Vélibois : le premier prototype de vélo en bois
mardi 19 mars

Vélibois : le premier prototype de vélo en bois

Rachel
5Je partage

Après le vélo en carton, découvrez le vélo fait de bois ! En phase d’être finalisé à Epinal, dans les Vosges, le Vélibois est le premier vélo urbain en bois à assistance électrique, dont la conception a demandé plus de quatre ans de travail. Cette innovation technique devrait devenir une bicyclette libre-service très prochainement.

Après plusieurs années de recherches exécutées par trois membres du CRITT Bois (le centre régional de l’innovation et des transferts technologiques), le prototype du Vélibois est né et a été testé. Sa commercialisation est prévue d’ici un à deux ans.

Comme le vélo en carton, le Vélibois est plus léger et absorbe mieux les chocs que l’aluminium utilisé jusqu’alors. Son cadre en bois creux, en l’occurrence du frêne, le rend particulièrement maniable et aérien. Les chanceux étudiants de l’école nationale supérieure des technologies et industries du bois sont les premiers à l’avoir testé. Les cobayes témoignent d’un confort étonnant dû aux pneus larges, et le décrivent comme aussi dynamique qu’un vélo classique.

L’objectif de ce vélo s’inscrit dans les critères du développement durable, permettant « une filière courte, locale, avec des ressources naturelles et renouvelables », explique Philippe Thiriet, l’un des porteurs du projet au CRITT. Cette région étant largement touchée par la crise, la filière bois est un des principaux moteurs économiques.

Le projet a tout de même rencontré quelques difficultés avant de pouvoir être mené à bien. La première innovation est d’avoir un cadre ouvert (comme sur les vélos pour femmes), ce qui posait un problème de collage entre le bois et les éléments en métal,  ainsi que sa capacité à supporter les phénomènes de torsion. Comme le bois a tendance à s’user, les spécialistes ont dû avoir recours à des logiciels complexes de modélisation en 3D et ont dû analyser comment les avions en bois étaient construits.

Résolument design, l’assistance électrique se fait discrète, placée sous le porte-bagage et la selle en caoutchouc est de couleur bois. Il pèse une vingtaine de kilos et coûtera environ 2500 euros prix public.

Vélibois sera-t-il notre Vélib du futur ? Si la priorité est de créer de l’emploi local, ce produit haute technologie compte bien conquérir les marchés de vélos en location libre-service dans d’autres villes.

Source : AFP

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

nicole dit :

Bonjour

ce vélibois est il à vendre ?
C’est formidable.
Meric

sanz vico jean dit :

Ikase à bien parler il est vrai que les velos en bois existe depuis longtemp,mais un grans bravo pour l’innovateur qui plus que le velo qu’il à fait,il à eut l’energie et le courage de donner vie à son projet ,car les pouvoirs publics comme ont le saient ont les oreilles pas tres propres,et n’entende pas toujours bien bravo encore

debuire dit :

Le fait que le cadre soit en bois est peut être plus tantant pour les voleurs…?!
Scier du bois creux est peut être plus facile que scier un cadre en alu ou autre ?

yoann dit :

Et on peut pas tweeter ??? ou liker ?

ikaze dit :

C’est faux ! Il existe déjà un vélo en bois, réalisé il y a des années. par des menuisiers, des compagnons, je crois, situé au centre de Paris près de la mairie de Paris. J’ai une photo, il faut que je la retrouve 😉

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...