<< Equipement

Froid, neige, vent : tout l’équipement
vendredi 26 novembre

Froid, neige, vent : tout l’équipement

Marion
12Je partage

Le soleil fait son timide, le thermomètre déprime, les nuages ont l’air de vouloir s’y mettre, la nuit tombe trop tôt, en bref, on caille. Et ce week-end, il devrait neiger. Certes, on se réchauffe en pédalant, mais, personnellement, je ressors mon équipement pour contrer les courants d’air hivernaux…

Je supporte bien le froid tant que je protège mes « quatre points vitaux » : oreilles, cou, mains et pieds. Exposés au froid, ils transmettent peu à peu un coulis glacé le long de ma colonne vertébrale et je finis tassée sur moi-même et fourbue.

Bonnet ou cache-oreille ?

Il y a plusieurs écoles : bonnet ou cache oreilles. Ces derniers font un retour en force depuis l’hiver dernier avec les systèmes qui se portent en arrière pour éviter l’effet serre-tête de notre enfance (ceux en fourrures flashy, ne faites pas semblant de ne pas vous en souvenir). Du côté du bonnet, on est tranquille, bien couvert. Mais gare à l’électricité statique… On arrive au boulot, un « bonjour tout le monde » lancé à la cantonade et on s’étonne de l’air interdit de ses collègues ? Z’auriez-pas les cheveux dressés sur la tête des fois ?

Méfiez-vous de vos écharpes…

Bon, le cou, il suffit de mettre une écharpe, rien à dire. Détrompez-vous ! Une journée noire il y a deux ans, je racontais ici même que dans une pente, à la faveur d’une bourrasque perverse, un pan de mon écharpe en laine était venue se plaquer contre mon visage. S’en était suivi un freinage en catastrophe. Un fait rare je vous l’accorde, mais méfiez-vous de vos écharpes et coincez-les bien dans vos manteaux. Chucky s’est mise au tricot…

Must have : les gants et les chaussettes !

Indispensables, les gants. A vous de choisir : des gants magiques élastiques, des gants en laine, des gants en cuir, ou carrément des gants de ski (je ne suis pas sûre que la sonnette soit alors très maniable!). Personnellement je préfère des gants en cuir qui isolent mieux des vilains courant d’air créés par le simple fait d’avancer. Si vous avez besoin de vous équiper, il existe désormais des gants Vélib’ version homme et femme qui vous séduirons peut-être…

Quand il fait froid, évidemment, mettre des chaussettes (logique). Et ce messieurs : même si elles sont dépareillées (fallait pas acheter que des noires unies), et même si elles sont élimées aux orteils et talons (ce serait bien de faire le tri quand même). Que ceux qui ont une impression de déjà-vu lèvent la main…

Adieu les jupettes

Mesdames, exit les petites chaussures ouvertes – même si elles étaient trop mignonnes et soldées – et vive les bottes et autres bottines et paires de chaussettes. Si nous remisons nos jupettes (aucun rapport avec la composition ministérielle :D), nous n’avons pas à renoncer aux jupes. Enfin, tant que nous investissons dans des collants bien chauds et enfilons des bottes. L’option jambières est possible mais je m’y refuse, une séquelle de flash dance.

Neige : jouez les lucioles

Il n’y a rien de plus inhospitalier qu’une selle qui a passé la nuit sous une petite couche de neige. Humide, glaciale, le top. Pour y remédier jusque là j’aurais pu vous proposer de sacrifier votre bonnet pour en faire un protège selle. S’ils boulochent et perdent des poils, vous auriez eu l’air fin… Désormais, vous pouvez ménager vos fessiers grâce au protège-selle en gel imperméable Vélib’. Moi qui n’était pas convaincue lors de la présentation des produits, je reconsidère sérieusement la question…

Enfin n’oubliez pas que la visibilité baisse lorsqu’il neige et qu’il n’est alors pas inutile d’être bien visible. De nombreux accessoires de vélo existent pour vous permettre d’être bien vu. On en trouve facilement un peu partout y compris des brassards vendus sous la marque Vélib’ ;).

L’essentiel est d’être bien visible aussi évitez les vêtements clairs foncés. Enfin s’il faut être à l’abri du froid, ne vous couvrez pas non plus comme pour une expédition polaire. Si vous transpirez c’est que vous en avez fait trop : trop d’épaisseurs de pulls ou trop de pédalage intensif pour se réchauffer.

Bonnes balades à tous !

A lire aussi
Produits Vélib’ : l’avis de vos représentants
NOUVEAU : Découvrez les accessoires Vélib’ !

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Mathieu dit :

C’est quelque chose que l’on doit avoir (must have).

tristan dit :

C’est quoi un « must have » ? Si vous pouviez éviter les anglicisme…

coca cola dit :

Pour les oreilles, une nouvelle technique pour ne pas avoir trop chaud après 5 min de pédalages et trop froid après avoir enlevé son bonnet ou son cache oreille, je conseille le casque de mp3. Bien sur il ne faut pas mettre de musique et avoir un casque type « ouvert » pour pouvoir entendre parfaitement ce qu’on entend autour de soi. L’intérêt, c’est qu’on n’a pas trop chaud, mais ça coupe le vent. (c’est bien quand la température dépasse les 5 degrés)

Sinon comme les pistes sont en effet dégagées sur le tard, et si vous vous levez assez tôt, chaussez plutôt vos skis… 😉 Sophie.

Alexis dit :

Mouais… Je suis bien équipé et je roule tout l’hiver. Si seulement la mairie daignait déneiger les piste cyclables !! Elles sont traitées en moyenne 48 a 78 h après les rues ! J’ai constaté cela depuis plusieurs hivers. Du coup, alors que nous sommes les plus instables, nous sommes le plus exposés aux chutes. Dommage. La mairie a fait preuve d’une belle cohérence en construisant les pistes avant d’introduire le Velib, on aimerait que cette cohérence se retrouve aussi dans le traitement des chaussées.

tom4 dit :

il reneige, il reneige !!!
Pourvu que ca tienne jusque lundi

tom4

M Patate dit :

Mouais, on avait déjà vu cet article l’année dernière. Ce serait bien que vous fassiez plus que des mises à jour. Et par pitié arrêtez avec vos articles qui n’intéressent personne comme le Pershing Hall
Quand une idée ne marche pas, ça ne sert à rien de s’entêter. Ce genre d’article n’a pas sa place sur un blog dédié au Vélib. Il n’y a aucun rapport, c’est du hors sujet total.

tom4 dit :

Hello

quelques conseils supplémentaires, hormis l’equipement indispensable (gants, bonnet, casque, etc), je conseille de baisser un peu la selle pour pouvoir poser les pieds plus vite si « ça part en live ».
Rouler également en 2e et 3e vitesse plutot que 1er et 2e, la roue derapera moins si vous passez sur de la neige dure

tom4, très décu, même pas une belle glisse en rentrant ce soir, on veut de la vraie neige

emmanuelle dit :

la photo avec les gants homme, pas vraiment la météo d’aujourd’hui 🙂

pierre dit :

« évitez les vêtements clairs. » euh vous êtes sur ?

tom4 dit :

hello

petit truc utile, les bonnets type « de skateur » (genre laine pas trop epaisse) tiennent très bien sous un casque. POur l’écharpe, je l’ai remplacé par un tour du cou en polaire, et hop, à moi la neige 🙂

tom4

Emmanuelle dit :

toujours aussi sympa les articles de Marion 🙂
c’est vrai que tous ces bons conseils avec la température actuelle ne sont pas de trop
j’ai juste envie d’avoir aussi une pensée pour les agents de maintenance qui doivent par grand froid s’assurer que les vélos continuent de bien rouler
merci à eux

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...