<< Cidre

Les meilleures crêperies de Paris
jeudi 15 novembre

Les meilleures crêperies de Paris

Marion
6Je partage

A Paris, des crêperies, il y en a presque autant qu’en Bretagne. Voici trois bonnes adresses pour  véritablement savourer une galette de sarrasin, une bolée de cidre et une crêpe dessert.

Le Breizh Café, la crêpe tendance

« Le Breizh Café » fait des crêpes tendance. L’établissement propose des classiques et des créations maison, réalisées avec des produits haut de gamme et des produits bios. Côté déco, on se retrouve dans une Bretagne chic, avec un bois clair et des peintures marines et pop. On apprécie !

Bertrand Larcher rencontre ainsi le succès avec son concept venu de Cancale. Implanté à Paris dans le quartier du Marais, il propose la « crêpe autrement » et devient une adresse incontournable.

Vous voulez déguster des crêpes à la fois traditionnelles et améliorées ? Vous voulez avoir le choix entre une vingtaine variétés de cidre, et pas seulement « doux ou brut ? ». Alors, rendez-vous au 109 rue Vieille du Temple (station Vélib’ 3008). Renseignements et réservations au 01 42 72 13 77. Notez également que Bertrand Larcher a ouvert une épicerie bretonne au numéro 111 de la même rue. Vous pourrez tenter de sympathiques recettes à la maison. Miam !

La crêperie de Josselin, la crêpe traditionnelle et gourmande

Une vraie crêperie bretonne… à Montparnasse ! Dans l’assiette délicieuse, dans le décor rustique, dans le service efficace… Même les Bretons s’y retrouvent, c’est dire. Vous y remarquerez toutefois un écart à la tradition. Ici, les galettes et les crêpes sont doubles. Cette particularité devrait encourager les gourmands à visiter l’établissement. Promis, ils s’y régaleront. Des recettes les plus simples aux plus élaborées, chaque assiette est une réussite. Les spécialités de la maison sont la crêpe maraîchère (épinard, œuf, lard et fromage) et la crêpe Josselin (œuf, jambon fromage et champignon). Le service est rapide et agréable. En revanche, il ne faut pas avoir peur d’attendre qu’une table se libère ; la file d’attente est longue aux heures de repas. La Bretagne, ça se mérite !

Pour déguster une crêpe Josselin ou une autre spécialité bretonne, il faut se rendre dans le XIVe arrondissement, 67 rue Montparnasse (station Vélib’ 14001). Renseignements au : 01 43 20 93 50.

La crêperie des Canettes, la crêpe dans la mer du VIème

Une crêperie, c’est aussi un sympathique restaurant de quartier. « La crêperie des Canettes » est une bonne adresse dans le VIème arrondissement. Au cœur d’une déco typiquement marine, on déguste des galettes et des crêpes à la fois savoureuses et généreuses. Les patrons vous promettent une virée en mer à bord de leur établissement. Prenez le large avec des recettes classiques et des créations maison aux noms évocateurs : Raz-de-marée, Winch, Écume, Mistral, Pirate, Abordage, Mille Sabord, Goélette, Babord, Flibustier, etc.

Pour découvrir « la Crêperie des Canettes », il faut se rendre au 10 rue des Canettes (station Vélib’ 8009). Renseignements au : 01 43 26 27 65.

Notez que l’établissement fait partie d’une chaîne, la crêperie « pancake square ». Vous trouverez d’autres adresses dans le VIIIème (4 rue de Surène), à Levallois Neuilly (1 rue Louise Michel) et à Bois Colombe (7 rue des Bourguignons). Vous multipliez ainsi les possibilités de vous régaler !

Des crêpes et des cailles, la crêpe intime

« Des crêpes et des cailles » est une toute petite crêperie de quartier sans prétention, qui sait séduire ses clients. Dans un cadre marin et intime, elle accueille avec bonne humeur les petits groupes d’amis avec sa petite carte de galettes, de crêpes et de cidre artisanal. Elle est réputée pour proposer un rapport qualité – prix imbattable. Elle constitue en outre un point de départ idéal pour une balade dans le pittoresque 13ème arrondissement.

« Des crêpes et des cailles » se situe au 13 rue de la butte aux cailles (station Vélib’ 13022). Renseignements au : 01 45 81 68 69.

Une crêperie, c’est un vrai bon plan si on connaît une adresse sympathique. On y trouve la satisfaction de bien manger dans un cadre agréable sans se ruiner ! Dans un restaurant grand public à Paris, c’est déjà un bon point !

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Hippase dit :

Je confirme les dires de BESTOFF concernant Imogène.

bestoff dit :

J’en rajoute une vraie crêperie très bonne « chez Imogène, angle rue de Malte et rue JP Timbaud dans le 11è, certes il vaut mieux réserver en fin de semaine mais ces crêpes sont originales, les saveurs travaillées et l’équipe se donne du mal pour vraiment servir les clients. Le décor est sympa et on s’y régale à des prix raisonnables et le quartier est bourré de stations de Vélib !

bestoff dit :

Etonnant que Josselin figure dans ce choix ? en caméra cachée un journaliste venait manger des crêpes avec une professionnelle de la dégustation et le verdict était sans appel : ni la pâte ni la cuisson n’étaient faites dans les règles de l’art d’ailleurs les cuistos n’y connaissaient rien et le reconnaissaient eux mêmes, les prix sont exhorbitants et l’ambiance ressemble plus à un hall de gare qu’un restaurant, on y est les uns sur les autres dans un vacarme épouvantable. La dernière fois que j’y suis allé (et c’était la der des der !) on a fait mine de me rendre la monnaie sur 10 au lieu de 20 ! merci les escrocs !

grigou dit :

Vous avez oublié LA CREPERIE authentique et incontournable de Paris depuis 1947 à Montparnasse: Ti Jos avec le caractère breton qui va avec….Alan STIVELL, Glenmor s’y retrouvaient et Gilles SERVAT y a composé « la blanche Hermine ».
Qui dit mieux?

veline dit :

est ce que vraiment les crêpes et les galettes sont cuites des deux côtés ? j’en doute… vu cette mode débile (même en Bretagne) de cuire quasi que d’un côté !

Pierre Hugo dit :

Je veut en crèpe.. immediatement!

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...