Découvrez la nouvelle carte Vélib’ !
lundi 9 décembre

Découvrez la nouvelle carte Vélib’ !

admin
2Je partage

Pour son 6ème Noël, Vélib’ offre une petite beauté à sa célèbre carte d’abonnement ! Celle-ci est désormais disponible pour les nouveaux abonnés Vélib’ qui optent pour un abonnement annuel sur une carte Vélib’ Classique ou une carte Vélib’ Express. Si vous êtes déjà abonné à Vélib’, le remplacement de votre carte n’est pas systématique (5€ si vous en faites la demande à Allo Vélib’). 

Les 100 plus grands usagers de Vélib’ vont quant à eux bénéficier du remplacement gratuit de leur carte pour Noël… un courrier va leur être adressé en avant-première. Si vous souhaitez obtenir gratuitement le renouvellement de votre carte Vélib’, rejoignez notre page Facebook : 20 cartes vont être offertes cette semaine !

Depuis le début de l’année vous avez découvert progressivement les illustrations Vélib’ sur ce blog, aux 24h Vélib’, ou encore, sur les souvenirs et ouvrages de Paris à Vélib’. Symboles de l’art de vivre à la parisienne et de la liberté chère au service, ces illustrations viennent désormais habiller les cartes Vélib’ Classique et Express, et prochainement le site internet ainsi que les guidons de vos Vélib’ ! Une petite révolution graphique qui nous offre l’occasion de vous présenter les deux Parisiennes qui se cachent derrière ces coups de crayons élégants. Rencontre avec Mesdemoiselles, deux graphistes du 11e arrondissement.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Nous sommes un duo d’illustratrices qui travaille sous le pseudonyme de « Mesdemoiselles » dans un petit atelier du 11e arrondissement. Nous collaborons régulièrement avec l’univers du luxe et de la mode comme pour la prochaine collection printemps-été 2014 de la marque Paul&Joe. Nous sommes aussi l’auteur de nombreuses identités visuelles de lieux parisiens comme Le Trianon ou Le Chacha.

On retrouve aussi nos illustrations dans des magazines tels que Vogue Japon, Figaro Madame, Velvet, Commons&Sense, Flaunt, GQ…

Parlez-moi de votre parcours. Comment êtes-vous devenue illustratrice ? Quel a été le déclic ?

Je crois que j’ai toujours aimé regarder des images et me laisser embarquer dans des histoires quelles soient filmées, écrites, dessinées, dansées… du coup après l’apprentissage du dessin, commencé un peu par hasard, l’envie de faire des illustrations est venue assez naturellement.

Comment est née votre rencontre avec Aurélie et la création de « Mesdemoiselles » ?

Nous nous sommes rencontrées à l’École Nationale des Arts décoratifs où nous avons travaillé sur un projet commun pour notre diplôme en communication visuelle.

Après cela nous avons suivi un petit parcours personnel de quelques années, nous sommes restées amies et rapidement nous avons eu envie de nous associer sous le nom de « Mesdemoiselles » : nous avions toujours peint ou dessiné chacune de notre côté, nous avions envie de créer des univers en partageant nos inspirations, notre imaginaire et de pouvoir développer l’illustration dans notre travail.

A partir de quels outils travaillez-vous ?

Nous possédons des tas de petits carnets sur lesquels nous avons l’habitude de griffonner en discutant pour chercher des idées. Nous enchaînons des esquisses au crayon, puis selon les contraintes liées au projet, soit nous travaillons à la palette graphique jusqu’à la finalisation, soit nous finalisons le dessin « à la main », au feutre et à l’aquarelle par exemple avant de le numériser pour les besoins de l’impression.

Comment décririez-vous votre travail ? Peut-on le classer dans un style en particulier ?

En général nous aimons bien développer un style par rapport à un projet donné, donc il nous semble qu’il y a des styles très différents sans compter la « main » de l’une ou de l’autre qui apparaît plus ou moins. Par contre, dès que nous en avons la possibilité, nous essayons toujours d’insuffler un « esprit » Mesdemoiselles c’est-à-dire avoir un regard un peu décalé, de l’humour, une touche poétique ou bizarre, inattendue…

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

C’est très large… en général les artistes avec un univers visuel fort quelque soit leur pratique parmi tant d’autres : David Lynch, Tim Burton, Michel Gondry, George Mélies, Peau d’âne de Jacques Demy, les surréalistes, les vieux Walt Dysney, Maurice Sendak, Tommy Ungerer, Roland Topor, des film d’animation comme le roi et l’oiseau, « Gwen, le livre de sable » de Jean-François Laguionie, ceux de Myazaki, les albums de Fred, Alice au pays des Merveilles ou Sempé …

Quel esprit avez-vous souhaitez insuffler dans votre réalisation pour Vélib’ ?

Nous avons souhaité représenter la spontanéité et légèreté induite par Vélib’ tout en restant précis dans la description et assez chic pour convenir à l’image de Paris que nous avons tous au fond de nous.

Quel est votre usage du Vélib’ ?

Me concernant, j’utilise Vélib’ plutôt le soir, en été, au long du canal Saint-Martin, ou quand des amis viennent de l’étranger pour leur montrer la ville.

Si vous aimez les illustrations de Mesdemoiselles, vous pouvez les retrouver en livre et en objets sur la Boutique de la Ville de Paris ! Des cadeaux parfaits pour Noël !

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

christian dit :

Bravo pour la nouvelle carte Vélib’ bien plus élégante que la première …et dont ne vont pas pouvoir bénéficier les abonnés de la première heure qui ont adhéré au concept dès sa création et participé ainsi par leur esprit d’aventure à asseoir le succès de Vélib’…à moins de verser 5€ en plus !! Merci Vélib’ c’est vraiment délicat ! Vous êtes vraiment gagne-petit !!!

Emmanuelle Ex Co dit :

C’est sur que le visuel est plus sympathique sur les nouvelles cartes
Petite remarque sur le visuel des pêcheurs… un vélib est fait pour être raccroché en station et non attaché à un poteau pendant son loisir. Le but étant de PARTAGER le vélib et non de se le garder d’autant qu’on voit la station juste au dessus avec de la place. En hauteur (18e.19e 20e…) on peut imaginer de garder son vélo le temps de faire une course car les stations sont désespérement vides. AU bord de la Seine ce n’est pas la réalité !
Ce serait bien que le concept vélib soit respecté dans les outils de communication !

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...