<< Comité des usagers

Produits Vélib’ : l’avis de vos représentants
vendredi 19 novembre

Produits Vélib’ : l’avis de vos représentants

Marion
7Je partage

A l’occasion du dernier atelier du comité des usagers Vélib’, une grande partie de la gamme des produits Vélib’ leur a été présentée. Voici quelques une de leurs remarques.

Lorsque les paniers Vélib’ ont été posés sur la table, des oh et ah ont fusés ! Il faut dire qu’en fin d’une réunion bien sérieuse sur la refonte du site officiel Vélib’ l’arrivée de ces minis hottes du père Noël était la bienvenue. Car en effet, les produits étaient répartis dans deux paniers en tissu. Raison pour laquelle Isabelle a d’abord trouvé celui posé à côté d’elle très lourd 😉

Pliables (certains on tenté l’expérience et réussi), ces paniers sont équipés d’un mousqueton pour permettre de les attacher dans le panier du Vélib’. Un point positif car l’entortillage du sac à main en utilisant l’antivol ne convainc pas tout le monde. Ce qui a surtout plu, c’est la petite cape qui permet de refermer le panier et de protéger ce qu’il contient de la pluie.

C’est d’ailleurs aussi pour cela que les représentants, Emmanuelle en tête, ont aimé le protège-panier imperméable (elle l’achètera c’est sûr). En y repensant, je trouve d’ailleurs que nous n’avons pas accordé suffisamment d’attention au shopping bag qui s’adapte au panier Vélib’. Je regrette de ne pas l’avoir complètement déballé et inspecté car il me semble très prometteur…

Tom4, amateur de vélos en tout genre, free et VTT notamment et ainsi habitué des casques a été notre expert du soir, Isabelle l’a essayé, tout le monde l’a soupesé et retourné. Verdict : positif ! Nous nous sommes interrogés sur les réglages possibles du casque, Mathieu notamment, en version « femme », avec un tour de tête de 52 à 58cm, ou « homme » de 58 à 62 cm. A mon avis les designs permettent sans problèmes aux hommes à petites têtes et femmes à grands crânes d’arborer sans complexe l’un ou l’autre en fonction de leurs circonférences respectives ;). Par contre il faut bien le mettre dans le bon sens, visière devant et lumière réfléchissante dans le dos !

Tout le monde a d’ailleurs semblé intéressé par les accessoires réfléchissants, des brassards fluorescents équipés de diodes avec des modes clignotants ou fixes, pour jouer les lucioles. Maintenant que le jour se couche avant les poules, Samuel et Tom4 il me semble, s’accordaient à dire qu’il n’était pas superflu d’être bien visible…

Les cadenas, en divers coloris s’il vous plaît, ont plu notamment à Tom4 mais aussi à Bernard. Nous sommes partis comme à notre habitude dans une digression à plusieurs voix (qui se chevauchent sinon c’est pas drôle). Pascale n’utilise pas l’antivol du vélo donc se voyait mal en avoir un dans son sac alors que moi et Bernard sommes des adeptes notamment lorsqu’on a juste besoin d’acheter son pain. Sans antivol, on scrute son Vélib’ à travers la vitrine tout en faisant la queue, prêts à bondir si quelqu’un essaye de nous prendre notre monture. Cela ne m’est jamais arrivée mais le Vélib’ semblant abandonné à son triste sort, sait-on jamais…

Franc succès des gants, version bicolore pour les femmes et unis pour les hommes, auprès d’Isabelle notamment qui achèterait aussi la version mitaines (trop sportif pour moi, j’ai l’impression qu’il faut que je monte sur une harley!). Nous avons tâté le cuir, encore un peu rigide parce que neuf, et estimé le prix de vente conseillé très raisonnable (19,90). Un cadeau de Noël à faire peut-être ?

Le couvre-selle avec son gel en silicone est passé de main en main, chacun malaxant l’accessoire qui protège nos chairs tendres. Si le confort supplémentaire est assuré, nous avons été moins convaincu par son poids. En même temps on ne peut pas tout avoir : un extra confort et un poids plume.

Le clou du spectacle a sans conteste été le poncho. Pascale l’a brillamment essayé, aidée par Laure pour bien déplier l’imperméable. Le comité, jamais avare de propositions, soumet l’idée d’un poncho V2… avec le plan des stations Vélib’. Ce qui permettrait aussi de renseigner les touristes. Partis sur notre lancée nous avons même proposé que, côté face, le plan soit à l’envers pour que l’on puisse le consulter sans enlever le poncho (le sud de Paris côté menton et le nord côté genoux). En même temps cela devient plus délicat de montrer un trajet à un touriste…

L’idée reste à développer non ?

Pour tout savoir sur les produits Vélib’ et participer au jeu concours organisé jusqu’au 15 décembre 2010 : NOUVEAU : Découvrez les accessoires Vélib’ !

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Brindejont Patrick dit :

Merci de ces explications PierreCO. Ce jour à 19h ma station est toujours vide, zéro vélos (22406 – MOQUET- MALAKOFF), je me sens avec les autres clients locaux un peu abandonné. Pourtant entre Issy toujours sur-équipé en vélos, et cette station sous alimentée, il n’y a pas de problème de ruelles de circulation du bus de régulation.
Mon point de vue est qu’il faut avoir pour une fonction (la régulation) des objectifs mesurables pour vérifier qu’elle s’améliore (ou devient moins bonne).
Un objectif pourrait s’exprimer ainsi: « 95 % des stations ne restent pas plus de 4 heures avec 2 et moins de 2 vélos disponibles ou 2 et moins de 2 emplacements vides ». Je pense que c’est mesurable. Les seuils (95 %, 2, 4h) sont à définir en dialogue avec la mairie et l’opérateur. Après il est possible de publier l’objectif atteint à x % et de le suivre. A l’opérateur de définir des stratégie pour y arriver.
Cordialement.

PierreCO dit :

Alors, sur la régulation:
Le vélo qui reste au rouge plus de 3 jours est une anomalie. Cela peut peut-être s’expliquer par une activité moins importante des techniciens due au froid. Dans l’ensemble, la situation s’est nettement améliorée concernant l’entretien des vélos même si tout n’est pas parfait.
Pour la régul par rapport à Issy, il faut savoir que le bus ne peut pas passer partout du fait de son gabarit, que les équipes de régulation sont dépendantes du trafic et qu’elles ne peuvent s’arrêter en pleine rue en bloquant la circulation. Si vous pensez que le problème ne vient pas de là, dites le nous, on demandera si Decaux peut nous fournir des raisons.
Je crois qu’il n’y a pas d’objectif concernant le remplissage/vidage des stations malheureusement. Il peut arriver que des zones soient saturées totalement (par exemple, que les 15 ou 20 stations alentours soient pleines (centre de paris l’été par exemple) ou soient des déserts, vides de tout Vélib.

Decaux est en train de repenser totalement la régulation. Il ne faut pas oublier qu’ils ont pour objectif premier de gagner de l’argent, du moins d’en perdre un minimum. Ils ne veulent donc pas trop investir d’un coup sur différents tableaux. Après l’amélioration de l’état des vélos en stations, ils vont donc s’attaquer à la régulation en étudiant différentes pistes (vos suggestions sont d’ailleurs les bienvenues) Je n’ai plus les chiffres sur le nombre total de déplacements en Vélib et le nombre de Vélibs déplacés par les régulateurs mais si l’on compare l’un à l’autre, on voit que c’est très très faible. Pour obtenir un meilleur résultat, il faudrait investir dans des dizaines de véhicules supplémentaires avec toutes les conséquences que cela comporte, en terme de pollution notamment.
JCD est donc en train de réfléchir à ce sujet et j’espère que la situation s’améliorera car c’est un gros point noir du système. Le manque de fiabilité pénalise vraiment Vélib à mon sens

Concernant le formulaire: avec leur nouvelle organisation, les techniciens passent tous les 2 ou 3 jours sur chaque station. Il serait donc compliqué, couteux et quasiment inutile de développer un tel système. Cela nécessiterait de faire voyager les diagnostics avec les vélos, de contrôler les utilisateurs qui déclarent n’importe quoi… Par ailleurs, le pourcentage de gens qui utiliserait cette fonction serait infime. Il n’y a qu’à voir le nombre de gens qui connaissent le principe des stations bonus.

Brindejont Patrick dit :

Merci de vos réponses Emmanuelle et PierreCo. Je n’avais pas compris qu’il était possible d’organiser une communication vers vous par le biais des articles de ce blog. Même si ceux-ci ont parfois un autre sujet que nos préoccupations immédiates. J’ai plus l’habitude de forum où l’on peut poser son questionnement par thème assez définis, mais je sais m’adapter.
J’ai 2 préoccupations principales :
1) comment améliorer la régulation des stations et celle de ma préférée 22406 MOQUET (MALAKOFF) qui est régulièrement vide ces derniers jours -avec un vélo en rouge depuis plus d’une semaine). Alors que dans le même temps à 3mn en bus de régulation – mais à 1/2 h de marche – à ISSY les Mx des stations sont complètement pleines ! J’aimerai qu’on m’explique plus finement que par « il y a des voyants verts ou rouges de +- grand diamètre (ce qui est bien). Par exemple quel est l’objectif des régulateurs en matière de durée maximale d’une station à 1/2 inutilisable car vide ou totalement pleine ?
2) je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi il n’y a pas de formulaire pour signaler un défaut précis d’un vélo.
Cordialement

emmanuelle dit :

je rejoins Pierre. En effet nous nous appuyons sur les commentaires du blog pr discuter de certains sujets lors des réunions du comité ou dans nos échanges email. Je remercie d’ailleurs au passage la personne qui a redonné le lien pr les flux rss des commentaires, cela facilite la « veille » et me permet ne pas « rater » un commentaire.
je crois que les préoccupations essentielles soumises par les blogueurs sont celles des membres du comité
Chez JC Decaux, l’autre jour, nous avons parlé encore de régulation, de 1/4 h, de station v+, de communication et la relation avec les usagers, de tarification, de maintenance des vélos, d’application iphone ou android, les palettes oranges, …
ce qui me semble important c’est que ce blog vive et recense un maximum de commentaires et d’idées que nous pouvons relayer au gré des réunions et des rencontres.Alors à vos claviers

PierreCO dit :

Bonjour

Alors première chose, vous pouvez communiquer avec nous via ce blog et c’est l’outil qui a été choisi par la Mairie pour que les utilisateurs puissent communiquer avec nous. Donc c’est possible.
Maintenant, l’idée des fils de discussions peut être une bonne idée mais cela sera peu ou prou la même chose que des commentaires les uns à la suite des autres.

Concernant votre proposition, je ne peux que vous renvoyer vers les articles qui traitent de cette question car il me semble que quasiment tout y a été dit.
Grosso modo, il existe une salle de régulation avec un écran qui affiche les stations avec des ronds, verts ou rouges, de plus ou moins grand diamètre. Les agents appellent les camionnettes de régulation pour leur donner des consignes en fonction des besoins. Par ailleurs, la régulation est aussi faite la nuit.
Sur les détails techniques, comme les logiciels utilisés, nous n’avons pas ce genre d’information mais si vous le désirez, vous pouvez nous poser des questions que nous tacherons de transmettre à Decaux

Cordialement

Pierre

Brindejont Patrick dit :

Bonsoir Mmes et MM nos représentants. Je ne sais où poser ce commentaire faute d’article ou de fil de discussion ad’hoc. L’objet serait de faire appels à nos commentaires pour que vous soyez vraiment nos représentants car sans être trop impertinent il me semble que vous ne représentez que vous puisqu’à ma connaissance nous ne pouvons communiquer avec vous.
Ma proposition serait que nous puissions ouvrir des fils de discussion avec vous pour vous présenter nos idées et réclamations de client. La première réclamation serait que l’on nous explique par quels outils (statistiques, alarmes logicielles, etc) est faite la régulation (ou les régulations). Et que l’on puisse faire des propositions. Cordialement.

Alex dit :

C’est original des produits Vélib’! Très bonne idée et belle initiative pour les cyclistes parisiens.
Une idée de cadeau sympa pour Noël

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...