FireFly : le vélo lumineux et étanche
mercredi 29 mai

FireFly : le vélo lumineux et étanche

Rachel
5Je partage

S’il y a bien deux choses dont les cyclistes s’inquiètent, ce sont la météo et leur visibilité. Pas toujours agréable de faire du vélo sous un torrent de pluie et encore moins dans le noir, n’est ce pas ? En partant de ce constat, des designers américaines ont inventé FireFly : un trois-roues étanche, lumineux, et complètement futuriste.

Face aux automobilistes, faire du vélo dans le noir peut-être un réel danger. Sous la pluie et face au vent, les risques de glissades sont accrus et on attrape vite froid. Pour remédier à ces deux contraintes, des designers de Géospace Studio ont voulu créer un véhicule étanche et lumineux.

Non ce n’est pas un ovni ou un engin tout droit sortie d’un film de science fiction, mais bien d’un tricycle très fonctionnel et surtout plus sûr. Couché, il est équipé d’un dôme waterproof dont le système d’éclairage par LED garanti au cycliste une protection contre la pluie et une visibilité maximale !

Pour rester à l’abri du froid, de la pluie ou de la neige, la coque colorée se recouvre sur l’utilisateur et le vélo, puis se soulève pour permettre au cycliste de s’installer au guidon ou de sortir. Et si les LEDS de couleurs, c’est bien joli, il faut tout de même que l’on puisse voir la route ! C’est pourquoi la partie supérieure de l’engin est transparente. Deux phares disposés à l’avant du véhicule augmentent d’avantage la sécurité et la visibilité.

Pour vous faire une meilleure idée de l’appareil, regardez la vidéo !

Le FireFly va en faire rêver plus d’un, mais pour le moment, aucun plan de commercialisation n’est prévu par les créateurs. On attend des nouvelles avec impatience, le vélo ne sera plus réservé qu’aux beaux jours…

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Catherine dit :

Respect, que ça marche ou pas, en voilà un qui essaie, teste, innove, et cherche à améliorer le quotidien pour tous. Il a dû bosser pour en arriver là.
Les ponchos, autres capes de pluie et roofbi sont aussi le résultat d’un long travail avant d’arriver sur le marché.
Pareil pour le premier vélo. Combien de critiques il a dû recevoir à l’époque !!

Michel dit :

combien pèse cette machine? seul Teddy Riner pourra gravir la rue Blanche…les concepteurs savent-ils qu’une grande partie de l’eau arrive par en-dessous? pas d’essuie-glace non plus. Ces jolie machine a sa place au musée à côté d’une oeuvre d’Anish Kapoor. Les concepteurs n’ont jamais fait de vélo. Je conseille à Vélib ne pas poursuivre sous peine de se ridiculiser.

Georges dit :

Une bonne idee ! Ne jetez plus vos vieux jeans,reparez-les! http://www.repairjeans.com

tom4 ex comité dit :

Mouais
rigolo, mais perso, je préfèrerais un velomobile.
mais c’est marrant

tom4

Galata dit :

ça, dans une voix de bus à Paris, ça se fait casser la gueule par un taxi direct, ou bien écraser par un bus…

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...