Gildas

Vélib’ lauréat des Trophées du Tourisme responsable
Mardi 6 novembre

Vélib’ lauréat des Trophées du Tourisme responsable

Gildas
6Je partage

Vélib’ vient d’être primé aux Trophées du Tourisme responsable 2012 pour ses efforts en matière d’éco-mobilité. Au travers de Vélib’ ce sont les actions d’information pilotées par la Mairie de Paris et la démarche innovante de développement durable menée par JCDecaux, en charge du service, qui sont ainsi récompensées. Fin septembre 2012, le nombre d’abonnés Vélib’ longue durée dépassait les 245 500, chiffre record, soit une augmentation de 20% par rapport à septembre 2011. De même, le nombre de trajets  effectués en 2012 approchera les 35 millions contre 31,3 millions en 2011.

 

Organisés par Voyages-sncf.com depuis 6 ans, les Trophées du Tourisme Responsable récompensent celles et ceux qui se mobilisent pour un tourisme plus respectueux des hommes et de l’environnement. Cetévènement encourage le « voyage responsable » et démontre qu’il est à la portée de tous. Revenons ensemble sur les différentes opérations menées par Vélib’ pour l’accueil des touristes dans la ville la plus visitée au monde et pour l’optimisation de son service écoresponsable! C’est un jury de 60 experts des secteurs du tourisme et du développement qui a désigné Vélib’ comme lauréat de la catégorie éco-mobilité. Ce trophée valorise les nouvelles mobilités les plus respectueuses des hommes et de l’environnement, telles que le co-voiturage, l’auto-partage, les actions collectives…

Développer l’accès à l’information et faciliter les démarches des touristes

 

Vélib’ a été récompensé pour ses actions menées en faveur du tourisme. Le service bénéficie désormais d’une notoriété internationale et est devenu un incontournable d’une visite à Paris. C’est pourquoi la Mairie de Paris et JCDecaux ont renforcé l’accès au service et la communication auprès des touristes.

Les bornes des stations Vélib’ informent les utilisateurs en anglais mais aussi en espagnol, allemand et italien. Les futurs écrans des bornes ont également été travaillés pour simplifier la compréhension du service et son accès aux touristes français et étrangers.

Aujourd’hui, les bornes Vélib’ disposent également de nouveaux stickers en français et en anglais, délivrant aux touristes les informations clefs pour accéder au service.

.

Les touristes étrangers bénéficient d’un accueil personnalisé lorsqu’ils appellent le service clients. Allo Vélib’ a pris en compte les échanges avec le Comité des usagers Vélib’. Ainsi il a mis en place une équipe de chargés de clientèle prenant en charge les appels étrangers en anglais. Un nouveau serveur vocal interactif permet de router les appels exclusivement vers des conseillers parlant anglais.

Depuis avril 2011, la version anglaise du site velib.paris.fr a aussi été améliorée pour simplifier les démarches des touristes étrangers.

.

Le blog Vélib’ et moi, qui compte de plus en plus d’adeptes, a lancé sa version en anglais au début de l’année 2012 avec les articles les plus populaires, des conseils et astuces pour mieux appréhender le service et préparer son séjour à Paris, ainsi que des invitations à découvrir Paris et sa Métropole autrement.

.

.

.


L’été dernier, les voyageurs ont eu accès à de l’information pédagogique diffusée en anglais dans le magazine inflight de la compagnie Easyjet, une publication gratuite proposée par la compagnie dans ses avions.

.

Vélib’ est aussi partenaire et adhérent de l’Office du Tourisme à Paris. La mise à disposition de flyers Vélib’ déclinés en quatre langues, la formation des agents aux différentes offres Vélib’ sont des exemples de réalisations concrètes en cours et issues de ce partenariat.

Vélib’ est également présent lors de grands évènements comme Paris Plages. Cet été, le service a accueilli plus de 9 000 visiteurs sur le parvis de l’Hôtel de ville. Les touristes souhaitant découvrir Vélib’ pouvaient y trouver des conseils pratiques et acheter des tickets 1 et 7 jour(s).

Un portail « Vélib’ Visit », dont l’accès est réservé aux professionnels du tourisme, permet aux acteurs du tourisme responsable d’accompagner leurs clients dans l’achat d’un ticket de courte durée Vélib’ en ligne et par carte bancaire. Cette offre garantit un accès rapide au service tout en évitant l’attente à une borne et l’impression d’un ticket.

 

Une démarche écoresponsable

 

Au-delà de sa démarche pour améliorer l’accueil des touristes, Vélib’ a été récompensé pour sa démarche de développement durable. 60 000* tonnes de CO2ont été économisées grâce à Vélib’ en l’espace de 5 ans.

Vélib’ propose par exemple une offre « Entreprises ». Les entreprises qui le souhaitent ont ainsi la possibilité de participer à l’écomobilité en remboursant à leurs collaborateurs une partie ou la totalité des frais d’abonnement.

Un partenariat avec CitéGreen encourage également la démarche éco-responsable des utilisateurs depuis juin 2012. Lestrajets effectués en Vélib’ par les abonnés annuels sont récompensés par des points puis des cadeaux ! Vous êtes plus de 11 000 à profiter de ce programme gratuit ayant déjà converti 3 millions de minutes en points et en cadeaux.

Vélib’ a également soutenu la société parisienne Recycl’ère, spécialisé dans la confection d’accessoires à partir de matériaux recyclés. La créatrice québécoise Lyne Beaulieu, installée à Paris, a eu la bonne idée de donner une seconde vie aux quelques 60 000 chambres à air que Vélib’ utilise chaque année. Ces chambres à air deviennent des sacs, trousses et pochettes colorés. Recycl’ère travaille avec des personnes en situation de handicap à Paris et en Ile-de-France. Recyclère, c’est aujourd’hui 2,7 tonnes de déchets récupérés ! Les produits conçus par Recycl’ère ont été valorisés sur les différents supports d’information de Vélib’ et commercialisés cet été dans la boutique Vélib’ de Paris Plages.

Vélib’ a été pensé, bien avant son lancement, dans une optique de développement durable. Les équipes Vélib’ sillonnent Paris à l’aide de véhicules propres pour veiller à la bonne tenue des stations et des vélos du service. Les agents de maintenance se déplacent sur des vélos à assistance électrique équipés de remorques contenant une caisse à outils. Cela permet d’effectuer des réparations sur les Vélib’ directement en station, évitant les allées et venues de véhicules entre les ateliers et les stations. Les agents d’entretien, chargés de nettoyer les stations, effectuent leurs déplacements avec des « Goupils », au nombre de 10. Ce sont de petits véhicules électriques non polluants qui permettent de transporter du matériel d’entretien. Quant aux agents de régulation ils effectuent leurs déplacements avec des véhicules propres alimentés au gaz naturel de ville (GNV) et ont une capacité de 20 vélos.

* en considérant que l’utilisation du vélo remplace celle d’une voiture et que le parc automobile actuel de véhicules particuliers roulant en milieu urbain génère en moyenne 200 g d’équivalent CO2 par kilomètre parcouru (Estimations ADEME).

Laisser un commentaire

*

Les derniers commentaires

VBo dit :

Pro Vélib depuis son année de mise en service.
Bravo pour cette progression du nombre d’abonnés
A quand alors l’amélioration de la gestion du flux des vélibs aux stations ???

citoyen_usager_vélib dit :

Merci Mathieu pour votre réponse. L’avenue de Clichy est étroite et pleine de trous. Il y a du stationnement anarchique sur l’avenue de Clichy. Si on veut échapper à l’enfer de la ligne 13 du métro, alors il faut faire du vélo et remonter cette avenue. Quand il pleut à grosses gouttes sur Paris, comme vendredi soir 9 novembre 2012, et que le bus 81rase le Vélib, alors l’avenue de Clichy devient dangereuse.

Mathieu_exCO dit :

@citoyen_usager_vélib
Nous avons eu des échanges avec la RATP, mais ne pouvons nous faire écho des cas individuels. Le mieux est de contacter la RATP via le formulaire de contact en donnant toutes les précisions nécessaires, une suite y est systématiquement donnée (convocation du machiniste impliqué par sa hiérarchie, rappel à l’ordre ou mesures à l’encontre de l’employé s’il récidive, retour vers le cycliste à l’origine de la plainte).
Cela étant, à moins de vouloir tourner à gauche (peut-être le cas ici ?), il faut circuler à droite de la chaussée pour que les véhicules puissent doubler côté gauche.

citoyen_usager_vélib dit :

Vendredi 9 novembre 2012 à 21h02, avenue de Clichy, un conducteur du bus Ratp 81 a tenté de me renverser. Le bus était immatriculé 802 PLJ 75. Le bus avait largement la place pour me doubler sur la droite. Il a préféré passer à quelque centimètres du guidon du Vélib. Je demande au comité d’usagers Vélib de prendre en compte mon témoignage.

Romuald dit :

Bravo aux équipes pour toutes les actions mises en oeuvre. C’est grâce à vous que Velib’ est aujourd’hui un succès international. Vos actions d’amélioration récurrentes vont dans le bon sens. Votre vision globale de la relation Usagers est indéniable. Ne changez rien…Au contraire poursuivez.

Mathieu_exCO dit :

« Vélib’ a été récompensé pour ses actions menées en faveur du tourisme »
Et c’est bien ce qu’on lui reproche : d’être traité comme un appeau à touristes plutôt que comme un moyen de déplacements fiable pour tous les jours… Reste 5 ans pour changer cela !

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...