Digital Detox : et si on se déconnectait le temps d’un week-end ?
vendredi 23 août

Digital Detox : et si on se déconnectait le temps d’un week-end ?

Rachel
3Je partage

Un nouveau phénomène fait son arrivée en France et semble séduire de plus en plus d’accros du web. Lassés ou drogués d’internet, ces internautes se déconnectent de leurs ordinateurs, smartphones ou autres gadgets pour se ressourcer et pour mieux se reconnecter. La déconnexion est devenue la nouvelle cure à la mode, et on vous donne tous les conseils pour la mener à bien le temps d’un week-end. 

Il semble de plus en plus difficile pour la plupart d’entre nous de passer une journée sans avoir accès à internet, ni aux réseaux sociaux. Certains en ont besoin pour travailler, d’autres y vont pour prendre des nouvelles de leurs proches. D’après une analyse de l’agence Dagobert, seul 18,3% de la population française est déconnecté. Certains le sont par défaut (manque de moyens), d’autres par prévention (crainte de laisser des traces) et d’autres pour « guérir » (contrôle de leur connexion).

Et combien de personnes se sont déjà dit « c’était mieux avant ? ». Il s’avère que 62 % des français ont envie de se déconnecter, d’arrêter de vivre à travers les photos de leurs amis et renouer avec la vraie vie. Sortir, faire du Vélib’, lire, discuter avec ses amis en réel… retourner aux sources le temps d’un week-end, oublier sa vie sur internet, ça ne peut pas faire de mal !

Une séance detox digital, terme inventé aux USA, ferait même beaucoup de bien. Se déconnecter nous laisse le temps de nous reposer pour restaurer l’énergie que nous mettons dans notre vie professionnelle. Les addicts aux smartphones dépendent tellement de leurs joujoux pour prendre des décisions et accéder à des infos instantanées, qu’ils ont perdu l’habilité de planifier à l’avance, leur mémoire devient paresseuse et leur créativité limitée. Après tout, vous déconnecter pendant deux jours, ce n’est pas la fin du monde !

Conseils :

Pour un week-end digital detox à Paris, préparez le minutieusement à l’avance ! Prévenez vos amis et vos proches que vous ne serez pas joignable et donnez leur les heures et lieux de rendez-vous souhaités. Le mieux étant d’être accompagné tout au long de cette aventure…

Laissez votre chargeur à la maison – vous pourrez ainsi checker votre mobile quand c’est nécessaire, mais vous devrez l’utiliser au minimum pour conserver de la batterie.

Si vous pensez être trop tenté de vous connecter, deux applications vous permettent d’en limiter l’usage. Digital Detox smartphone app désactivera votre téléphone selon le temps souhaité (entre 30 minutes et 1 mois). Anti-social, lui, bloquera l’accès aux réseaux sociaux à partir de votre ordinateur. Munissez-vous d’un plan de Paris, d’un bloc note pour noter votre itinéraire et numéros en cas d’urgence.

Les camps digital detox existent déjà aux Etats-Unis et rencontrent un grand succès. Avant qu’ils débarquent en France, tentez l’expérience seul ou accompagné à Paris, en suivant ces quelques idées de sorties déconnectées.

2 jours déconnectés ? On vous mets au défi :

Vendredi, vous sortez du boulot. Avant d’éteindre votre portable, donnez rendez-vous à vos amis ou votre bien-aimé(e) dans un spot paisible et reposant de la capitale. Pour décompresser, buvez un bon verre de vin parmi notre sélection de bars à vin avant d’enfourcher le Vélib’ pour vous balader parmi les 7 itinéraires proposés par le guide Paris à Vélib’. On vous conseille notamment celui vous emmenant au Château de Vincennes. Ensuite, direction le Lac Daumesnil pour un dîner au milieu de la verdure au Châlet des îles Daumesnil. On repart tranquillement à la maison, ou bien dans un hôtel à l’abri du tumulte parisien.

Samedi, pas question d’allumer son portable, sa télé ou son ordinateur. On se réveille tranquillement sans réveil, et on parcourt le marché le plus proche de chez soi à la recherche de bons produits frais. Après le déjeuner, on s’aventure dans les plus belles librairies parisiennes pour se munir d’un bouquin. Ensuite, on enfourche son Vélib’ pour se diriger vers l’un des plus beaux parcs parisiens et croquer son livre à pleine dents. Si le soleil n’est pas au rendez-vous, préférez un petit saut dans une des piscines couvertes de la capitale. A la tombée de la nuit, offrez-vous une séance de cinéma ! Si vous préférez faire la fête, Paris regorge de lieux où chiller et danser en plein air, ou faire la guinguette !

Dimanche, toujours pas de portable, ni d’internet ! On aura préalablement donné à un ami l’adresse et l’heure de rendez-vous pour un déjeuner total veggie dans l’un des nombreux restaurants végétariens que la capitale a à nous offrir. Envie d’un peu de musique ? Le soir, vous êtes autorisé à allumer votre portable afin de programmer votre réveil du lendemain.

Lundi, c’est un retour à la technologie en toute quiétude qui vous attend !

Alors, c’était comment ?

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Detox Digitale dit :

Pour en savoir plus sur la tendance du digital detox, visitez le blog : http://detox-digitale.com

Emmanuelle -ex co dit :

Citoyen francilien
Je trouve que sur ce blog il y a une vraie liberté d’expression et on ne peut pas accuser la ville de Paris d’utiliser cet outil de communication pour uniquement redorer son blason.
On peut critiquer certains aspects (pour ma part je n’adhère pas à la politique éditoriale avec des articles qui ressemblent plus à de la publicité qu’autre chose et où le vélib a perdu sa place) mais dire qu’on suggère le digital detox parce que les critiques du blog gênent les politiques c’est un raccourci que je ne valide pas.
Il n’y a aucune censure et c’est tout à leur honneur
Vous croyez que les élus viennent tous les jours sur le blog ? je ne pense pas autrement certaines choses auraient déjà évoluées !

citoyen_francilien dit :

Le blog Vélib est devenu un espace d’expression des citoyennes et des citoyens.

Internet et le blog Vélib posent problème à la Ville de Paris.

Quand les citoyens s’expriment, ça devient vite insupportable pour les politiques.

Alors on nous suggère le digital detox.

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...