Rachel

A Londres, un atelier pour fabriquer son propre vélo en bambou
Vendredi 19 avril

A Londres, un atelier pour fabriquer son propre vélo en bambou

Rachel
2Je partage

Si l’on sait monter un meuble, pourquoi ne pas monter son propre vélo ? Niché dans une vieille usine du quartier bobo de l’est de Londres, le Bamboo Bicycle Club est un atelier où chacun peut concocter sa propre bicyclette en bambou et la personnaliser, en toute sécurité !

Les vélos en bambou ont vu jour en 1896, mais sont rapidement remplacés par le métal pour faciliter la production. En 1996, Calfee Design (Californie) commence à reconstruire des vélos en bambou en utilisant un composé du chanvre. Non seulement les vélos en bambous sont cool (il faut l’avouer), mais elles sont écolos et adaptés aussi bien à la course que pour un usage quotidien !

Les chaumes de bambous (jeunes pousses) sont traités à la chaleur et fumés pour éviter les fissures. Soigneusement choisi pour chaque partie du cadre, le bambou est ensuite joint par du chanvre ou de la fibre de carbone. Pour un motopropulseur ultra rigide, les cadres peuvent être entièrement fabriqués en fibre de carbone. Le mélange des matériaux crée des vibrations avantageuses et des caractéristiques d’amortissement.

Deux londoniens, ingénieurs dans le cyclisme, ont lancé le Bamboo Bicycle Club afin de partager leurs connaissances dans la construction de vélos en bambous robustes et stables. Souhaitant partager leurs compétences et l’expérience qu’ils ont acquises, les deux passionnés aident les cyclistes à fabriquer leur propre vélo qu’ils auront construit au millimètre près. Il n’y a pas de soudage, de traitement thermique ou de grosses machines impliquées dans ces cadres en bambous, les ateliers sont conviviaux et instructifs !

Le processus de création dure quatre jours. Lors du pré-atelier, on dessine le cadre sur mesure en fonction du gabarit du cycliste. Samedi est la journée la plus chargée de la construction puisque l’on monte le gabarit, on sélectionne les tubes de bambou et on les joint pour les adapter à l’installation en métal. Tout est cloué sur place et prêt à lier le lendemain. Dimanche, on met l’accent sur les fixations et la création des articulations. Après quelques bières et pizzas bien méritées, on revient pour découvrir les cadres tout secs ! Le cadre prend environ 24h pour être utilisable.

Alors si vous êtes de passage à Londres et qu’un deux-roues fait de bambou vous tente, prévoyez une bonne semaine. Sachez qu’il faudra quand même débourser £420 pour s’offrir un tel objet…

bamboobicycleclub.org

Laisser un commentaire

*

Les derniers commentaires

James Marr dit :

Thanks for the write up, we’d love to come and run a pop-up session in Paris..!

simaunaud patrick dit :

vont il exporter ces ateliers en france

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...