Inauguration de la Halle Pajol
mardi 16 avril

Inauguration de la Halle Pajol

Rachel
2Je partage

Après trois ans de travaux, la Halle Pajol ouvre ses portes et devient la première centrale solaire photovoltaïque urbaine française. Située au cœur du quartier La Chapelle, la Halle s’intègre dans la ZAC Pajol, l’un des éco quartiers les plus exemplaires. 

Imaginée en 2004 par Françoise-Hélène Jourda, l’une des rares spécialistes de la construction durable en Europe, la Halle dispose de plus de 1 988 panneaux solaires photovoltaïques installés sur le toit d’une ancienne halle SNCF. Pour remplir son rôle de centrale solaire, la halle produira plus d’énergie qu’elle n’en consommera (410 000 kWh/an). Ce projet s’inscrit dans le Plan Climat Energie de la Mairie de Paris dont l’objectif est de produire 6000 GWh d’énergie renouvelable d’ici 2020.

Elle abrite également une auberge de jeunesse de plus de 300 lits, une bibliothèque de 30 000 ouvrages, une salle de spectacles, un collège de 600 places, un centre sportif et un pôle d’entreprises. Le clou du spectacle ? Un jardin de plus de 9 000m2 d’espaces végétalisés couverts et ouverts qui fera le lien entre la halle et la rue Pajol. Là encore, économie est synonyme d’écologie. Tous les matériaux, ou presque, sont issus de reliefs de la halle d’autrefois : tuile concassé, rails ou pavés… Sous la Halle, un jardin couvert de 2 500m² offre un espace calme, un lieu pour flâner à la découverte d’espèces végétales variées destinées à favoriser la biodiversité. Des bouleaux, des cèdres, des fleurs sauvages, des nénuphars décoreront le jardin et une parcelle sera mise à disposition pour cultiver soi-même des radis ou des roses de Picardie.

Toujours pensé dans une démarche de développement durable, l’ensemble des projets architecturaux de la ZAC Pajol correspondant à la norme HQE (Haute Qualité Environnementale). Par exemple : le bois utilisé provient d’exploitations durablement gérées, le granulat de chanvre utilisé pour l’isolation est totalement renouvelable, les revêtements de sols seront en produits entièrement naturels… Pour ce qui est la gestion des eaux, des systèmes de récupération d’eau pluvial alimenteront les bassins et les jardins et seront utiles pour l’entretien des locaux et l’installation des 1 740 m2 de toitures végétalisées.

La réintroduction de la biodiversité est également au cœur du projet. De nouvelles espèces végétales favoriseront l’implantation et la reproduction d’espèces animales pour un écosystème riche… à l’inverse de ce quartier n’offrant jusqu’alors que très peu d’espaces verts. Au-delà de la démarche écologique, la ZAC Pajol reflètera la mixité urbaine : travailleurs, collégiens, sportifs et étudiants se côtoieront tous les jours dans cet espace de vie où le lien social est renforcé.

Prochaine étape pour la ZAC Pajol ? L’ouverture d’un IUT et d’un jardin de proximité, en 2014. Pour y faire un tour et découvrir le nouveau visage de ce quartier du 18e, rendez-vous à la Halle Pajol, rue Pajol.

Station Vélib’ n° 18109
55 rue Pajol

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

jpjanuel dit :

c’est très bien, sauf pour le photovoltaïque : pouvez-vous me dire à quel tarif EDF rachètera la production de cette centrale solaire ? sachant que le surcoût de ce tarif par rapport au prix de marché sera supporté par les clients d’EDF via la CSPE, combien celà va-t-il nous coûter ? je crains le pire…

Carla Bach dit :

simplement pour dire que j’apprecie vos articles et en depit de l’abondance d’emails que je recois je prends le temps de parcourir le votre avec plaisir

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...