<< Banlieue

Un an de Vélib’, qu’est-ce qui a changé ?
jeudi 9 octobre

Un an de Vélib’, qu’est-ce qui a changé ?

Marion
10Je partage

Vélib’ a 15 mois. Les 16 000 montures en circulation réparties dans 1 200 stations Vélib’ comptabilisent déjà 31,2 millions d’utilisations du Vélib’ pour se déplacer dans Paris ! Déjà 4,3 millions de tickets 1 jour et plus de 328 000 tickets 7 jours ont été recensés. Et vous êtes plus de 212 000 à avoir choisi l’abonnement annuel…

Le temps de faire un petit récapitulatif. Depuis les premiers tours de roues le 15 juillet 2007, plusieurs mesures ont déjà été prises pour améliorer la qualité du service.

15 juillet 2007 : lancement du service Vélib.

Août 2007 : Ouverture des premiers contresens cyclables, expérimentés dès 2005 à Paris, et dont la liste ne cesse de s’accroîtreLes contresens cyclables, une idée pleine de bon sens

19 décembre 2007 : le Conseil de Paris vote l’extension du dispositif Vélib’ à 30 communes d’Ile-de-France. Une décision annulée dès le 3 janvier 2008 par le tribunal administratif de Paris, la Ville se pourvoit en cassation.

Février 2008 : lancement de la régulation de nuit. Imaginée dès le lancement du Vélib’, cette mesure est autorisée par l’inspection du travail et mise en place début février. Une équipe de nuit permet de mieux gérer les flux continus de Vélib’ comme nous l’ont expliqué les responsables de la régulation.

Mars 2008 : création d’un plan des stations du centre de Paris, en complément du plan général et des plans imprimables par secteurs existants : nord ouest, nord est, sud ouest, sud est. Ce 5ième secteur a été suggéré par les utilisateurs eux-mêmes ! Paris Vélib’, les plans des stations au fond de sa poche

Avril 2008 : début des travaux d’extension de la capacité des stations existantes et du déploiement de stations dites « allégées » composées uniquement de points d’attache et situées à moins de 50 mètres d’une station principale, souvent dans sa continuité. Objectif : 1 451 stations et 20 600 vélos disponibles. La période estivale a été propice à ces travaux.

Mai 2008 : L’enquête de satisfaction menée à la demande de la Ville de paris auprès des usagers du Vélib’ est encourageante : 94 % des usagers sont satisfaits du service et n’hésitent pas à en parler puisqu’ils sont 97 % à le conseiller à un ami. Mais l’objectif de l’enquête était d’abord pour la Ville de Paris de mieux connaître les usagers, leur sentiment sur le service Vélib’, ses avantages et les points à améliorer. Analyse des résultats de l’enquête par la TNS Sofres. Et en ce joli mois de mai, les bornes Vélib’ deviennent polyglottes : 5 langues disponibles !

Juin 2008 : lancement des stations Bonus V+. Vélib’ vous offre un crédit de temps de 15 minutes supplémentaires si vous gravissez les côtes à Vélib’. C’est un véritable carton comme en témoigne aujourd’hui le nombre de bonus accordés… Mais c’est aussi le lancement de la campagne de réabonnement : 2 mois offerts à ceux qui se réabonnent 45 jours avant l’échéance de leur abonnement. Réabonnement, deux mois offerts

11 juillet 2008 : le Vélib’ en banlieue. Saisi par la Ville de Paris, le Conseil d’Etat casse le jugement du Tribunal Administratif : le dispositif Vélib’ s’étendra bien aux villes de la petite couronne comme l’avait souhaité la Ville de Paris dès décembre 2007 !

27 juillet 2008 : le Vélib’ fête son anniversaire sur les Champs avec 365 abonnés ! Les champions de Vélib’ parcourent le trajet qu’emprunteront quelques heures plus tard les cyclistes engagés dans le Tour de France… La vidéo (ci-dessus), les photos de l’armada de Vélib’ et de la course elle-même sont impressionnantes.

Septembre 2008 : pour la rentrée, vous découvrez les nouveaux Vélib’ renforcés ! En effet depuis le printemps les agents de maintenance et mécaniciens cycles travaillent sur les Vélib’ au fur et à mesure pour vous offrir une flotte renforcée dès automne. Des renforts sur la fourche et le cadre mais aussi un nouveau panier.

Mois après mois, les mesures prises améliorent la qualité du service Vélib’ et les vélos se multiplient à Paris. La pratique cycliste a augmentée de 68% au 4ème trimestre 2007 par rapport à la même période en 2006 et les Vélib’ représentaient en moyenne 31% des vélos ! Un effet Vélib’ ?

Alors tous en selle ! Le blog Vélib’ et Moi est un espace de débat sur l’univers Vélib et vélo. D’ailleurs le blog aussi a évolué : tous les mois, une personnalité est invitée à donner son point de vue. Après Pénélope Jolicoeur, illustratrice de talent et bloggeuse assidue, puis Thierry Gillier, le créateur des vêtements Zadig et Voltaire, vous avez rendez-vous avec l’humoriste Anne Roumanoff

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

claude françois dit :

Tu comptes pas mal mais le site n’est pas à jour, les guides en ventes sont plus actualisés !

Mat dit :

Hum, 1200 stations, je n’en compte que 985 moi 🙂

Veliba-Tignol dit :

un message aux gestionnaires de Velib :

DES STATIONS V+ ENTRE BROCHANT ET LA PLACE CLICHY, ça ne serait vraiment pas du luxe. Vous savez bien que le matin on ne trouve RIEN de RIEN sur l’avenue de Clichy : tous ceux qui ne peuvent pas monter dans le métro ligne 13, eh bien ils en trouvent peut-être des Velib, mais tôt le matin, très tôt. Et même quand le quartier est ravitaillé par la vélifourgonnette (pas souvent), les vélos ne restent pas longtemps, ça fond comme neige en plein soleil.
Le soir, même topo : les stations près de la gare St Lazare sont pleines à craquer (J’avoue, si je vois une place de libre, j’en profite). Bon, la rue de Rome, ce n’est pas la butte Montmartre, mais si vous arrivez des bords de Seine, 30 minutes, c’est un peu juste pour arriver aux Batignolles. Un petit bonus, ça pourrait en motiver quelques-uns, non ?
Ou alors, puisque vous savez que les arrondissements du centre de Paris sont saturés tous les midis, embauchez donc quelques jeunes pour nous rapporteront un maximum de vélos pour le lendemain. Bon, c’est pas forcément la meilleure solution.

et maintenant, un message aux utilisateurs (je commence à être de mauvaise humeur) :

Quand vous avez une station de 20 places entièrement vide, ARRETEZ DE VOUS COLLER LES UNS AUX AUTRES SUR LES PREMIERES PLACES ! Sinon qu’est-ce qui se passe ? Eh bien, les automobilistes qui cherchent desespérément à se garer, en particulier le dimanche soir, eh bien, ils se servent de l’espace vide pour se garer, tout simplement !
Pas grave, me direz-vous ? Eh bien aujourd’hui, à la station no1704 (Legendre-avenue de Clichy), il y a 5 vélos côte à côte complètement défoncés. Il n’y a pas besoin d’un expert pour voir qu’une voiture s’est garée « à la va comme ch’te pousse » . Le raisonnement du chauffard : tant pis pour la poignée de ces vélos minables qui me gênent, alors que j’ai presque une place à ma disposition.
Eh bien si on se garait au milieu de l’espace vide de la station et pas juste à côté du dernier arrivé, ce genre d »incident » arriverait probablement moins souvent.
A bons Vélibeurs, salut et bonne route.

Pierre dit :

Ce qui a pas changé par contre c’est la promesse faite en novembre 2007 (!) de pouvoir consulter sur les bornes les disponibilités sur _toutes_ les stations :

http://www.20minutes.fr/article/197692/Paris-Des-ameliorations-a-prevoir-dans-les-prochains-mois.php

ca éviterait vraiment de faire perdre du temps ou de l’argent en wap à beaucoup de gens…

zab dit :

Acheter une selle en tissu personnel déjà réglera le pb de l’humidité
après il n’y a rien à faire

noel_d3 dit :

LA QUESTION C’EST AUSSI CE QUI VA CHANGER …

La priorité me semble le système perfectible des bornes :

On peut théoriquement voir les stations voisines libres.
En pratique de très nombreuses bornes très proches sont invisibles (comme par exemple la station 19106 GARE EMGP)
Cette fonction est bien cachée au milieu de fonctions superflues donc peut de gens sont aux courant et errent le regard angoissé.
Avec l’abonnement courte durée c’est la fonction la plus utile à la borne, elle devraient être en première page et même afficher automatiquement le plan en cas de borne pleine.

Ensuite il y a le système de signalement de pannes à la borne dont il a beaucoup été question sur de nombreux forums et sur ce blog.

Enfin il pourrait y avoir la possibilité de signaler un vélo que l’on ne peux pas attacher à la borne.

Cordialement

Léon

Anna dit :

Donc, pour les pratiquantes assidues (et déjà un peu « proches de la soixantaine! »pour éviter les petits problèmes intimes, je ne vois pas autre chose que bien régler sa selle, et grimper en danseuse le plus possible!
Sinon, vive le vélo, pour la santé et le souffle, c’est très bon!..et savoir s’arréter si on n’en peut plus!!

MB dit :

Hello,
Une question de la part d’une pratiquante assidue : comment faire pr éviter les irritations intimes ?? Pas une blague juste une question pratique ???
A vos claviers !
MB

Ptilou dit :

Dans les améliorations, il y a aussi le site Vélib qui a changé !

J’avoue que c’est agréable d’avoir le récapitulatif PDF de l’historique mensuel des trajets payants ou bonus V+.

Seulement voilà, depuis août, plus rien dans l’historique : quand est-ce qu’on aura le décompte du mois de septembre ?

Clement dit :

Les velib renforcés, c’est la raison pour laquelle les stations gare de l’est sont toutes vides? histoire de laisser de la place au velib v2 ?

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...