<< Balade

En passant par Saint Germain des Prés…
vendredi 17 juin

En passant par Saint Germain des Prés…

Anne-Sophie
5Je partage

Beaucoup de parisiens à l’approche des beaux jours, projettent régulièrement de faire le grand saut. Tout plaquer. Fuir la grisaille. Se mettre au vert. Avouez-le, vous y avez déjà pensé !

Cela dit, depuis quelques années, la capitale se repeuple, paraît-il. Oh, très légèrement, mais cela fait quelques étés que les parisiens ont du mal à abandonner leurs terrasses de café, le Vélib’, les expos, bref, le bouillonnement de la cité.
Vivre à Paris, c’est un peu vivre dans un village ! Evidemment, il est sans doute plus facile d’aimer vivre à Paris quand on habite dans un quartier central où l’on peut aisément se balader à pied ou en Vélib’. Mais partout où il y a une borne Vélib’, vous pouvez vous déplacer 😉
Très attachée à mon quartier, je vais vous emmener flâner, dans les rues pleines de charme de Saint Germain des Prés.
Dès qu’on évoque le vieux Paris, le Marais vient tout de suite à l’esprit. Et pourtant, le 6e arrondissement, plus étendu est tout aussi riche et plus divers. Bonne nouvelle, le 6e est plat, donc pas d’excuses pour enfourcher votre vélo.

En selle !


1er stop : L’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts


Garez votre vélo à cette borne : ou bien entrez avec, la visite commence. C’est la reine Margot qui rassembla les premières collections d’art dans la chapelle des Louanges, au cœur du couvent des Augustins. Trois siècles plus tard, l’atelier des Beaux-Arts tournait à plein régime autour des célèbres affiches de mai 1968. Héritière des Académies royales de peinture, sculpture,… fondées par louis XIV, elle devint en 1816 l’Ecole Nationale des Beaux Arts. Ne ratez pas la cour vitrée du palais des études restaurée récemment.

Saviez-vous que Saint Germain des Prés était un quartier d’intellectuels ?


Bon, un petit mot sur le quartier. Ici vivait la crème de la culture française dès l’entre deux guerres. Queneau, Vian, Gréco, les frères Prevert, Sartre et Beauvoir ! Saint Germain a pendant longtemps dansé sur des airs de Jazz dans les caves, le monde se refaisait sur les tables de cafés du Flore ou des Deux magots.

 

Le Café de Flore

172 Boulevard Saint Germain – 75006 Paris

D’ailleurs Frédéric Beigbeder, a fondé en 1994, le prix de Flore qui vise à récompenser de jeunes auteurs prometteurs par un jury de journalistes.

 

Les (bonnes) adresses :

Quelques points de chute où boire un café, se faire offrir un demi, tailler une bavette, discuter le bout de gras, manger un morceau, refaire le monde avec des inconnus… Parce que les cafés aseptisés, tous refaits sur le même moule, on en a soupé !

Le Nemrod
51 rue du Cherche-midi – 75006 Paris

C’est ici qu’on vient grignoter une énorme assiette de cochonnailles ou une douzaine d’huitres, accompagnées d’un verre de vin, à deux pas du Bon Marché…

Café Fleurus

2 rue de Fleurus – 75006 Paris

A deux pas du jardin du Luxembourg, on y trouve juste ce qu’il faut d’ambiance germanopratine. Très agréable pour y boire un café ou une pression. Il y a même une terrasse ensoleillée.

Quelques endroits où l’on aimerait bien manger dans le quartier :


Ze Kitchen Gallerie
4 rue des Grands Augustins – 75006 Paris
Les œuvres d’art (contemporaines) sont autant sur les murs que dans nos assiettes (marinades, émulsions,…) Pas de doute, on est dans l’un des fiefs de la cuisine fusion parisienne, pimentée de racines, de rhizomes et d’épices venues d’Asie. Pas donné, mais on a rien sans rien. Menu à 70 €.

Coco & Co
11 rue Bernard-Pallissy – 75006 Paris
Bien sûr, il faut aimer les œufs puisque ce restaurant y est entièrement dédié ! Voilà un poulailler de choix pour poser ses plumes. Le patron est avenant, ce qui ne gâche rien.

Les deux Abeilles
189 rue de l’Université – 75007 Paris
A chaque fois que je viens dans ce salon de thé sucré-salé aux accents anglais, je me promets d’être raisonnable et de ne pas m’empiffrer de pâtisseries. Peine perdue… C’est trop bon !

Pour boire un verre, petit apéro entre amis :


Prescription Cocktail Club
23 rue Mazarine – 75006 Paris
Je vous conseille le cocktail Gin Gin Mule, l’un de mes cocktails préférés. Pour avoir une chance d’y rentrer le week end, un conseil arrivez tôt.

Et si on dormait à l’Hôtel ?


Envie d’escapade ou d’échappée belle ? Vous avez la possibilité de louer une piscine à l’heure. Bienvenu à l’Hôtel, cet ancien repère d’Oscar Wilde est aussi la planque du couple Depp/Paradis, c’est vous dire si le lieu est mythique. Après avoir franchit la porte discrète, laissez-vous tenter par un cocktail au champagne et à la violette, confortablement installé dans un fauteuil en velours. Tout pourrait s’arrêter là. Mais derrière les rideaux rouges, sous des voûtes, se cache une piscine souterraine. Le petit plus, la piscine peut se privatiser pour une heure ou la journée, en solitaire ou en amoureux.

L’Hôtel
13 rue des Beaux Arts – 75006 Paris


Like us on foursquare


// <![CDATA[
// < ![CDATA[
// < ![CDATA[
//

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Pierre_CO dit :

Plus de détails sur la prise d’abonnement courte durée en ligne ici: http://www.leparisien.fr/voyages/la-ville-de-paris-lance-velib-visit-04-07-2011-1521161.php

fr dit :

Je confirme pour les commentaires précédents, et si tu veux vraiment bien préparer (et limiter les mauvaises surprises), passe par la case « statistiques » : http://v.mat.cc/s/10/153.html tu vois d’un coup d’œil si tu as des chances de trouver des vélos (bleus) ou des places pour les remettre (vert)

Pierre_CO dit :

Par contre, penser à prendre des vélos sur les 3 stations qui sont à proximité de l’Hotel de Ville sinon, si vous n’êtes que sur une borne, quand le dernier aura son Vélib, le premier sera déjà au bout des 30 minutes de gratuité.
Autre solution plus pertinente: acheter les 30 abonnements à l’avance sur le site Vélib: il ne restera qu’à taper les numéros sur les bornes. Pour rappel, on peut utiliser les deux côtés de la borne pour emprunter des vélos et donc aller deux fois plus vite (6 fois plus vite si vous vous répartissez sur les trois stations à proximité de l’Hôtel de Ville)

Enfin, il faut que le compte bancaire soit bien approvisionné car si c’est sur un seul compte, cela fait 150*30 bloqués sur un seul compte et cela risque de ne pas être accepté par la banque.
Solution: que chacun prenne son abonnement à l’avance sur le site

Mathieu_CO dit :

30 vélibs d’un coup dans le centre de Paris en journée sans aucun problème (go razzia sur la 4016 rue Lobau), en reposer 30 vers gare du nord sans problème également.

Brigitte dit :

Ton trajet paraît bien intéressant, j’organise un voyage à Paris pour des « provinciaux » Je pense que nous serons une trentaine. Penses-tu que ce sera possible de trouver 30 vélib d’un coup et d’en déposer 30 en arrivant à la gare du Nord

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...