<< Borne

Un poisson d’avril qui a assez duré…
vendredi 17 avril

Un poisson d’avril qui a assez duré…

Aurelie
50Je partage

 

nvelle-interfaceNous n’avons publié aucun billet à l’occasion du 1er avril sur le blog. Non pas que Marion et moi soyons en manque d’inspiration ou du genre sinistre mais… priorité à l’information. En revanche, des petits plaisantins se sont chargés à notre insu de nourrir une drôle de rumeur: Une équipe de vélibeurs bêta-testeurs aurait, en ce moment même, l’immense privilège d’expérimenter de nouvelles fonctionnalités. Pour preuve : en image, la toute nouvelle interface des futures bornes Vélib’… Certains parmi vous se sont emballés un peu vite : il s’agit en fait d’un canular!

La naissance d’une rumeur

Tout a commencé avec le billet d’humeur de Marion « Ca va mieux en le disant ». Le 25 mars (un peu en avance le poisson cette année !), un certain velib2.0 nous faisait part d’ « améliorations très conséquentes » déjà accessible à quelques utilisateurs de Vélib’. Au programme notamment : carte orientée et possibilité de souscrire à un abonnement de courte durée sur Internet. Au détour de quelques blogs et forums, nous retrouvons plusieurs fois le même récit, et toujours cette photo. Une centaine d’abonnés seraient déjà sur le coup. Alors, des améliorations, oui, mais ni Marion ni moi n’étions au courant de l’existence d’un tel programme. Très étonnées, et bien décidées malgré tout à être nous aussi aux premières loges pour vous en dire deux mots, nous nous sommes donc renseignées… Avec nos photos et fortes de ces « infos exclusives », nous sommes fièrement allées enquêter du côté de chez Cyclocity / JCDecaux, pour nous entendre répondre que tout ceci n’était en fait que pure invention ! « Aucune évolution de ce type n’est actuellement en test », nous a assuré un responsable. « D’autant qu’il semblerait difficile de faire profiter certains abonnés d’une interface spécifique ». « C’est probablement une plaisanterie de saison, rien de plus », a ajouté notre second interlocuteur, qualifiant même de «peu crédible» la possibilité de prendre un ticket courte durée directement sur Internet.

Les aléas du succès

Les utilisateurs, à l’affut des innovations, sont prêts à croire ce genre d’histoires. C’est la rançon de la gloire. Rien de très nouveau, d’autant qu’en ce qui concerne le Vélib’, la farce est restée assez contenue. Ce qui m’interpelle toutefois, ce sont les motivations d’une telle initiative. Certains parmi vous auront peut-être des idées. Et si – pourquoi pas – les auteurs de cette plaisanterie étaient disposés à nous raconter pour quelles raisons ils ont déployé tant d’effort à monter cette imposture… qu’ils n’hésitent pas ! Je suis curieuse d’en savoir plus…

Une petite blague plutôt bien montée, avouons-le. Mais il était temps que tout cela cesse. Morale de l’histoire : se méfier des fuites de soi-disant phases de test révélées par des internautes farceurs, pas très fiables. Par contre, lorsqu’il y aura véritablement des nouveautés à vous dévoiler, avec Marion, nous serons sur le coup pour vous en faire part sur le blog, faites-nous confiance.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Mathieu_CO dit :

@Sossette : malheureusement le vélo est sous ta responsabilité jusqu’à son retour, et tu indiques toi-même que le point d’attache était rouge après dépôt du vélo… il n’y a pas grand chose que tu puisses faire à part payer la caution :-/

Paul dit :

@Sosette: contactez le service client, ils vous informeront sur les recours ouverts en fonction de votre situation
@Obiwan Kénobi: j’aimerais aussi que certaines personnes soient engagées, notamment dans le domaine des applis: certains en ont réalisé de magnifiques gratuitement alors que celle réalisée par les ingénieurs payés par Decaux est l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire (en terme d’ergonomie, ils ont aussi à leur actif celle des bornes, catastrophique durant quatre ans même s’il y a quelques progrès en cours)

Sossette dit :

Salut,

Dimanche matin très tôt, en rentrant d’un baby sitting, j’ai apparemment mal reposé mon vélo. Le voyant était allumé rouge. Je suis sur Paris depuis peu et utilise donc le velib depuis très récemment. Je me suis bien dit que quelque n’allait pas mais je me suis dit que je le réglerais pas téléphone, d’autant qu’il y avait des mecs bourrés qui me tournaient autour. Finalement lorsque j’ai appelé le lendemain velib, il s’avère que quelque a redecroché mon vélo et que celui ci est toujours en circulation à l’heure actuelle, et que donc la caution est à mon compte. N’y a t-il pas une solution pour que je ne paye pas la caution?

Obiwan Kénobi dit :

Pourrait-on savoir si quelques idées de l’auteur de ce canular ont été reprises ou sont en cours d’examen par M Decaux? Ce serait bien qu’il soit recruté.

Mathieu dit :

Parce qu’en ce moment il y a Paris-Plages et ses animations autour de ce lieu, et que Vélib ne dispose pas de « station dépôt » comme Bixi à Montréal par exemple (et c’est bien dommage).

wozniak dit :

Pourquoi ne trouve-t-on plus de places en face et derrière l’hotel de ville vers midi 30?Merci (PoWo)

Renaud dit :

Marrant la photo me rapelle le logo de la marque DOYOUvélo?

http://www.doyouvelo.com

Victor dit :

« Même a 35€ c’est derisoire »

Je dirai simplement que 35€ c’est l’abonnement PISCINE-PARIS … sur un trimestre

On veut de la pub sur velib si cela apporte plus de velos dans les stations!! dit :

DE(LANOE+CAUX),
OK mettez de la pub sur les velos (garde boue arriere et pare choc) plus tot que prevu, mais achetez des velos, des camions regulateurs et embauchez plus de réparateurs.
Les stations sont vides ou remplies de velos cassés!
l’idée est excellente la mise en place nettement moins! et ce depuis deux ans.
Merci
PS: si besoin encore, augmentez de 2-5€ l’abonnement et créez plus de stations bonus. Meme a 35€ c’est derisoire, c’est le prix de 3 taxis par an!!!
RE(MERCI)

Tatiana dit :

Bonjour,

J’adore le vélib mais malheureusement la régulation des stations n’a pas l’air d’être simple ou ça n’est pas une priorité ! D’après ce que je peux lire, certains se plaignent de stations pleines , d’autres de stations vides. J’ai pris un abonnement 1 an mais souvent le soir je n’ai pas de vélo. J’ai signalé le pb plusieurs fois mais pas de changement. Il y a même un vélo cassé qui est resté 1 mois….preuve que personnes ne passent . Mes stations utiles sont Cité Universitaire et Paul Vaillant Couturier dans le14ième. Voilà je voulais faire part de mon petit mécontentement.

alain dit :

Victor,

Rien n’est exagéré quand je te dis que les stations de Beaubourg sont pleine les samedis après midi, j’y travaille et m’y rend souvent. Il n’est pas rare de voir une dizaine de personnes attendant qu’une borne d’accroche se libère sans compter les vélib attachés aux grilles du musée ou au mobilier urbain. Alors, même si tu augmentes les navettes pour désengorger le quartier il ne sera que peu efficace. A peine auras-tu vidé une station qu’elle sera déjà pleine. Je ne dis pas qu’il ne faut rien faire mais ne demandons pas l’impossible.

Bonne balades à toutes et tous

Stations fantômes dit :

Bonjour, j’habite dans le 16e et cela fait 2 mois que tres souvent les 5 stations autour de chez moi sont vides plus de 3 jours de suite. Est ce que le 16e n’est pas important pour JC DECAUX ou la Mairie de Paris. Je commence à devenir parano. Dois-je annuler mon abonnement velib ou rentrer en résistance (ecrire à JCD avec lettre AR par exemple)? Qu’en pensez vous?

Eva dit :

Bonjour à tous,
Pour beaucoup d’entre nous Vélib fait aujourd’hui partie de notre quotidien. Nous sommes nombreux à avoir fait l’acquisition qu’une carte Vélib mais il est difficile de s’en servir aussi souvent que l’on souhaiterait.
Les flux sont encore très mal régulés et il est très courant de trouver une station vide dans certains quartiers ou pleine dans d’autres. C’est pourquoi j’étais très enthousiaste lorsque j’ai lu les propositions « erronées ». J’espère qu’elle ne resteront pas « erronées » longtemps et que cette blague sera l’occasion pour Vélib de se questionner.
Les stations V+ sont une bonnes choses et j’espère que Vélib n’a pas fini d’évoluer.

Léon dit :

Merci Yannick pour ce message synthétique (post 34) plein de bon sens. :)

Victor dit :

.
« il ne faut pas oublier … que le système Vélib n’est pas une fin en soit  » dit Alain.

Je comprends ce qu’il veut dire mais je doute que JCDECAUX utilise cet argument outre atlantique.

 » Quand il n’y a pas de vélib… » on est revenu au passé qui n’est pas aussi mauvais qu’on le dit et là je suis encore d’accord.

Par contre on est parfois confronté à un effet domino des stations pleines et c’est vraiment insupportable car on ne sait plus quoi faire du Vélib .
Dire que telle ou telle station sera sûrement pleine c’est , soit exagérer
,soit critiquer JCDECAUX qui -ayant via ses moniteurs une meilleure info qu’Alain- ne fait rien.

Et dans ces cas là on a vraiment besoin d’une interface fiable et non d’un système qui un jour donne largement les stations voisines ; un autre jour ne les donne pas.

.

alain dit :

Yannick,

Les deux solutions que tu proposes sont irréalistes.
La première tu l’as dit toi même est trop lourde à mettre en place tant au niveau financier qu’humain. Beaucoup plus de navettes nécessaires sans compter les extensions en communes limitrophes qui vont rallonger les temps de réapprovisionnement.
La seconde, serait totalement inefficace. Je m’explique. Habitant porte de Bagnolet il m’est souvent difficile de trouver un vélib le matin entre 8 et 9 H. J’utilise la borne pour visualiser les éventuels vélib disponibles et si je suis en chance j’en trouve à proximité. Mais généralement, le temps de parcourir les trois ou quatre cent mètres qui me séparent de ces vélib convoités ils ont déjà été enfourchés et ne reste que ceux dont l’état de fonctionnement ne permet pas de les utiliser.
Alors me diras tu il aurait fallu que je puisse à partir de la borne d’origine en réserver un disponible. Sauf que n’apparait pas à l’écran la chaine déraillée, le pneu crevé, la selle volée…. Par ailleurs pouvoir réserver un vélib serait contraire à l’esprit même de ce système.

Alors que faire ?
Quelques aménagements à la marges sont effectivement possibles/souhaitables. Une amélioration de la présentation des cartes du quartier avec éventuellement un affichage permanent des bornes alentours et leurs taux de remplissage. Une meilleure gestion des vélib abimés. Un remplissage plus fréquent des emplacements en hauteur même si je doute que les conditions de circulation et les temps de maintenance permettent d’améliorer les choses. …..

Mais il ne faut pas oublier et c’est la l’erreur que font beaucoup de personnes sur ce blog que le système Vélib n’est pas une fin en soit. Il ne fait parti que des possibilités offertes aux parisiens (et par parisiens j’entends les personnes présentes à Paris qu’elles soient résidentes, travailleuses, touristes, étudiantes, de passage…..). Quand il n’y a pas de vélib ou quand je sais que je vais me rendre dans un quartier (genre Beaubourg un samedi après midi) où les bornes seront complètes et bien je choisi d’autre moyen de transport le plus souvent public.

Si vraiment vous ne voulez vous déplacer qu’en vélo, matin midi soir, quelque soit la saison, quelque soit le temps, y’en a des très bien chez Décathlon ou Go Sport ou Auchan ou n’importe où vous pourrez en trouver.

Bonnes balades à toutes et tous.

Yannick dit :

Je voudrais moi-aussi en ajouter sur le problème principal des Vélib à ce jour, l’équilibrage des stations. On sait bien qu’avec une population aussi importante et les difficultés de circulation des navettes de JCD pour enlever/ramener des Vélib d’un bout à l’autre de Paris, la solution viendra seulement d’incitations/informations meilleures pour les utilisateurs.

Quels sont les objectifs ?
#1 Tout utilisateur devrait pouvoir trouver un Vélib en état de marche proche de lui.
#2 Tout utilisateur devrait pouvoir trouver une place libre proche de lui.

Pour remplir ces objectifs, il est anormal de compter sur l’abonnement éventuel de l’utilisateur à un service Internet sur un terminal mobile quelconque, est-ce qu’on demande à son mobile l’heure de passage du bus RATP suivant ? Le service Internet est une bonne chose, mais il ne peut pas remplacer un système de bornes (et surtout une interface sur ces bornes).

Pour garantir #1 et #2, il existe 2 solutions:

° Soit garantir que toutes les stations sont équilibrées en permanence (cad avec un nombre de Vélibs et de places libres supérieur à 2, 5 … en tout cas le nombre qui garantit que la station restera non vide ou non pleine jusqu’au prochain réajustement par navette). Probablement impossible (ou trop cher) à obtenir.

° Soit garantir que toute station pleine (resp. vide) est proche d’une station avec une place libre (resp. un Vélib en état de marche). Cet objectif est sûrement plus raisonnable, mais il suppose que l’information soit facilement accessible pour que l’utilisateur trouve rapidement le chemin de la station proche voulue. C’est là où les propositions de « Léon » sont intéressantes.

L’interface actuelle nécessite de savoir qu’une carte existe pour aller la chercher (qui taperait sur « info » sinon ? on s’attend plus à avoir un blabla sur JCD et la Mairie de Paris :) Il faudrait, comme le suggère Léon, que cette carte soir proposée en 1ère page, soit tout-le-temps, soit quand la station est pleine ou vide. (Tout-le-temps paraît mieux, tant pour l’uniformité de l’interface que pour prendre en compte qu’un groupe à Vélib qui cherche en général à déposer ses Vélibs au même endroit ne sera pas intéressé par une station avec moins de place libres, par ex.)

D’autre part, la navigation proposée est rudimentaire. On ne s’attend pas à un écran tactile, mais il semble facile d’améliorer cette partie sans changements plus profonds de l’interface :
+ translations d’un demi-écran au lieu d’un écran complet
+ translations animées au lieu d’un simple réaffichage brutal de l’écran final
+ couleurs discriminantes des stations (comme suggéré par l’interface de Léon)
+ zoom et dézoom avec deux autres boutons non utilisés du panneau de saisie bancaire
+ centrage sur une station par numéro

Enfin, il faut reconnaître qu’on peut tourner à certains endroits sans voir de station avec borne (existe-t’il un plan qui distingue les stations sans bornes des stations avec bornes ?), peut-être que dans ce cas des bornes pourraient être disposées plus en vues dans les grandes avenues proches (même sans emplacement Vélib associé, juste pour l’information) ou que la signalisation routière (par ex horizontale, au sol) pourrait indiquer les bornes et les stations proches.

JCD et la Mairie de Paris ne pourraient que gagner à moins frustrer les utilisateurs de Vélib coincés, comme « Pierre » (post 20) qui a raté son train, surtout quand une simple solution logicielle (= peu coûteuse) de modification d’interface semble possible.

Merci Léon d’avoir démarré ce mouvement, j’espère que JCD ou la Mairie de Paris t’inviteront pour discuter de toutes tes bonnes idées !

de passage dit :

« détourner l’usage d’un blog » ? mais non Jérome, c’est comme un jeu !

C’est amusant de lire les derniers commentaires affichés en page d’accueil et postés sur différentes rubriques. ça brouille les pistes, vous avez remarqué aussi ?

JEROME dit :

super idées Leon (vraie/fausse annonce pour créer du buzz) et fr (trousse à outils);

Autre idée: vendre des mini rétroviseurs clipsables.

:-)

JEROME dit :

Je prends beaucoup de Velib par jour et je passe en ce moment (beaucoup de) mon temps a expliquer à des touristes pourquoi leur carte sans puce (ex les cartes américaines) ne fonctionnent pas.
Ne serait il pas plus simple que JCD l’explique via les bornes une fois pour toute!

PS: note aux programmeurs de JCD (notamment ceux qui ont fait le programme de location de courte durée, qui est une horreur et décourage les clients et donc diminue la recette moyenne des bornes… €€€€€): s’il vous plaît, mettez l’explication en début de procédure de location courte durée. Pas à la fin…
Merci.

PS2: pourquoi sommes nous obligé(e)s de détourner l’usage d’un blog afin de palier les manques du site web velib qui ne permet pas les remontées pourtant TRES utiles, brillantes et gratuites (vs le salaire d’un chef de produit velib ou des études de marché) de certains utilisateurs? (je ne parle pas des miennes, ici).
Velib est un super produit émotionnellement chargé (comme un macintosh, pour preuve les billets d’humeurs ci-dessus), il est surprenant de constater qu’en 2009, chez JCD, une société extrêmement douée d’un point de vue création de concepts et business, l’utilisateur final n’est pas assez écouté afin de pouvoir augmenter la valeur du produit et donc gagner d’autres contrats. (Cela me fait hélas penser a ces grands panneaux publicitaires JCD dans les années 80 qui étaient censés distribuer des plans de quartiers papier mais qui n’en contenaient pas…)

fr dit :

 » Sinon pourquoi pas, comme le soulignait un ami, descendre dans la rue avec sa trousse à outil et réparer les vélib’ ! »

Ah, mais je suis tout à fait pour, ne serait-ce que pour l’ultra simple dérailleur qui saute ! Si JCD nous proposait sur le site officiel de vélib une toute petite notice sur les 2-3 soucis les plus fréquents (freins desserrés, dérailleur qui saute, selle qui glisse), livrée avec la micro trousse à outil vélib pour parisien aguerri (genre 10x3x1 cm), qu’on achete pour 2 euros et qui contient l’essentiel pour sauver le dernier velo de sa station (en hauteur par exemple)…

Evidemment, c’est très égoïste : je répare le vélib que je vais emprunter. Mais une fois qu’il est rafistolé, le suivant peut l’utiliser.

de passage dit :

Léon a écrit :
« l’intérêt de JC Decaux va donc dans le sens des utilisateurs : offrir un service performant et accessible, ayant une bonne réputation. »

Traitement plus performant des réclamations, amékiorations informatiques, nouvelle interface, maintenance et régulation, vélos à réparer … les utilisateurs sont toujours dans cette attente.

Mais qu’attend donc JCD pour les satisfaire ? (à part encaisser les abonnements, grapiller par ci par là quelques cautions et pousser à l’abonnement annuel)

Vous ont-ils seulement contacté ? d’où ma conclusion :
L’intérêt de JCD n’est pas exactement celui des utilisateurs, malheureusement..

Léon dit :

de passage à écrit :
« l’intérêt de JCD n’est pas exactement celui des utilisateurs, malheureusement.. »

> L’intérêt de JC Decaux est clairement de faire de Paris, ville la plus visitée du monde, sa vitrine internationale pour son système de vélos partagés. Cela afin de gagner les marchés jumelés vélos/mobilier urbain/publicité face à ses concurrents dans d’autres villes telles que Londres, New York, San Fransisco, Melbourne … etc.
Vous l’avez compris, l’intérêt de JC Decaux va donc dans le sens des utilisateurs : offrir un service performant et accessible, ayant une bonne réputation.

C’est cet intérêt commun qui m’a poussé à faire des propositions d’amélioration, et je suis prêt à les aider en tant qu’utilisateur et infographiste pour la conception d’une nouvelle interface.
En revanche je ne pense pas qu’il faille aller jusqu’à rendre ce logiciel ouvert comme le proposait alexoo.
On ne peut pas non plus aller jusqu’à faire gratuitement du développement des logiciels vendus par une multinationale. Sinon pourquoi pas, comme le soulignait un ami, descendre dans la rue avec sa trousse à outil et réparer les vélib’ !

Hélène dit :

Je souhaite moi-aussi réagir à l’un des commentaires de Marion quant à la pertinence/actualité des suggestions d’évolution des fonctionnalités des bornes de Leon :  » ° La fonction pour visualiser les stations alentours et leurs disponibilités existe (touches 4 et 5) et ce depuis le lancement du service. Peut-être pourrait-on l’améliorer en mettant en place un code couleur pour visualiser plus rapidement les disponibilités des stations proches équilibrées, presque pleines ou vides. ».
Cette fonctionnalité n’existe…qu’en théorie.
En effet, pour des raisons que je ne m’explique pas, la borne consultée n’affiche JAMAIS la totalité des stations proches, mais un nombre compris entre 0 (d’habitude) et, en période faste, 1 (1 seul fois depuis aout 2006, aux Halles, j’ai eu droit à 2 des 7 ou 8 stations environnantes – j’ai conservé un souvenir impérissable de ce moment exceptionnel). Les autres sont purement et simplement ignorées!
Et inutile de d’essayer de se déplacer dans le plan pour visualiser une station dont on connait l’existence, toutes station qui n’apparaissait pas à l’origine demeure invisible…
Alors, oui pour les codes couleur (quoique le plus interessant serait de faire apparaitre clairement les stations disposant de vélos en état de fonctionnement – et non les « presque pleines/vides », le tableau est suffisamment explicite à cet égard), mais surtout OUI A L’EXHAUSTIVITE DU RECENSEMENT DES STATIONS!

alexoo dit :

Merci marion pour l’élément de réponse concernant l’objectif du billet ( désamorcer une rumeur, plutot que dénoncer un utilisateur « créatif ») . A vrai dire la salve était plutôt destinée a Decaux et la mairie de Paris …

Mais j’insiste, je trouve la question de l’interface vraiment vitale parce qu’on peut dire que la gestion physique du service commence à être mature alors que le software reste vraiment lent

On pourrait réver et se demande pourquoi ce n’est pas une plateforme opensource, c’est typiquement le genre de projet ou l’on sait trouvé beaucoup de dévellopeur avec un petit sens du civisme.
Decaux imagine probablement qu’il se ferrait piquer son boulot en mettant le code en libre, mais dans le fond je pense qu’il y gagnerait bien plus a pouvoir développer un outil réellement performant.

ticipatif dit :

Bonjour à tous,

Merci Léon pour toutes ces bonnes idées. Moi je retiendrais surtout l’idée des points V+. Je trouve que c’est une excellente idée.
En effet, l’un des principales défauts du Vélib (en plus de l’interface pourrie) c’est de trouver des stations vides lorsqu’on souhaites emprunter un vélo et des stations pleines à craquer lorsqu’on souhaites le rendre. On sait tous que le civisme n’est pas l’apanage du parisien moyen (étant justement un parisien moyen, je suis bien placé pour le savoir), alors user de petites carottes pour inciter les utilisateurs à aller déposer/prendre leur vélo à une borne un peu plus éloignée et moins saturée … moi je trouve ca très bien. Qu’ils le fassent par civisme ou par pure pingrerie à priori on s’en moque bien, le tout c’est d’avoir des stations un peu plus équilibrées.

(Prochaine étape : transformer les points V+ en miles… au bout de 2376 aller retour Stalingrad-Porte d’Orléans, on pourra s’envoler pour… Melun Nord)

Marion dit :

Bonjour à tous
Pierre (com n°20), je me suis peut-être mal exprimée. Je voulais justement souligner que ces idées sont réfléchies et pas balayées d’un revers de la main. Par contre, dans le cadre de cette réflexion collective sur laquelle repose le blog, il me semblait intéressant de rappeler que certaines des fonctionnalités existent déjà, certes sous une autre forme que celle proposée par Léon, et préciser, pour les fonctions nouvelles, quelles sont selon moi les difficultés objectives à la mise en place de certaines d’entre elles…
A bientôt

de passage dit :

Bonjour Léon,

 »L’intérêt de pouvoir prendre plus d’un Vélib est justement d’éviter les manipulations fastidieuses avec une carte bleue. D’autres moyens de paiement en ligne que les cartes existent, tels que les virements ou les comptes Paypal. De plus certaines cartes sans puces permettent le paiement en ligne, comme par exemple l’American Express à bande magnétique. »

Il semble évident que l’intérêt de JC Decaux est justement l’utilisation de la carte pour chaque vélo loué, pour s’assurer ses 150 euros de caution ! Non ?

Le Vélib c’est bien mais c’est aussi une affaire de gros sous. Et les améliorations nécessaires touchent beaucoup l’informatique, donc faisable, certes, mais nécessitant un certain budget ….
Hors, l’intérêt de JCD n’est pas exactement celui des utilisateurs, malheureusement..

En tous cas, vous faites bel et bien preuve de civisme en proposant (gratuitement) vos suggestions d’améliorations.

Léon dit :

Merci d’avoir fait remonter mes propositions d’améliorations, cependant j’aimerais moi aussi réagir à certains éléments de la réponse de Marion.

Le plan actuel est peu pratique et peu utilisé car inconnu des néophytes, d’où l’intérêt qu’il soit orienté et affiché en première page lorsqu’il est nécessaire.

Le système V+ actuel pour station fixe ne cherche pas à connaître l’intention des utilisateurs pour leur attribuer ou pas des points bonus. Le but est de réguler le trafic tout simplement.

L’intérêt de pouvoir prendre plus d’un Vélib est justement d’éviter les manipulations fastidieuses avec une carte bleue. D’autres moyens de paiement en ligne que les cartes existent, tels que les virements ou les comptes Paypal. De plus certaines cartes sans puces permettent le paiement en ligne, comme par exemple l’American Express à bande magnétique.

Il existe de nombreux services sur Internet, pour ceux qui y ont accès via leur mobile tant mieux, pour les autres il y a les bornes, c’est le sujet ici.

Le matin certaines stations sont principalement utilisées pour se rendre au travail, si ces stations sont pleines à 9h elles le seront toujours à 10h, voir plus tard.
D’où l’intérêt de s’en informer au début de son trajet à la borne, pour prendre un autre moyen de transport si nécessaire.

L’affichage du numéro d’abonnement courte durée sur l’écran n’empêche pas de composer son code secret en toute confidentialité.
Par contre lorsque ce numéro ne s’imprime pas, une fois le Vélib rendu il n’est plus possible d’en retirer un sans payer de nouveau. Quand les gens signalent ce problème, ce n’est plus par civisme mais par agacement.

On peut effectivement signaler un défaut ou l’adresse d’un Vélib abandonné à la borne en appelant un conseiller, mais il ne faut pas être pressé et supporter la musique d’attente assez longtemps.

De nombreux utilisateurs ont été conscients du confort d’utilisation que pourraient apporter de telles améliorations, j’invite donc ceux qui le désirent à en débattre sur cette page ou sur d’autres.

Florence dit :

Bonjour,

J’aimerai réagir à la réponse de Marion, en ce qui concerne la possibilité de retirer plusieurs vélos sur une même carte d’abonné à l’année. L’idée de pouvoir le faire avec sa carte d’abonné à pour but de simplifier la procédure, et rendre un tel emprunt quasiment aussi rapide que l’emprunt du 1er vélo. C’est un vrai casse tête de prendre un abonnement courte durée. Cette nouveauté simplifierait donc la vie à beaucoup d’utilisateurs à l’année qui veulent faire découvrir le vélib à leur entourage.

Une deuxième petite remarque en ce qui concerne la visualisation des disponibilités des stations éloignées. Je pense que les utilisateurs du vélib ayant accès à internet depuis leur téléphone portable sont minoritaires. De plus, en vélo on rejoint tout de même assez vite sa station destination, donc si une station est équilibrée, il y a peu de chance qu’elle ne le soit plus 20 minutes plus tard.

Comme beaucoup d’autres utilisateurs du Vélib, je serai très heureuse de voir arriver ce genre d’améliorations sur l’interface des bornes.

Pierre dit :

Je crois qu’on peut résumer la réponse de Marion en cela: « Merci Léon mais en fait, tout existe déjà (et tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes) et pour ce qui n’existe pas, c’est trop complexe à mettre en place, désolé »

Effectivement, certaines idées sont un peu longues à mettre en place et demandent un peu de reflexion. Si dès qu’on trouve une difficulté, on arrête, c’est un peu dommage.

Pierre, un peu en colère contre Vélib qui m’a fait rater mon train samedi à cause des station qui rebootaient toutes les 3 minutes.

Marion dit :

Bonjour Léon,
Votre commentaire comportant un lien, il n’a pas été mis en ligne automatiquement. Merci d’avoir expliqué les raisons de ce faux buzz.

Je comprends vos motivations mais voudrais vous préciser que les commentaires laissés sur ce blog sont tous lus et les suggestions d’améliorations du service sont systématiquement remontées auprès de la Ville de Paris et JCDecaux.

Ainsi donc, à propos de vos suggestions, toutes ayant été envoyées et lues par la Ville de Paris et JCDecaux, voici déjà ce que je peux vous répondre.

° La fonction pour visualiser les stations alentours et leurs disponibilités existe (touches 4 et 5) et ce depuis le lancement du service. Peut-être pourrait-on l’améliorer en mettant en place un code couleur pour visualiser plus rapidement les disponibilités des stations proches équilibrées, presque pleines ou vides.

° Le système de bonus temporaires lorsque l’on dépose son Vélib’ dans une station presque vide ou que l’on en prend un dans une station presque pleine. Pourquoi pas mais il me semble que cette idée est complexe à mettre en place. Comment savoir qu’un utilisateur a choisi de rendre ou d’emprunter son Vélib’ dans une station plutôt qu’une autre par civisme, pour améliorer la régulation ? Il faudrait que l’on se signale à une borne, qu’on signifie vouloir chercher une autre station puis qu’on la cherche effectivement…

° Retirer 2 Vélib’ supplémentaires sous sa responsabilité moyennant 1€ ou des points bonus V+. Comme expliqué sur le billet sur les cartes étrangères acceptées, vous pouvez déjà utiliser votre carte bleue pour plusieurs emprunts de courte durée mais cela signifie que plusieurs cautions peuvent alors être débitées et certaines banques peuvent bloquer cette somme et vous faire atteindre votre montant maximum d’achats…

° Souscrire un abonnement courte durée via internet, pour les nombreux touristes étrangers qui n’ont pas de cartes bancaires à puces. En effet, même si de nombreuses cartes sont acceptées, certains touristes ne peuvent pas profiter du Vélib’. Cela dit, je ne sais pas dans quelle mesure cette idée est possible techniquement et juridiquement : j’imagine que les paiements sécurisés en ligne ne sont possibles qu’avec les cartes à puce sécurisées, les autres nécessitant une signature manuscrite, non ?

° Avec son abonnement Vélib’, pouvoir utiliser les autres Vélos partagés de Cyclocity (Velcom, Vélov’, , …) moyennant 1€ ou des points bonus V+. Pour le Vélov’, Lyon me semble un peu loin et pas très utile du coup… Pour le Velcom de Seine-Saint-Denis, cela serait en effet très intéressant. Mais aujourd’hui, l’interopérabilité des systèmes reste une question très complexe, notamment d’un point de vue juridique…

° Voir les disponibilités d’une station éloignée via une liste ou en entrant son numéro. Cette fonctionnalité existe sur le site Internet velib.paris.fr et est accessible depuis les téléphones mobiles avec un accès Wap/Internet en se connectant sur http://galsn1.velib.paris.fr. Aux bornes, s’il s’agit de voir les stations très éloignées, entre le moment où l’on consulte les disponibilités et le moment où l’on arrive, cela risque d’avoir beaucoup bougé…

° Concernant votre proposition d’afficher les temps de parcours et codes des abonnements courte durée sur les écrans de borne, cette fonctionnalité doit poser des problèmes de confidentialité mais c’est à réfléchir en effet. Comme dans les distributeurs automatiques d’argent dans les banques ou dans les stations services où l’on peut se servir seul en payant par carte, il arrive parfois qu’il n’y ait plus de ticket disponible. Dans ce cas, nous comptons sur le civisme des utilisateurs pour le signaler à Allo Vélib (par téléphone ou depuis la borne) qui fait remonter l’information auprès des agents techniques sur le terrain.

° On peut déclarer un Vélib abandonné à la borne et le situer sur le plan. Vous pouvez déjà appeler un conseiller Allo Vélib gratuitement depuis une borne pour signaler un Vélib’ abandonné.

° On peut signaler un problème qui n’est visible qu’en utilisation (vitesses, bruit …). Vous pouvez également utiliser cette même fonction pour signaler un problème mais pourquoi pas en effet suggérer une liste de problèmes possibles à signaler lorsque l’on rend son Vélib’. Ici aussi, c’est surtout le civisme des utilisateurs qui peut faire la véritable différence…

Il ne s’agit évidemment que de mes remarques, toutes ces idées ayant été transmises aux responsables. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant sur le blog dès que nous aurons des nouveautés à vous faire partager.

A bientôt

lezard dit :

Bravo Léon!

Max dit :

Ouai, ca serai top tout ça ! je valide toutes ces propositions !

Oliv' dit :

Oui en effet il serait pas mal que ces propositions d’amélioration soient appliquées, au moins pour certaines. Si ça peut décider certaines personnes réticentes au vélo ça sera très utile.

madlozoz dit :

Ce canular est formidable d’utilité.
C’est affligeant de voir d’un coté le titaneste travail de logistique et d’entretient méchanique que doit demander ce système et de l’autre l’indigence absolue de la partie informatique digne des années 80.
Je suis moi même programmeur et sais très bien que rien n’est simple dans ce domaine…. mais quand même.

Léon dit :

<>

Comme vous j’adore le Vélib’ et j’ai eu des envies d’améliorations. Face à l’impossibilité de faire remonter la moindre suggestion, le choix d’en faire une réalité virtuelle est venu naturellement pour créer un buzz.
Je tiens à m’excuser auprès des nombreux utilisateurs qui se sont fait une fausse joie de ces améliorations, ainsi qu’auprès des vélibloggeurs qui ont malgré eux fait remonter l’info auprès de JCD.
Néanmoins, je reste assez satisfait de l’enthousiasme que ça a suscité, et j’espère que cela donnera suite avec l’aide des Vélibloggeurs.
Advienne que pourra.

Voici le récapitulatif des suggestions :

° Lorsqu’une station est pleine ou vide, affichage automatique d’un plan orienté par rapport à la borne en première page, pour guider l’utilisateur vers la station équilibrée la plus proche (voir la photo).

° Système de station V+ temporaire qui permet de gagner des points lorsqu’on dépose son Vélib dans une station presque vide, ou qu’on prend un Vélib dans une station presque pleine.

° Possibilité de retirer 2 Vélibs supplémentaires à la borne sous sa responsabilité, moyennant 1€ ou des points bonus V+ et la souscription d’une caution supplémentaire.

° Possibilité de souscription à un abonnement courte durée via internet, pour les nombreux touristes étrangers qui n’ont pas de puce sur leur carte de paiement.

° Possibilité d’utilisation des autres systèmes de vélos partagés Cyclocity (Velcom, Vélov, , …) avec son abonnement Vélib, moyennant 1€ ou des points bonus V+.

° Possibilité de consultation des disponibilités d’une station éloignée visible via une liste ou en entrant son numéro.

° Affichage du temps de parcours et du numéro d’abonnement temporaire sur l’écran, en plus de pouvoir être imprimé (cf. problèmes lorsque plus de papier)

° Possibilité de déclarer un Vélib abandonné à la borne et de le situer sur le plan.

° Possibilité de signaler un problème qui n’est visible qu’en utilisation (vitesses, bruit …)

Pour plus d’info :
http://forum-velib.xooit.com/t91-NOUVELLE-INTERFACE-DES-BORNES-VELIB.htm
http://www.blogencommun.fr/2009-03-une-nouvelle-interface-pour-les-bornes-velib/

Léon

Victor dit :

Bonsoir Aurélie,

Le message de fr du 19 AVRIL vaut d’être relu.

« …Quel monde merveilleux et participatif on pourrait mettre en place… »

Pour moi c’est incompréhensible* que Vélib n’ait pas été accompagné, dès le projet ,
d’un forum participatif.

Si vous regardez le forum d’où part l’info forum-velib il y est écrit sur sa page de garde :

Forum lancé début AOUT 2007 après une recherche infructueuse sur Google

….Donc si le présent blog avait été lancé dès le départ, forum-velib n’existerait pas et la vraie fausse info n’aurait pas été publiée !

pierre dit :

Tiens c’est bizarre aucun article pour parler de la mise à jour de cette nuit qui ne s’est pas complètement déroulée comme prévue apparemment…

Pierre dit :

Quel dommage que ce ne soit qu’une plaisanterie. C’est vraiment etonnant que quand on voit ce qu’ils sont arrivés à faire pour que le service soit prêt à temps, ils n’arrivent pas à améliorer le fonctionnement. Pourtant, ils peuvent être vraiment très bons quand ils le veulent:
http://video.google.fr/videoplay?docid=-418264980711953083&q=v%C3%A9lib&ei=bOQjSIDYK5mSigKppMizDA&hl=fr
Esperons quand même qu’ils vont se bouger un peu, ils ne sont pas tous partis hiberner quand même?
Et puis si ça se trouve, vous avez été mal renseignés et ils préparent vraiment cette nouvelle intreface mais ils ne veulent pas en parler.

lezard dit :

Pour moi ce canular constitue tout simplement une excellente liste de bonnes idées à développer. JCD devrait sérieusement se pencher la-dessus. J’y ajouterai la nécessité de modifier les programmes afin que les bornes reconnaissent les bornettes bloquées comme places occupées et non libres. Lorsqu’on arrive dans une station où toutes les places sont occupées et deux bornettes bloquées avec les caches rouges la borne vous indiquera que deux places libres sont disponibles et vous refusera vos 15 min supplémentaires. C’est tout simplement malhonnête de la part de JCD. Et qu’on ne me dise pas que c’est un problème technique très compliqué à résoudre. Il suffirait que la personne qui met le cache le signale. Il me semble que les caches ne s’installent pas tout seuls…

benf dit :

En tout cas l’employé SOMUPI à l’origine de la fuite, si c’est effectivement le cas, a dû se faire sévèrement réprimander.

Rappelons l’origine de la « farce »:
http://forum-velib.xooit.com/t91-NOUVELLE-INTERFACE-DES-BORNES-VELIB.htm

benf dit :

Stupeur.
Les améliorations dont on rêvait (concernant l’interface, qui en a grand besoin, mais pas seulement) n’existeraient pas ?
Que Decaux ne veuille pas communiquer officiellement dessus c’est une chose, ça peut se comprendre, je dirais même que ça leur ressemble bien (rappelons nous de la communication autours du délais d’attente de 2 minutes).
Faut-il en déduire que tout cela était une farce ? je ne sais pas.
Un poisson d’avril le 23 mars ? je n’y crois pas.
En tout cas je serais horriblement déçu si les évolutions annoncées de façon non officielles ne venaient pas à voir le jour.

Mathieu dit :

Je crois que tout a été dit :
* L’interface actuelle est lente. Trèèèss lente.
* La carte est horrible : avez-vous déjà essayé le plan des stations à proximité ? Une horreur. Autant se contenter de la version papier au dos, quitte à ne pas savoir si la station en question est pleine ou non…
* Il faut plusieurs minutes pour prendre un abonnement courte durée. Bien des utilisateurs occasionnels en deviennent réticents (et je ne parle pas des touristes)

Bref…

fr dit :

Bonsoir Aurélie.

Certes, on ne cautionne pas la désinformation, mais je pense que ça laisse à tous les internautes un petit goût de déception.

Puisque tu interroges sur les « motivations », moi je trouve que ça a surtout servi à proposer un service qui semblait plus adapté aux usagers, plus en accord avec ce qu’on essaye de faire en tant qu’utilisateur de vélib (les selles retournées, l’existence des sites de cartographie…), et vu la technique déployée pour ça, ça a un petit côté logiciel libre, avancées techniques « ouvertes ».

Maintenant, je comprends bien que chez Decaux on vous réponde qu’il n’y a rien en développement dans ce sens, et c’est sans doute là le point le plus décevant : l’opacité générale sur les évolutions.

Quel monde merveilleux et participatif on pourrait mettre en place, combien de développeurs sur Paris seraient prêts à mettre la main à la pâte en phase de déboguage, en consultation de développement, pour donner des idées, des pistes. Et puis aussi apaiser les curieux, on est sur une V2, le plus gros du travail a déjà été fait sur la V1, les gens testent depuis 1 an et demi…

Vélib est un projet public, géré à moitié en public et en privé. L’avantage du privé : les moyens, le déploiement rapide, les infrastructures et l’expérience de JCD dans l’accès à la voie publique. L’intérêt du public : faire fonctionner un « service », favoriser les circulations collectives, moins polluantes.

Si on arrivait à ajouter encore plus d’échange, d’interactivité, on pourrait mener ce projet comme un projet web open source :) Chacun se sent concerné, parce qu’il utilise l’outil au quotidien…

De la démocratie locale 2.0 ?

Aurelie dit :

Bonjour à tous,

Je suis d’accord sur un point : les utilisateurs sont très bien placés pour apporter leur point de vue sur les services, pour peu que les critiques soient constructives. Par contre, cautionnez-vous réellement la désinformation ? L’objectif de ce billet était, avant tout, de rétablir une vérité… (@ alexoo : je ne me plains pas ! je vous informe…)

D’autres rumeurs ?

alexoo dit :

Plutôt que de se plaindre de ce type d’utilisateurs faisant ce genre de canular … je prendrais un peu de recul et je me demanderais comment ça se fait que l’interface n’a pas évolué en 1 ans ?
Alors qu’elle mérite pas mieux le titre de BETA …Interface incohérente ( taper 3 fois son code) lente ( 5 a 10 minutes pour retirer un velo en ticket velib) et fonctionnalité mal finie ( cartographie des stations peu fluide et illisible au delà du quartier …)
Le Velib 1.0 c’est pour quand si les utilisateurs ne s’en occupent pas?

Geo dit :

Effectivement la motivation est vite trouvé, l’interface actuelle, et tout particulièrement la carte, est tout simple inutilisable.
en plus d’un an de vélib, la seul fonction dont je me sert est celle pour me créditer des minutes supplémentaires, quand à bout de souffle j’en suis à ma 10eme station pleine. Par contre, point de repos pour trouver des stations libres grace à la carte intégrée, l’information donnée n’est jamais efficiente.

Bref, j’avais lu cette petite histoire, et j’en étais ravis, et là, je suis bien déçu, car en ce moment le service est vraiment pas top.

Martin dit :

Euh… Parce que l’interface de Decaux est pourrie ?

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...