<< Disquaire

Les meilleurs disquaires de Paris
jeudi 18 octobre

Les meilleurs disquaires de Paris

Marion
6Je partage

Télécharger (légalement ou pas) de la musique en ligne, cela va bien pour les profanes. Les véritables amateurs de musique, eux, préfèrent se rendre chez un disquaire. Chercher des heures dans les bacs, respirer l’odeur des vieilles pochettes, trouver une ambiance, un conseil ou un titre rare… Cette expérience ne peut se vivre que chez un bon disquaire. Voici quelques adresses à Paris.

Les disquaires indépendants, le rendez-vous des mélomanes et autres rockers

Que vous soyez accro à la musique, curieux ou à la recherche d’un disque rare, un passage chez un disquaire peut être une bonne idée. Même si l’espèce est (malheureusement) en voie de disparition à Paris, il reste toutefois quelques bonnes boutiques où trouver son bonheur. Alors, où partager son amour pour la musique avec de vrais passionnés et trouver un bon disque pour un tarif raisonnable ? Pour le savoir, faites une balade par ici…

–       Bimbo Tower. Si vous vous demandez ce que l’industrie du disque peut produire de plus bizarre, c’est chez Bimbo Tower, dans le 11ème, qu’il faut vous rendre. Le petit plus : vous y trouverez également des gadgets improbables. Bref, une boutique inclassable et incontournable. (5 Passage Saint-Antoine, station Vélib’ 11004).

–       Crocodisc. Crocodisc est spécialisé dans les vinyles (tous types de musiques excepté la musique classique). L’enseigne compte trois magasins dans le Quartier Latin : rock, musique du monde, jazz, black music, etc. Vous ne pourrez pas manquer la devanture ornée d’un beau crocodile. Si vous avez peur de vous perdre parmi les milliers de références, demandez conseil aux vendeurs. Contrairement aux alligators, ils ne mordent pas.  (42 Rue des Écoles, station Vélib’ 5007)

–       Fargo. Dans le 11ème, la Fargo Store est un disquaire tout récent, spécialisé dans le rock. C’est un repère d’habitués mais où tous les amoureux de la musique trouveront leur place. (42, rue de la folie Méricourt station Vélib’ 8025).

–       Gals Rock. Paris 9e, Gals Rock une boutique dédiée à la culture rock féminine. On y trouve des disques sélectionnés par les gérantes, des accessoires, des vêtements, etc. Si vous appréciez l’ambiance, vous pourrez la prolonger en achetant la compilation concoctée par Clémence et Pauline. (17 Rue Henry Monnier, station Vélib’ 9020).

–       Groove Store. Dans le 17ème, Groove Store est le rendez-vous incontournable des amoureux de la black music. Le disquaire tend toutefois à se diversifier. Groove Store est une adresse plébiscitée pour ses tarifs, beaucoup plus compétitifs que sur Internet. (29 rue des Dames, station Vélib’ 17012).

–       Ground Zero. Et on plonge dans une ambiance pop-rock presque anglaise. Des grands classiques aux dernières nouveautés, on peut tout y trouver. Bonne adresse, bons prix, bons conseils (le patron est membre du groupe de rock indépendant Ushpuppies). (23 Rue Sainte-Marthe, station Vélib’10039).

–       Illogicall Music. La variété française et internationale a aussi son disquaire. Avis particulier aux fans de Mylène Farmer et Madonna ! Illogicall Music, dans le 11e, rassemble un grand choix de disques et d’objets. (63 rue Blanche, station Vélib’ 9027).

–       Librairie Parallèles. Chez Librairie Parallèles, on trouve des livres, mais aussi un très large choix de disques. Pour ne rien gâcher, on plonge délicieusement dans une ambiance des années 80. (47 Rue Saint-Honoré, station Vélib’ 1004).

–       Monster Melodies. Beaucoup de choix chez Monster Melodies et surtout des titres rares. Il faut mériter la boutique puisqu’elle est difficile à trouver mais, une fois sur place, les mélomanes ne regrettent pas l’effort. (9 Rue des Déchargeurs, station Vélib’ 1004).

–       Music Fear Satan. Le nom laisse deviner que ce disquaire du 9ème est spécialisé dans le black metal et tous ses dérivés. Nicolas, le propriétaire, est parti d’une petite boutique de vente en ligne et a poursuivi son aventure de passionné. (28 rue Rodier, station Vélib’ 9008).

–       Plus de bruit. Plus de bruit propose à ses clients des vinyles d’occasion. On trouve de tout chez ce disquaire du 11ème, des perles rares et des surprises inattendues. Un endroit où on se sent bien. (35 Rue de la Rochefoucauld, station Vélib’ 9026)

Les chaînes, entre grande distribution et jolies surprises

Profane ou accro aux démarches faciles, vous préférez acheter vos disques, certes en magasin, mais dans une chaîne. Vous pouvez évidemment vous tourner vers les incontournables Fnac ou Virgin Megastore. Si vous préférez toutefois des endroits à mi-chemin entre le disquaire indépendant et l’usine, choisissez de vous rendre chez Gibert Joseph (variété, rock, etc.) ou chez Harmonia Mundi (classique, jazz, world, enfant). Quelques magasins sont ouverts en région parisienne et l’accueil y est souvent effectué par des disquaires passionnés.


Quels que soient vos goûts musicaux, vous trouverez nécessairement à Paris un disquaire qui saura tendre une oreille attentive à vos demandes.

Si vous aussi, vous avez votre adresse de prédilection, n’hésitez pas à nous en faire profiter !

Retrouvez toutes ces bonnes adresses sur notre page Foursquare :

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Thomas dit :

Music Please le meilleur de Paris ! un vrai disquaire à l’ancienne !

Louis V. dit :

Il faut mettre à jour cet article ! Impossible de ne pas inscrire dans cette liste L’INTERNATIONAL RECORS, très très bon disquaire parisien (11ème, 12 rue Moret). Ils ont aussi un site de vente en ligne pour ceux qui n’habitent pas à Paris : http://www.linternationalrecords.com/

Bilas Thomas dit :

Bonjour,
Ce petit message pour vous informer d’une merveilleuse adresse spécialisée uniquement dans le disque vinyle depuis 2003 : http://www.audioanalogdistribution.com
Thomas Bilas

Moee dit :

Le crate diggin’ à Paname, ça passe aussi par les médiathèques qui ont des collections magnifiques (souvent plus de 10 000 CD) … La Ville de Paris propose une dizaine de discothèques à 30 balles l’abonnement annuel, c’est vraiment rien !

Perrin dit :

Pour la musique classique, il existe un super magasin Boulevard Saint-Germain, aux environs du N° 40 – Station rue de Pontoise – Cédés et quelques dévédés d’opéra, mais surtout des prix sans concurrence et des vendeurs passionnés et compétents. Il s’agit d’occasions qui ont été vérifiées avant une remise en vente. A ne pas rater !

Polly Peachum dit :

… En bref, pas un seul disquaire proposant de la chanson française (hormis Mylène Farmer !)
Pas de jazz non plus, remarquez… Quant à la musique classique… La quoi ???

C’est sans doute qu’il n’existe pas « de véritables amateurs qui préfèrent se rendre chez un disquaire et chercher des heures dans les bacs, respirer l’odeur des vieilles pochettes, trouver une ambiance… »

Pour ceux-là, vive le téléchargement (légal ou illégal, si j’ai bien compris) !

Ah… que j’aime cette époque !!

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...