On jazz où ?
vendredi 8 février

On jazz où ?

Rachel
1Je partage

A vélo ou à Vélib, il est toujours bon de faire un break musical pour reprendre de l’énergie en s’évadant le temps de quelques heures. Pour ça, le jazz est la musique idéale. Devenus des institutions pour les amateurs du genre, les clubs de jazz parisiens sont de plus en plus chéris par les néophytes. Ce genre qui métisse cultures africaines et cultures occidentales ne perd pas de son charme et nombreux sont les nouveaux à s’y initier. Envie de jazzer ? Trouvez le meilleur club près de chez vous !

Sunset/Sunside
Situé au coeur de Paris, entre le Forum des Halles et le Centre Georges Pompidou, le Sunset Jazz-Club, créé en 1983 par Michèle et Jean-Marc Portet, est le premier club à s’être installé rue des Lombards. Le sous-sol, avec ses caves voûtées et son acoustique, est l’endroit idéal pour se produire devant un public intimiste. Au fil des ans, il devient le club jazz le plus fréquenté, affichant chaque soir de nouveaux talents ou des « grandes pointures », tels que Didier Lockwood, Richard Galliano, ou Erik Truffaz. En 2001, le Sunside, dernier né du Sunset, remplace le restaurant. Sunset/Sunside forment ainsi un complexe unique en Europe avec deux clubs juxtaposés ouverts 7/7 jours et deux concerts par soir, le premier pour l’électro jazz et le deuxième pour le jazz acoustique.

Prochainement : Le 10 février, Sunside accueillera le légendaire Curtis Fuller Sextet.

60 rue des Lombards, 75001

Station n° 1003, 7 rue Saint Denis

Baiser Salé
Autre club de jazz précurseur de la rue des Lombards, le Baiser Salé est réputé pour les grands noms qu’il a fait naître, influence jazz fusion et musique colorée ! C’est un des piliers qui peut aujourd’hui être fier de voir que parmi les musiciens les plus demandés sur la scène nationale et internationale, beaucoup ont débuté là-bas. Poussez les portes, et vous vous sentirez comme dans un club de New-York des années 50. Ambiance super cosy, tables rondes disposées de façon aléatoire, grand rideau, photos en noir et blanc accrochées aux murs. Idéal pour une petite soirée romantique, c’est également un repère de fin de soirée puisque le club ferme à 5h.

58 rue des Lombards, 75001

Station n° 1003, 7 rue Saint Denis

Duc des Lombards
Ce club mythique des années 1980 a vu défiler quelques grands noms du jazz. C’est le premier à avoir reçu un Djangodor (trophée international du jazz) en 2008. Et ce n’est pas une surprise : de réputation internationale, il a déjà reçu Jamie Cullum, Eric Truffaz, Herbie Hancock ou Ahamad Jamal, et de jeunes talents français comme Baptiste Trotignon ou Jean-Philippe Viret. La liberté musicale permet aux artistes de venir partager leur musique à un public averti ou se confronter à d’autres musiciens lors de ‘bœufs’. On y écoute également des talents émergents du swing à la Reindhart au Jazz Caribéen, en passant par le free jazz. Plus élégant depuis son lifting en 2008, on y mange désormais dans des feuilles de palmiers biodégradables et des couverts en bois, pour rester silencieux. L’acoustique a également été améliorée pendant les travaux afin que le moindre bruit puisse s’entendre du fond de la salle. Concerts de 20h à 22h, du lundi au samedi, after-hours du jeudi au samedi à partir de minuit.

42 rue des Lombards, 75001

Station n° 1003, 7 rue Saint Denis

Le Caveau des Oubliettes
Au cœur du quartier jazz de Saint-Michel, le Caveau des Oubliettes se démarque de ses confrères où le jazz est roi. Avec ses murs en pierre et ses poutres apparentes, sa véritable guillotine datant de 1793 et son gazon, ce pub est une véritable machine à remonter le temps. Pas étonnant quand on sait qu’il date du 13ème siècle. Mais c’est surtout un haut lieu du jazz, où chaque soir est dédié à un style de jazz différent, avec régulièrement des Jam-sessions. On peut y voir des talents de demain, notamment en qui concerne funk et jazz, mais également des concerts ska punk et reggae, tous les styles sont permis. Bien que l’entrée n’est pas payante, le prix des boissons reste assez cher (comptez 12€ pour une pinte de bière).

52 rue Galande, 75005

Station n° 5009, 6 rue du Fouarre

Café Universel
Devenu l’un des lieux incontournable du jazz vocal à Paris, ce berceau de la musique live est un espace de prédilection des jeunes artistes qui trouvent là le moyen d’exister librement. A la tête de ce café, Azou, le patron, découvreur de talents à l’oreille expérimentée. A l’abri de l’effervescence du quartier latin, ce pub à l’ambiance conviviale et chaleureuse est connu des aficionados de jazz, mais aussi de swing, de blues, de bossa et de soul. Ne vous fiez pas aux lumières néons et la déco kitsch, le public hétéroclite, jeune et enthousiaste vient sans idées reçues se réchauffer aux rythmes des improvisations et des chansons proposées.

267 rue Saint-Jacques, 75005 

Station n° 5004, 272 rue Saint Jacques

Atelier Charonne
Ouvert en avril 2008, l’Atelier est devenu très rapidement l’un des hauts lieux du jazz manouche où jouent et se rencontrent les musiciens les plus prestigieux, comme la jeune génération et artistes en devenir. Vous y croiserez Tchavolo Schmitt, Angelo Debarre, Roman, Costel Nitescu, Adrien Moignard, Rocky Gresser, David Reinhardt, Boulou Ferré… Ambiance festive dans un cadre classe mais sans prétention. L’esprit de Django règne en maître sur l’atelier. Le plus, c’est que leur restaurant bénéficie d’une très bonne réputation. Vous serez placés devant la petite scène pour y déguster votre repas tout en admirant le méticuleux doigté des musiciens.

21 rue de Charonne, 75011 

Station n° 11004, 3 rue de Charonne

Petit Journal Montparnasse
Dans une ambiance chaleureuse et feutrée digne des salles de concert d’antan, vous apprécierez la magie noctambule du petit journal Montparnasse. Un programme musical éclectique où tous les grands noms de la scène internationale sont déjà passés. De la country au blues, du New Orleans au be-bop, tous les genres de jazz sont exploités pour susciter une gourmandise auditive.

113 rue du Commandant René Mouchotte, 75014 

Station n° 14114, 4 rue Alain

Autour de Midi… et Minuit

Créé en 2001, au pied de la Butte Montmartre, « Autour de Midi…et minuit » présente la spécificité d’offrir dans un même lieu deux ambiances distinctes et complémentaires, un restaurant traditionnel au rez-de-chaussée et un club de jazz dans une superbe petite cave voûtée. Dans la cave, on renoue avec la tradition, quelque peu oubliée, de l’esprit de Jazz qui a si fortement imprégné Montmartre dans ses lieux les plus mythiques. Les concerts s’y déroulent régulièrement chaque jeudi, vendredi et samedi. En début de semaine sont institutionnalisés le « boeuf du mardi » et les jams du mercredi, vocales ou instrumentales. Un petit havre de paix (et de jazz) à savourer gratuitement !

1 rue Ramey, 75018 

Station n° 18002, 25 rue de Clignancourt

Stéphane Grappelli avait raison de dire que « le Jazz, c’est ce qui nous permet d’échapper à la vie quotidienne ». Alors, échappez-vous un instant dans un de ces lieux mythiques du jazz !

Retrouvez ces adresses dans notre liste Foursquare «Clubs de jazz parisiens» : ICI

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Mikael dit :

Rien sur le Caveau de la Huchette !?!?!?????? Etonnant

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...