<< Insolite

Psycho-test : quel Vélibeur êtes-vous ?
mercredi 13 avril

Psycho-test : quel Vélibeur êtes-vous ?

Marion
4Je partage


Fine analyste auto-proclamée des comportements à Vélib’, j’ai, après des années de recherches poussées (ou poussives diront les médisants), élaboré un psycho-test infaillible. Oserez-vous relever le défi ou resterez-vous prostrés dans une attitude de déni ? Passez le teste et comptez vos p’tits Vélib’, vous saurez si vous êtes Vélib’ addict, Vélib’ pragmatique ou Vélib’ dilettante…

1/ Lorsque vous regardez l’image ci-dessus vous voyez

a) un papillon tropical prenant son envol, vraiment la nature c’est bluffant (1 Vélib’)

b) deux Vélib’ psychédéliques en miroir, encore un artiste qui s’est logiquement pris de passion pour le must have parisien (3 Vélib’)

c) un nouveau casque d’orthodontie, c’est le petit cousin qui va morfler, c’est une vraie centrale électrique (2 Vélib’)

2/ Vous sortez du boulot, la météo ne l’avait pas prévu mais il neige, vous…

a) prenez un Vélib’ comme d’habitude, ce ne sont pas quatre flocons et deux degré de moins qui vous font peur. Demain, il faudra prévoir le bonnet et les gants très chaud au cas où… (3 Vélib’)

b) vite le métro, hors de question de flinguer mes chaussures en cuir véritable avec des traces de neige et surtout de sel, tout le monde va se mettre à chasser les moineaux avec sa salière. Demain, je mettrai d’autres chaussures et puis c’est tout. (1 Vélib’)

c) il neige à peine, il n’y a pas trop de rafales de vent glacées et surtout pas encore de verglas ou de gadou, c’est poétique une ville enneigée aux premiers flocons, je me lance et enfourche mon Vélib’. Hum, c’est froid sous les fesses quand même… (2 Vélib’)

3/ Vous faites la queue au supermarché. Une petite dame excédée discute avec le caissier : « Ça ne va pas être pratique avec toutes mes courses, j’ai dû me garer loin, il n’y a plus de places devant à cause des Vélib’ ». Vous…

a) vous demandez comment une si petite dame va porter ses courses sans faire traîner les sacs par terre et vous dites que vous faites bien de vous limiter à ce qui peut tenir dans un panier Vélib’ (et son sac cabas Vélib’ dimensionné exprès pour, Na !)… (2 Vélib’)

b) vous croisez le regard de votre voisin et échangez un sourire entendu et rigolard, la mère Michu a l’air d’être une râleuse invétérée, le genre à rouler toujours en voiture et à se plaindre que les bus polluent… (1 Vélib’)

c) votre cœur bondit et, calme et digne mais ferme, vous lui expliquez que Vélib’ est tout de même un mode de transports qui frôle les 100 millions de trajets effectués en moins de quatre ans et que, bien sûr, on a réquisitionné trois places de parking pour créer une station qui, elle, bénéficie toujours à plus de trois personnes par jour… (3 Vélib’)

4/ Vous êtes chez-vous et avez rendez-vous dans 30 minutes, vous…

a) jouez la sécurité et prenez le métro, vous n’êtes pas sûr de connaître le meilleur trajet à Vélib’, ne savez pas où se situe la station la plus proche de votre point d’arrivée, et si jamais vous ne trouvez pas de vélo ou de place… (2Vélib’)

b) vous regardez par la fenêtre : le ciel est bleu et l’air encore frais. Ni trop froid ni trop chaud, c’est idéal. Si vous êtes une femme, vous passez rapidement en revue votre tenue : pas de talons improbables ni de jupe cigarette qui vous soude les genoux, banco, vous prenez un Vélib’. (1 Vélib’)

c) vous consultez votre appli i-phone, vérifiez qu’il y a un vélo en bas de chez vous et consultez rapidement le plan des stations à proximité de votre point d’arrivée. Vous avez le temps, vous irez toujours plus vite en Vélib’ qu’avec n’importe quel autre moyen de transport. (3 Vélib’)

5/ L’expérimentation du tourner à droite vous estimez que c’est…

a) une avancée évidemment, le code de la route n’a pas été pensé pour les vélos mais pour les voitures, il est donc normal que certaines règles soient mal adaptées. Des évolutions sont inéluctables. (3 Vélib’)

b) Il faut faire des tests grandeur nature à Paris mais apparemment la possibilité pour les cyclistes de tourner à droite sans attendre que le feu passe au vert à certains carrefours est un succès partout où cela a été testé. A voir donc. (2Vélib’)

c) tourner à droite, tourner à droite, pourquoi pas à gauche ? C’est encore une discussion sur les cantonales et sur qui siphonne qui et dans quel sens ? (1 Vélib’)

Comptez vos Vélib’ !

Moins de 6 Vélib’ : vous êtes Vélib’dilettante

Vous enfourchez un Vélib’ d’abord pour la balade : par beau temps, pour le plaisir de flâner, parce que vous avez le temps et une envie subite de mouliner gentiment sur les pistes cyclables. Vélib’ est un moyen pour vous de voir Paris autrement, de se déplacer avec des amis. Mon analyse est limpide : vous êtes légèrement distrait, êtes incapable de trier vos chaussettes et rangez mal votre chambre.

De 6 à 11 Vélib’ : vous êtes Vélib’pragmatique

Vous n’êtes pas un militant du vélo mais analysez les situations de manière pragmatique en considérant : le temps de déplacement, le trajet à parcourir, les conditions météo, les impondérables. Vélib’ est un mode de déplacement parmi d’autres, vous pouvez l’utiliser fréquemment quand c’est l’option la plus pratique mais vous n’hésitez pas à changer d’avis pour le bon vieux métro, une voiture, etc. Selon les résultats de mon étude approfondie, vous êtes rationnel, vous exprimez clairement (votre élocution est souvent excellente), vous n’êtes jamais ni trop en retard ni trop en avance et avez de très bonnes relations avec votre mère.

Plus de 11 Vélib’ : vous êtes Vélib’addict !

Il ne vous manque plus qu’une chose : votre carte Vélib’Passion pour montrer à tout le monde votre amour de Vélib’. Qu’il neige, pleuve, vente, vous êtes toujours à Vélib’, cherchant à convertir vos amis et mêmes parfois les inconnus dont vous surprenez les conversations ou les touristes et curieux qui tournent autour des bornes. Vous êtes fan de l’appli I-phone, attendez avec impatience les futures versions. D’après mon expérience, cette addiction traduit un goût prononcé pour le vélo, pour les discussions impromptues et balaie l’idée que les geek ne parlent pas aux inconnus.

PS : pardon à ma mère, psychologue, pour l’analyse de comptoir 😉

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Ana dit :

Merci beaucoup Emmanuelle!!

Emmanuelle_Co dit :

@Ana
si vous êtes là pour un mois j’opterais pour l’abonnnement annuel car vous aurez une carte – gain de temps pour retirer un vélo par rapport au ticket courte durée, vous pourrez cumuler des 1/4 heures gratuits si vous vous rendez dans des stations en hauteur…
comme vous pouvez vous abonner par internet c’est pratique et puis vous reviendrez peut être dans l’année
belles ballades dans Paris, c’est un vrai régal

Ana dit :

Bonjour,
Je suis uruguayenne. Je serais à Paris du 16 juin au 16 juillet par des activités académiques. Je voudrais me déplacer surtout en vélo. Quel est l’option plus adéquate pour mon cas ? Merci, Ana

caroline dit :

Salut amis vélibeurs,
Besoin de volontaireSSS pour participer à une enquete de sociologie sur la pratique du vélib. Pour participer me contacter carolinebonnisse@gmail.com

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...