<< Gratuit

Le festival du film en plein air de la Villette de nouveau gratuit !
vendredi 10 juillet

Le festival du film en plein air de la Villette de nouveau gratuit !

Marion
1Je partage

affiche-traverseesBonne nouvelle pour tous les fondus de ciné qui ne déserteront pas Paris cet été : le festival du film en plein air de La Villette retrouve la gratuité cette année. La sélection de films cru 2009 a pour thème les Traversées, au sens propre comme au figuré. Le programme et comment s’y rendre en Vélib’, c’est par ici !

Gratuité retrouvée !

Nous vous l’expliquions l’année dernière, le festival, « pour la 1ère fois en 18 ans » rappelle Jacques Martial, président du parc de la Villette, était payant. L’abandon de la gratuité avait été imposé par   une nouvelle règlementation du Centre national de la cinématographie (CNC). En 2008, la fréquentation s’est effondrée… Grâce à de nouvelles négociations, le festival est de nouveau gratuit en 2009 ! Seule la location de transats et couvertures est payante mais vous pouvez toujours vous armer d’une bonne vieille couverture moelleuse pour vous isoler de la fraîcheur de la pelouse et profiter d’une séance de ciné en plein air / pic-nique sans dépenser un sou.

Invitation au voyage

En 2009, traversez ! De la découverte du « Nouveau monde » à la découverte de soi, du voyage métaphorique au parcours initiatique, le festival du film en plein air de la Villette nous invite au voyage du 15 juillet au 16 août 2009. Cette année, vous pourrez voir notamment « Hana-Bi, feux d’artifice » de Takeshi Kitano, « Pirates des Caraïbes, La malédiction du Black Pearl » (Johnnyyyyyyyyy!), « Into the Wild » de Sean Penn, « Broken Flowers » de Jim Jarmush, « Le Secret de Brokeback Mountain » d’Ang Lee, « Mulholland Drive » de David Lynch mais aussi « Little Miss Sunshine ». Le festival est aussi l’occasion de redécouvrir des classiques à côté desquels on est passé comme « L’Aigle des mers » de Michael Curtiz avec Errol Flynn (1940), « L’Épouvantail » de Jerry Schatzberg avec Gene Hackman et Al Pacino  (1972) ou « Reporter » d’Antonioni avec Jack Nicholson (1974) que je n’ai jamais vu mais qui me fait bien envie… Personnellement je vous recommande « Trois enterrements » de Tommy Lee Jones et surtout « Monsieur Schmidt » d’Alexander Payne avec Jack Nicholson et Kathy Bates (2002) dont le synopsis ne retiendrait pas forcément l’attention de tous mais qui vaut vraiment le détour : hilarant.

Infos pratiques

Du mardi au dimanche à la tombée de la nuit, l’écran géant du festival se dresse sur la pelouse de la prairie du triangle (accès plutôt du côté Porte de Pantin). Attention, tous les films sont en version originale sous-titrée et, en cas de pluie, les séances peuvent être annulées.

Pour info, vous trouverez sur le site de la Villette le programme complet et des liens vers toutes les bandes annonces des films programmés mais, à mon avis, il faut se méfier des bandes annonces qui révèlent parfois les meilleurs moments des films et nous gâchent la surprise…

Par ailleurs, n’oubliez pas qu’à partir du 5 aout débute le festival « Cinéma au clair de lune » organisé par le Forum des images avec le soutien de la Ville de Paris. Jusqu’au 23 aout, des projections sont organisées dans différents quartiers de Paris. Toutes les infos et renseignements pratiques.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

olivier dit :

Au moins, pour aller au cinéma en plein air, on peut prendre le bus et on ne risque pas de se faire piquer sa caution par Decaux!

Explication:

Comme beaucoup, je repose un vélib 20 min après l’avoir utilisé entre les Champs et la station à proximité du moulin rouge, boulevard de Clichy (borne 01846).
Voyant VERT, double bip et vélib bien accroché.
Je veux consulter mon compte pour vérifier le bon crédit de 15 min supplémentaire sur la borne en passant ma carte (abonné depuis 2 ans) et là, le message « vélib en cours d’utilisation » apparaît.
Je retourne au point d’attache, pas moyen de retirer mon vélib où le voyant reste vert. J’attends plusieurs minutes, espérant qu’il s’agit d’un mauvais contact et que mon compte se remette à jour mais rien, mon vélib est officiellement toujours « en cours de location ».
Je retourne au point d’attache, soulève plusieurs fois la roue arrière du vélo, appuie dans tous les sens pour essayer de faire contact avec l’encrage et finit même par tirer comme un acharné pour retirer le vélo, impossible.
Je retourne à la borne d’information pour parler à un conseiller vélib (il faut faire le 0 sur l’écran d’accueil): 9 tentatives d’une durée totale de 15min au cours desquelles apparaissent les messages « identification en cours », « identification mobilier » et puis… « appel terminé ». A la 10ème tentative s’affiche sur l’écran « vous pouvez parler au conseiller », mais je n’entends rien. Je tourne autour de la borne (il y a des hauts parleurs des 2 côtés): silence radio. Alors je me dis que peut-être le haut parleur est cassé mais que le microphone fonctionne et je me mets à raconter mes malheurs, laisse mon numéro d’abonné et mes coordonnées (inutile de préciser que jusqu’à présent, personne ne m’a jamais rappelé).
Toujours devant la borne, j’appelle le 01 30 79 79 30 de mon téléphone mobile. 4 tentatives avec à chaque fois le même message (la « durée de votre appel est estimée à 4min30 ») qui finit toujours par « toutes nos lignes sont occupées et votre appel ne peut aboutir, nous vous invitons à renouveler votre appel ultérieurement ».
Dépité, je rentre chez moi à pied, et tente en chemin de joindre un conseiller depuis une autre borne (la 01846). Trois tentatives de connexion qui aboutissent encore à « appel terminé ».
Une fois à mon domicile, nouvelles tentatives de joindre le 01 30 79 79 30 depuis mon fixe. Rappels en boucle pendant 50 min et, finalement, miracle, je parviens à joindre un conseiller… qui m’informe que mon vélib n’a pas été bien raccroché (dit avec tellement d’assurance qu’on croirait presque qu’il était avec moi sur place) et qu’un autre vélib est sur l’emplacement de celui où j’ai « mal raccroché mon vélib qui a sans doute été volé ». Puis Sherlock Holmes m’invite à retourner sur place, « des fois que ceux qui l’ont pris l’auraient attaché à côté, ça arrive ». Pour autant, impossible d’envoyer un technicien sur place pour examiner la borne ou j’ai accroché le vélib et le bon fonctionnement de l’interphone.
Moi comme un con, j’y retourne. Evidemment pas de vélib à la place où je l’ai accroché. Baisé.

Alors, y dit quoi Pierre Foulon? On fait quoi quand on raccroche un vélib, que le voyant est VERT, qu’on ne peut pas récupérer son vélib parfaitement accroché mais que la borne s’obstine à le déclarer comme étant en cours de location et qu’on ne peut pas joindre la plate-forme technique? Hein, y dit quoi le responsable juridique? Parce que j’en connais un qui risque de perdre 150€ moi.

==> Je propose à tous ceux qui connaissent / ont connu la même mésaventure:
-1 de se regrouper par groupes de 3 ou 4 pour monter une action judiciaire contre la Mairie de Paris et la société Somupi -in solidum- (c’est pas trop compliqué, vu les montants en jeux, ça se règle au tribunal d’instance de Paris)
2- de créer plusieurs profils sur Facebook du type Velib larnaque, JC Decaux LeVoleur, etc. de manière à accorder toute la publicité nécessaire à cette arnaque.
Et tant qu’à faire, je me propose de faire une petite traduction de l’ensemble en anglais et allemand pour nos amis les touristes (imaginez leur tête en rentrant à Dublin, New York ou Berlin quand leur carte bancaire sera débitée de 150€) et les nombreux clients potentiels du merveilleux système de JC Decaux qui n’en rate jamais une pour vanter à tous les maires de communes françaises et étrangères de passage à Paris les mérites de son système plein de bugs, et de ses services technique et clients sous-staffés.
Quant au maire de Paris, devant les déboires à répétition du vélib (coût, administrés -qui payent à travers leur taxe d’habitation en voie d’explosion- et usagers mécontents), il devrait commencer à la mettre en veilleuse sur le sujet à défaut d’avoir choisi le bon partenaire pour équiper la capitale.

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...