Le programme des aménagements cyclables en 2012
vendredi 24 février

Le programme des aménagements cyclables en 2012

Gildas
17Je partage

Dans le cadre de son Plan Vélo, la Ville de Paris a mis en avant un vaste projet d’aménagements cyclables sur son territoire. Ce programme a pour ambition de développer la pratique du vélo dans la Capitale, et s’étend sur dix ans, entre 2010 et 2020. L’objectif est d’atteindre 800 km d’aménagements cyclables et de multiplier par deux la pratique du vélo à Paris. Découvrez le programme 2012, présenté par la Ville de Paris.

 

Le programme 2012 d’aménagements cyclables comprend quatre axes : la poursuite du réseau structurant défini par le schéma vélo, des projets liés à l’aménagement des berges de la Seine, des liaisons interquartiers et l’expérimentation de l’autorisation de tourner à droite pour les cyclistes.

 

Paris souhaite ainsi réaliser une liaison continue traversant Paris d’est en ouest, et plus particulièrement les traversées de places et de carrefours. L’objectif est la poursuite du réseau structurant sur l’avenue de Nogent, les places de la Concorde, de l’Alma, du Trocadéro et de Colombie ; elles représentent 2870 m. Sont également prévus 4040 m d’aménagements entre les places de la République et de la Bastille, porte de Charenton, et dans le 17e entre le boulevard Malesherbes et l’avenue de Villiers.

 

Le deuxième axe du programme concerne la poursuite de l’aménagement de la continuité cyclable le long de la Seine, en réalisant des liaisons : depuis le quai Anatole-France jusqu’au quai d’Orsay, sur le Pont Royal, de la place de la Concorde à l’Hôtel de Ville par les quais, sur l’avenue de New York, et sur le quai François-Mauriac entre le pont de Tolbiac et le pont de Bercy. Le tout représente 8430 m de linéaires cyclables.

 

Les liaisons interquartiers représentent le troisième axe de ce programme, et totalisent 5767 m de linéaires. Les quartiers concernés : 1er et 2e arrondissements, entre les stations Pyramides et Quatre-Septembre (rues Ventadour, Méhul, Dalayrac, Marsolier et Monsigny) ; 10e arrondissement entre le métro Belleville et le lycée Gustave-Ferrié (boulevard de la Villette, rue Vicq-d’Azir) ; 11e arrondissement, entre les stations Saint-Maur et Goncourt ;  12e arrondissement, rues de Rambouillet et Villiot ; 14e arrondissement, entre les métros Saint-Jacques et Glacière et le lycée Émile-Dubois ; 15e arrondissement, rues André-Gide et Georges-Duhamel ; 16e arrondissement, desserte du lycée Janson-de-Sailly ; 17e arrondissement, entre la place du général Catroux, le lycée Carnot et la place Wagram ; 18e arrondissement, entre le lycée Colbert, la gare Eole et le métro Porte-de-la-Chapelle ; 20e arrondissement, rue Orfila.

 

Enfin, l’autorisation du tourne-à-droite des vélos aux feux tricolores doit être mise en place sur quarante feux situés au niveau de deux zones 30 existantes, Verdun et Lancry, dans le 10e arrondissement. En fonction des premiers résultats d’observations sur le terrain, le dispositif pourrait être étendu dans l’ensemble des zones 30 de la Capitale.

 

En savoir plus sur le tourne-à-droite

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Madame khalifa Hayet dit :

Je ne me déplace qu’en Vélib à Paris, j’ai un abonnement annuel depuis quelques années, donc le Vélib est mon seul moyen de transport pour aller bosser! Pourtant, il y’a certains jours , vers 7 h du matin , je ne trouve aucun Vélib dans ma station et les deux autres , les plus proches! Cette situation se produit même au mois de Décembre et quand il neige!
Si vous pouviez m’expliquer les raisons .
Merci.

lea dit :

Je suis très surprise que les travaux rue de Rennes se soient soldés par une disparition de la piste cyclable vers et de la gare Montaparnasse.
Et à quand une piste pour traverser la place du Caroussel pleine de trous, de voitures et de bus ?
Peut-on emprunter en vélo les ponts ‘pietons’ (pont des arts par exemple) ?
merci pour vos commentaires

Hummel dit :

D’une manière générale trop de voitures en stationnement illicite sur les pistes cyclables – Jamais de vélos disponibles à la station Angle Rue de Meaux-Avenue Laumiere à partir de 13 Heures

Antoine dit :

@SUZANNE 53 (avec un peu de retard…)
Tout à fait d’accord avec toi pour dire que la Place de la Bastille est dangereuse pour les cyclistes.
Mais si on a un peu de temps, on peut toujours poser pied à terre et emprunter les passages piétons (ce que je fais lorsque j’accompagne des « débutants »).
Je suppose que l’aménagement de Bastille n’est pas pour demain car elle se trouve sur l’axe traversant Est-Ouest qui mène jusqu’à Concorde et à la Défense (via les Champs Elysées).

Pour aller de Bastille aux grands boulevards, tu peux essayer le boulevard Richard Lenoir (piste cyclable protégée et agréable) puis la rue du faubourg du Temple (attention aux travaux) et à République prendre la rue René Boulanger (juste à gauche du Bd Magenta) pour déboucher sur la Porte Saint-Martin et ensuite prendre le Bd de Strasbourg puis l’enfilade des rues de Metz, de l’Echiquier et Bergère (c’est l’itinéraire que j’emprunte pour aller au cinéma Max Linder).

PS: je ne comprends pas pourquoi Nation serait prioritaire alors qu’il existe déjà un parcours extérieur sécurisé (un peu comme à Etoile)

LEBAS dit :

Certains itinéraires pourraient être rapidement faits comme par ex bd arago dans sa partie haute où il y a 2 contre-allées très larges avec très peu de piétons (pas de commerces) et où il est imprudent de rouler en vélo sur la chaussée. Pourquoi devoir prendre de gros risques lorsqu’il y a autant de place exploitable pour les vélos tout en laissant une large place aux piétons?

Emmanuelle-CO dit :

sur les pistes cyclables on voit aussi des épaves, des poubelles de la ville et vers Barbès les scooteurs du livreur de pizzas se garent de telle manière que les caissons sont sur la piste cyclable :-(

Exploser dit :

robert dit : il y a trop de pistes cyclables encombrées pas des voitures ! que fait la police ?

Vers Barbès, le samedi, on voit même les véhicules de la propreté de la Ville de Paris qui stationnent sur les pistes cyclables !!!

Emmanuelle-CO dit :

Solene
sur porte de versailles il y a pas mal de stations et plusieurs usagers du blog trouvaient qu’en journée il était difficile de trouver une place pour déposer un vélo (desnouettes, renan…) n’oubliez pas il y a des stations tous les 3-400 m

solene dit :

bonjour bonjour!! deja un grd merci parce que velib m a changé la vie pendant quelques mois malheureusement je viens de demenager et aucune reel station a coté de chez moi (porte de versailles) sauf une avec 8 velos dc souvent vide:( je suis dc contrainte d arreter le velib et reprendre mes kilos 😉

usager_velib_depuis_2008 dit :

Aujourd’hui mercredi 7 mars 2012 à 18h aucun usager ne pouvait retirer de Vélib de la station 17001 rue guy moquet.

Cette station 17001 était bloquée informatiquement.

D’après les habitués de cette station cela arrive souvent.

Les voyants passent au jaune puis se remettent au vert non clignotant.

J’avais déjà vu des stations avec l’ordinateur qui reboote. Dans ce cas tous les voyants sont ua rouge.

En quatre ans de Vélib, une station bloquée avec tous les voyants au vert, je n’avais jamais rencontré cela. C’est assez étrange.

Emmanuelle-CO dit :

@Suzanne 53 – tout à fait d’accord sur la place de la Bastille avec ses pavés défoncés c’est très dangereux pour nous cyclistes d’autant qu’il y a un trafic très dense (et faire doublement attention si on met quelque chose dans son panier vélo)
Question déjà abordée avec la mairie du 12è, mais cela concerne 3 arrondissements et donc la concertation est plus complexe
d’autre part la place de la nation est selon des élus du 11et 12è priorisée par rapport à la bastille – ce que je regrette vivement en tant que cycliste.
Pour me rendre fréquemment de Bastille à République j’emprunte le bd Beaumarchais, le plus rapide et sans danger particulier du moment où on a passé la place de la bastille
Enfin depuis rue de charenton vous pouvez emprunter l’agréable piste cyclable qui longe la Seine en venant par l’avenue Ledru Rollin et vous arriverez ainsi vers le bd Henri IV

Rien ne vous empêche Suzanne d’écrire aux maires des 3 arrondissements pour évoquer la rénovation de cette place. Plus nous serons nombreux, mieux ça sera :-)

SUZANNE 53 dit :

SVP n’oubliez pas dans vos projets, l’aménagement de pistes cyclables pour la traversée de la place de la Bastille, qui reste malgré tout très dangereuse. Comment passer du 11ème ou de la rue de Charenton, dans le 12ème, vers le boulevard Henri IV dans le 4ème sans mettre sa vie en danger ? Il semble que tous les efforts se soient portés sur la place de la République et que la place de la Bastille soit la grande oubliée… petite question aux internautes, quel trajet le plus simple, le mieux protégé, utilisez vous pour vous rendre de la place de la Bastille sur les grands boulevards ?

robert dit :

il y a trop de pistes cyclables encombrées pas des voitures ! que fait la police ?

MathOMan dit :

@ Victorine :
concernant les grandes places (Bastille, Concorde, etc.) je pense que le mieux est que tout reste comme à présente, c’est-à-dire que nous, les cyclistes, « flottons » dans le trafic. Personnellement je n’ai jamais eu de problème avec ça. Sinon il faudrait faire le tour de la place et attendre aux feux rouges transversaux ; ça durera cinq minutes !

@ DEMOLY :
Je suis aussi favorable à quelques « véloroutes larges » qui permettraient de traverser la ville de manière rapide. Une piste mal faite ne sert pas à grande chose, sauf aux personnes qui y font des aller-retours de trois cent mètres le dimanche après-midi. Le pire serait un aménagement comme la piste Malakoff-Anthony où des barrières inutiles forcent un arrêt tous les deux minutes !
Si on veut que le vélo soit une vraie alternative de transport pour des distances jusqu’à 20 ou 30 km il faut créer des pistes à grande vitesse. A Munich on est en train de relier le centre avec les banlieues par des pistes rapides qui passent directement le long du chemin de fer de sorte qu’il n’y a pas de feu rouges (on passe par des ponts).

Victorine dit :

L’aménagement de parcours cyclables sur les grandes places de Paris est une URGENCE absolue : car il n’ay a rien de plus anarchique et de plus dangereux pour l’instant. Les pistes cyclables s’y arrêtent brusquement et on ne sait s’il faut aller avec les voitures ou avec les piétons… Dans les deux cas on n’est pas à notre place.
J’attends avec impatience ce qui sera fait à ce sujet.

Mathieu_CO dit :

@DEMOLY
Pas du tout malheureusement, d’après les aménagements présentés au comité vélo (où siègent deux représentants du comité vélib), il ne s’agit que d’assurer la continuité des aménagements cyclables (c’est un bon début) sans pour autant créer de voie large, rapide et dédiée.

DEMOLY dit :

Est-ce que ces liaisons interquartiers ressembleront dans l’avenir à ce qu’on peut voir par exemple en Allemagne, c’est à dire des axes genre « autoroutes à vélo » indépendants ou presque du réseau automobile

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...