en provenance du nord-est parisien ne presque jamais trouver de vélo, et ceux à destination du centre de Paris, entre Opéra et Ivry, ne presque jamais trouver de place.
* Pas un mot sur les actions mises en place par la ville d’Aubervilliers pour lutter contre le vandalisme (mise en place de poteaux anti-torsion à côté des vélos)
* Pas un mot sur la disparition des articles « vélo » de la boutique Vélib’, le lendemain de la publication d’un article intitulé « A vélo, n’hésitez pas à briller »
* Le record évoqué dans l’article n’en est pas un, le record actuel est à 159 200 locations le 18 octobre 2007, avec encore moins de vélos et de stations disponibles

Les évènements cités dans cet article ne reflètent que la vision assez partiale du service communication, pas vraimlent « le récap’ de l’année 2013 à Vélib' »…

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...