<< Balade

Un air de vacances à Vélib’ : balade jusque dans le cœur du Val-de-Marne
mardi 10 juillet

Un air de vacances à Vélib’ : balade jusque dans le cœur du Val-de-Marne

Marion
0Je partage

Marre de voir vos collègues et amis partir en vacances et d’attendre votre tour ? Si le temps s’y prête (enfin) je vous invite à un moment d’évasion et de dépaysement à Vélib’, une parenthèse de détente qui sent bon les vacances : une balade jusque dans le Val-en-Marne sans dépasser la demi-heure de gratuité.

Impossible n’est pas Vélib’ ! Le bois de Vincennes appartenant à la Ville de Paris, vous trouverez une station Vélib’ à Joinville-le-Pont (station n°43401).

D’où cette idée de balade à tester pour laquelle je me suis largement inspirée des parcours proposés au travers du bois de Vincennes par Paris.fr et d’une promenade cyclable imaginée par le Comité départemental du tourisme du Val-de-Marne (CDT94)…

De la Porte Dorée… au Lac de Daumesnil

Rendez-vous à la Porte Dorée pour prendre un Vélib’ ou en changer à la station n°12 032. Deux options s’offrent à vous : vous lancer de suite dans la balade le long de la piste cyclable (signalée en rouge sur le plan du bois téléchargeable sur Paris.fr) ou commencer par un petit tour du Lac de Daumesnil. C’est l’un des quatre lacs du bois de Vincennes où vous croiserez des joggers, des enfants en pleine balade à poney et où vous pourrez même… louer une barque (rendez votre Vélib’ avant, ramer, c’est long !).

Un de ses symboles est la rotonde à colonnes située au dessus d’une grotte artificielle et conçue par l’architecte Davioud, devenu kiosque à musique à la Belle Époque. Le lac artificiel de Daumesnil et sa promenade furent créées à la fin du 19ème siècle avec comme emblèmes deux ponts suspendus, cette grotte et une cascade, réalisés dans la tradition du peintre Hubert Robert (1733-1808). Vu par un photographe amoureux du bois de Vincennes, Jean-François Valantin, ce lieu se pare d’un voile de mystère qui donne envie de s’y attarder non ?

Direction le Lac des Minimes et les bords de Marne

Si vous parvenez à repartir, récupérer l’itinéraire cyclable avenue Daumesnil en direction de l’Esplanade Saint-Louis (encore une station Vélib’!) et du château de Vincennes. Suivez alors la bande cyclable à droite pour rejoindre l’entrée du Parc Floral (mettre pied à terre pour traverser).

En théorie si l’on veut s’en tenir à la balade de 21 km imaginée par le CDT94, on n’est pas censé entrer dans le Parc Floral. Maintenant, juste pour l’info, c’est un lieu unique pour les amateurs de jardin et notamment parce que, du 17 mai au 11 octobre, de 13h à 16h, les dimanches et jours fériés, on peut visiter le Jardin Insolite créé en 1989 et qui regorge de plantes aux noms, parfums, saveurs ou touchers étranges. L’occasion aussi d’interroger les jardiniers de ce lieu atypique où l’on respecte les règles de la nature. A découvrir également, la quarantaine d’espèces du Jardin aux Papillons ou encore, les festivals de musique renommés : jusqu’au 29 juillet, le Paris Jazz Festival puis, du 4 août au 16 septembre, Classique au vert, et le festival jeune public des Pestacles depuis le 6 juin et jusqu’au 26 septembre.

Sinon… Longez le Parc Floral pour prendre à droite l’avenue des Minimes. Lorsque vous croiserez l’avenue du Tremblay,mettez pied à terre et traversez par le passage piéton pour pouvoir poursuivre en face sur l’avenue des Minimes. Avant d’arriver aux pavillons du Lac des Minimes (nouveau risque d’arrêt pour un tour en barque sur l’un des lieux les plus anciens du bois…), prenez à droite la Route circulaire. Prenez encore à droite route de la Cascade (au niveau du triangle orange sur notre plan) pour rejoindre, toujours sur la droite, l’avenue de la Belle Gabrielle à Nogent-sur-Marne (gare RER et Station Vélib’ n°41301 au besoin).

Sur un air de guinguette ?

Il y a là aussi un passage piéton à emprunte, précise le CDT94, pour rallier la piste cyclable passant au-dessus de l’autoroute en direction de Joinville-le-Pont. Là encore, une gare RER et une station Vélib’ (n°41302) pour rendre les armes ou changer de vélo.

C’est au niveau du Pont de Joinville que vous pouvez rejoindre les bords de la Marne – une bien belle échappée hors de Paris ! – en commençant par le quai Gabriel Péri qui devient quai Gallieni puis quai Victor-Hugo pour finalement atteindre le Pont de Champigny-sur-Marne.

Mais avant d’y parvenir, nouvel arrêt possible… à la Guinguette de l’Ile-du-Martin-Pêcheur. Une vraie guinguette avec musiciens et soirées dansantes tout l’été : des accordéonistes le jeudi, un bal tous les vendredis, un orchestre tous les samedis et une soirée salsa les dimanches. De quoi satisfaire la curiosité de tous ceux qui, comme moi, n’ont jamais usé les parquets d’une soirée guinguette. Si certains connaissent, vos avis sont les bienvenus !

Et si enfin vous n’êtes toujours pas fourbus, le CDT94 vous suggère, juste avant le Pont de Champigny, de prendre la rue par la gauche qui vous permet de monter sur le pont pour mieux tourner à droite et… reprendre les bords de Marne en sens inverse jusqu’à Joinville. Si vous n’avez fait aucun des arrêts avec lesquels j’ai essayé de vous tenter, vous avez déjà parcouru 21 km et il est peut-être alors plus raisonnable de prendre le RER une fois à Joinville (station Vélib’ n°43401) !

Si vous tentez la balade, faites-nous part de vos impressions et partagez avec nous vos photos.

A lire pour préparer cette promenade :

Le dossier extrêmement complet consacré par Paris.fr au Bois de Vincennes : historique, plan et panneau thématiques par lieux.

Le trajet détaillé de la balade imaginée par le CDT94, qui en propose d’ailleurs de nombreuses autres à réaliser à pied ou à vélo.

boisdevincennes

Laisser un commentaire

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...