<< 5ansVelib

5 ans après, Vélib’ en quelques chiffres
jeudi 21 juin

5 ans après, Vélib’ en quelques chiffres

Gildas
17Je partage

A l’approche des 24h de Vélib’ de ce week-end, qui viendront célébrer les 5 ans de Vélib’, Bertrand Delanoë, Maire de Paris et Jean Charles Decaux, ont tenu aujourd’hui une conférence de presse pour revenir sur les chiffres clé du service. 5 ans après son lancement, Vélib’ compte plus de 130 millions de trajets, près de 13 millions de tickets 1 et 7 jour(s) achetés, 4 millions de bonus offerts aux stations « V+ » et 224 000 abonnés annuels. Avec ses nombreuses avancées et ses nouveaux services, Vélib’ a su maintenir un engouement toujours aussi fort. L’enquête de satisfaction corrobore cet engouement avec 88% des utilisateurs satisfaits du service dans sa globalité. « Bien plus qu’une facilité de transport supplémentaire, c’est une nouvelle façon de vivre la ville » que symbolise aujourd’hui Vélib’ pour le Maire de Paris.

Les nouvelles offres mises en place en avril 2011 ont participé aux succès de Vélib’. Depuis le lancement de ces nouveautés le nombre d’abonnés annuels a augmenté de près de 45%. Au cours du premier trimestre 2012, le nombre de locations a également enregistré une augmentation de plus de 30% par rapport à la même période l’année précédente, et une augmentation de 63% par rapport à 2010 !

Vélib’ comptabilise actuellement, en moyenne, 110 000 trajets par jour et le service bat parfois des records avec jusqu’à 135 000 trajets réalisés à Vélib‘ dans une seule journée. Même les jours de grand froid ne découragent pas les utilisateurs. Les vélos sont en effet très utilisés été comme hiver. Par exemple, en janvier 2012, Vélib’ a compté 2 331 784 locations, soit une moyenne de plus de 75 000 locations par jour.

Un sentiment de liberté toujours en tête du podium 

D’après l’enquête de satisfaction, 97% des abonnés déclarent vouloir se réabonner à Vélib’ et à la question « conseilleriez-vous le service à un ami ? », 98% répondent « oui ». L’enquête révèle également que 77% des utilisateurs sont satisfaits du service Allo Vélib’, 90% sont satisfaits du site web et 95% (contre 87% en 2009) apprécient les délais et la facilité d’abonnement. En outre, 93% sont satisfaits de la diversité des formules d’abonnement, et 97% des abonnés annuels considèrent que le prix de l’abonnement Vélib’ Classique à 29€/an est adapté ou bon marché ! Le sentiment de liberté que procure Vélib’ demeure sa qualité première. La lutte contre la pollution (89%), l’interconnexion entre les moyens de transports (87%), la santé (87%) et le coût (72%).

Usagers Vélib’ : qui êtes-vous ? 

Selon l’enquête de satisfaction*, les 26-35 ans maintiennent leur position d’utilisateurs les plus fréquents du service (38% en 2011 vs 37% en 2009). L’usage de Vélib’ par les abonnés annuels continue à être ancré dans le quotidien, notamment pour réaliser des trajets domicile-travail ou domicile-école, tandis que plus de la moitié des utilisateurs occasionnels (55%) déclarent utiliser Vélib’ le week-end, pour se promener dans Paris.

Néanmoins le profil des abonnés annuels tend à évoluer avec les nouvelles offres. En 2011, Vélib’ offre des formules encore plus adaptées aux différents publics et usages. Les abonnés annuels (76% des utilisateurs de Vélib’), se voient proposer non plus un tarif unique, mais des offres diversifiées et des tarifs préférentiels pour des publics spécifiques comme les 14-26 ans ou les boursiers de l’enseignement. Ces offres Jeunes, offrant 10 à 20€ de réduction sur l’abonnement Vélib’ Passion (39€/an), suscitent un vif intérêt chez les abonnés âgés de 16 à 25 ans : l’enquête de satisfaction 2011 a d’ailleurs révélé une hausse de la part des abonnés âgés de 16 à 25 ans en 2011 (22%) parrapport à 2009 (14%).

Un véritable service métropolitain

Fin avril 2012, près de 28 000 jeunes métropolitains profitent de ces offres spécifiques. L’offre Vélib’ Passion (offrant 45 minutes de gratuité pour chaque trajet effectué au lieu de 30 avec l‘offre classique), semble quant à elle, encourager la création d’abonnements en proche banlieue : la part des abonnés interrogés résidant dans les communes limitrophes (43%) est en hausse par rapport à 2009 (36%), et 61% des abonnés annuels ont déclaré utiliser Vélib’ en proche banlieue.

Fin avril 2012, la part des abonnés à Vélib‘ Passion représente déjà 27% des abonnés à Vélib’, une proportion nettement supérieure aux prévisions de départ. Avec une hausse de 45% du nombre d’abonnés en un an (d’avril 2011 à avril 2012), les nouvelles offres ont vraisemblablement convaincu de nouveaux utilisateurs et changé les modes d’utilisation du service… «Des tendances qui restent à confirmer dans les prochaines années !» confirme Annick Lepetit, adjointe au maire de Paris, chargée des déplacements, des transports et de l’espace public.

Les 5 ans de Vélib’, ce week-end sur les Champs Elysées !

Pour fêter les 5 ans du service vous êtes tous conviés à un évènement solidaire qui verra les partenaires de l’évènement financer, en fonction de votre participation, trois causes caritatives. Découvrez sans plus attendre le programme des 24h de Vélib’

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Pierre_CO dit :

@Melodie. Vos calculs sont légèrement erronés. Déjà, un Vélib’, c’est 650 euros. Les « quelques employés Vélib » sont au moins 300. Et de manière générale, non, la Mairie ne gagne pas d’argent avec ce service. Cela ne veut pas dire que c’est une mauvaise idée et je suis d’ailleurs un des promoteurs les plus fervents de ce service mais Vélib n’est pas rentable non, désolé de vous décevoir.

Melodie dit :

Quand je repense à ce commerçant qui m’avait insulté quand je prenais un velib : « et vous savez combien ça nous coûte ce p**** de service? » ,
je vois bien avec ces chiffres que les réfractaires à velib se trompent bien…
20.000 vélos dans paris, même en comptant que chacun vaut 200 euros, et que chacun a été changé 2 fois durant ces 5 ans (pour essayer d’estimer les changements de roues, la réparation des bornes etc, parce que je ne crois pas qu’une borne coûte + qu’un vélo) , on arrive à 20.000x200x3 = 12 millions d’euros , ce qui est déjà compensé rien qu’avec les 13 millions de tickets 1 jour (1 euro ou +) achetés !!

donc avec tous les abonnements annuels, je crois qu’on a largement de quoi payer les quelques employés vélib et qu’en ressort plutot un soulagement des caisses de la mairie de paris !!

c’est peut etre d’ailleurs cet argent qu’ils ont ré-investi dans les bornes autolib, qui elles par contre sont une grande erreur de calcul selon moi..
en tous cas félicitations à velib !

vpoutine dit :

Faut croire que j’ai de la chance, j’habite dans la proche banlieue sud et, pour le moment, les problèmes de vandalisme me semblent encore mineurs quand je décroche un vélibe à Charenton.
Pourvu que ça dure.C’est vrai qu’il y a de plus en plus d’utilisateurs.

parisiennette dit :

Et les stations aux alentours de la porte Chaumont et du Parc de La Villette … impossible d’y prendre ou d’y rendre un vélo, toutes les bornettes sont orange.
Je sais qu’il y a beaucoup de vélos vandalisés en ce moment dans le coin, mais bon, quand même…

tom4 ex comité dit :

Bonsoir

les 2 stations à coté du RER pantin sont aussi fermées, et ont même disparu des cartes sur applis mobile.
j’ai envoyé un mail à JCD pour avoir plus d’information

cordialement
tom4

Vaissière dit :

Youpi pour les 5 ans de velib sauf pour certains habitants de banlieue! Sans aucune information préalable des usagers, VELIB vient de décider de manière unilatérale de fermer tous les stations à Aubervilliers qui aujourd’hui 12/07/2012 sont toutes condamnées. La seule stratégie de développement durable de VELIB est donc de pénaliser les usagers responsables à cause du vandalisme. Quelle imagination! On croit rêver! Tout cela sans aucune réponse aux questions qui se posent: que deviennent les abonnements, y aura-t-il des remboursements, quand les stations seront-elles réouvertes.
C’est tout simplement scandaleux. Si les habitants de la banlieue sont considérés par VELIB comme de habitants de 2nde zone (ce qui est discriminant en soit) pourquoi ne paie-t-il pas des sous-abonnements?
VELIB devrait avoir HONTE.

stefano dit :

merci bcp tom4

tom4 ex comité dit :

bonsoir

vous ne pouvez pas réserver de vélib, mais vous pouvez prendre un ticket à l’avance sur internet pour ne pas faire la queue à la station vélib

tom4

stefano dit :

Quelqu’un m’a dit que c’est possible réserver un velib. C’est vrais? comment?
Merci

Laurent Mass dit :

L’auto congratulation, satisfaction, promotion de Velib me pompe. Certes c’est un service, utile, nécessaire et décongestionnant. Mais cet aspect ne peut faire oublier les dysfonctionnements, notamment la gestion-régulation plus que fantaisiste des stations. Tout cet argent pour la com. devrait être plus judicieusement utilisé pour étoffer le personnel des équipes de maintenance et de logistique.
Un vélibiste depuis le début et exigeant.

catherine drapeau dit :

c’est bien velib, mais on ne peut pas vraiment compter dessus. j’habite pres de la place des fetes et à l’heure ou je pars travailler ( entre 8 et 9), il y a de moins en moins de velos dispos dans les stations alentour! c’est bien qd on n’est pas pressé.

Sab dit :

Nous sommes mercredi soir,(17h30) Paris 16eme, a l’heure des sorties de bureaux et PAS DE Velib disponible dans plus de 6 stations …. C’est frustrant !! Pourquoi ?

Tralàlà dit :

Au début c’était bien , je me suis même abonné mais après j’ai remarqué que où j’habite malheureusement la population est averse au vélib car ils n’ont pas laissé la Mairie installer une bande vélib en bas de chez moi( mais en revenche il y a un parking pour les motos) alors j’ai laissé tombé le renouvellement de mon abonnement mais je garde tjrs ma carte vélib … il y a encore un gros travail à faire pour que les anti vélibs , les anti écolos .

terea dit :

bjr je trouve ses vraiment dommage les vilib son tous casse par des bande de jeunes ses du fric jete a lair

ernest97 dit :

Serait-il possible de faire une enquête sur l’ensemble des usagers de Paris, et non pas seulement au niveau des abonnés du vélib? En effet, les abonnés sont forcément satisfaits parce qu’avec le grand choix de moyens de transport qu’il y a à Paris, un non satisfait du vélib utilisera facilement autre chose que le vélib. Il sera donc un non abonné, « échappant » ainsi à toute enquête sur les seuls abonnés…
Faire une étude au niveau de tous les usagers de Paris permettra de savoir comment le vélib est perçu par rapport aux autres moyens de transport.

Auber dit :

Vélib m’est devenu indispensable, le métro c’est seulement quand il pleut :)
merci merci la révolution a déjà 5 ans :)

le gros point noir c’est l’abandon de certains secteurs (exemple autour du métro des 4 chemins impossible de poser son vélo ou presque depuis 12 mois…) Malgré des appels réguliers les bornes ne sont pas entretenues…

Pas tous égaux donc face à la « qualité vélib »

CRUMMER dit :

Je emploi les velib’s presque tous les jours. J’ai 74 ans and j’ai aussi une carte emeraude mais les velib’s sont d’ordinaire beaucoup plus pratique que le metro ou même le bus. Bravo les velib’s !

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...