Les vélotaffeurs bientôt indemnisés ?
mercredi 5 juin

Les vélotaffeurs bientôt indemnisés ?

Rachel
13Je partage

On vous parlait récemment des bienfaits de pédaler jusqu’au boulot. En plus des avantages en termes de santé, d’environnement et d’économie, les vélotaffeurs pourraient bientôt être motivés par des bénéfices financiers ! Créer une indemnité kilométrique vélo pour inciter les salariés à préférer le vélo à la voiture, voilà l’idée qui sera délibérée dans le cadre du « plan national vélo », fin juin.

Aujourd’hui, un employeur doit rembourser la moitié d’un abonnement Navigo pour indemniser les transports en commun, mais rien n’existe encore pour le vélo en France ! Alors que cette mesure sur l’indemnité kilométrique pour les trajets domicile-travail n’a pas été retenue lors du plan vélo en 2012, il reste un espoir.

Frédéric Cuvillier, ministre en charge des transports a tenu lundi 3 juin un groupe de travail interministériel consacré à la promotion des mobilités actives : la marche et le vélo. Le plan vélo est donc en marche et ses premières dispositions devraient être effectives avant 2014. Parmi les mesures, ce fameux dispositif de l’indemnité kilométrique. Déjà mis en place en Belgique depuis 1999, les cyclistes qui pédalent au boulot touchent 0,21 centime d’euros au kilomètre ! Un petit geste pour les remercier de prendre soin de la nature, de sa santé et celle des autres, ainsi que de désengorger les artères urbains. De plus, l’indemnité est exonérée d’impôts.

En ce qui concerne la France, un rapport doit être fait d’ici la fin du mois sur l’éventualité d’instaurer des incitations financières pour ceux qui se rendent au boulot à bicyclette, aka les vélotaffeurs ! « Je veux que l’usage du vélo soit reconnu comme un mode de déplacement à part entière, et répondre ainsi aux préoccupations des usagers et des associations promouvant le vélo » explique Frédéric Cuvillier dans son communiqué.

Couvrir les frais d’entretien, prêter des bicyclettes de fonction, (remboursement du pass Vélib’ ?), de nombreuses propositions sont en phase de réflexion. Une des idées du gouvernement serait d’instaurer un système de prime kilométrique pour les cyclistes à hauteur de 21 centimes/km, à condition de justifier d’un parcours d’au moins 1,5 km. Si le projet semble faisable, à l’image de celui mis en place en Belgique, il est encore tôt pour parler de chiffres concrets. Un des obstacles à cette mesure sont les personnes encore concernées par la sécurité. Pourtant l’Observatoire régional de santé d’Ile-de-France a prouvé que si l’usage de la bicyclette doublait d’ici à 2020, les bénéfices sur la santé seraient vingt fois plus élevés que les risques.

Parmi les autres thèmes de réflexions liées à l’usage du vélo, on retrouve : le développement des liens entre les transports en commun et la petite reine, la sécurisation des espaces pour cyclistes et piétons, le logement et les vélos, le tourisme à vélo et la communication autour des bienfaits du vélo (petit clin d’œil).

Pédaler à Vélib’ pour aller travailler en sachant que c’est bon pour nous, pour notre planète et pour notre portefeuille, que demander de plus ?

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Marie dit :

‘ les cyclistes qui pédalent au boulot touchent 0,21 centime d’euros au kilomètre !’
0,21 centime ! Dérisoire, vous ne trouvez pas ? Il ne s’agirait pas plutôt de 21 centimes ?

sofiane dit :

Je crois que quand vous parlez de France, vous voulez dire, Ile de france. Le problème posé c’est comment vérifier, le nombre de kilomètres que fait un cycliste avec son propre vélo. n’est-ce pas juste un coup de pub pour le vélib’?

Alexandre dit :

Au fait ca n’existe pas encore la location entre particuliers de camionnettes…Ca serait pourtant bien pratique pour les déménagements…

Georges dit :

Ne jetez plus vos vieux jeans,reparez-les! http://www.repairjeans.com

CARAVANES dit :

J’aimerais plutôt avoir des places réservées pour les travailleurs à vélo dans les gares Vélib’ !

John dit :

Article très interessant. Cependant, même remarque que Bapt. L’utilisation qui est faite du verbe « concerner » est un immense anglicisme, qu’il convient d’éviter. Merci!

Yamina dit :

Pas besoin d’une voiture de 4 places quand on se déplace seul!

Yamina dit :

Pour répondre à Tommy, un velib électrique serait tout de meme, plus pratique qu’autolib pour Paris et autolib reste cher.

Yamina dit :

Me concernant, j’abandonnerais ma voiture, si les velib étaient Electrique, du 20 km/h, c’est pas mal en ville.
Et quand j’ai vraiment besoin d’une auto (pour les charges lourdes ou les distances plus importantes en IDF, je prendrai autolib)
D’autres personnes en feraient autant.
Donc, une telle mesure desengorgerais la les routes à Paris et les parking!
Voili voilou

tom4 ex co dit :

Yamina, ça existe, ça s’appelle autolib:)

tom4

Yamina dit :

Le Vélib est un progrès mais le velib électrique et/ou 3 roues serait une révolution,

tom4 ex co dit :

C’est des gens qui ne font jamais de vélo, qui n’en ont probablement jamais fait en ville, n’en feront jamais, mais qui connaissent le frère d’un cousin d’un oncle qui a eu un accident en vélo en ville.
donc, ils en déduisent que le vélo est dangereux

tom4, +/- 80 km de velib/semaine sans accident depuis 3 ans

Bapt dit :

Pourriez-vous expliciter la phrase suivante ? : « Un des obstacles à cette mesure sont les personnes encore concernées par la sécurité »

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...