<< Comité des usagers

Tom4, Vélib’ in the snow
lundi 13 décembre

Tom4, Vélib’ in the snow

TOM4
5Je partage

c/ Yann Buisson

Mercredi 8 décembre au matin.

Méteo France annonce de la neige, je mets dans mon sac une mini caméra, et m’équipe de chaussures crantées.

16h00, l’Ile-de-France est en cours de paralysie, un ami m’appelle et me dit « il neige à fond, ça tient, on va faire du snowboard dans Paris ? ». Étant au bureau à l’autre bout de Paris, et les transports étant perturbés, impossible de rentrer chez moi chercher mon équipement, MAIS, je peux le rejoindre en Vélib’.

18h00, je sors en courant du bureau, saute dans le RER et le métro, et traverse Paris.

Sortie au Trocadéro, il ne reste que 2 Vélib’, coup de bol.

Je badge, installe la caméra sur le casque (l’histoire montrera que ce modèle de caméra ne sait pas filmer de nuit, tant pis), et pars rejoindre mon pote qui m’attend sur les terrasses du Troca.

Je me souviens des notions essentielles pour rouler sur la neige et la glace, baisser la selle pour avoir les 2 pieds par terre plus rapidement, ne pas toucher au frein avant, être souple sur le guidon, rouler en 2e vitesse pour ne pas (trop) patiner, et ….. ça roule très bien. Sur le parvis en marbre couvert de neige semi fondue, c’est un peu holiday on ice, mais je rejoints rapidement Yann, qui m’attends avec son snowboard et son équipement , au milieu des rares touristes venus admirer la tour Eiffel sous la neige.

Rapidement, il s’avère que la meilleure partie du domaine est sur le coté droit des jardins. Des grandes pentes, sans trop d’arbres, avec de la belle neige vierge.

Il part devant en snowboard, je le rattrape rapidement. Pendant une bonne partie de la soirée, nous enchaînons les descentes, lui sur sa planche, moi à ses cotés en Vélib’, pédalant comme un fou dans la neige.

Cela donne lieu à quelques scènes surréalistes, des piétons descendent prudemment, et se font doubler par un snowboarder dans l’herbe et un vélibiste en semi perdition au bord du chemin, qui s’arrêtent en bas de la pente dans un grand éclat de rire. Inutile de dire que les conversations s’engageaient assez spontanément avec le « public ». La neige était un peu limite pour faire du snowboard extrême, mais pour rouler en Vélib’, c’était parfait. Évidemment, il y a eu quelques chutes, une chacun en fait, mais sans gravité. En Vélib’, la règle était simple, il suffit de regarder la direction que l’on veut (globalement) prendre, et essayer de tenir la guidon dans cette direction, et le reste du Vélib’ suivra. En pédalant en 2e, la roue arrière garde une motricité honorable, et dès que l’on touche aux freins, la bicyclette part dans de grandes dérives contrôlées et contrôlables. Une expérience intéressante.

Et comme le dit une certaine publicité, « un abonnement Vélib, payé avec une carte de crédit ; un snowboard, payé avec une carte de crédit ; le regard incrédule des touristes quand on traverse le troca en Vélib’ avec un snowboard sous le bras, ça n’a pas de prix ».

Du coup, jeudi, je suis allé et revenu du travail en Vélib’, juste pour prouver que quel que soit le temps, c’est possible sans grande difficultés 🙂 et j’attends avec impatience les prochaines chutes de neige .

Tom4

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Mathieu dit :

27000 courageux en Vélib le jour de la première tempête de neige de la saison, quand même ! http://www.paris.fr/portail/accueil/Portal.lut?page_id=1&document_type_id=2&document_id=94579&portlet_id=24329

Avec 3 témoignages de vélibistes… dont le nom me dit quelque chose 😉

tom4 dit :

boarf, regarde plutot ca, c’etait début 2010 à dampierre 🙂
http://freerideattitude.free.fr/2010/ski_by_night/
serieusement, on a vu les skieurs dans paris, c’est la classe aussi, mais on a un peu manqué de temps, et puis, le vélib dans la neige, c’etait aussi sympas

tom4

jojo dit :

Boaf, petits joueurs. Regardez plutôt ça:
http://www.skipass.com/news/59881-freeride-a-paris.html

Zorglub dit :

Bravo, et fommage qu’il n’y a pas la vidéo !
La neige est de nouveau annoncée pour cette semaine, cela pourra des idées à certains….
En ce qui me concerne, j’attendrai qu’il fasse meilleur pour reprendre le vélib. Et de toutes façons, je n’ai pas l’accessoire indispensable pour ce genre d’acrobaties : le casque !

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...