Itinéraire #2 Paris à Vélib’: Paris ville lumière
mercredi 12 juin

Itinéraire #2 Paris à Vélib’: Paris ville lumière

Rachel
2Je partage

La grisaille est de retour, mais ça ne m’empêche de tester pour vous le deuxième itinéraire du guide Paris à Vélib’. Le soleil n’est pas au rendez-vous ? Pas bien grave, ce parcours nous emmène par les monuments les plus lumineux de la capitale. Une belle balade à faire la nuit. 

J’enfourche la selle de mon Vélib et prend le guidon en main sur cette place historique et symbolique de la Révolution française. Une grande colonne et un opéra marquent le début de cette nouvelle aventure à Vélib’.

A Vélib’ ou à vélo, les automobilistes qui s’emparent de ce rond point n’en font pas une des places les plus agréables ni les plus rassurantes. Ceux et celles qui sont de natures prudentes préféreront faire le tour de la place à pied, évitant ainsi les voitures et les pavés. Une fois arrivé à la bonne rue, le parcours est simple : il suffit de pédaler tout droit dans le couloir de bus faisant office de piste cyclable.

En effet, cette rue est l’une des composantes de l’axe principal « est-ouest » de Paris et a une histoire chargée. Elle nous emmène d’abord au cœur du Marais, de ses cafés et ses boutiques trendy. Le soir, le Sherry Butt propose de merveilleux cocktails faits à partir de Whisky. Attention n’abusez pas trop de l’alcool. Vous avez trop chaud ? Pozzetto vous offre une bonne glace à l’italienne afin de vous rafraîchir le gosier et vous remettre d’aplomb !

Je ne m’attarde pas plus dans ces rues malgré leur aspect village tout mignon. Plus loin, j’aperçoit une belle église dont je devine que la restauration est récente tant la façade est propre et soignée.

Quelques boutiques, bistrots et manèges plus tard, un majestueux bâtiment se dresse devant moi. Il tient un rôle important puisqu’il héberge les institutions municipales depuis 1357.

De grands panneaux annoncent l’exposition Paris Haute Couture. Devant lui, son parvis orné d’une jolie fontaine où les touristes et shopaholics font une pause.

Toujours tout droit, je continue mon périple et j’admire une tour isolée, plantée au milieu d’un square (le premier parisien). J’apprends que ce clocher de style gothique constitue le seul vestige d’une église qui aurait été fondée par Charlemagne.

Au numéro 59 de la rue, un bâtiment se démarque de ses voisins aux devantures luxueuses avec une façade complètement barrée. Pour preuve, ses cinq étages abritent un squat d’artistes.

En parlant d’art, je m’approche petit à petit du plus grand palais européen. Impressionnant par sa taille et son architecture, il abrite l’un des plus riches et des plus grands musées d’art du monde.

Une statue de Jeanne D’arc plus loin, je pédale aux côtés du plus important et du plus ancien jardin à la française de la capitale. Lieu de promenade et de culture propice à la détente, les statuts de Maillol côtoient celles de Rodin ou de Giacometti.

Au bout du jardin se trouve la plus grande place et la plus importante création du Siècle des Lumières. Elle arbore fièrement un obélisque, deux fontaines, statues des huit principales villes de France, une ribambelle de lampadaires (récemment rénovées pour économiser l’énergie). On aperçoit même la tour la plus symbolique de la capitale. Bref, il y a de quoi s’arrêter quelques instants pour prendre des photos !

Après un petit tour de la place, j’emprunte les pistes cyclables d’une promenade créée en 1618 par Marie de Médicis. Enveloppés d’arbres du bord de la Seine, à l’abri des voitures, on se croirait en pleine nature. Un petit rayon de soleil rend la balade d’autant plus agréable. A ma droite, se dresse un monument historique dont la nef abrite salons et expositions prestigieuses.

Arrivée à un prestigieux pont traversant la Seine, je quitte la promenade et pédale en montée. Mes cuisses sont mises à rude épreuve ! Dans cette rue baptisée après le nom d’un président américain, je tombe sur un trio de musées. De la mode, de l’art moderne et du contemporain. Je continue ma route pour arriver au point finale et toujours colossale de ce périple.

Située sur les hauteurs de Chaillot, une immense place plantée d’arbres offre une vue imprenable sur la Tour Eiffel.

Commandez dès maintenant le guide Paris à Vélib’ sur la Boutique de la Ville de Paris.

 

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Géraldine dit :

Je suppose qu’il s’agit de la rue de Rivoli, mais ce serait bien de l’indiquer quelque part ! 🙂

frédéric AZEMA dit :

Bonjour , c’est laquelle cette rue , car ce n’est pas indiqué dans la présentation

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...