<< Bobo

Quand la RATP se met au service de l’art de rue…
vendredi 8 avril

Quand la RATP se met au service de l’art de rue…

Anne-Sophie
6Je partage

«Prends ton Vélib’ et tes bombes, on file rue des Pyrénées », c’est ce que m’a dit Jules le weekend dernier,… Euh, oui sauf que moi, le graffiti, je ne sais pas faire ! Et surtout à part l’exposition vue à la fondation Cartier, je pensais que le graffiti c’était illégal ! Si toi aussi, tu as des a priori, ou que tu n’y connais rien en graffiti, enfourche ton Vélib’ et n’oublie pas ton appareil photo : direction rue des Pyrénées !

Tu peux le poser ici :

Station n° 20006
33 RUE DES PYRENEES


 

La visite commence bien évidemment à l’angle de la rue des Pyrénées et de la rue de Lagny, dans les anciens entrepôts RATP non loin de la place de la Nation. Le centre bus RATP s’est transformé en vastes murs d’exposition pour graffeurs confirmés !

Le meilleur moment de la semaine pour venir s’y perdre et sillonner sans relâche le bâtiment ? Tous les weekends, les graffeurs s’installent en fin de matinée pour terminer leur fresque en fin de journée.

 

 

La petite histoire commence ici :

Par une belle journée d’octobre 2009, M. RATP  annonce que le centre bus de la rue des Pyrénées a fait son temps, et  qu’il aurait besoin d’un petit rafraichissement ! Aussitôt dit, aussitôt fait ! L’ancien entrepôt ferme ses portes pour être rasé, puis reconstruit dans les prochains mois : Un nouvel espace tout beau, tout propre, avec amélioration des équipements publics et scolaires, et surtout amoindrir les nuisances sonores pour les habitants du quartier.

 

 

Mais le petit plus de mon histoire, c’est que la mairie du 20ème et la RATP ont décidé de ne pas laisser les murs tristes pendant le temps de la démolition ! Et ont décidé  d’offrir un espace légal d’expression au graffiti et faire (re)connaître l’art de rue.


 

L’autre truc génial, c’est que grâce à tout ce monde, nous, on a notre ballade du dimanche et que tout les weekends les graffitis changent ! Pour les plus courageux : la possibilité d’affronter le mur et d’inscrire son nom dans la pierre ! (Eh oui, tout le monde est libre de peindre, simplement lorsque j’ai vu la qualité des graffitis je me suis ravisée !).

Et depuis l’automne 2009, le monde des graffeurs et les habitants du quartier vivent heureux rue des Pyrénées…

 

En plus, entre toi et moi, si ce jour là tu prends ton appareil photo, Lomo, Polaroid ou celui de ta grand-mère (ce que je te recommande vivement !), tu peux prendre quelques clichés sympa et en profiter pour participer au concours photo Vélib’ qui se déroule sur le blog jusqu’au 26 avril ! Et peut être même gagner un appareil photo de chez Lomography !

Si ça ce n’est pas un bon plan !


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Boubou dit :

Ca fait plaisir des bons plans jeunes !!!
CONTINUE !!!

fr dit :

Tiens, ça tombe bien qu’on parle de la station « Pyrénées – plaine » n°20006
http://v.mat.cc/s/20/006.html
Y’a comme un souci dessus : si elle est bien indiquée mi-rouge, bouclée, certaines bornettes sont au vert, avec des vélos (en bon état dessus) (05 et 06, par exemple). Or, en posant la carte dessus, la bornette passe à l’orange 1 minute, mais ne libère pas le vélo.
C’est en passant sur la borne que je découvre que oui, je peux emprunter 1 vélo, mais uniquement sur 4 des 6 bornes qui s’affichaient en vert…

Paul Stephenson dit :

Extrait de l’album… (et non pas du titre)

Paul Stephenson dit :

« D’la bombe bébé » extrait du titre « Paris sous les bombes » de NTM. Bande son idéale de ton post.

Paul Stephenson dit :

D’la bombe bébé !!! La prochaine fois tu peux pédaler un peu plus loin et direction les bords du canal de l’Ourcq (ligne 5). Pleins de beaux Graffs aussi. En tout cas belles photos.
A bientôt.

ARROWS dit :

Bonjour,

Un tres beau billet sur un quartier méconnu de Paris !
Bravo Anne Sophie, encore une fois … Une belle découverte ! :o))
A bientôt pour de nouvelles aventures à Vélib’ …

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...