<< Balade

Sur la route de Belleville…
mercredi 29 juin

Sur la route de Belleville…

Anne-Sophie
3Je partage

 

Aujourd’hui, nouveau quartier, nouvelles adresses… Même si chacun aime bien rester dans son village parisien, avec l’arrivée du Vélib’ dans nos rues, plus de raisons pour ne pas se déplacer ! Belleville, vous connaissez ? Outre le côté asiatique charmant qui à la fin de la journée vous a tellement fait voyager que vous ne savez plus si vous êtes toujours à Paris, je vous propose d’ouvrir mon carnet d’adresses et de vous faire découvrir mes points de chute.

Belleville c’est une ville dans la ville, l’un des derniers bastions de l’âme populaire à Paris, un quartier coloré, plein de senteurs, où convivialité et vie d’artistes font bon vivre. L’énergie de ce quartier n’a rien à envier à ses voisins… Et d’ailleurs tous les habitants vous le diront, quand on s’installe à Belleville on ne peut plus en partir.

Si vous avez envie de prendre un café dans le quartier, le café Chérie reste l’un de mes préférés.

Dans une ambiance déco récup régressive, avec une population cosmopolite et une bonne programmation musicale, c’est la recette magique de ce café. Aussi bien pour le Mojito du soir que le thé à la menthe de l’après midi, en terrasse dès qu’il fait beau, assis à un pupitre d’écolier.

Parce qu’un Parisien sans bar à vin, c’est aussi triste qu’un mois de mai sans manif.

Commençons par pédaler à vive allure jusqu’à chez Nono, parce qu’on aimerait pas que quelqu’un ait déjà pris notre place.

Chez Bruno qui est passé du salon de thé au salon de vin, on peut boire, siroter le vin (bio et de pays) sur place ou l’emporter. Et même apéroter autour d’un plateau de fromage et /ou charcuterie. A grignoter sans plus attendre tomme de brebis, lonzu et saussisson d’âne.

Nono
43 rue de Tourtille – 75020 Paris
Station Vélib’ n°19102
 

La tête dans les Olives

Parce qu’à Belleville, on ne mange pas que de la nourriture asiatique, je vous ai trouvé un restaurant dans lequel il va falloir bien choisir vos invités… Cédric Casanova a eu l’idée folle de ne cuisiner que pour une seule table, alors choisissez bien vos convives, inutile d’inviter votre cousine qui parle trop, ou bien votre ami toujours déprimé ! Le sicilien aux meilleures huiles d’olives de Paris vous invite à ripailler dans son laboratoire : la Tête dans les Olives.

Au milieu de sa boutique, privatisée pour vous, une seule et unique table que vous pouvez réserver pour 5 happy few. Chacun devra donc mériter sa place en restant sage pendant la dégustation d’huile d’olive, en savourant les betteraves à la ricotta salée et respecter la délicatesse du carpaccio à la bresola de thon.

Maintenant il ne vous reste plus qu’à réserver, et priez pour que la liste d’attente ne soit pas trop longue !

La tête dans les Olives
Table d’hôte unique dans la boutique
2 rue Sainte Marthe – 75010 Paris
Réservez à latable@latetedanslesolives.com
Station Vélib’ n°10032

La bellevilloise

Et si après un bon dîner vous avez envie d’aller vous trémousser ou simplement d’écouter de la bonne musique, rendez-vous à la Bellevilloise. Cette salle de spectacle aux mille recoins, vous amène à découvrir une palette d’artistes en franchissant les portes des différentes salles.

Avec la chaleur de cet été, il ne vous manque plus que les cigales pour vous abandonner au brunch proposé sous le feuillage des oliviers centenaires de la halle aux oliviers ou grimpez sur la terrasse et installez vous entre la verdure et les volets bleus.

La Bellevilloise
19-21 rue Boyer – 75020 Paris
Pour consulter la programmation : www.labellevilloise.com
Station Vélib’ n°20121

Et si vous êtes perdu dans le quartier, et que vous avez oublié un présent pour séduire votre dulcinée, ou encore remercier votre concierge, un joli bouquet de fleurs de chez la Java Bleue fera l’affaire. Dans cette jolie petite boutique bleue, la fleuriste vous mettra de bonne humeur et vous transmettra sympathie et conseils pour avoir la main verte.

Saviez-vous que Paris compte la plus grande concentration de fleuristes de France (et certainement du monde !)

La Java Bleue
107 rue de Belleville – 75019 Paris
Station Vélib’ n°19041

Et puis si on est un peu fatigué de pédaler, ou bien si les bambins sont de la partie, rien de tel qu’une visite aux jardins de Belleville.

Ici, la vue panoramique depuis la rue Piat, à l’une des entrées du parc, vaut à elle seule le déplacement. Enfin un parc dont vos enfants ne se lasseront pas. Oubliés les sols mous et les plastiques moulés. Après le règne du tout sécuritaire, voici le retour de la prise de risque. Cabane perchée, toboggans géants, murs d’escalade, parfait pour se faire un remake de la guerre des boutons !

Jardins de Belleville
Angle rue des Envierges et rue Piat – 75020 Paris
Station Vélib’ n°20113

Et pour celles et ceux qui en veulent toujours plus, ou les affamés de nouveautés, visitez le site de soundwalk, ou comment visiter Paris sur mp3.

Votre casque bien mis sur vos oreilles, lecteur mp3 en main, le tout sur votre Vélib’ adoré, laissez-vous tenter par la voix suave de Lou doillon ou encore Virgine Ledoyen pour une visite de 45 minutes dans le Paris caché. Petites anecdotes, lieux secrets, quartier préféré de Serge (Gainsbourg évidemment !), vues imprenables sur Paris : vous saurez tout ! On vous donne les rues, les adresses, les codes secrets, et on vous guide pas à pas, dans le tourbillon de la vie à Paris.

Ecoutez un extrait et télécharger le soundwalk sur le site : www.soundwalk.com

Et si vous avez envie de vous évader, vous pouvez aussi trouver des soundwalks pour d’autres villes à travers le monde : New York, Bejing, Honk kong,…


Like us on foursquare


Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Mathieu_CO dit :

@yuhua : tu veux qu’on te dise quoi alors ? Que les utilisateurs remontent bien les vélos mais que de petits gnomes maléfiques les redescendent ensuite ?

yuhua dit :

Bonjour et merci pour cette jolie ballade proposée dans mon quartier, mais je ne comprends toujours pas pourquoi nos stations de vélib sont rarement pleines de vélo qui fonctionnent. ET qu’on ne me dise pas que les personnes ne montent pas les velib aux stations….alors que dans des arrondissements comme le 5ème ou le 1er les stations sont toujours pleines.
Merci de m’aider à comprendre.
Y Hua

tom4_CO dit :

Hello

Je me permets une remarque :).
Depuis plusieurs réunions du comité vélib, où nous parlons de sécurité routière et de comportement en vélib et vélo, et une des remarques qui revient souvent, en plus du port du casque (de vélo) est que l’on ne doit SURTOUT PAS rouler en vélo ou vélib avec un casque audio.
Déjà, on est complètement isolé des bruits extérieurs, dans une bulle, impossible d’entendre les voitures, bus, camion et autres usagers. De plus, en fonction de la musique que l’on écoute, la conduite n’est absolument pas pareille. Quelqu’un qui roule en écoutant du beethoven sera dans sa bulle complètement zen, tandis que celui qui écoute un bon AC/DC risque d’avoir une conduite plus nerveuse.
DAns les 2 cas, ils n’entendront pas le bus ou la voiture qui arrive quand ils vont tourner ou changer de file sans regarder (ils sont dans leur bulle).
Une petite mise à jour du billet est elle possible.

Tom4

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...