<< Paris caché

Paris caché
jeudi 29 novembre

Paris caché

Marion
1Je partage

Le Louvre, la tour Eiffel, les Champs-Elysées… il y a des sites à Paris qui sont absolument incontournables. Et il y en a d’autres plus discrets, qui peuvent pourtant valoir le détour. Voici quelques exemples de ce Paris caché, celui qu’on connaît peu, mais qui renferme bien des trésors.

Paris touriste

On connaît les merveilles architecturales de Paris et tout particulièrement ses boulevards et immeubles haussmanniens. En quelques pas ou quelques kilomètres à Vélib’, on peut toutefois être dépaysé. En effet, la ville réalise des emprunts, s’inspirant des styles d’ailleurs. On ne peut par exemple passer à côté de China Town, quartier niché au sud de Paris, dans le 13e arrondissement. Même la très célèbre marque de fast food américaine revêt des sinogrammes sur sa devanture. Laissez votre Vélib’ boulevard Massena (station 13040) pour découvrir dans ce quartier d’autres lieux atypiques qui se lovent dans les rues parisiennes. Certains restaurants chinois et vietnamien, comme le « Bambou » à proximité du métro Olympiades sont de vraies merveilles. C’est l’endroit idéal pour déguster pho, brochettes, nouilles,… tous les plats typiques de la cuisine vietnamienne. L’adresse est victime de son succès, il vous faudra donc patienter quelques minutes si vous n’avez pas réservé.

;

;

;

Saviez-vous qu’un quartier de la ville se nomme « la nouvelle Athènes » ? Concentré autour de la place St Georges, il propose des hôtels particuliers de style néoclassique, construits au temps du romantisme. Admirez tout particulièrement le numéro 28 de la place. On notera d’ailleurs dans le quartier l’existence d’un musée de la vie romantique exposant des Vues d’intérieur du XIXème siècle européen (16 rue Chaptal, station Vélib’ 9027).

Dans le bas de Belleville, ce n’est pas l’architecture qui fait voyager, ce sont les gens. Ce quartier populaire est un véritable melting-pot. On y trouve de bonnes adresses de restaurants cuisine du monde. Envie de découvrir ou de retrouver les saveurs typiques de Bangkok ? Essayez le Krung Thep, un restaurant thaïlandais qui propose une cuisine simple et savoureuse. Pad thaï, nouilles sautées aux crevettes, plats végétariens, tout le monde y trouvera son bonheur (93 rue Julien Lacroix, 01 43 66 83 74, station Vélib’ 1902).

Dans le XVe, une église orthodoxe discrète cache une architecture surprenante. Consacrée en 1933,  des ateliers de chants, catéchèses ou encore divines liturgies rythment la vie de cette église. Quand on franchit le seuil de l’église St Séraphin, on réalise qu’il s’agit d’un monument sacré orthodoxe entièrement conçu de bois et traversé par un arbre. (91 rue Lecourbe, station Vélib’ 15012)

Enfin, on peut retrouver un peu de campagne française à Paris. Pour cela, rendez-vous rue Nationale et  à ses alentours (station Vélib’ 13036). Vous y découvrirez de jolies maisonnettes, des cabanons, des petits jardins et une ambiance de village. Même chose du côté du village de Charonne, dans le XXe (station Vélib’ 20132). De jolies balades en perspective.

 

Paris déjantée

Si Paris pour beaucoup est synonyme d’élégance à la Française, la ville sait aussi devenir complètement déjantée. Avis aux amateurs de macabre, de gothique ou d’érotisme ! Voici quelques adresses pour porter un autre regard sur la capitale.

Le studio Galande propose à ses spectateurs des films résolument trashs comme Orange mécanique ou Pulp Fiction. Le week-end, ce cinéma d’un autre genre programme en outre the Rocky Horror Picture Show projeté le vendredi et le samedi à 22h10. Il s’agit d’une comédie musicale parodiant les films d’horreur des années 70. Attendez-vous à voir un joyeux bordel à l’écran et dans la salle ! (42 rue Galande, Paris Vème, station Vélib’ 5009).

:

:

:

Vous savez sans doute que les cimetières parisiens peuvent être visités. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que la mairie organise des visites guidées. Rendez-vous par exemple au cimetière de Montmartre pour découvrir l’histoire des lieux et les tombes de personnages qui ont marqué la France : certaines personnalités, comme Dalida, l’écrivain Sacha Guitry ou encore le compositeur Hector Berlioz y sont enterrés (station Vélib’ 18003).

La rue Saint-Denis est, depuis toujours, le repère des prostituées parisiennes. S’intéresser à son histoire et à sa physionomie permet d’en apprendre un peu plus sur une profession intrinsèquement liée au quartier. Par exemple, au Moyen-âge, les rues s’appelaient Trace-Putain ou encore Tire-Boudain (stations Vélib’ 1007, 1102, 2001 et 1006).

Désormais, vous en savez un peu plus sur le Paris caché, le Paris méconnu. Ne manquez pas de le visiter… mais éviter de le partager afin que ces lieux préservés conservent leur authenticité. Chut !

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Rendez-vous à Paris dit :

Rendez-vous à Paris was here !
Nous sommes allés faire une petite visite de ce cimetière.. plutôt insolite, avec Ganesh2 😉
http://youtu.be/xF7Gf401VuA
Un C’EST (presque) PAS SORCIER étonnant à découvrir …
Prochain épisode : Notre-Dame de Paris

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...