<< Evènement

La Vélibienne 2011 : le bilan
mercredi 28 septembre

La Vélibienne 2011 : le bilan

Anne-Sophie
2Je partage

 

,

Imaginez. Une journée où tout le monde ne circule qu’à Vélib’ à travers Paris profitant du grand air et d’un soleil estival. Un moment exceptionnel où son voisin à un nom et qu’il est même possible de lui parler. Une journée où les voitures ne sont plus les reines de la route.

Non, ce spectacle n’est pas le fruit de votre imagination mais bel et bien la Vélibienne qui a eut leu ce dimanche ensoleillé dans les rues de la capitale. Dans une ambiance frémissante, un cortège de 2000 cyclistes ont parcouru une quinzaine de kilomètres bien décidé à mener à bien leur ballade jusqu’au bout de Paris.

 

 

Pour comprendre un peu mieux comment tout cela a été possible, j’ai rencontré Grégoire Maes, qui m’a expliqué un peu l’envers du décor du côté de la mobilisation des Vélib’.   

 

 …

Dans la vraie vie, JC DECAUX, ce sont eux qui fabriquent, fournissent, entretiennent, approvisionnent les stations en Vélib’.

Tous les jours, 130 techniciens cycles interviennent auprès des 20 000 Vélib’ mis en circulation, et réparent l’usure liée à l’usage du vélo pour assurer les 125 000 locations quotidiennes. Il faut savoir qu’un Vélib’ est utilisé en moyenne 6 fois par jour (jusqu’à 20 fois pour certains), et qu’il est révisé 2 fois par an en atelier.

Mais en ce dimanche de Vélibienne, c’est une équipe de 50 personnes mobilisée, prêt à rencontrer et à servir les usagers de Vélib’. Leur rôle à jouer ce jour était un peu différent et des plus importants. En charge d’une partie de la logistique de l’événement, ce n’est pas moins de 600 Vélib’, sortis tout droit de leur atelier qui ont été amenés sur les différents points de départ. 30 techniciens cycles ont organisé la distribution des Vélib’ aux participants inscrits, pour ensuite assurer la récupération de chacun d’entres eux et éviter qu’un malheureux Vélib’ ne se perde en cours de route. Pour les agents de régulation, la journée ne s’est terminée que bien plus tard dans la soirée, après avoir terminé le dispatch de chaque Vélib’ dans les stations du nord parisien.

… 

 

 

Et vous, vous y étiez ? 

 

Lambert, 75 ans et demi, très grand utilisateur de Vélib, attendait Jean-Claude rencontré au départ de la Vélibienne, et ne s’est pas laissé abattre par les 15 km de ballade qui ne l’ont même pas essoufflé à l’arrivée. Très content de sa première Vélibienne, il serait ravi de recommencer l’année prochaine si les conditions météo le permettent.

 

 

Constance 26 ans et Victoire 15 ans, de Paris, ont pédalé ensemble pour leur première Vélibienne. Utilisatrices occasionnelles de Vélib’, elles n’ont pas eu de mal à tenir la distance et regrettent même que la cadence ne soit pas plus élevée à cause d’un trop grand nombre de participants.

  

 

Juan, colombien, utilisateur fréquent de Vélib

Urbaniste de formation, et soucieux de l’intégration du vélo dans la ville, Juan fut charmé par cette grande expérience, il est très content d’avoir participé à sa première Vélibienne. Il espère néanmoins que pour la prochaine fois plus de Vélib’ seront disponibles surtout pour les étrangers qui ne sont pas toujours au courant des réservations à effectuer en ligne. Mais également une meilleure régulation du trafic et un parcours défini sur des axes plus larges.

… 

 

 

Christophe de Strasbourg, utilisateur fréquent de Vélib’

Nouvellement arrivé sur Paris, Christophe est venu à la Vélibienne grâce à un ami, il a trouvé l’initiative géniale et souhaiterai plus d’événements pour les utilisateurs de Vélib’, mais aussi un parcours différent pour une ballade moins proche les uns des autres pour plus de confort.

 


 

 

Tout ça en un dimanche après-midi… Grandiose !

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Maes dit :

Que du Bonheur ! et Félicitation à tous et particulièrement à mon Filleul Grégoire Maes….
qui a su dès le début de cette importante organisation : » le vélib » à Paris prendre les bonnes initiatives pour la réussite de ce projet
que des millions de Parisiens et Touristes apprécis d’avantage chaque année….
Bravo et en avant toute….

PAUL dit :

TOUT CECI OU CELA NE SERA POSSIBLE SANS LE COURAGE ET LE PROFESSIONNALISME DES MÉCANICIENS ET TECHNICIENS ITINÉRANTS QUE CERTAINS USAGERS ONT DU MAL A CONSIDÉRER COMME FAISANT PARTIE INTÉGRANTE DE CE QU’EST VELIB AUJOURD’HUI.

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...