Des stations jusqu’à votre écran : le circuit des données Vélib’
lundi 17 décembre

Des stations jusqu’à votre écran : le circuit des données Vélib’

Gildas
1Je partage

Sur le menu des bornes, sur les applications mobiles, sur Internet… vous avez accès à la disponibilité des places et des vélos où que vous soyez. Comment les données des stations Vélib’ arrivent-elles jusqu’à l’écran de votre smartphone ou de votre PC ? Le blog Vélib’ et moi vous explique comment celles-ci sont gérées par le système informatique de JCDecaux.

 

Afin de gérer le système Vélib’, les équipes de développement JCDecaux ont conçu un système central qui pilote tous les équipements et gère les locations de vélos. Il a pour rôle premier d’assurer l’exploitation et la maintenance des stations et permet notamment : de gèrer les opérations effectuées par les utilisateurs telles que les tickets courte durée et le rechargement de leur compte Vélib’, d’enregistrer  des mouvements de vélos et de gérer les pannes sur le terrain…

L’état des stations Vélib’ arrive depuis les bornes principales sur ce système central, qui dispose donc d’une image précise du parc en temps réel, qu’il s’agisse des entrées et sorties de vélos ou des pannes en station.  

 

Un circuit conçu pour sécuriser les données

C’est à partir des informations remontées au système central que l’état des stations Vélib’ arrive sur les applications web et mobiles (applications Vélib’ proposées par le Ville de Paris et AllBikesNow développée par JCDecaux).

Pour permettre cette transmission de données en toute sécurité, les équipes de développement JCDecaux ont veillé à préserver le système central, visant une performance maximale des opérations relatives à la location et à la restitution du vélo. Ainsi, un référentiel a été créé afin d’assurer l’historisation des données : il recopie les informations concernant l’état de chaque station depuis le système central. Le référentiel alimente ensuite une « base tampon », créée pour apporter un niveau de protection supplémentaire. Ce niveau de sécurité n’est pas le même pour le site Web Vélib’ et pour les applications mobiles :

 

–          Le site Web est en effet alimenté toutes les 5 minutes maximum, la base tampon tenant compte ainsi des nombreuses connexions extérieures sur le site Web Vélib’.

–          Les applications mobiles sont alimentées avant le site Web, toutes les 3 minutes maximum, la base tampon tenant compte ici du besoin des utilisateurs de smartphone dont l’usage s’effectue directement sur le terrain.

 

Ces mesures de sécurité sont indispensables, les informations remontées par le référentiel permettant par exemple aux équipes d’exploitation et de maintenance de consulter l’historique des pannes ou d’analyser les mouvements de vélo pour la régulation. De manière générale, ces mesures de sécurité garantissent l’indépendance du système central qui peut fonctionner de manière autonome, en toutes circonstances, sans avoir à tenir compte des contraintes externes.

 

Une évolution du système d’information à l’étude

Pour réduire le délai d’alimentation du site internet, la solution envisagée serait d’abord de réduire la fréquence d’alimentation de la « base tampon » du site internet Vélib’.

Le délai d’alimentation du site internet serait alors le même que pour les applications mobiles. La seconde alternative est d’étudier la refonte importante de l’architecture du système d’information de JCDecaux.

 

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Usager Vélib' dit :

La nouvelle appli est vraiment moyenne:
-Pas d’accès au compte, ce que l’on attend pourtant d’une appli officielle.
-Des codes couleurs sans rapport avec des codes classiques (vert et rouge). Vous avez choisi le gris pour indiquer une station vide alors que, sur le site officiel, le gris correspond aux stations fermées. Pas très malin.
-Les codes couleurs ne sont même pas progressifs. Quand il reste un vélo dans une station, il y a de fortes chances qu’il soit inutilisable. Autant mettre la station en gris direct.
-D’ailleurs, quand on clique sur une station, ce n’est pas pratique, on devrait avoir les places et les vélos affichés. Ok pour avoir deux onglets Prendre et Déposer mais qd on clique sur une station, c’est qu’on veut plus d’infos.
-Autre problème: au lancement de l’appli, la carte est centrée sur l’Hôtel de Ville alors qu’il faudrait la centrer sur l’utilisateur, sans attendre qu’on clique sur la touche localisation.
-Il n’y a pas de recherche de trajet possible. Un des problèmes fréquents, c’est de trouver une place alors qu’on a un Vélib. Or il faut respecter les règles du code de la route. Dans certains secteurs, une recherche de trajet aurait pu être bienvenue.
-Last but not least, une recherche simple « Austerlitz », comme sur le site officiel ne suffit pas. On est obligé de choisir un numéro de station. Quand on fait une recherche, on s’attend à arriver directement sur le lieu. Choisir une station n’apporte rien et fait perdre du temps.

Je pourrai continuer mais je m’arrête là. Bref, encore une fois un travail d’amateur. C’est bien, vous êtes constant dans la médiocrité.

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...