<< Comité des usagers

2011 : les projets de vos représentants
lundi 27 décembre

2011 : les projets de vos représentants

Marion
20Je partage

2011 approche et vos représentants se sont retrouvés jeudi 16 décembre pour faire le point et dégager les chantiers à mener en cette nouvelle année. Étaient présents dans une salle mise à disposition par la Mairie de Paris : Élodie, Emmanuelle, Gildas, Laure, Mathieu, Pierre, Samuel, Tom4 et Bruno. Gildas et son collaborateur Wilfried pour la Mairie de Paris sont également passés saluer les représentants et échanger avec eux. L’occasion également de leur remettre un premier petit cadeau de Noël en avance, des brassards Vélib’ 😉

Échanges constructifs

Je vous épargne l’énumération des sujets débattus selon l’ordre du jour prédéfini pour ne noter ici que les points qui, je pense, seront les grands sujets du début de l’année 2011. Premier point, les relations de travail désormais établies avec JCDecaux sont prometteuses. Les représentants sont ainsi revenus sur leur rencontre avec les responsables JCDecaux à Cachan. L’échange y a été ouvert et constructif a par exemple souligné Pierre (PierreCo sur ce blog).

Le grand sujet de 2011 est l’amélioration de la communication à l’attention des usagers : comment mieux faire connaître le comité, les avantages tels quel les bonus V+ ou le quart d’heure supplémentaire pour garer son vélo quand les stations sont pleines ; comment améliorer la cartographie des stations Vélib’, l’information des usagers de courte durée qui sont ceux qui raccrochent mal leurs vélos et voient alors leurs cautions débitées, etc ?

Le Comité souhaite également avancer sur la question des fermetures exceptionnelles des stations.

Lettres ouvertes

Le Comité des représentants des usagers Vélib’ adressera une lettre ouverte au Préfet – le Maire de Paris étant en copie – pour souligner l’application peut-être un peu abusive du principe de sécurité en vidant de trop nombreuses stations Vélib’ les veilles de manifestations et d’événements. Quelles sont les raisons de ces fermetures et comment limiter la perturbation de service qu’elles entraînent ? Par ailleurs, comment mieux communiquer aux usagers ces fermetures ? Pour le Jour de l’an par exemple, la Mairie de Paris a indiqué que la liste des stations fermées sera publiée via les différents supports existants, ce blog, le site Vélib’ ou encore Facebook, suffisamment en avance pour que les usagers puissent s’organiser en conséquence.

En cette nouvelle année, le Comité prendra ainsi pour la première fois la parole au nom des usagers à travers ce courrier officiel adressé au Préfet. Une étape il me semble importante dans l’évolution du rôle de ce comité, créé il y a un peu moins d’un an. Le Comité dispose aussi désormais de deux représentants au Comité vélo de la Ville de Paris, Pierre et Isabelle qui ont commencé à y siéger. Ils souhaitent y porter la parole des usagers du Vélib’ selon l’actualité débattue dans cette instance consultative municipale. Le Comité réfléchit d’ailleurs actuellement à la meilleure manière de solliciter votre avis sur ces questions précises en 2011.

Une bonne année 2011

J’en profite pour souligner la qualité du travail accompli par vos représentants. Lorsque ce comité a été créé, il était difficile d’anticiper son fonctionnement. D’ailleurs l’idée était plutôt de leur laisser la liberté de s’organiser comme bon leur semblait et de répondre à leurs demandes autant que possible. Pour chaque réunion, un ordre du jour est prévu et suivi, et un compte-rendu est réalisé (merci à Bruno!). Vos représentants prennent à cœur leur rôle : il y consacrent du temps en se rendant disponibles pour échanger par mail, proposer des réunions, les préparer et y assister, en dialoguant ici-même sur le blog mais aussi avec les usagers qu’ils peuvent croiser aux stations.

L’ambiance de cette dernière réunion de l’année était, comme d’habitude, très conviviale et pour la première fois, autour d’un petit apéro. Rassurez-vous c’était très raisonnable ! Si l’ambiance est à la franche camaraderie, le travail est toujours fort sérieux… A l’approche de cette nouvelle année 2011 (année européenne du bénévolat) c’était pour moi un plaisir d’assister une fois encore à l’implication désintéressée de quelques personnes ouvertes et simplement motivées par l’envie d’améliorer Vélib’ pour le bénéfice de tous. Merci à eux et très bonne année 2011 à tous !

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Mathieu dit :

Développer une appli c’est cher, et il semble que la mairie n’a pas vu venir la vague Android… Il existe plusieurs applis « pirates », Veloid n’est pas la seule :)
Cela fait plusieurs fois que nous proposons de laisser libre accès aux développeurs aux données Vélib pour pouvoir développer les applis « gratuitement » comme cela se fait à Rennes par exemple, mais ils semblent ne pas y voir le gain pourtant assez évident (utilisateurs satisfaits, possibilité pour un plus grand nombre d’avoir accès aux données des stations avant de se retrouver coincé à une station vide/pleine, etc.)

PierreCO dit :

Oui, nous allons en parler une énième fois lors de notre prochaine réunion. Pour l’instant, la mairie n’a pas l’air très « portée » sur le sujet mais le portage sur Android doit être une priorité selon moi. Rappelons qu’il existe une appli pirate (non officielle): Veloid

Raphaël dit :

Très bonne idée, ces 5 minutes pour pouvoir échanger son vélib! Tenez-nous au courant de l’avancée de cette amélioration nécessaire.
Par ailleurs je suis un peu étonné de ne rien lire sur le portage de l’application vélib sur Android. Il me semble que Vélib est un service impensable sans internet et donc que ce devrait être une priorité d’avoir une application pour les systèmes les plus répandus…?
Merci!

PierreCO dit :

Tout à fait le bon terme. Le problème ce sont effectivement les vélos sournois qui ont l’air en bon état mais qui ont un ou plusieurs vices qui demeurent cachés au premier abord. Un bon test pour les repérer est de donner un coup de pédale et de voir combien de temps la roue AR tourne.

antoine dit :

je confirme le laisser aller dans l’entretien. Les vélos « sournois » où le frein ar colle… et reste toujours actif (sans bloquer, donc on croit que le vélo marche bien!) résultat un vélo épuisant… Trop fréquent… la solution pour forcer la réparation… casser le vélo? stupide, peut être, mais si c’est le seul moyen de faire réparer ce problème…

emmanuelle dit :

je rejoins pierre et guillaume, les velos sont moins bien entretenus par rapport à cet automne -on retrouve des guidons qui bougent, des selles qui ne tiennent plus, des pneus moins gonflés, des freins moins efficaces – j’ai fait la triste expérience ce matin ;( …
le pire c’est lorsqu’on découvre le vélo en mauvais état et que toutes les stations aux alentours sont saturées !
y a t il moins d’équipes sur le terrain ?

PierreCO dit :

J’avoue que je suis assez d’accord avec Guillaume. Je trouve que la qualité s’est dégradée et si l’on fait le test simple de donner un coup de pédale pour voir si la roue AR tourne bien, on se rend compte que c’est plus d’un vélo sur deux qui a un problème.
Je trouvais qu’avez le système des camionnettes, le système s’était bien amélioré mais là il y a clairement une baisse selon moi.

Concernant les 5 minutes, j’ai bien l’intention de demander des précisions sur les délais de mise en oeuvre de cette mesure à la prochaine réunion avec JCD

Concernant la possibilité de signaler un vélo abandonné, je suis par contre assez convaincu par les arguments développés par JCD à savoir qu’un vélo ne reste jamais plus de deux jours sans voir passer un technicien (bon c’est vrai que ces derniers temps, c’est plus la théorie que la pratique d’autant que les agents ne testent pas le vélo complètement et ne peuvent donc pas déceler tous les problèmes)
L’autre argument qui est très pertinent est que cela engendrerait des coûts importants pour mettre en place le système, traiter les demandes, faire la chasse aux plaisantins. Ce sont des coûts humains et techniques qui peuvent être mieux employés ailleurs.
« vous comptez sur les stat de repose précaires de vélo comme indicateur de souci technique » A ma connaissance, ce n’est pas le cas
Le problème est qu’il est très difficile à mettre en oeuvre concrètement un tel système. On ne peut immobiliser tous les vélos signalés donc ça suppose de mettre en place un système qui permettrait au diagnostic de suivre le vélo
Or, les agents de réparation récupèrent une feuille de réparation au début de leur service qui indique que sur telle station, tel vélo a tel problème. Si le vélo bouge, la feuille imprimée en début de service n’est plus valable. Il faudrait donc équiper tous les agents de terminaux électroniques.

Tout ceci pour un service qui ne serait utilisé que par une poignée de personnes ( regardez déjà avec les stations V+, quasiment personne ne sait ce que c’est)

En résumé, ce système de signalement n’est pas utile selon moi à la condition que les agents de réparation
1 passent régulièrement sur les stations
2 fassent correctement leur travail (ce qui n’est pas trop le cas ces derniers temps)

Guillaume dit :

Les exemples pleuvent illustrant l’incapacité du système actuel a entretenir correctement le parc ou récupérer les vélos déclarés abandonnés.
j’utilise bcp velib en plus de mon propre vélo et c’est près d’un vélo sur deux en station qui est soit mal réglé, soit partiellement défectueux (eclairage, transmission, cadre, direction ou roue dessérée, pneux défectueux…) soit totalement HS.
Je souligne que certains des défauts d’entretient sont accidentogène et donc ne peuvent pas continuer à être traités à la légère comme actuellement. Et comme il est tjrs impossible de déclarer les pbs identifiés sur un vélo pour éviter qu’ils ne soient pas décelés à l’entretien et que vous comptez sur les stat de repose précaires de vélo comme indicateur de souci technique. Il est IMPERATIF de laisser la possibilité d’échanger le vélo les 5 premières minutes sans blocage temporisé, afin de favoriser la repose précoces des vélos défectueux qui n’est pas actuellement le cas car trop contraignante.
Je roule régulièrement la nuit en velib sans lumière ou sur un vélo freinant mal car attendre pour changer pour un vélo qui risque d’êre encore pire est trop contraignant et malheureusement trop fréquent. VELIB est DIRECTEMENT responsable de ce type de prise de risque inadmissible pour un service de la Ville. REFLECHISSEZ

PierreCO dit :

Ah bon et pourquoi?

segura dit :

Depuis votre installation au 60 rue M Bonnet, je ne peux plus dormir

Mathieu dit :

L’idée des 5 minutes a été proposée lors de notre dernière réunion avec Cyclocity, avec justement comme argument que personne ne va aller s’amuser à reposer son vélo toutes les 5 minutes pour ne pas avoir à attendre 2 minutes entre chaque location. On demandera où ça en est à la prochaine réunion…

M Patate dit :

« Attendre 2mn un vélib, ce n’est pas la fin du monde. »
Désolé mais pour utiliser Vélib tous les jours et par tous les temps, je peux vous dires que les 2 minutes sous une pluie battante, vous les sentez passer.
Surtout quand c’est de la faute de Decaux: manque de régulation (il ne reste qu’un Vélib à la station mais il est bloqué à la vitesse 1) ou manque de réparation( vous vous apercevez au bout de 2 minutes que l’un des freins ne fonctionne pas bien ou que les vitesses ne tiennent pas)
Relever ce délai à 5 minutes permettrait de trouver une autre station et un autre vélo tout en mettant en echec le comportement de ceux qui veulent « monopoliser » un vélo, (même si ce n’est pas cela qui va empêcher cette attitude à mon avis).

hervé dit :

Moi j’ai eu un problème de vélib qui indiquait « vélo déjà utilisé », j’ai appelé le service client. Prise en charge très rapide, interlocuteur très sympathique, problème expliqué clairement et résolu en moins de 5min. Le problème venait d’une déconnexion de la borne lorsque j’avais déposer mon vélo. Le temps que j’appelle, ma carte avait déjà été réactivé.

Maurice dit :

J’ai viens de voir que l’on pouvait laisser un commentaire sur ce blog, et je suis assez surpris de ceux que je lis.
Depuis le temps que j’utilise velib, je n’ai jamais eu de problème. Evidement, les vélos ne peuvent pas tous être réparé en même(le service velib n’est pas surhumain je pense) il est donc normal de tomber sur certains vélos défectueux, mais attendre 2mn un vélib, ce n’est pas la fin du monde. Je voudrais donc dire au monsieur qui se plaint d’un velo defectueux et du fait qu’il était « déjà en retard », qu’il est le seul fautif de son retard. Rien ne sert de courir, il faut partir à point !
Bref, tout ça pour dire que je suis très satisfait du service velib qui me sert régulièrement. Quand on connait le prix des transports sur Paris, on évite de se plaindre et on dit merci aux velib de nous conduire n’importe où dans Paris de manière agréable.

nicolasxixeme dit :

Jamais de vélo à la station rue des bois(19eme)… Quand il y a des vélos ils sont cassés ou au rouge …. L’autre jour, 2 mainteneurs dans le camion. Au bout d’une heure …Ils sont partis sans réparer les vélos… Merci bien.

Hugo dit :

D’après ce que j’ai lu, les agents Decaux qui passent dans une station vérifieraient tous les vélos et les répareraient ou les bloqueraient le cas échéant. Laissez moi vous dire que c’est loin d’être le cas. Ce matin, j’ai emprunté un vélo dans une station où ils venaient de finir; et bien la roue arrière n’était pas serrée et il y avait du jeu. Naturellement, je ne m’en suis pas aperçu tout de suite ce qui fait que j’ai dû attendre 2 minutes de plus pour réemprunter un vélo à la première station que j’ai vu alors que j’étais déjà en retard à un RDV.
Le système est vraiment mal conçu. On est pénalisé deux fois: non seulement on n’a pas un vélo en bon état mais en plus on doit attendre pour en reprendre un. Merci Vélib.

Marion dit :

Très bonne année 2011 à tous, sur et hors les pistes cyclables !

emmanuelle dit :

Concernant l’ordre du jour, nous intégrons les commentaires émis sur le blog. Par exemple lors de notre dernière réunion nous avons abordé la question du renouvellement des abonnements suite aux remarques de certains qui n’avaient pas reçu un email d’alerte.
Nous lisons avec attention ce blog et apprécions les contributions qui inspirent donc nos ordres du jour
bonne fin d’année en vélib

vélocipède dit :

Oui, tiens, je trouve que Zorglub a une bonne suggestion.
Je lis avec un grand intérêt les travaux du comité des clients vélib. J’aime beaucoup comprendre les aspects techniques du système que les membres rapportent après chaque visite de sites, autant que suivre les améliorations qu’ils proposent ou lire leurs explications pour mieux utiliser le service.
L’ambiance générale me parait très positive, intelligente et productive.
La prochaine étape pour davantage d’efficacité serait en effet de pousser la transparence en montrant les ordres du jour et les compte-rendus. Je suis certain que les travaux du comité s’en trouvera allégé et enrichi par la participation des lecteurs. L’inconvénient étant que le comité serait plus exposé aux critiques des grincheux ou des commentaires maladroits. Faut voir.

Zorglub dit :

Merci Marion, j’apprécie toujours autant ces retours d’information.
Une petite suggestion cependant : puisque qu’un compte-rendu est rédigé à chaque réunion du Comité, pourquoi ne pas les mettre à disposition du grand public, sur ce blog ? Un compte-rendu est souvent plus aride qu’un billet, mais il a le mérite de l’exhaustivité. Bref, les deux sont complémentaires.

Et idem sur les ordres du jour, qui pourraient être en ligne via un billet, quelques jours avant chaque réunion : cela nous permettrait de transmettre aux représentants nos questions ou suggestions sur les sujets qui seront débattus.

Bonne années vélibienne !
Z

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...