<< Bonnes adresses

New York, I love you
samedi 5 mai

New York, I love you

Anne-Sophie
1Je partage


Dans votre imaginaire New York, c’est un travelling sur Manhattan en noir et blanc, un peu comme cette scène romantique où Woody Allen et Diane Keaton, assis sur un banc sous le pont de Queensboro, contemplent la ville illuminée. New York, c’est un peu la ville de tous les arts, de toutes les folies, des bonnes adresses que l’on s’échange à chaque séjour. Pour clôturer cette semaine spéciale New York, j’ai pris soin de vous préparer quelques-unes de mes bonnes adresses (bien entendu un condensé !) pour faire durer votre plaisir de la découverte si vous n’y êtes pas encore allés ou si vous en revenez.

… 

Pour bien commencer la journée : Un bon café ou un peu de théine !

Que des bonnes adresses pour boire son cappuccino ou son thé, les deux boissons préférées des New-Yorkais.

Gimme ! Coffee

228 Mott Street (entre Prince et Spring Street), dans le quartier de Nolita

www.gimmecoffee.com

Ce bar à expresso, bio et issu du commerce équitable, est le repaire de tous les branchés du quartier. On ne s’assoit pas, mais on s’empresse de commander sa dose de caféine quotidienne.

..

88 Orchard

88 Orchard Street (entre Broome et Grand Streets), dans le quartier de Lower East Side

www.88rchard.com

Un lieu cosy et intimiste avec un café réputé (de la ferme Irving) et des pâtisseries de chez Sage American. L’ambiance est plutôt relax et studieuse, et parfaite pour se réveiller sans trop de stress.

Vous pouvez aussi y aller bruncher le dimanche, et commander un burrito aux œufs. Délicieux !

City Bakery

3 West 18th Street (entre 5ème et 6ème avenue)

Cet endroit complètement inhabituel, est à la fois un salad’bar mais aussi une boulangerie pâtisserie bien loin de la boulangerie traditionnelle française.  L’endroit est très éclectique, et respecte les saisons.

La spécialité du chef : le « pretzel croissant » ou un « Maury Rubin’s signature chocolaté », chocolat chaud ou froid.

Olives

120 Prince Street (entre Greene Street et Wooster Street)

www.olivesnyc.com/

Le café est très bon, mais je vous recommande la limonade faite maison (qui correspond en France à une citronnade). Niché au cœur de Soho, vous pouvez venir y prendre des sandwichs et salades à emporter sans vous risquer. Ici, tout est bon.

..

Dean & Deluca

1150 Madison Avenue (entre 85th et 86th Streets)

L’épicerie du Bon Marché de ce côté-ci de l’Atlantique. Commandez un sandwich gourmet et une soupe à emporter qui sont à tomber ou tout simplement un café pour bien commencer la journée. Et n’hésitez pas à vous balader dans les rayons pour y trouver des produits de qualité.

..

Le brunch du dimanche matin en lisant le New York Times

Si le latte et le cappuccino sont les boissons fétiches des réveils new-yorkais, le brunch, lui, appartient au cérémonial du week-end. Toutefois, il faut souvent attendre avant de pouvoir s’asseoir, je vous conseille de réserver ou au moins d’essayer parce que la réservation n’est pas toujours acceptée.

..

Un de mes préférés : le café Cluny

284 West 12th Street  (à l’angle de West 4th Street)

www.cafecluny.com

Ce bistrot aux faux airs français est l’œuvre de Lynn Wagen Knecht (the Odeon), l’épouse de Keith McNally (Balthazar, Pastis,…). L’ambiance est intime et discrète, bien loin des autres cafés américains souvent très bruyant.

Les plats sont simples mais bons. Je vous recommande le Oat meal (flocons d’avoine cuits dans du lait chaud avec du sucre brun), aux fruits rouge ou à la banane.

..

Un incontournable : Pastis

9th Avenue (entre 13th et Little West 12th Streets)

www.pastisny.com

Il fait certainement partie des clichés new-yorkais à ne pas manquer. Malgré sa célébrité, liée à cette fameuse scène de la série Sex and the City, ce restaurant aux tonalités marseillaises ne se démode pas. Le tout-Manhattan continue de s’y presser le week-end pour y consommer les soi-disant meilleurs mimosas de la ville…

Café gitane

242 Mott Street (entre Houston et Prince Streets)

C’est un peu le café des stars qui habitent le quartier de Soho mais cela reste très simple et surtout très bon. On aime y lézarder en été sur les tables bleu vif installées dans la rue.

 

.. 

Et si après le café, on allait au musée ?

Bien sûr il y a les grands classiques : le Met, le Guggenheim et le Moma… Mais plutôt que de vous énumérer les galeries de ces montres de culture, voici une sélection artistique hors des sentiers battus, une suggestion de musées moins courus.

 

Pour s’immerger dans l’art 100% Américain : Whitney Muséum of American Art

945 Madison Avenue (entre 74th et 75th Streets)

www.whitney.org

Fermé le lundi et le mardi.

L’un de mes musées préférés : la collection d’art américain est fascinante (18000 œuvres signées, entre autres Andy Warhol, Edward Hopper,…) et les installations temporaires sont toujours éclectiques et détonantes.

..

Pour se plonger dans l’essence même de New York : Le Tenement Museum

108 Orchard Street (près de Delancey Street)

www.tenement.org

Les visites guidées du quartier et des appartements sont toujours très prisées par les touristes. Et c’est à juste titre. Ce musée est indispensable pour comprendre l’épopée des diasporas juive et russe. Une dimension historique essentielle qui se superpose aux cafés et bars très tendance aujourd’hui…

The Frick Collection

1 East 70th Street (entre 5th et Madison Avenues)

www.frick.org

Fermé le lundi.

Cette collection privée installée dans l’ancienne résidence de Henry Clay Frick mérite absolument le détour. Se balader dans les anciens appartements de l’industriel est un émerveillement. Non seulement les œuvres exposées (de la renaissance au début du siècle) sont impressionnantes, mais les lieux sont restés intacts. Le visiteur a ainsi l’impression de déambuler dans la résidence de M. Frick comme s’il y vivait encore.

..

Chelsea ou la capitale mondiale des marchés de l’Art : Larry Gagosian

Deux Galeries : 522 West 21th Street

555 West 24Th Street (la plus grande)

www.gagosian.com

Deux galeries à Londres, une à Los Angeles et trois à New York (deux à Chelsea et une dans l’Upper East Side) : Gagosian, c’est un peu le titan de l’art contemporain. Son loft sur la 24th street s’impose comme l’un des plus spectaculaires rien que par son volume, immense au point de pouvoir accueillir les œuvres de Richard Serra.

La liste des artistes présentés est fantastique : Richard Serra, Damien Hist, Marc Newsom, Jeff Koons,…

..

Et la photographie dans tout ça ? International Center of Photography

1133 Avenue of the Americas (entre 43rd et 44th Streets)

www.Icp.org

Fondé par Cornell Capa, qui voulait conserver et exposer les photos de son frère Robert Capa, le Centre International de la photographie est aujourd’hui l’épicentre d’artistes contemporains et d’expositions temporaires variées.

Décrocher une table pour dîner

Obtenir une table dans l’un des restaurants qui viennent tout juste d’ouvrir ou pour lesquels il faut toujours faire la queue, une véritable obsession new-yorkaise. Dans les lignes qui suivent vous trouverez mes tables préférées dans la ville.

Epistrophy dans Nolita

200 Mott Street (entre Kenmarre et Spring Streets)

www.epistrophycafe.com

Dans ce restaurant italien, vous ne résisterez pas à l’idée de prendre un verre de vin autour d’un plateau de fromages, ou de manger un cheesecake et un tiramisu en dessert. Il est sympa d’y aller entre copains.

Allen & Delancey dans Lower East Side

115 Allen Street (à l’angle de Delancey Street)

www.allendelancey.net

Un rideau vert cache un restaurant très tendance à l’ambiance intimiste. La cuisine est délicieuse, mais le service peut être un peu précieux. N’oubliez pas de réserver à l’avance.

La Boqueria dans Chelsea

19th street (entre 5ème et 6ème avenue)

www.boquerianyc.com

Du jambon serrano, du fromage de chèvre de catalogne ou de la truite grillée sur des lentille : ce ont les tapas les plus en vue de Manhattan. A ne manquer : la sangria à la mangue ! Le restaurant idéal pour une soirée entre copains.

Barbuto, dans le Meatpacking District

775 Washington Street (entre West 12th et Jane Streets)

www.barbutonyc.com

Cet ancien garage de taxis transformé en trattoria propose une cuisine italienne légère. Laissez vous tenter par les risottos qui sont à tomber. Le restaurant est un peu bruyant mais si vous vous y rendez quand il fait beau le lieu est ouvert sur la rue.

Five Leaves à Williamsburg

18 Bedford Avenue (au niveau de Lorimer Streets)

www.fiveleavesny.com

Petit café restaurant à la cuisine australienne, dans le quartier émergeant de Greenpoint, à la pointe de Williamsburg. La décoration très marine a été soigneusement conçue par John McComik, déjà derrière les sublimes Bars Moto et Smith&Mills.

Momoya, dans Chelsea

185 7th Avenue (entre 20th et 21th Streets)

www.themomoya.com/

Comme dans toutes les grandes villes, il y a beaucoup de restaurants japonais moyens et ce n’est pas toujours facile d’en choisir un bien, mais pas chez Momoya. Je vous conseille la « box momoya » assez copieuse et très diverse.

..

Morandi, dans le village

211 Waverly Place  New York

www.morandiny.com/

Morandi, c’est le restaurant italien du « Village ». Ouvert sur la ville, la cuisine italienne est très bonne et le service impeccable. Malgré le niveau sonore un peu élevé, j’ai pour habitude de m’y rendre dès le premier jour pour « respirer la ville ». Petit conseil : choisissez une table en terrasse de préférence.


Pour faire swinguer votre fin de soirée

Le cocktail c’est un peu la boisson des new-yorkais, même si de plus en plus de bars à vin ont vu le jour dans la capitale. Mais le cocktail reste la boisson reine de l’île et l’objet de toutes les inventions.

La Esquina

114 Kenmare Street (au niveau de Cleveland Place)

www.esquinanyc.com

Les tacos du restaurant sont excellents, mais tout se passe derrière les cuisines. Venez boire une tequila, dans ce bar planqué derrière les cuisines qu’il faut traverser pour y accéder.

Smith & Mills

71 North Moore Street (entre Greenwich et Hudson Streets)

http://smithandmills.com

Une bulle bobo chic dans ce quartier plutôt très BCBG, pourtant à la tombée de la nuit cet ancien garage sublimement rénové et décoré a le charme d’un salon urbain. Faites un tour par les toilettes, un ascenseur reconverti en petit coin.

Boom Boom Room

848 Washington Street (à l’angle de West 13th Street)

www.standardhotels.com/newyorkcity

Situé dans le Standard Hotel, on s’y rue dès le jeudi soir pour boire un cocktail sur un « rooftop » et profiter de la vue spectaculaire sur Manhattan. Et si vous voulez poursuivre votre soirée et enflammer le dance floor, traversez une porte et vous vous retrouvez dans la boite de nuit très chic new-yorkaise : le Bain. L’endroit est très fréquenté par les frenchies habitant la capitale.

Le Poisson Rouge

158 Bleeker Street (entre Sullivan et Thompson Streets)

www.lepoissonrouge.com

La salle de concerts et galerie d’art a sacrement la côte en ce moment et affiche une programmation pointue. Mais aussi des séances de cinéma, des stands up comédies, des concerts de jazz, dj set,…

Jazz at Marjorie Eliot’s


555 Edgecombe Avenue, Aprt 3F
@ 106th Street

tel : 212-781-6595

C’est l’adresse secrète des américains pour aller écouter un bon jazz à Harlem. Tous les dimanche après midi, Marjorie Eliot transforme son appartement trois pièces en un club de jazz. A peu près une cinquantaine de sièges sont installés, je vous conseille de vous y rendre assez tôt sinon vous risquez de rester sur le pallier.

 …

Bowery ballroom

6 Delancey Street (au niveau de Bowery Street)

www.boweryballroom.com

Au sous sol, un bar intimiste, à l’étage, une programmation indie-pop qui ressemble étrangement à mon ipod. L’endroit idéal pour un concert sympa d’un « band » new yorkais entre copains.

 

..

Bon à savoir

C’est pour certains une évidence, mais une petite piqure de rappel ne fait pas de mal !

Soyez toujours munis d’une pièce d’identité. Vous aurez beau montrer avec fierté vos premières rides au cerbère qui se trouve à l’entrée, si vous n’avez pas votre carte, vous n’aurez aucune chance de rentrer.

Downtown : en dessous de 14th Street

Uptown : au-dessus de 51th Street

..

Dumbo : C’est le quartier qui se trouve sous le pont de Brooklyn, les initiales signifient en réalité : Down Under The Manhattan Bridge Overpass !

..

« Credit or Debit » : C’est la question classique que l’on vous pose au moment où vous passez  la caisse. Lorsque vous payez avec votre carte bleue, pour vous qui avez un compte à l’étranger, la réponse est crédit (même si votre carte est une visa ou une Mastercard), sinon ça ne marchera pas.

..

Free refill : C’est une spécialité américaine. Vous prenez un café et on vous ressert autant de fois que vous le voulez pour le même prix. On peut donc boire dix litres de soda pour 2 dollars.

Gratuity : Ça ne veut pas dire gratuité mais pourboire. Et à New York c’est une règle. Pour savoir quelle somme laisser, il suffit de doubler la taxe (inscrite sur l’addition). Si par hasard la taxe n’est pas indiquée (c’est rare), laissez entre 15 et 20% (oui, il va falloir faire travailler vos neurones pendant quelques secondes.

..

Entree

C’est un superbe faux ami : ne vous y trompez pas, il s’agit en fait du plat principal. L’entrée se dit « apetizer ».

 

 

N’hésitez pas à compléter mon article avec vos bonnes adresses, on n’en a jamais assez ! Bonne fin de Semaine new-yorkaise à tous !


Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Ricko dit :

Street named after Steve Wozniak. OK, it’s not such a big deal, but this is number 15, we’re just gentitg warmed up here, OK?此街以Steve Wozniak(Apple创始人之一)命名。Okay,这没什么大不了的,但这只是第15名,我们刚刚开始暖身而已

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...