<< Couloir bus

Les aménagements cyclables au cœur de la mobilité
vendredi 11 septembre

Les aménagements cyclables au cœur de la mobilité

Gildas
19Je partage

double-sens-cyclable

En préalable à la semaine de la mobilité et de la sécurité routière, la Ville de Paris propose une animation spécifique à la mobilité électrique, sur le parvis de l’Hôtel de Ville, du 11 au 16 septembre et vous présente les nouveautés réservées à la circulation des vélos en milieu urbain.

Mobilité électrique

C’est la première fois que la Ville de Paris aménage un lieu d’exposition temporaire dédié à la mobilité électrique. Véhicules fonctionnant à l’énergie électrique (comme la Smart Fortwo), vélos à assistance électrique ou scooters seront présents sur les stands de multiples acteurs du monde de cette énergie plus verte. Dès aujourd’hui et pendant ces 6 jours vous pourrez également essayer des deux-roues électriques au sein d’un espace totalement sécurisé, sur le parvis de l’Hôtel de Ville. L’objectif est de faire connaître ces moyens de transport, une solution de déplacement fiable qui pourrait séduire les franciliens.

A cette occasion la Ville de Paris communique sur les nouveautés réservées à la circulation des vélos en milieu urbain. Il faut dire qu’avec l’arrivée de Vélib’ il y a 2 ans, le nombre de cyclistes dans Paris a considérablement augmenté !

Les aménagements cyclables

double-sens-cyclable-les-plusDepuis 2001, grâce aux améliorations apportées aux aménagements cyclables, les déplacements à vélo dans la capitale deviennent plus aisés et plus sécurisés.

Le nombre de cyclistes accidentés a baissé de 8,5% entre 2007 et 2008 et de 5,5% entre 2008 et le premier trimestre 2009 : plus il y a de cyclistes et d’aménagements cyclables, moins il y a d’accidents.

Pour faciliter encore plus les déplacements de nos amateurs de deux roues, un déploiement du double sens cyclable a été mis en place. Cette mesure s’ajoute aux couloirs de bus élargis, aux 400 km de pistes cyclables et autres aménagements spécifiques aux vélos.

Depuis le 30 juillet 2008, toute rue à sens unique est automatiquement en double sens pour les cyclistes dans les zones 30 (où la vitesse des véhicules est limitée à 30 km/h) sauf exception définies par un arrêté municipal et les zones de rencontre (zone affectée à la circulation de tous les usagers; où la vitesse des véhicules est limitée à 20km/h).
Ce dispositif a pour avantage d’éviter aux cyclistes de longs détours et s’avère plus sûr : les cyclistes et les automobiles se voient mutuellement en se croisant et cette disposition permet aux cyclistes d’éviter les grands axes, plus dangereux pour le vélo.

Cette mesure est parfaitement conforme à la législation (code des collectivités territoriales, article L2213-2 de 1996, consolidé en 2005) et très appréciée par les cyclistes. D’ailleurs de nombreux pays l’ont déjà adopté avec succès (Suisse, Japon, Allemagne, Belgique ou encore le Danemark).
Cette campagne de sensibilisation lancée par la Ville de Paris s’adresse en priorité aux cyclistes et permet à chacun de se responsabiliser, de respecter les autres et d’adopter un comportement  conforme au code de la Route.

Utilisateurs de Vélib’ vous êtes les premiers concernés, privilégiez les petites rues pour vos déplacements et empruntez les doubles sens cyclables !

MISE A JOUR : Attention, tant que les doubles sens ne sont pas signalés par des panneaux réglementaires, c’est qu’ils n’existent pas encore et il ne faut donc pas les prendre !

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Pierre dit :

Où l’on apprend que la facture pour les parisiens devient salée pour un service qui ne tient pas ses promesses. http://www.lesechos.fr/info/enquete/020164484194-la-facture-salee-du-velib-.htm

Juju dit :

DERNIER JOUR Pour donner votre avis sur le futur plan de déplacement urbain d’Idf (PDU).
Si vous voulez une ville plus humaine et respectueuse de l’environnement c’est le moment de vous exprimer sur le site du PDU bouton je m’exprime en bas à droite.

Pourquoi ce site ne post-il pas les commentaire en temps réel 🙁

Léon dit :

> DERNIER JOUR < Pour donner votre avis sur le futur plan de déplacement urbain d’Idf (PDU).
Si vous voulez une ville plus humaine et respectueuse de l’environnement c’est le moment de vous exprimer.

lien : sur le site du PDU bouton « je m’exprime » en bas à droite.

Franck Meesters dit :

Un petit mot pour les horaires d’ouverture de la partie cyclable de la coulée verte côté 12è, au demeurant très agréable et sûre à emprunter. Un must de Paris à vélo.
Il est dommage que les préposés à la fermeture ne respectent pas les horaires affichés et ferment l’un ou l’autre des accès 10 à 15 mn avant l’heure (en l’occurence l’accès du tunel de reuilly est fermé à 19h15 au lieu de 19h30). Ce qui oblige de nombreux cyclistes (et piétons) à rebrousser chemin et à faire un détour par des axes beaucoup plus dangereux. Serait-il possible d’intervenir auprès du service concerné pour que les horaires affichés soient respectés ? Merci d’avance.

emile dit :

Le depliant etait sorti un peu tot mais la reglementation avance et la ville de Paris va commencer a mettre des panneaux sauf velo a tire-larigot (on espere). Par contre comme vitrine de Paris, je trouve ca desesperement triste qu’apres 2 ans de velib (et d »evolution dans la mentalite des parisiens) l’avenue des champs-Elysees n’a droit a aucun amenagement et que l’avenue reste cette autoroute a 10 voies (dont 2 de voitures mal garees et aux ouvertures de porte souvent intempestives) tres tres dangereuses pour les velos. Mettez nous au moins un peu de peinture sur les larges trottoirs. merci, Paris.

Harold dit :

Je me réjouis du commentaire de mon quasi-homonyme Harald. Effectivement, les rues trop étroites pour voiture et vélo sont des plaies. La rue de la Roquette refaite est très prévisiblement LAMENTABLEMENT impraticable pour vélos, les voitures vous collent sur le long passage de fin entre rue de Lappe et place Léon-Blum, et j’ai eu droit au klaxonnage bien que j’ai montré de ma main au conducteur irascible qu’il n’y avait aucun moyen de me ranger. Prévisible, ça l’était totalement! Le trottoir élargi, c’est beau, mais il faut penser le problème à 3: voiture — ce futur ex-roi de Paris –, le piéton, la bicyclette.

Nicolas dit :

Harald : les zones 30, peu fréquentes à Paris ? C’est possible mais c’est sans doute une question de terminologie : il y a énormément de « quartiers verts » dans la capitale (cf. la carte des aménagements cyclables dispo sur paris.fr). Si on récupère toutes ses rues pour y faire circuler des vélos dans les 2 sens… JACKPOT. Ce serait vraiment génial. Cependant, les travaux de voirie des années 2000 ayant plutôt eu pour objet de d’élargir les trottoirs pour réduire la largeur de la chaussée… si ça se trouve, on n’aura pas grand chose. Dommage, ces revierements de stratégie… et ce n’est pas plus agréable quand on roule dans le même sens: ce matin encore, rue de l’Amiral Hamelin, je me suis fait klaxonner par un automobiliste qui voulait me dépasser malgré la largeur manifestement insuffisante… et la présence d’un feu rouge 15m plus loin. Bien joué les mecs.

Harald Jenk dit :

Je viens de passer un week-end très agréable à Paris, aussi grâce au système vélib. Le plus grand problème était en fait les rues à sens unique. Je trouve donc une très bonne idée que toute rue à sens unique est automatiquement en double sens pour les cyclistes dans les zones 30. Malheureusement j’ai l’impression qu’il n’existe pas beaucoup de zones 30 à Paris. Pourquoi pas permettre la circulation des vélos dans les deux sens dans des rues assez larges au dehors des zones 30? Mes expériences personnelles à Berne (CH) montrent que ça marche très bien.

ZAB dit :

Même quand la piste cyclable est dessinée ainsi que les vélos au sol ex Rue Richer ?

Genevieve Vernicos dit :

Permettre de rouler en sens contraire aux voitures c’est bien mais si dans une rue étroite, on a une couloir étroit pour laisser passer les vélos dans les deux sens, c’est à mon humble avis complètement idiot.
je pense qu’il faudrait d’une part généraliser la règle (qyui existe déjàa dans d’autres pays européens selon laquelle dans les rues à sens unique les vélos roulent en sens contraire des voitures (et non pas dans les deux sens) et d’autre part, dans les boulevards et avenues à forte circulation généraliser les couloirs pour cycliste en « site propre », c’est à dire avec un petit muret pour empêcher les voitures de rouler dessus ou de ses garer dessus. Les indications peintes sur le sol ne servent pas à grand chose.
Geneviève, le 22 septembre 2009

Franck dit :

Marion, les 2 lignes de mise à jour du post du dessus sont je pense un peu légères rapport aux erreurs qu’elles induisent…

Marion Admin dit :

Bonjour,
Je me suis renseignée suite à vos commentaires.

Effectivement, tant que les doubles sens ne sont pas signalés par des panneaux réglementaires, il ne faut pas les prendre car ils n’existent pas !
Par ailleurs, le décret insiste sur la généralisation des doubles sens d’ici juillet 2010 ce qui signifie qu’ils ne sont pas encore tous réalisés. Il faut au préalable une étude technique et des travaux. Aujourd’hui certains doubles sens ont été réalisés mais pas tous.

Il faudra attendre juillet 2010 pour la généralisation et même à ce moment, il faudra être attentif à la signalisation routière pour en pas emprunter les sens interdit sans doubles sens : tous les sens interdit ne seront pas forcément mis en double sens cyclable.

Lutz dit :

Les pistes en contre sens indiquées sont très dangereuses ( rue Richer 10me par ex); et la ou il aura de la place, il n’y en a pas. D’acc avec le commentaire sur les piste en site propre: trop étroites; trop de piétons, qui ne réagissent pas. Si on se déplace pour bosser, et on doit être rapide, la rue est toujours mieux. POURQUOI ON INTERDIT LES COULOIRS DE BUS NON ELARGIS? On nous force vers les petites rues, des carrefours et les rues en contresens…. un réseau vraiment RAPIDE et PRIORITAIRE pour les vélos sera géniale. Lutz
ah oui et comme j’adore râler en tant que Parisien – ras le bol des Vélibeurs, la clope au bec, le portable à l’oreille en contresens et traversant les carrefours au rouge… on n’est pas seul à Paris.

Nicolas dit :

pour référence, la Fubicy détaille le calendrier de cette histoire de contresens systématique en zone 30 (voir le lien ci-dessous) ; Pierre ci-dessus a raison, tant que le délai d’aménagement n’est pas écoulé, les cyclistes qui prennent les sens interdits non signalés comme étant « contresens cyclable » sont en infraction. Une correction à l’article s’impose.

http://www.fubicy.org/spip.php?article199

Pierre dit :

ATTENTION CET ARTICLE COMPORTE DES IMPRECISIONS Désolé de le mettre en majuscule mais c’est 90 euros que l’on risque si l’on se fie à cet article. Le décret en question ne s’applique pas actuellement. J’ai contacté un des responsables de sa mise en application qui m’a confirmé que les services de la ville sont actuellement en train de travailler à ce projet. Ils regardent les rues une par une pour voir si cet aménagement est possible( en fonction de la largeur de la rue, de la présence de commerçant, du passage de bus RATP…) D’après les informations qu’il m’a donné, ils rendront leur copie dans 6 mois environ et il faudra ensuite que les décisions soient prises en fonction des suggestions qu’ils auront faites et que les aménagements soient réalisés( marquages au sol, panneaux de signalisation…)
Je ne sais pas qui a mis en ligne cet article mais il faudrait vérifier les informations avant d’écrire( ou de recopier pour le cas présent) n’importe quoi.
Il y a de nombreuses rues en zone 30 où aucun aménagement n’est réalisé et à propos desquelles aucun arrêté municipal n’a été pris et qui ne sont pas à contresens pour les cyclistes. Le policier qui vous verbalisera sera en droit de rigoler quand vous lui citerez un article paru sur le blog Vélib…

lezard dit :

Mais les pistes cyclables sont parfaites…pour les deux roues motorisés. Je circule pas mal dans Paris (en voiture aussi) et je ne vois quasiment que des motos sur les pistes cyclables (sûrtout celles en site propre mais sans séparateur comme sur les ponts, quai st-bernard et bien d’autres.

pierre dit :

Je rajouterai que les pistes (contrairement à celles dans d’autres pays) sont trop étroites !
Donc comme dit coriolano quand on veut rouler un peu, et qu’on se retrouve derrière Mamie qui fait sa promenade, ou un Jacky qui a pas compris le systeme des vitesses, on ne peut pas doubler sans risquer de les tuer (ou d’écraser un piéton).
Les ingénieurs de la voirie de Paris roulent-ils à vélo parfois ?

Coriolano dit :

400 km de piste cyclable mais pourquoi faire ? La plupart des pistes dans Paris sont bonne quand on se ballade, pas du tout quand on utilise le vélo comme moyen de transport.

Les pistes sur trottoir sont une vrai plaie vu qu’on passe son temps a éviter piéton, poussette….

Les pistes coincé entre le trotoire et les voitures garés c’est pires : visibilité nule, on voit très mal et on est pas vu. Y rouler a plus de 10 km releve soit de la volonté du suicide, soit celle de ramasser un pieton sur le vélo.

Bref comme je roule relativement rapidement, je roule sur la chaussé ou je suis bien plus en sécurité que sur la plupart des pistes cyclables.

Gérard dit :

Je trouve dommage que le site velb ne publie que les cartes couvrant Paris et non les villes de banlieue équipées velib. Même commentaire pour les listes de station

Velib a grandi, son site doit refléter cette croissance

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...