<< Plan vélo

Berges de Seine, le projet avance
jeudi 14 juillet

Berges de Seine, le projet avance

Marion
1Je partage


Suite aux 21 réunions publiques organisées en 2010 dans les arrondissements parisiens grâce notamment au forum citoyen créé en ligne pour proposer des idées et voter, l’enquête publique sur le projet d’aménagement des berges de Seine est lancée depuis le 4 juillet 2011. Cette dernière étape de concertation avant le démarrage des travaux donne la possibilité à chacun de s’informer et de réagir sur ce projet. Les quelques 3 200 avis recueillis en 2010 ont permis de mettre en place le programme, relatifs aux besoins de citoyens:

Des activités variées et intergénérationnelles, accessibles à tous, quels que soient les revenus

Des espaces libres de tout aménagement, propices à la flânerie et au silence

Des itinéraires de déplacement prolongés et ouverts aux modes non motorisés (marche à pied, vélo, rollers, skates ou trottinettes)

Des installations souples et amovibles en fonction de l’adhésion du public ou des nécessités structurelles, répondant à tous les besoins (propreté, sécurité, éclairages, toilettes, présence de stations Vélib..)

Reconquête des berges de Seine

Globalement, le traitement des rives droite et gauche est différent, notamment en raison du volume de trafic automobile actuel observé et des projections de report de circulation. La rive gauche sera fermée aux voitures sur plus de 2 km entre Solferino et Alma, rendue aux piétons, rollers et vélos, maillée d’équipements entre autres culturels. La rive droite ne sera plus une voie express ; elle deviendra un boulevard parisien avec des feux, des traversées piétonnes et des cheminements au bord de l’eau.

Lors de la présentation du projet en avril 2010, le maire avait clairement exprimé ses objectifs : permettre à Paris de « retrouver sa relation au fleuve » et faire baisser la pollution. « Il ne s’agit pas de punir mais de diminuer la circulation et de donner une occasion de bonheur » a souligné Bertrand Delanoë. « Faire évoluer les pratiques, les usages avec quelque chose d’un peu jouissif, du côté de la beauté et du plaisir de vivre » a-t-il rajouté.

Qui se souvient que le quai Saint-Bernard (au pied du jardin des plantes) était encore dans les années 80… un parking automobile ? La partie historique du site dédié au projet des berges de Seine est à ce titre édifiant. C’est en regardant les images d’archives que l’on réalise qu’il s’agit bien de reconquérir les berges, devenues avec le temps, des « voies » dédiées au trafic automobile. Nous avons vu que l’usage ludiques des berges de seine était possible et notamment à travers « Paris Respire » ou « Paris Plage » qui, les dimanches et l’été nous en donnent un bel aperçu.

Les cyclistes seront a priori plus directement concernés par les aménagements de la rive gauche : en effet, cette dernière sera entièrement rendue aux piétons, rollers et cyclistes qui devront tous y cohabiter.

Ainsi, en fonction des besoins exprimés, des usages constatés, et de la fréquentation en journée ou la nuit, nous voyons (par exemple) fréquemment le Port de Solférino se transformer en cinéma « plein air » (ci-dessus) et dès lors, des stations Vélib’ complémentaires pourraient y être installées.

Côté rive droite, notons des projets d’aménagements cyclables intéressants. D’une part une piste cyclable sur les berges de l’avenue de New-York (au niveau de la passerelle Debilly – Palais de Tokyo / Musée du quai Branly). Et d’autre part la liaison parallèle aux berges, du jardin des Tuileries au Musée d’Orsay, accessibles dans les deux sens de circulation et plus seulement d’est en ouest.

Balade sur Seine, diagnostic de l’existant

Lorsque j’interviewe des utilisateurs de Vélib’, je leur demande souvent quel est leur trajet préféré. Les balades le long de la Seine arrivent très largement en tête ; c’est comme une sorte d’évidence. Même les parisiens les plus désabusés se laissent encore surprendre à redécouvrir Paris avec des yeux de touristes émerveillés.

Le comité vélo de la Mairie de Paris où siègent les associations cyclistes avait une réunion thématique sur l’aménagement des berges de Seine le 5 juillet. A l’occasion de ce rendez-vous, Isabelle et Pierre, représentants des usagers Vélib’ au Comité vélo, ont effectué deux balades diagnostic de l’existant en compagnie d’un responsable de la Mairie de Paris qui a accepté de se prêter au jeu. Première balade, de l’Hôtel de ville jusqu’à Bercy puis retour jusqu’à Saint-Michel. La semaine suivante ils ont été jusqu’à la tour Eiffel et au siège de France télévision puis sont revenus par le Palais de Tokyo jusqu’au Châtelet. Ces deux balades ont permis de lister des améliorations réalisables à court terme. Pierre et Isabelle ont eux aussi emprunté des trajets qu’ils connaissaient moins bien.

« On a été surpris de la bonne qualité et de l’étendue de l’existant » souligne Pierre, citant notamment la piste bi-directionnelle rive droite qui dépasse largement les limites de Paris vers le sud. Cela dit, des améliorations sont à réaliser, notamment en intervenant sur des petits tronçons pour créer de véritables continuités cyclables. Isabelle souligne l’importance de la signalétique : qu’il s’agisse de marquage au sol ou de panneaux cachés par des branches d’arbres, elle doit être « visible et bien entretenue ». Une signalétique claire participe à la sécurité estime-t-elle, les usagers pouvant plus difficilement l’ignorer… Rappelons par ailleurs que vous êtes invités à signaler tout défaut constaté sur une piste cyclable en contactant les subdivisions des relations avec les usagers de la Direction de la voirie et des déplacements.

Donnez votre avis

Pour vous informer sur le projet d’aménagement des berges de Seine, vous pouvez voir l’exposition qui lui est consacré et qui est visible dans chacune des mairies d’arrondissement ou consulter le site dédié http://bergesdeseine.paris.fr/

Vous êtes invités à participer au débat et à donner votre avis :

– en vous rendant dans l’une des permanences de la Commission d’enquête qui se tiendront jusqu’au 2 septembre 2011 dans les mairies des arrondissements bordant la Seine et dans l’Hôtel de Ville et où des registres publics sont à votre disposition

– en écrivant à Monsieur Philippe Leheup, président de la Commission d’enquête, à la Mairie du 4eme arrondissement, 2 place Baudoyer 75181 Paris cedex 04

bergesdeseine

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

garlot dit :

Je suis trés étonné que les aménageurs n’aient pas songé à une nouvelle piscine DELIGNY !Quoi de mieux que de pouvoir nager en bordure de Seine . Cette piscine à l’époque était très agréable ! En vous remerciant par avance pour votre réponse à ma suggestion.

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...