<< Bonus

Gagnez des minutes supplémentaires grâce aux stations Vélib’ « Bonus V+ »
mercredi 29 septembre

Gagnez des minutes supplémentaires grâce aux stations Vélib’ « Bonus V+ »

Marion
120Je partage

Vous êtes nombreux en cette rentrée à découvrir le service Vélib’ ! Peut-être avez vous remarqué que certaines stations Vélib’ affichent un pictogramme « Bonus V+ » ? Ce dispositif ayant pour but d’améliorer la régulation vous permet de gagner du crédit temps lorsque vous rapportez un Vélib’  dans des stations situées en hauteur. Une centaine de stations Vélib’ « Bonus V+ » récompensent ainsi vos efforts en vous donnant droit à un crédit de temps de 15 minutes supplémentaires.

Quelles stations ?

stations-bonus.jpgUne centaine de stations se situant pour la plupart à près de 60 mètres d’altitude ont été sélectionnées notamment dans les 5ème, 9ème, 13ème, 14ème, 15ème, 16ème, 18ème, 19ème et 20ème arrondissements de Paris. S’y ajoutent des stations légèrement en dessous de ce seuil des 60 mètres mais qui connaissent elles aussi des difficultés en terme d’approvisionnement en vélos. Les stations « Bonus V+ » sont signalées par un pictogramme et indiquées sur les plans des stations et sur l’application iPhoneandroid ou windows phone de Vélib’

Comment ça marche ?

Si vous empruntez un Vélib’ et le déposez à la fin de votre trajet à l’une de ces stations plus en hauteur, vous disposez de 15 minutes gratuites dites « Bonus V+ ». Ainsi, si votre parcours a duré 40 minutes, les 10 minutes de location supplémentaires ne vous seront pas facturées. Le crédit de temps « Bonus V+ » est automatiquement utilisé.

Ces 15 minutes étant indivisibles, vous ne pourrez pas reporter les 5 minutes restantes pour un trajet ultérieur. Le crédit temps ne vous sera accordé que pour un trajet d’une station « basse » vers une station « haute » identifiée « Bonus V+ ». Le principe est en effet d’améliorer la régulation en remerciant les usagers courageux qui grimpent à Vélib’ jusqu’aux stations les plus en hauteur…

Les bonus sont-ils cumulables ?

Si le temps de trajet n’excède pas les 30 minutes, le crédit de temps n’est pas utilisé immédiatement. Seuls les abonnés un an, qui disposent eux d’un compte, pourront alors le conserver pour une utilisation ultérieure. Si ces crédits ne sont ni cessibles à un tiers ni remboursables, ils peuvent par contre être conservés d’une année sur l’autre.

Sur le site Vélib’, les abonnés peuvent consulter dans leur compte personnel le nombre de crédits bonus disponibles. Plusieurs crédits « Bonus V+ » peuvent être utilisés successivement pour un trajet particulièrement long. Par contre là encore, les 15 minutes Bonus V+ sont indivisibles.

Des stations bonus utilisées autant par les utilisateurs occasionnels que par les abonnés annuels.

Attention, on ne peut emprunter un Vélib’ plus de 24h.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Michel du 94 dit :

Bonjour ,
Je suis abonné à Vélib et j’en apprécie beaucoup les services rendus grace notamment aux nombreuses pistes cyclables du bois de Vincennes .
A Nogent , la station N° 41302 ( Charles de Gaulle ) était régulièrement approvisionnée aux mois de mars et d’avril ; ces derniers temps , il est fréquent de ne plus y trouver de vélib .
Pourriez vous revoir la fréquence de « remplissage » de cette station ?
Merci d’avance .

PierreCO dit :

On a déjà demandé à Decaux de ne pas remplir/vider totalement les stations qu’ils régulent mais ils n’en sont qu’au début de leur réflexion concernant la régulation (oui je sais le service a déjà 4 ans)

saint-marc dit :

Mon bureau est place des vins de France
Tres souvent les trois stations vélib du coin sont pleines dès 15h par un réapprovisionnement complet, donc on tourne pour avoir une place grace à un utilisateur qui prend un vélo, hier 2à minutes!
Une suggestion, remplir ces trois stations aux trois quart des emplacements
Merci de votre attention, cher Velib

véronique dit :

Salut tous les vélibistes’.
J’utilise le vélib’ depuis sa création.
J’ai lu tous vos commentaires ; intéressant, entre les râleurs, les soumis, les débrouillards, ceux qui ne veulent pas changer d’habitudes, les… qui demande aux autres de les renseigner pour ne pas se « noyer » et les sauveurs qui renseignent. Une belle famille le vélib’, y a t’il une famille recomposer dedans ?
Il a fallu que je m’y habitue et que je comprenne comment ça marche (le vélib’ et les commentaires).
Bien sûr les premiers temps j’ai perdu des petits euros (dépassement des 30 mn sans avoir de bonus, il a été nécessaire la compréhension des stations avec des + -les + pour qui je me disais au début ?-)
Du poids j’ai perdu à force de faire des efforts (je ne parle pas de régime mais de « pédalage », surtout pour monter au sacré coeur pour avoir des bonus)… par contre j’ai gagné du muscle aux jambes, depuis c’est le paradis :
Je me suis équipé d’un plan « Paris+banlieue vélo pratique, vélib’) où il y a marqué tous les emplacements de station -pratique- et du gilet jaune fluo (bon il n’est pas dans la fureur de la dernière mode) par contre il est « protecteur » comme un protège cahier !
Je vérifie le vélo quand je dois en prendre un (quand il y en a. Je connais maintenant les stations où je peux trouver, de mon secteur bien sur) en premier les roues, le pédalier que je fais fonctionner en levant la roue arrière et les vitesses, la selle (j’ai mes repères pour la bonne hauteur) -et même avec ça il ne fonctionne pas bien des fois, pas souvent, par grave je le ramène immédiatement ou je fais avec en attendant une nouvelle station.
En tout cas je remercie la mairie de Paris ou celui qui a eu l’idée du vélo en libre service (on devrait lui décerner une médaille) il a dû s’inspirer du libre service dans les supermarchés.
Je ne vois que des intérêts au vélib’ -quand c’est réglé le peu de chose qui ne va pas- :
Je ne peux pas garer de vélo chez moi, pas de cave, si on le casse ce n’est pas pour moi la réparation ainsi que l’entretien, pas de tracas si on pique un ou plusieurs vélo, ils ne sont pas à moi. Par contre je respecte le vélo que je prends pour que le suivant vélibiste sans serve.
Le vélib’ évolue au fur est à mesure du temps et le service s’améliore.
Désolé j’ai été un peu longue, si ça peu servir à une personne mon commentaire, tant mieux, s’il ne sert pas, tant mieux je me suis régalé de le faire comme je me régale en pédalant.
A+

Florence dit :

Super merci beaucoup pour la réactivité les mecs!

Vive le vélib!

PierreCO dit :

Aha gratté d’une minute 😉

Mathieu dit :

Ca veut dire quoi « les 15 mn sont indivisibles »?
–> Toute tranche de 15 min entamée est dûe. Si tu fais une location de 31 min, tu utilises 30 minutes gratuites + 1 crédit de 15 minutes V+ complet.

Je ne peux dépasser les 30 mn sans etre facturée dans toutes les stations ou seulement les V+?
–> N’importe quel trajet

Je peux faire un trajet de 30 mn + 420 mn (soit 7h30) sans être facturée..?
–> Oui, à condition de ne pas dépasser les 24h si jamais tu avais autant de bonus.

PierreCO dit :

Alors,
– Les intérêts,ils sont nombreux, vous pouvez faire une ballade au bois de Vincennes sans regarder le compteur, ne pas être facturée quand vous dépassez les 30 minutes gratuites dans vos trajets dans Paris…
– 15 minutes indivisibles, cela veut dire que quand vous dépassez les 30 minutes gratuites, et donc que vous utilisez du bonus si vous en avez, même si vous ne dépassez que de 5 minutes, vous perdez votre bonus de 15 minutes entièrement (les 10 minutes non utilisées ne vous sont pas recréditées)
– Peu importe les stations de départ ou d’arrivée, les bonus sont automatiquement utilisés pour vos trajets, dès que vous dépassez 30 minutes
– Oui, la seule limite est de ne pas dépasser 24h de location

Florence dit :

Bonjour, J’ai 420mn de bonus velib et je ne comprend toujours pas l’interet.
Ca veut dire quoi « les 15 mn sont indivisibles »?
Je ne peux dépasser les 30 mn sans etre facturée dans toutes les stations ou seulement les V+?
Je peux faire un trajet de 30 mn + 420 mn (soit 7h30) sans être facturée..?
Merci beaucoup pour vos lumières, bonne semaine!

Florence

Mathieu dit :

@bidou : le bonus n’est crédité que pour un déplacement d’une station « normale » vers une station « V+ » (donc pas de bonus acquis d’une V+ vers V+, même à l’autre bout de Paris…)
Une fois acquis, le bonus est utilisable sur n’importe quel trajet. Pour un trajet dépassant 30 minutes, sont utilisés dans l’ordre jusqu’à épuisement :
* Les bonus 15 minutes pour station pleine (un bonus station pleine n’est valable que pour la location en cours)
* Les bonus V+ (tout bonus de 15 minutes entamé est utilisé complètement)
* Le crédit en euros rechargé sur son compte vélib
Si le solde en euros se retrouve négatif, on ne peut plus emprunter de Vélib jusqu’à l’avoir rechargé.

bidou dit :

Je ne comprends pas un point important du principe des bonus V+ : si j’ai 15 minutes de bonus déjà gagnées, est-ce qu’elles sont utilisables pour un trajet supérieur à 30 minutes seulement si je dépose le vélo dans une station V+ ?

En effet le texte ci-dessus indique « Le crédit temps ne vous sera accordé que pour un trajet d’une station « basse » vers une station « haute » identifiée « Bonus V+ ». » C’est ambigu…

JEROME dit :

@Philippe: vous avez 100% raison. Mea culpa, les clichés ont bon dos, mon email en est la triste preuve. Si mon propos vous a choqué, j’en suis désolé. Je vous prie de bien vouloir accepter mes sincères excuses.

@PierreCo: merci de votre réponse. Mon propos est bien Vs la Mairie qui devrait être heureuse de pouvoir améliorer gratuitement (sans avoir à faire des études de marché) un service fortement associé au Maire de Paris et à son équipe. Je pense que c’est à eux de gérer leurs fournisseurs: JCD et la société qui a développé l’appli iphone. je viens de constater que aucun des bugs ou propositions d’améliorations faites lors du lancement de la V1 n’ont été intégrés dans la pseudo V2, ce qui est dingue.
Problème d’ego? absence de contrôle de l’utilisation des dépenses publiques?
J’attends toujours une réponse email de la part de la Mairie, voire un coup de fil, mais rien n’arrive.
Never complain, never explain?

@Représentants des Clients Velib: Merci pour vos explications. Cela fait 1 an que je demande sur ce blog à Velib/Mairie pourquoi une station proche de chez moi n’est jamais réapprovisionnée, et vous seuls venez de donner la réponse « car les camions ne peuvent pas passer dans certaines rues ».
Je pense que la Mairie avait la réponse aussi depuis 1 an et pourtant ils n’ont jamais répondu. Lisent-ils ce blog? se moquent-t-ils de leurs Clients? j’abdique à trouver une réponse.
Bonne soirée.

PierreCO dit :

@JEROME
Vous pensez bien que pour le cas où je partagerais votre analyse, je ne pourrais pas l’exprimer publiquement sur ce blog.

Maintenant, concernant l’appli, c’est vrai que je comprends mal, comme vous, que la première fonction d’une telle appli, à savoir donner les bons chiffres sur le remplissage des stations, ne soit pas opérationnelle

Par ailleurs, ce n’est pas la mairie qui gère Vélib, c’est Decaux et effectivement, Decaux n’a pas grand chose à faire des idées développés sur ce blog. Ainsi, concernant la nouvelle interface plusieurs fois annoncée (déjà l’année dernière): en discutant de cela avec eux, je me suis rendu compte qu’ils n’avaient pas eu connaissance du poisson d’avril qui avait été réalisé à ce sujet et qui comportait de très bonnes idées.

Philippe dit :

Les fonctionnaires ont bon dos encore …
Nous sommes des employés comme les autres, il y a ceux qui ont un poil dans la main et les ceux qui bossent. C’est partout pareil, privé ou public, le combat est le même Les paresseux se cachent dans les coins.

JEROME dit :

@PierreCO
bonjour Pierre, vous me semblez pragmatique et efficace.
Suis-je le seul à clairement penser que les employés de la mairie de paris qui gerent Velib n’en ont rien à faire, se moquent comme de l’an 40 des clients et des remontées hyper utiles faites sur ce site.
Comment expliquez vous que depuis 1 ans et deux versions, l’appli iphone ne sert toujours à rien puisque les données sont fausses et qu’il y a tjs un pb de refresh ecran, que personne ne reponde aux clients qui prennent la peine de proposer des solutions, ni n’explique ce qu’ils font pour resoudre les problemes connus de tous.
vu de l’exterieur j’hallucine totalement par l’inertie de l’equipe de Gildas Machin mais sans doute suis-je un naif par rapport au fonctionnement des fonctionnaires. 🙂 Et peut etre ce normal. Autant dire que dans le privé plusieurs personnes auraient deja été virées heureusement depuis longtemps.
Pouvez vous m’eclairer? Merci de votre aide.

PierreCO dit :

Actuellement, je suis à 1500 et quelques, soit + de 25h de bonus. Oui c’est vrai que l’idée de transférer des minutes à un ami pourrait être sympa maintenant, cela demande sans doute un peu de RetD et c’est pas trop leur fort, surtout quand cela leur apporte peu et que le nombre d’utilisateurs de cette fonctionnalité risque d’être peu élevé.

Et pour en revenir aux stations vues tous les 2 jours, c’est vrai que parfois, ce n’est pas trop le cas. Rie qu’aujourd’hui, j’ai vu une équipe dans un camion poireauter quasiment 1h à côté d’une station en écoutant de la musique dans le camion.

Philippe dit :

Bonjour
Je suis un fervent velibeur.
Habitant sur une hauteur parisienne de puis début août, allant et rentrant du travail quasiment tous les jours en velib’, les minutes V+ se sont accumulées. J’arrive depuis hier à 1005. Et ce n’est pas fini…
J’ai appelé ce matin le centre qui m’a dit qu’il n’était pas prévu de pouvoir convertir la totalité de mes minutes en renouvellement de mon abonnement annuel qui se termine dans moins d’un mois. Bon d’accord. Mais il n’est pas prévu non plus de pouvoir les donner à un ami … C’est dommage… Peut-on remédier à cet état de fait ?

Jason Bourne dit :

L’idée de donner des bonus quand on fait l’effort de remettre son vélo dans une station vide ou quasiment vide ou d’en prendre un dans une station pleine ou quasiment pleine a-t-elle été retenue?

Emmanuelle dit :

merci mais on peut dire que la présentation n’est pas vraiment fun !!! si JCD pouvait faire une liste un peu plus parlante et plus facile d’accès car sans ce lien je n’aurais pas trouvé

JuL dit :

Oui, il y a une liste XML des stations sur http://www.velib.paris.fr/service/carto , toutes celles qui sont marquées bonus= »1″ sont effectivement V+.

Emmanuelle dit :

y a t’il une liste exaustive accessible par tous des stations v+ ? selon qu’on regarde un plan sur le site officiel ou un autre certaines stations n’ont pas le même positionnement.Par exemple pour la station 9 rue Ambroise Paré c’est un v+ sur la page « trouver une station » et lorsqu’on demande toujours sur le site officiel les plans des stations celle ci est sans le bonus. on pourrait avoir une liste claire de ces stations bonus ??? merci

pierre dit :

c’est du spam…

PierreCO dit :

Et si vous arrêtiez de faire des commentaires inutiles et incompréhensibles?

Il faut effectivement trouver le bon rapport entre ce que va couter le fait de créditer un compte Velib, et le somme que dépense Vélib pour rapatrier les vélos dans les stations les moins occupées.
Et si les vélos étaient moins lourd tout simplement ?

Mathieu dit :

Il y a deux types de problèmes selon moi concernant la régulation :
* Les trajets « normaux » : lorsqu’une personne veut faire un trajet A->B, comment l’inciter à poser son vélib dans une station parce qu’elle est vide, ou à en prendre un là parce qu’elle est pleine ? On ne peut pas.
* Les trajets « physiques » : lorsqu’il vaut prendre de l’altitude, le trajet est non seulement fatiguant, mais peut devenir selon la forme de chacun plus long qu’un trajet par étapes (vélib sur le plat, puis bus/métro/marche sur la fin) : là encore, à moins d’une « récompense » suffisante, on ne pourra pas changer ces personnes.

On a déjà essayé les bonus V+ dont le résultat semble pour l’instant largement insuffisant. On pourrait essayer l’argument « santé » : monter une côte, c’est réaliser un effort physique, avec tout ce que cela implique sur la forme physique. On pourrait organiser un concours : à chaque fois que l’on remonte un Vélib dans une station V+, et qu’on l’y laisse + de x minutes (bah oui, pour éviter les je monte / je descends), on a une chance supplémentaire de gagner euh… bah faut trouver quoi (un goodie vélib ?).

Donc bref : à moins d’une « récompense » suffisante, le solde des utilisateurs « fainéants » (quelle qu’en soit la raison, ne pas prendre ce terme péjorativement) par rapport aux utilisateurs « opportunistes » (qui descendent) restera malheureusement trop important pour assurer une régulation normale des quartiers en hauteur…

JuL dit :

L’idée c’est que chacun ait le choix de pouvoir éventuellement troquer des heures contre une réduction. Après incitatif ou pas à chacun de voir, mais si ça peut améliorer la régulation pour pas cher c’est toujours ça de gagné.

emmanuelle dit :

au prix de 2.50 € par mois l’abonnement soit l’équivalent d’un à 2 cafés selon les lieux où on consomme, je ne pense pas que la réduction sur l’abonnement soit très attractive par contre avoir des 1/4h gratuits et s’éviter ainsi de regarder sa montre sur un parcours plus long c’est sympa

fr dit :

Je suis pas sur qu’une réduction sur 29€ soit si intéressante 🙂 Vélib reste, après la marche à pieds, le moyen de déplacement le plus efficace et le moins coûteux.

Et les quarts d’heure, si on en accumule, rendent la pratique plus fluide, genre est-ce que je roule plus vite pour terminer avant les 29 minutes fatidiques, ou est-ce que je profite, en me disant que ce quart d’heure est bien mérité ?

Sur 3 ans, j’ai dépensé 1€ en plus de mon abonnement, et encore, dans mes premières semaines d’utilisation 🙂

JuL dit :

Oui, mais il faut étendre le principe pour encourager les utilisateurs à prendre un vélo dans une station (presque) pleine, ou à en déposer dans une (presque) vide.

Voire aller encore plus loin, et permettre de transformer les 1/4h accumulés en une réduction sur l’abonnement de l’année suivante : x% de réduction pour y heures, afin d’encourager ceux qui cumulent régulièrement plus de 1/4h qu’ils n’en utilisent.

francois dit :

Il est vrai que tout le monde a y gagner ! c’est un geste citoyen et on gagne du temps gratuit !

Emmanuelle dit :

Une demande du comité des usagers est de revoir les stations en augmentant le nombre de stations V+ et d’ouvrir cette opportunité à celles qui connaissent des difficultés d’approvisionnement. Après 3 ans de service on pourrait revoir la cartographie car trop de stations dans le nord, nord-est (et peut être ailleurs) de paris sont sans vélo de manière quasi permanente. Un petit geste de la mairie sur ce sujet serait appréciable et permettrait peut être de favoriser les flux

Lapostolet dit :

Le bonus, c’est un geste sympathique, mais ça dégrève à bon compte le gestionnaire de remonter suffisamment de vélos. Mon expérience : je monte au boulot en vélib le matin depuis dépuis aout, de nation (station buzenval) à télégraphe (donc en hauteur), je totalise pas loin de 3 heures de temps bonus… que j’échange tout de suite contre la possibilité de repartir en vélib du boulot et de profiter de la descente ! Je n’ai eu ce bonheur que 3 fois depuis le 2/8… et je dois faire entre 1/3 et la moitié de mon trajet retour avant de trouver une station approvisionnée. Sur la même période, je n’ai constaté que 3 réapprovisionnement faits le soir ou le matin… donc la station est quand meme vide en fin d’après-midi (40 vélos pourtant).
Bref je constate que malheureusement, même si on est motivé, le niveau de service n’est pas au rendez-vous et je vais être contraint de renoncer à l’usage du vélib pour mes trajets domicile/travail.

beatrice dit :

J’habite avenue Simon Bolivar. Ces derniers jours, les stations aux alentours ne proposent pas de vélos.
Pour demain matin, je recherche où disposer d’un vélo et le constat est que les bornes
– 19023 face au 1 rue Manin
– 19101 36 avenue simon bolivar
– 19102 4 rue rampal
– 10040 10 boulevard de la villette
ont O vélos sur 86 points d’attaches disponibles !!!!
la station 10039 37 rue Sambre et Meuse propose 2 vélos sur 24 points d’attache. Sont-ils en bon état, les bornes sont elles ‘au vert’, ça c’est la surprise une fois sur place…
Hier samedi, j’ai posé un vélo à cette station vers 12h30, il y avait un seul vélo disponible et je ne suis même pas certaine que la borne était en lumière verte….

je trouve évidemment que le contrat n’est pas rempli ! Nous sommes au mois d’août, les stations au
coeur de Paris sont pleines mais le quartier ici est abandonné ! Il y a de toute évidence des priorités données aux quartiers plus touristiques que d’autres.

Par ailleurs, j’ai aidé des touristes italiens qui n’arrivaient pas à s’abonner pour une journée, inquiets de ne pas avoir reçu de récépissé après avoir inséré leur carte bancaire pour la caution de 150 euros… Nous avons passé 10 minutes à comprendre la procédure à suivre, jongler entre l’écran de présentation du vélib’ et le petit écran sombre au-dessus de l’endroit ou on insère la C.B. ; pour enfin réussir à décrocher un vélo – entre le numéro code secret à 4 chiffres, repérer un vélo en bon état, repérer le numéro de la borne du vélo,
une fois qu’on a réussi à suivre toute cette procédure, c’est presque un bonus si on a après tout ça, réussi à décrocher un vélo qui ne présente aucun défaut au premier coup de pédale. Ouf ! Mais, ce n’est pas une bonne image pour les touristes, dépités… et qui jusqu’à leur prochain relevé de banque resteront dans la crainte d’un débit abusif…

Le securite deposit de 150 euros….quand sera disparu de mon account, est-ce que cest apres 13 jours? j’ai prend le velib pour un jour avec un carte bancaire etc.. mais, parce que du deposit je suis maintenant en arrears avec ma banque…apres cinq jours plus tard. un peur pur un touriste. adieu

AbP dit :

Les abonnés devraient pouvoirt signaler une station vide ou ne comportant plus que des Vélibs HS, par exemple en ajoutant une option dans un des menus de la borne.

La station 5029 près de chez moi est souvent considérée comme ayant quelques vélos disponibles
malheureusement ils sont HS.

Mathieu dit :

Des numéros de stations à nous donner ? Parce que là, dur de deviner (même si j’imagine que c’est en hauteur 😉

mons dit :

Bonjour,
Je ne sais plus trop comment m’y prendre mais depuis des mois, pour ne pas dire des années, les bornes près de chez moi sont vides tout le temps. Je téléphone de tps en tps et les stations sont remplies mais le faire tous les jours est un peu assommant… quelle serait la bonne méthode ? Que les techniciens vélib regardent mieux leur écran de contrôle des stations et les remplissent dès qu’elles sont vides ? Après tout c’est ce qu’on nous expliquait au moment du lancement de Véib… mais là, les bornes sont dépassées… le contrat n’est pas rempli…

météor dit :

on m’a débité*

météor dit :

on ma débié 150e sans ocune réson!! la lumière était verte pourtan!!!!! en téléphonant au service vélib ils me diente que je ne l’ai pas déposé!! plus jamais je n’utiliserai ces vélos!!!

hicham dit :

remarque : comment faire pour ke l utilisation tourne bien et eviter des heures d attentes?

hicham dit :

quel plaisir de voyager a paris en velo mais il s’agit de conserver son velo autrement plus moyen d ‘en trouver un autre .

[…] des bonus accordés aux grimpeurs : si vous déposez votre Vélib’ à l’une des stations Bonus V+ située sur les hauteurs de Paris, vous gagnez un quart d’heure de Vélib’. Ces bonus […]

marais dit :

2700 minutes de bonus – qui fait mieux ?

gweilo dit :

Euh, en lisant plus haut, j’ai vu qu’il y avait la réponse à ma question…

gweilo dit :

Question : Si je prends un vélib dans une station bonus, et que je remets le vélib dans une autre station bonus (plus haute) j’ai droit aux 15 mn ?

Marion dit :

Je transmets 😉

Julien dit :

Ah, apparemment il y a quand même quelques petits bugs de ce côté là… Sur http://www.velib.paris.fr/actualites/decouvrez_velib/musclez_vos_mollets_en_petite_couronne figure la liste des stations qui sont censées être bonus en banlieue, parmi lesquelles la 21209 à Montrouge. Or après y avoir rapporté deux vélos, je n’ai toujours aucun bonus sur mon compte, et sur http://www.velib.paris.fr/service/carto elle n’est pas mentionnée comme bonus.

Quelqu’un par ici peut-il faire passer la demande de correction, ou faut-il que j’appelle la hotline ?

Julien dit :

Bon hé, il faut arrêter la paranoïa ! Il y a des sations V+ en banlieue aussi, il suffit de regarder une carte pour vérifier. Par exemple à Montrouge il y en a deux (bon d’accord, dont une qui est placée en Afrique du Nord et qu’on ne voit donc pas sur la carte…).

Cécile dit :

Pour avoir un bonus de 15 minutes, il faut prendre un vélo sur une borne qui n’est pas V+ et le déposer à une borne v+.

Fanny dit :

Ce système ne fonctionne pas toujours.
Tout d’abord, il faut signaler qu’en deçà d’un certain temps il n’y a pas de crédit temps supplémentaire accordé.
Par ailleurs, j’ai expérimenté plusieurs fois le fait de prendre un vélib à la station V+ de la rue saint didier, de faire un trajet de 25 à 30 minutes (c’est le temps que je prends pour déposer des plis puis revenir) puis de reposer mon vélo à la station V+ de la rue des belles feuilles. Je ne vois pas de crédit temps supplémentaires sur mon compte.
Je fais ce trajet une fois par semaine, et je ne vois rien de crédité. Peut-être que ces stations sont trop proches. Je signale que ma dernière expérience était de 27 minutes, la semaine précédente 25 mn, avant : 28 mn. Je fais cette course une fois par semaine, et j’ai constaté qu’il n’y avait rien de crédité. Aujourd’hui, je regarde attentivement ce crédit temps, c’est bien pour cette raison que je m’aperçois du problème.

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...