La Place de la Nation de plus en plus vélofriendly
lundi 21 octobre

La Place de la Nation de plus en plus vélofriendly

Rachel
12Je partage

Dans le cadre du Plan Vélo, pour favoriser les déplacements respectueux de l’environnement et de la qualité de l’air, la Ville de Paris a mis en avant un grand projet d’aménagements cyclables sur son territoire. Un des derniers aménagements concerne la place de la Nation, l’un des plus grands carrefours de la circulation parisienne. Alain Boulanger, alias « Monsieur Vélo », à la  Direction de la Voirie et des Déplacements, nous en donne quelques nouvelles.

Lors de la quinzaine des mobilités douces fin septembre, la Table ronde « Piéton en ville » a permis d’aborder le sujet de la circulation des cyclistes, notamment Place de la Nation. Peut-on parler d’une petite victoire ?

La place de la Nation est inscrite depuis 2010 dans le plan vélo, au titre du réseau structurant. Il est clair que l’avis des usagers compte beaucoup dans nos choix et ceux des politiques notamment. Je précise qu’il s’agit d’un aménagement cyclable et non pas d’un réaménagement de la place.

Quelles sont les contraintes majeures de cet immense carrefour de la circulation parisienne ?

La particularité de ce carrefour est qu’il est vaste et toujours fluide si bien que les vitesses pratiquées par les véhicules motorisés peuvent être élevées. C’est aussi une place qui fait partie du patrimoine parisien et les architectes des bâtiments de France souhaitent que les aménagements soient respectueux du paysage de la place.

A quelle situation les cyclistes actuels sont-ils confrontés lorsqu’ils doivent emprunter les axes de cette place ?

Pour éviter les conflits avec les autres usagers deux attitudes sont possibles : les plus à l’aise vont prendre leur place au milieu de la chaussée et se comporter comme une voiture. Les autres vont plutôt rester en périphérie ou dans la contre allée mais seront en revanche confrontés aux véhicules qui tournent à droite, pouvant leur couper la route, et aux véhicules qui proviennent des transversales et à qui ils doivent laisser la priorité.

Comment se sont déroulés les travaux et à quoi ressemble la nouvelle Place de la Nation?

Les travaux sont faits, le projet a été présenté en réunion publique dans les arrondissements concernés et en comité vélo. Il est particulièrement difficile dans un cas comme celui de la place de la Nation de trouver un aménagement qui convienne à tous pour les raisons évoquées plus haut. Aussi, ce qui a été retenu et approuvé par les associations de cyclistes est un double-sens cyclable dans la contre allée. Ce dispositif a le mérite d’offrir une bande cyclable séparée du reste de la circulation notamment pour les hésitants et aussi de constituer un itinéraire plus court lorsque l’on doit faire plus de la moitié du tour de la place.

La place de la République a récemment elle aussi été réaménagée au profit des circulations douces. Avez-vous des retours des cyclistes sur ces nouveaux aménagements ?

Nous n’avons encore pas de retours. Cependant, on peut voir particulièrement en semaine et le matin, comment les cyclistes se sont appropriés l’espace et l’utilisent pour couper au plus court pour traverser la place. Le reste de la journée lorsque les piétons se sont emparés des lieux alors les cyclistes soit contournent la place, soit la traversent quand même. Il faut noter également le double sens cyclable possible entre la place et le canal Saint-Martin aujourd’hui possible qui est de plus en plus utilisé.

Une place de la République qui a vu la fréquentation de ses stations Vélib’ grimper depuis sa refonte. Espérons qu’il en soit de même pour la Nation !

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Bernard Delaunay dit :

La priorité des priorité pour les utilisateurs de Velib, c’est de cesser les nouveaux aménagements pour consacrer les crédits à l’entretien des chaussées. Les couloirs cyclables sont en général pleins de trous, j’ajouterai à la place de la Bastille la place Valhubert et en général toutes les rues pavées, dévastatrices pour les reins des cyclistes.

Didier dit :

J’approuve tout à fait ce que vient d’écrire Thierry : une véritable piste cyclable entre République et Nation manque vraiment. Je fais 2 fois par jour le trajet Gare du Nord et Nation et suis obligé de faire un grand détour.

HUBERT dit :

Double sens cyclable dans la contre allée c’est bien.

thierry dit :

Ce qui serait bien, ce serait d’aménager une piste cyclable sur le bld Voltaire entre République et Nation. La circulation y est dangereuse car il n’y a pas de couloir de bus et le soir, avec les voitures stationnées en double file, + celles qui roulent rapidement, la circulation est vraiment périlleuse

Januel dit :

C’est un petit progrès, mais ce qui serait beaucoup mieux serait qu’on puisse trouver des Velib disponibles, alors que depuis des semaines toutes les stations de la place de la Nation sont vides!!!

Bernard dit :

Pas friendly pour les piétons surtout les personnes agées qui avaient l’habitude de traverser la contre-allée en regardant d’un seul coté. Surtout que les vélos roulent vite et ne respecte pas vraiment la signalisation ni la priorité à droite. Attendons les accidents…

Zorglub dit :

Bonjour !

Je ne vois pas en quoi faire le tour par une piste dédiée dans la contre-allée va « constituer un itinéraire plus court lorsque l’on doit faire plus de la moitié du tour de la place ». Pour moi, le plus court est bien de passer sur l’anneau central !

Zoé dit :

Bonjour,
Désolée je n’ai pas encore eu le temps de tester ces aménagements… Mais pPouvez-vous en profiter pour demander un aménagement pour les cyclistes pour traverser le parvis de la gare Montparnasse… moi je « coupe » en promenant mon vélo à pied mais combien de cyclistes n’arrivent pas à partager cet espace ! parce que faire le tour à vélo, il faut être maso… Cordialement. Nathalie

Patrick dit :

Je suis « pour » la fluidité du vélo à Paris, BRAVO pour République, pour les pistes, bravo pour panneaux d’autorisation de passer / tourner au feux rouges…
Il reste quand même la REGULATION, qui n’a jamais été réalisée efficacement depuis le début et qui reste le gros point noir du Vélib. Pour moi, c’est ça l’urgence.

Arielle dit :

Je suis étonnée que personne n’ait râlé après le réaménagement de la Place de la république.Je l’ai empruntée 2 fois depuis la fin des travaux, dans le sens boulevard Magenta vers Nation, et je n’ai tout simplement pas trouvé la piste cyclable. J’ai roulé au milieu des taxis et des bus, mais je ne sais pas où j’aurai du me mettre. A part ça, elle est superbe !

Pierre dit :

Et bien tout pareil que Dominique. Bravo pour la Republique et effectivement la place Bastille est un enfer : les trous vous font limite lâcher le guidon et on manque de se faire écraser à chaque passage.

Dominique dit :

Bonsoir
Bravo pour ces aménagements mais qu’en est il de la place de la Bastille où le revetement pavé est dans un état catastrophique pour des pneus de vélo

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...