<< Comité des usagers

La rentrée du comité des usagers
mardi 28 septembre

La rentrée du comité des usagers

Marion
39Je partage

Réunion inaugurale en avril 2010

Mercredi dernier, vos représentants se réunissaient pour définir leurs priorités d’action en ce début d’année. Mis en place au printemps, ce premier comité des représentants des usagers Vélib’ participe à inventer, avec la Ville et JCDecaux, un mode de fonctionnement qui permet d’échanger avec les usagers et d’améliorer le service.

Un comité qui s’invente

En avril, une première réunion inaugurale avait permis à chacun de se présenter mais aussi de rencontrer Annick Lepetit, l’adjointe au Maire chargée des déplacements, des transports et de l’espace public, et différents responsables tant de la Ville que de JCDecaux. Au total près d’une quarantaine de personnes étaient présentes. Des thématiques majeures s’étaient dégagées qui ont donné lieu à l’organisation de trois ateliers thématiques au mois de mai : sur les pistes cyclables et plans de circulation, sur l’application mobile I-Phone et sur la maintenance des Vélib’. Les responsables tant de la Ville que de JCDecaux y répondaient aux interrogations plus précises des représentants et recueillaient leurs suggestions. Les représentants avaient alors exprimé leur désir de se réunir entre eux pour apprendre à se connaître et dégager leurs priorités. C’est donc en cette rentrée qu’ils s’étaient donnés rendez-vous dans une salle mise à leur disposition à la mairie de Paris.

Si cela vous semble d’une simplicité enfantine, ne négligez pas le temps en amont qu’ils ont consacré à l’organisation de cette réunion et pour dresser un ordre du jour afin de structurer les échanges. Bruno s’est proposé pour rédiger le compte-rendu écrit. Pour la Ville de Paris, il est important de structurer le comité des représentants des usagers, de mettre en place une organisation pérenne, de continuer à organiser des ateliers qui permettent de rencontrer des responsables et d’échanger les points vue et contraintes. Pour l’heure, il a été demandé aux représentants de dégager deux ou trois grandes priorités sur lesquelles avancer dans les mois à venir.

Priorité absolue : l’information sur le service

Pour Elodie, la réunion « a été assez intéressante, puisqu’elle nous a permis de nous exprimer en toute liberté et de réaliser que nous sommes plutôt sur la même longueur d’ondes ». Les représentants souhaitent obtenir plus de réponses précises lorsque des suggestions sont faites, raison pour laquelle ils tiennent à des comptes-rendus écrits. Ils attendaient notamment plus de retours de la part de JCDecaux suite aux suggestions faites lors des premiers ateliers. Gildas, présent au début de la réunion, a expliqué que les personnels de JCDecaux sont réactifs vis-à-vis de ces questions mais que nous devont tous ensemble mieux faire partager les actions d’améliorations mises en œuvre.

Priorité absolue, l’information qui doit être améliorée. En cas de fermeture exceptionnelle de stations lors de grands événements, le comité d’usagers estime que les abonnés ne sont pas suffisamment prévenus (comme notamment récemment à la demande de la Préfecture de Police lors des manifestations contre la réforme des retraites). D’ailleurs dans ces circonstances, des quart d’heures gratuits devraient, selon eux, être accordés pour laisser le temps de trouver une autre station pour reposer son Vélib’. Mathieu me rappelait également l’exemple des palettes oranges qui bloquent les bornettes inutilisables. La mutation annoncée est à leurs yeux apparemment incomplète puisque les voyants des bornettes restent verts et qu’elles sont ainsi informatiquement utilisables bien qu’en réalité inaccessibles. De même, une des suggestions des représentants que me citait Emmanuelle est la mise en place d’un « système d’alerte aux usagers qui auront transmis leur numéro de téléphone portable ou leur email pour les avertir des locations anormalement longues : l’usager pourrait ainsi reprendre contact avec Velib’ et les cautions cesseraient de s’emballer!!! ». Les représentants ont aussi émis l’idée que les autocollants apposés sur les guidons des Vélib’ deviennent des outils de communication sur des avantages encore trop méconnus : les bonus V+, les quarts d’heures gratuits pour trouver une place quand une station est pleine, etc.

Imaginer d’autres solutions

Le deuxième axe est celui de l’amélioration des stations et de leur régulation. Pierre notait ainsi l’envie des représentants de repenser le système et de trouver d’autres idées pour améliorer la régulation. « Les tournées des camionnettes ne sont pas aléatoires » mais fonction des périodes de pointe. La station de la rue Lepic est ainsi remplie puis « vidée » chaque matin vers 6h. A 7h, plus un seul vélo. L’idée proposée est de « recruter » de nouveaux utilisateurs : si une station est toujours pleine le matin, « déposer des prospectus Vélib dans les boîtes aux lettres des immeubles mitoyens permettra de générer de nouveaux abonnés qui prendront le Vélib’ pour aller travailler » et cntribueront à vider ainsi la station. A l’inverse si la station est toujours vide le matin, on peut démarcher les entreprises à proximité pour inciter leurs salariés à venir à Vélib’ et déposer leurs vélos dans ces stations vides. Qu’en est-il de l’idée d’accorder des bonus à ceux qui choisissent de déposer leur Vélib’ dans une station vide plutôt que dans la station voisine qui est elle bien pourvue en vélos interroge Emmanuelle ? Autre idée, que les stations mobiles soient généralisées, au moins lors des grands événements, comme cela a été très bien fait lors de la Vélibienne me précisait Mathieu. On peut alors rendre son Vélib’ directement aux techniciens sans saturer les stations « fixes ». Autre demande des usagers, faire évoluer l’interface de la borne, la navigation avec le plan notamment précisait Pierre sur le blog.

Respect mutuel

Troisième axe majeur pour les représentants la question de la sécurité. Ce thème est particulièrement cher à Tom4 qui y voit une condition pour le développement du cyclisme à Paris. Les représentants étaient unanimes, automobilistes et cyclistes irrespectueux doivent être verbalisés. Tout le monde se doit de respecter les feux rouges même à vélo et inversement les voitures et deux-roues stationnés sur les pistes cyclables doivent être verbalisées. Un atelier sera d’ailleurs organisé sur ces questions et plusieurs documents ont déjà été mis à la disposition des représentants par Gildas. Une bonne nouvelle cependant, au 21 septembre, aucune mort à vélo n’était à déplorer à Paris alors qu’on en comptait 6 en 2009 et 5 en 2008.

Il ne s’agit ici que d’un résumé de la réunion à partir du compte-rendu et de mes échanges avec certains des représentants. Sachez en tout cas que vos représentants continuent de travailler et que le comité qui est aujourd’hui à mon avis bien en place est en bonne position pour atteindre l’objectif fixé : améliorer le service Vélib’. Mercredi, un atelier sur la régulation est ainsi organisé. J’y serai pour vous !

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Philippe dit :

Bonjour
voici l’été et son lot de belles balades à la fraîche. Paris, la nuit en vélib’ un vrai, beau, grand bonheur ! (Philippe Katerine le chante très bien d’ailleurs).
Mais ! (hé oui…) C’est aussi le moment ou les stations qui se trouvent « en haut » (Saint-Fargeau en l’occurrence) doivent être remplies quotidiennement car elles sont vidées dans la journée.
Hors ce n’est pas le cas. Même les « livreurs » de vélibs ont le droit à des vacances !
J’estime quand même que les stations hautes-perchées
devraient avoir la priorité.
Ce n’est pas avec mon modeste vélib’ remonté tout les jours (j’en suis à 2100 minutes en un an) que je vais pouvoir y faire quelque chose.

Emmanuelle-CO dit :

Michel
le blog est un espace entre usagers. Au niveau du comité vélib nous intégrons les remarques des uns et des autres. Chez JCDecaux et la mairie ils lisent aussi les commentaires.
Généralement ils ne répondent pas spécifiquement aux remarques des usagers donc ce n’est pas la peine d’écrire 10 fois la même chose 😉

Michel du 94 dit :

Désolé pour cette troisième intervention ,mais j’aimerais bien avoir une réponse en retour !
La communication de nos jours , ce n’est pas encore ça ! Qu’en serait il sans internet ?

Mathieu_CO dit :

Merci Michel, mais c’est la 3ème fois que tu fais le même commentaire 😉

Michel du 94 dit :

Bonjour ,

Je reviens sur les Vélib à Nogent ; la station située à proximité du bois de Vincennes ( N° 41301 ) est souvent remplie à 80% ( en général , il y a environ 40 à 45 vélib dispo sur 50 ) ; elle est située sur une zone » plate » et dans un quartier résidentiel de Nogent ; à mon avis , elle ne doit pas être très « rentable » au niveau utilisation .

Par contre , la station N° 41302 située « en montée » pour le retour de Vélib n’est souvent remplie qu’à 10% ( le soir , il y a entre 6 et 15 Vélib de dispo sur 50 , et le lendemain matin après 10 heures , cette station est VIDE ! ) ; peut être que si elle était classée en station Bonus V+ , les utilisateurs seraient plus motivés pour remonter la pente qui mène à cette station qui me semble être plus « rentable » que celle située à proximité du bois de Vincennes .
Merci d’avance pour « remplir » de façon plus régulière cette station !
Sinon , j’ai apprécié la possibilité , pour 10 € de plus par an de passer de 30 à 45 minutes d’utilisation en continu .

jphilippeg dit :

Ouverture de débat:
Je participe depuis toujours à l’expérience Vélib et qu’est ce que cela fait du bien de me dire que je pense à la planète….

Sauf qu’il me semble que la nature à horreur du vide et que la place laissée sur la route a vite été occupée par une autre voiture. Certe le traffic auto aurait un peu baissé, mais que ce soit les Vélibs ou les scoots, nous n’y sommes pour rien … c’est bel et bien la régulation du traffic auto qui provoque la réduction et le report sur d’autres formes de transports.

jphilippeg dit :

Hello,
Sans faire de généralités, force est de constater que trop souvent le lundi matin de 7 à 9 l’axe Couronnes/République est un désert … pour trouver des stations pleines autour de Madeleine, alors que les autres jours sont corrects. Ce qyuartier de Couronnes est vivants, ca ne peut pas qu’etre normal qu’il soit vider le dimanche soir.
Egalement la station n° 20039 (couronnes/bellevile) semble régulièrement transformée en cimetières oublié des services de maintenance or nous savons bien que la dégradation entraine la dégradation…

Mathieu dit :

Tiens en parlant de vandalisme, le système d’attache des vélibs aux bornettes commence à être modifié.

Avant : http://www.izipik.com/images/201010/18/lp72vmgtoiuqhnff2a-p2.jpg
Après : http://www.izipik.com/images/201010/18/jhgbtcitpz7om25z3z-p1.jpg

emmanuelle dit :

je ne suis pas certaine que les vélos soient beaucoup plus déteriorés dans certains quartiers situés en hauteur ou proches du périphérique. Pour me rendre régulièrement dans certaines zones moins bien loties en vélo je n’ai pas constaté un taux plus élevé de vélos endommagés. Par contre j’ai pu constaté qu’une borne abimée n’avait pas été réparée. Je pense qu’en même que dans l’approvisionnement des stations il y a une notion de rentabilité.Le discours tenu sur certains quartiers me dérange vraiment

PierreCO dit :

Ce qu’il faut savoir aussi pour la régulation c’est que cela dépend d’un certain nombre de paramètres auxquels on ne pense pas toujours. Un seul exemple: dans de nombreuses rues, les camionnettes de régulation ne peuvent s’arrêter pour réguler car elles bloqueraient immédiatement la circulation. Certaines stations ne sont pas régulées simplement à cause de cet élément.
Pour les zones sensibles, je n’ai pas de souvenir précis mais il y a des quartiers dans Paris où il ne fait pas bon représenter un service public et où les Vélibs sont bien plus vandalisés qu’ailleurs.

Mathieu dit :

@Patrick On va essayer de demander des précisions sur la régulation de cette partie de Paris/banlieue lors de la prochaine réunion avec JCDecaux. Concernant le contrat Vélib, il n’est pas public, et si j’imagine qu’il contient des objectifs de régulation, il doit porter sur un pourcentage maximal de stations vides/pleines à un instant t.

pierre dit :

@PierreCO : j’imagine que c’est du off, mais pourrait on avoir des détails sur ces quartiers de paris où on ne peut pas aller en sécurié à certaines heures ?

pierre dit :

@Mathieu : soit, mais ils ont vraiment une vision très large du « entre République et Nation »…
mais je vois que le message a été entendu, car pour la manif de demain c’est annoncé sur le site officiel, avec même le numéro des stations ! on progresse…

Patrick dit :

@Mathieu :Non, on ne va pas utiliser 200 camionnettes pour remonter des Véli’b à cause de « fainéants » qui ne se donnent pas la peine de revenir avec…
Mais voir ces mêmes camionnettes arpenter Paris pour remplir les stations du centre plusieurs fois par jour et donc polluer tout autant, ça ne pose pas de cas de conscience écologique, alors qu’elle pourrait monter au moins une ou deux fois par jour dans les arrondissement situés en hauteur ( ou il y a juste la moitié de la population Parisienne…)
Voir des stations constamment vides du matin au soir pendant des semaines, c’est franchement agaçant.
Et pour conclure, Decaux s’engage dans son contrat à remplir les stations quel que soit leur emplacement…

Emmanuelle dit :

il faut renforcer la politique du bonus pour favoriser aussi le remplissage des stations
on nous parle aussi du bus qui va dans les communes limitrophes pourquoi ne pas l’utiliser un peu plus sur les quartiers mal approvisionnés

PierreCO dit :

Certes, cependant, le responsable d’exploitation de Decaux nous a quand même dit que dans les quartiers où la sécurité n’était pas suffisamment assurée, la régulation ne se faisait que sur certaines plages horaires.

Mathieu dit :

@Patrick : le centre de Paris (qui inclus si je comprends bien les « arrondissements chics ») n’est pas « constamment ravitaillé », c’est juste vers lui que se font la majorité des déplacements (tout le monde ne fait pas le retour après l’aller, ça serait trop beau).

Les hauteurs sont ravitaillées dans la limite des possibilités de régulation, on ne va pas non plus avoir une flotte de 200 camionnettes qui vont consommer juste pour remonter des vélos non ? (ça serait le comble pour un déplacement « écologique »). Le problème est que les usagers qui descendent de ces quartiers… n’y remontent pas le soir, cela ne concerne bien sûr pas tout le monde, mais certainement une part non négligeable de ceux qui se plaignent de ne pas avoir de vélo disponible.

@alan : on t’a déjà dit qu’avec de tels arguments, ton message était plus ridicule qu’autre chose. Prends-donc exemple sur Patrick.

alan dit :

VENEZ REJOINDRE LE GROUPE SUR FACEBOOK LES DECUS DU VELIB troop de cas de cautions prélevé injustements!

alan dit :

BELLE ARNAK!!!! voleurs de cautions!!!

Patrick dit :

Bonjour,
Je tiens à faire part du ras le bol des abonnés à Véli’b du XXème arrondissement.
En effet, les stations ne sont jamais ravitaillées et sont désespérément vide tout au long de la journée.
Il suffit d’aller sur le plan sur Velib.fr et de cliquer sur les stations autour de la porte de Bagnolet, pelleport, Saint Fargeau, porte des lilas, gambetta ainsI que dans la banlieue proche (Montreuil, les lilas, Romainville, Bagnolet).
Pourquoi les station au centre de paris ainsi que les arrondissements « chics » sont constamment ravitaillés et pas les notres ???
Discriminations volontaire ou incompétences ??? Peu importe les raisons, il est temps de trouver une solution perenne pour le confort de tous les usagers qui payent le même abonnement et qui souvent utilisent un vélib pour aller travailler de maniere écologique et non faire une balade de 3 minutes pour le plaisir.

emmanuelle dit :

tout le monde n’a pas twitter ou facebook donc on doit trouver l’info sur le site officiel velib. D’autre part on pourrait imaginer une réouverture progressive le soir même des manif – on retrouve la même situation qu’il y a 3 semaines – un temps d’ajustement bien long entre la fin du’une manif et la remise en service

Mathieu dit :

@pierre : si si, ça a été annoncé sur http://twitter.com/#!/Velib_Paris/status/27458964170 (utilisateurs informés : 113 + 12 par RT)

pierre dit :

tiens aujourd’hui je suis passé entre Bastille et République (boulevard Beaumarchais, Boulevard du Temple, etc) et toutes les stations vélib avaient l’air fermées, surement en lien avec la manifestation de la veille.
1/ je comprends que les conditions de sécurité imposaient de les fermer, par contre ça n’a été annoncé nulle part ! (même pas sur ce site)
2/ elles auraient pu avoir été rouvertes dans la soirée, sympa pour les gens du quartier…
3/ bien sur, des dizaines de caches oranges dans les bornettes qui sont toutes au vert… no comment

PierreCO dit :

Oui, appelez Allovelib au 01 30 79 79 30, ils pourront répondre à vos questions

http://www.velib.paris.fr/L-equipe-Velib-a-votre-service

emmanuelle dit :

Nous avons déjà demandé qu’il y ait en effet une possibilité de laisser des messages en plus des formulaires sur le site Velib.fr. Je n’ai pas l’impression que notre demande ait soulevé l’enthousiasme car cela signifie du personnel pour traiter ces mails … ! Nous reitererons notre demande lors d’une réunion sur le thème de la communication. Dans le même registre il est important aussi que JCDecaux réponde aux courriers !
bon courage et appelez allo velib pour votre abonnement

erdnisloed dit :

Je demande instamment au comité des usagers de bien vouloir exiger de Velib qu’une adresse de contact figure sur son sites pour les cas exceptionnels (ou pour signaler un problème technique), autre que les 4… cas avec formulaires prévus. En effet, je viens de recevoir un mail me demandant de réitérer mon abonnement sous peine de son expiration sous 10 jours alors que l’ai payé en ligne et débité de mon compte il y a 3 semaines. Or, ce mail précise qu’il est généré automatiquement et qu’on ne doit pas lui répondre…, alors QUE JE NE TROUVE AUCUNE AUTRE ADRESSE MAIL DE CONTACT pour me faire entendre dans ce cas de force majeure ! C’est intolérable !

emmanuelle dit :

super, la communication s’améliore, on peut donc trouver sur velib.fr dans l’actu les stations fermées demain. J’espère également que la demande du comité des usagers sera aussi mise en oeuvre pour considérer ces stations comme remplies et octroyer aux usagers le 1/4 heure supplémentaire :-)

Mathieu dit :

Et ça va vite, puisqu’après le renfort de communication sur les fermetures de stations, une autre idée du comité a été retenue : « Demain, pour la première fois, deux parcs à vélos seront installés près de la station des Halles (01-028) et celle de la Madeleine (08-004). Des agents Vélib’ seront présents sur les lieux, de 7h30 à 19h30, pour gérer les surplus de vélos. »

Ritondemeudon dit :

Bonne reprise, Marion! Heureux de te retrouver avec nous.

En ce qui me concerne, j’essaie, quand j’ai le choix entre des stations proches, de jouer le jeu de prendre mon vélo dans une station pleine, et de le reposer dans une station vide. Du coup, j’ai un stock imposant de minutes bonus, qui me serviront peut-être un jour…

Mathieu dit :

Qu’a demandé le comité : de la communication
Que voit-on comme tweet sur @Velib_Paris : « Info service : la station 19-112, située avenue de la Porte de Pantin, sera neutralisée cette nuit en vue des travaux du tramway T3. »

Une info sur le site serait je pense également bienvenue (une page contenant la liste des fermetures prévues / en cours par exemple ?), mais continuez comme ça :)

francois dit :

Sur la question des tarifs, je crois savoir que ce sont les élus de la ville qui décident, comme pour les tarifs de crêches, de cantine….et avant qu’une communication soit faite, le conseil de Paris doit les approuver. Je comprends que les fonctionnaires de la ville, ne s’avancent pas sur ces questions tant que les débats et l’approbation de ces tarifs ne sont pas soumis au conseil de Paris et validés avant par les différents groupes politiques pour obtenir une majorité !

PierreCO dit :

Selon les derniers bruits, non confirmés par la Mairie, on resterait sur un abonnement à l’année de 29€ et les tarifs augmenteraient un peu pour les locations courte durée.
Mais ça reste à l’état de rumeur et je ne sais pas si l’on peut s’y fier

Emmanuelle dit :

@Zorglub : Gildas de la mairie n’a pas assisté à toute notre réunion mais j’ai bien l’impression que nous aurons des infos complémentaires dans peu de temps. Concernant le temps de location, c’est vrai qu’une 1/2h c’est parfois un peu court. Il faut autrement trouvé les occasions d’aller sur les hauteurs pour glaner les 1/4 h gratuits
@Emilie : sentiment que la mairie souhaite vraiment connaitre l’avis des usagers maintenant je ne pense pas qu’elle acceptera toutes nos propositions !! Quand à JC Decaux , j’attends encore un peu pour me prononcer Affaire à suivre

Mathieu dit :

@Émilie : globalement, oui par la mairie (qui nous a demandé notre avis non seulement sur le service lui même, mais aussi l’application iPhone, la refonte du blog, etc), c’est vis-à-vis de JCDecaux que nous avons pour l’instant quelques réserves, à eux de nous montrer que nous ne faisons pas de propositions dans le vide 😉

@Zorglub : oui, mais sans plus d’infos que le reste du grand public nous n’avons pas pu aller très loin. Nous avons par contre discuté du temps de « blocage » entre deux locations (est-il justifié, devrait-il être au contraire plus long ?), sans parvenir à un réel consensus (mais ce n’était pas notre sujet le plus important de la soirée)

Zorglub dit :

Merci à tous ceux qui s’investissent dans ces réunions !
Des rumeurs avaient circulées sur un « abonnement plus », un peu plus cher mais permettant de garder les vélos un peu plus longtemps. Avez vous évoqué ce sujet ?

Emilie dit :

Avez vous le sentiment d’être écoutés par la Mairie de Paris et JCDecaux ?

Emmanuelle dit :

Merci Marion l’article retranscrit bien notre réunion. Nous avons également abordé les petits aspects techniques du vélo (après la sonnette, l’antivol), du site velib.fr, du changement de carte défectueuse… on pourra également parler lors d’un prochain atelier – peut être demain- des stations avec des bornes défectueuses. Sur une des stations de la gare de Lyon ce soir 10 bornes étaient rouges ! j’espère que le compteur ne continue pas de tourner et que les usagers ont bien appelé le service allo velib ou alors qu’ils ont fait constater via la borne le problème
peut être un billet actualisé sur le système signaler un vélo mal raccroché ! on pourrait d’ailleurs avoir une page écran sur le site velib pour signaler un vélo mal raccroché

JuL dit :

Très bonne initiative d’insister sur les amendes pour les véhicules stationnés sur les pistes cyclables, et il y en a pléthore. Mais encore faudrait-il que ce soit suivi d’effet !

Isa dit :

C’est vrai, cette première réunion entre membres du comité des usagers Vélib’ s’est vraiment bien passée. Même si notre ordre du jour était dense, chaque point a pu être traité, des pistes d’action ou de suivi évoquées. Nous prenons vraiment à cœur notre rôle de représentant des usagers Vélib’ avec enthousiasme, implication…et ténacité ! Demain, nous serons plusieurs à assister à l’atelier « régulation », un des points sensibles dans le bon fonctionnement de Vélib’

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...