<< Abonnement

Les avantages de l’abonnement (pièce en 3 actes)
vendredi 5 septembre

Les avantages de l’abonnement (pièce en 3 actes)

Marion
23Je partage

carte-abonnes.jpg

 

C’est la rentrée ! Alors que certains se réabonnent, d’autres hésitent encore à passer au sésame annuel. Sauf qu’avec l’extension de Vélib’ dans 30 communes limitrophes de Paris, nombreux sont ceux qui pourront prendre un Vélib’ pour des trajets quotidiens du boulot à la maison et inversement. Mon pote Julien étant dans ce cas, j’ai affuté mon plaidoyer sur les avantages de l’abonnement à l’année. Verbatim.

Acte I : micro économie baby

Moi (pensant que j’aurais fait une grande avocate) : « Attendu qu’un abonnement annuel coûte seulement 29 € et qu’il est même remboursé par certaines entreprises, attendu qu’un ticket de courte durée revient à 1, 70 € la journée ou 8 € la semaine, ton investissement de 29 € sera rentable dès que tu emprunteras un Vélib’ plus de 17 jours par an soit une fois tous les 21 jours (une à deux fois par mois quoi). »

Lui (mort de rire) : « N’essaye même pas de prétendre que tu as calculé ça de tête ! »

Acte II : cercle vertueux

Moi (ignorant cette remarque perfide… quoique) : « Attendu que j’en ai marre de t’attendre pendant que tu prends ton abonnement à la journée, attendu que parfois tu préfères opter pour le métro alors qu’il fait beau juste parce que tu as la flemme de passer par la case borne Vélib’, ton abonnement à l’année te simplifiera la vie, tu n’auras plus qu’à passer ton passe Navigo sur une bornette pour emprunter un Vélib’ et du coup tu en emprunteras plus souvent. Tu pourras donc te déclarer sportif en pleine santé et citoyen responsable contribuant quotidiennement à améliorer la qualité de l’air parisien ! »

Lui (moqueur) : « Objection ! Je pouvais déjà utiliser mon passe Navigo même pour un abonnement d’une journée »

Moi (imperméable) : « Accordée. En conclusion, c’est moins cher d’autant que quand tu es abonné, tu prends plus facilement donc plus souvent un Vélib et, cerise sur le gâteau, c’est même gratuit quand ta boite te rembourse l’abonnement. »

Acte III : le coup de grâce

Lui (sourire en coin) : « De toutes façons j’ai prévu de m’abonner, j’attends juste de savoir si ma boite rembourse l’abonnement »

Moi (retombée comme un soufflé) :« ah… C’est bien »

Et vous, quels avantages voyez-vous dans l’abonnement à l’année ? J’imagine que pour ceux qui affrontent régulièrement des côtes, l’abonnement a aussi l’avantage de leur permettre de cumuler les crédits de temps supplémentaires accordé aux grimpeurs, non ? Personnellement, je ne me suis toujours pas mise aux côtes (honteuse flemmarde)…

Enfin, s’abonner en ligne sur velib.paris.fr, c’est simple, rapide et sans courrier papier ! En seulement 4 étapes, vous êtes abonné à l’année et les utilisateurs d’un passe Navigo ou d’une carte Vélib’ Express bénéficient d’un accès immédiat au service.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

MARTIN Valérie dit :

suite au mail reçu pour mon réabonnement, je ne parviens desespérément pas à accéder à une page avec un lien valide pour procéder au réabonnement.. et je crains d’être bloquée à une station prochaînement..

Vacancier paris dit :

La société Vélib est une société de voleur, si vous louez votre Vélib une journée et que vous avez un probleme avec votre velib votre caution de 150 est immédiatement remboursé. Ca a été mon cas. et impossible de se faire rembourser

Marie dit :

J’ai loué un velib pour la premiere fois la semaine derniere, j’ai mis une demi heure à lire et re faire la manip plusieurs fois. C’est franchement pas clair du tout. Je plains les touristes!

J’ai envie de m’abonner à l’année, mais surtout pas sur une borne, ou peut on le faire à part la mairie?
Merci aux vélibeurs!

Arnaud dit :

ASTUCE pour activer le passe NAVIGO :
le numéro du passe est au DOS de la carte

Albert_Londres dit :

Lilou45,

Le contrat de l’affichage publicitaire a été passé pour 10 ans.

Il a été signé, automne 2006, entre la Ville de Paris, et JC Decaux.

Jusqu’en 2016 JC Decaux gère les Vélib.

La Ville de Paris est ligotée.

Pas de régie municipale avant janvier 2017.

ZAB dit :

Et oui, mais comme les gens veulent moins de fonctionnaires, donc externalisation d’un maximum de services, et suppression de postes.

Les français ont ce qu’ils ont voulu non ??????

lilou45 dit :

Nul, vraiment nul le vélib’, moi qui me faisait une joie de rouler à vélo, éviter le métro bondé, les bus lents et la voiture qui coute trop cher.
Nul, car JC Decaux ne remplis pas ses obligations, combien de fois il n’y avait pas de vélos disponibles ou en etat de marche au bout de 2/3 stations, pire aucune place de libre au bout de 2/3 stations, forcément on dépasse le temps et hop, 1Euro pour jc decaux ! et comme souvent on roule à plusieurs, on doit se. séparer (sympa la nuit…avec une demoiselle) ou raquer.
Marre, marre, marre, quand la mairie de Paris va-t-elle taper du poing sur la table ? Il fallait s’en douter, refiler un service public tout nouveau au privé = arnaque du client. Qu’on ne me parle pas des couts, Jc Decaux s’occupe des vélib’ pour avoir des espaces publicitaires. Mr Delanoë, quand un prestataire de service ne remplit pas ses obligations : on casse le contrat et on reprend ça en bonne vieille régie, a bon entendeur,

de passage dit :

En réaction au commentaire de Belteral — 4 mai 2009

Ah, toujours la même rétorique !

 » …. en ce qui me concerne ils peuvent faire ce qu’ils veulent puisque je sais que je n’ai rien à me reprocher. »
comme si les autres « eux » avaient forcément qqchose à se reprocher !

 » Quand à l’argument du “finalement PRéLEVé facilement”, c’est faux ! »
Je suis désolée de vous contredire mais cela arrive très/trop souvent que les cautions (ou même 100 euros) soient prélevés pour cause d’informatique défaillant, autrement dit sans AUCUNE FAUTE de l’usager. (j’en suis un exemple)
D’ailleurs, où sont les fameuses statistiques à ce sujet ??

Sachez Belteral que 150 euros représente une somme conséquente pour beaucoup et pensez à ceux qui ne parlent pas français (les touristes) ou ne sont pas familiers avec l’administratif pour écrire leur lettre de réclamation afin de récupérer leur argent sous 8 semaines dans le meilleur des cas.

Bref, Il n’y a que vous ici qui parlez de complot ou police.

Belteral dit :

Ah, la toujours virulente théorie du complot !

Certes nous sommes suivis, les serveurs enregistrent les milliers de mouvements de Vélib’ qui ont lieu chaque jour, ils savent précisément où et à quelle heure on prend un vélib’, où et à quelle heure on le repose, si on gagne des minutes bonus ou si on en utilise…

Alors certains y verront une atteinte à la vie privée, une inadmissible intrusion d’un pouvoir extérieur dans notre sphère de liberté. Ouais, c’est sans doute vrai, si ces informations sont stockées, c’est que potentiellement elles peuvent être réutilisées, mises à disposition de la police, des services de contre-espionnage, de multinationales tentaculaires et malveillantes, que sais-je encore.

Mais les contrats d’abonnement annuels précisent qu’il n’y a pas de divulgation à des tiers, et sur ce point je ne me fais pas trop de souci, tout au plus JCDecaux peut tenter de quantifier les informations pour mieux cibler ses campagnes de publicité, si ça en reste là, ça ne me dérange pas plus que ça.

Ensuite la probabilité que la police vienne piocher dans les bases de données pour surveiller nos déplacements est tout de même faible, et en ce qui me concerne ils peuvent faire ce qu’ils veulent puisque je sais que je n’ai rien à me reprocher.

Enfin c’est tout de même grâce à ce fichage qui existe à n’en pas douter que le système velib’ peut fonctionner efficacement, si quelqu’un peut proposer une solution viable, respectant les intérêts de toutes les parties et permettant l’anonymat total, je suis sur que beaucoupe de gens seront intéressés.

Quand à l’argument du « finalement PRéLEVé facilement », c’est faux ! l’abonné souscrit une autorisation de prélèvement de 150 €, pas plus, pas moins, et c’est la seule somme qui peut être prélevée directement, la preuve, lorsqu’il y a une pénalité pour vélo rendu en retard, le compte est bloqué, mais c’est à l’abonné de recréditer lui même son compte.

Pour revenir sur l’argument financier de l’abonnement annuel, en ce qui me concerne, mon choix a été vite fait. Étudiant l’an dernier en banlieue, j’avais tout naturellement un passe Imagin’R, mais cette année, travaillant à Paris, trop loin de chez moi pour m’y rendre à pied, sur un trajet pas très bien déservi en métro, le calcul était le suivant : soit je prenais un abonnement intégral 1-2 me revenant à 48.38 € par mois (sur 12 mois), soit un abonnement vélib et un ou deux carnets de métro par mois pour les longs trajets ou les jours de grosse pluie (soit maximum 25.22 € par mois). Bilan, du temps, et plus de 20 € économisé tous les mois ! CQFD.

depassage dit :

« tu n’auras plus qu’à passer ton passe Navigo sur une bornette pour emprunter un Vélib’  »

et L’intérêt d’avoir à utiliser sa carte Navigo ou sa Carte bleue ??
C’est bien sûr d’être identifié (adresse et pedigrée) , traçé, fiché, et finalement PRéLEVé facilement.

PS Comme je m’en doutais, il y a bien eu censure sur ce site où des commentaires ont été retirés.
Quelle transparence !
Je laisse les internautes seuls juges.

rudy dit :

Un abonné reste un abonné, même si son vélo est sois-disant mal raccroché, et qu’il y a un litige, en aucun cas on ne doit bloqué son compte. Déjà qu’il ne comprend pas trop les 150 Euros, alors en plus si on lui interdit de continuer à faire du Vélib’ c’est un peu frustrant et cela ne fait qu’amplifier sa colère et son mécontentement. Heureusement je pense que Vélib’ commence à comprendre son erreur, et on dirait que les choses ont l’air de changer. Tant Mieux ! Peace :-) rudy

salhi dit :

vous pouvez m’envoyer une carte abonement SVP comme ça je pourrais en moins prendre un velo dans hoche

Renault dit :

Sur ce blog, Vélib’ semble un merveilleux système. Il n’en est rien.

Bien sûr il est très agréable et pratique de disposer de vélos en libre-service (à condition de ne pas habiter en hauteur, malheureusement, j’ai parfois l’impression d’être le seul vélibeur de mon quartier à en remonter).

Cependant, dès qu’il m’est arrivé d’avoir besoin d’appeler le service Vélib’ (0130797930), je n’ai jamais pu avoir la moindre aide utile. A chaque fois j’ai du raccrocher le téléphone sans avoir l’once d’une explication ou d’une solution.
Ainsi en fut il lorsque mon ticket d’abonné courte durée ne sortit pas de la machine. Pour mon malheur, je n’avais pas relevé le numéro de la station où j’avais emprunté le vélo. Est-il vraiment si difficile de retrouver un numéro d’abonné à partir de son numéro de carte bancaire, du numéro de la borne où le vélo a été reposé ou encore du numéro qui identifie caque vélo de manière unique? Je n’y crois pas un instant.
Ce n’est pas tout. Ayant finalement décidé de m’abonner, il m’est arrivé de devoir créditer mon compte de 15 euros pour pouvoir à nouveau emprunter un vélo. Je paye à la borne et obtiens un ticket de débit ainsi que le message « paiement effectué ». Je tente alors de prendre un vélo et je découvre alors que c’est impossible, que j’ai payé dans le vide, que mon compte Vélib’ est toujours débiteur de 15 euros (effectivité du paiement bien confirmé depuis par ma banque). J’appelle illico le fameux service téléphonique. Et comme je l’ai annoncé, pas moyen d’obtenir le moindre renseignement. On se contente de m’envoyer repayer à la borne, sous peine évidemment de voir ma caution débitée. Vélib’ croit-il que nous avons tous de l’argent comme ça à disposition du bon vouloir des bornes?

Je passe sur l’état des vélos et ne m’étendrai pas sur l’étrange manie, récente, des stations où une fois reposé son vélo (parce qu’on avait par exemple pas remarqué avant de le décrocher que la chaine ou la direction était inutilisable) il s’avère impossible de reprendre un nouveau vélo. Il faut ainsi attendre (encore une fois) le bon vouloir de la borne pour pouvoir reprendre un vélo.

Croyez bien que tout cela me désole, moi qui fut partisan des Vélib’, qui en fit la promotion autour de moi, qui y ait vu un réel progrès. Mais au final, j’ai décidé que je ne me réabonnerai pas à l’issue de mon abonnement d’un an.

do vale dit :

a bonnement a l ‘ année … et quand la carte est desactivée que faire …….

Reporter dit :

Ce matin j’ai voulu prendre un vélib.. BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIPPPPPPPPPPPPPPP..ben mince alors..bon…je prend le métro … J’arrive au bureau..je vais sur le site de Vélib’ et là j’apprend en me connectant que mon abonnement est arrivé à terme..  » Ah ils auraient pu envoyer un courrier quand même.. » « Bon pas grave je me réabonne »… « Heu je peux pas..ou plutôt..pas de paiement en carte bancaire..et il faut refaire toute la démarche : chèque de paiement, chèque de caution.;attendre 10 jours » « Houaaaaaaaaaaaaaaaaaaa..laisse tomber l’abonnement annuel (ou plutôt le réabonnement) »…allez vive les tickets…!!!!

Victor dit :

Bonjour Marion

Abonnement annuel : « Est-ce que cela répond à votre question ou est-ce que vous pensiez à une formule particulière pour les touristes ? Et si oui, pourquoi ? »

Tous les Vélibistes « annuels » ont pu voir le temps mis par des provinciaux pour s’inscrire sur 1-5 jours ; alors extrapolez à des étrangers même si celà est traduit . Tandis que nous « annuels » prenons le Vélib en 10 secondes.
Ensuite , voir les blogs étrangers , certains (en tous cas les américains jusqu’à récemment) ont des problèmes avec leur carte bleue non compatible.

Je pense donc que vous devriez penser à un système permettant à un américain par exemple d’enclencher l’inscription sur Internet et de n’avoir plus qu’à retirer sa carte à son arrivée à PARIS.

Après tout l’abonnement annuel coûte moins cher qu’un taxi à ROISSY !

Emma dit :

L’abonnement à l’année, c’est le moyen le moins cher et le plus agréable de circuler dans Paris. Ca vaut le coût dès qu’on utilise le vélib au moins 3 fois dans le mois, ce qui est vite fait. Mais ATTENTION cela peut devenir cher, ET MEME TRES CHER, quand on ne trouve pas de place pour le ranger jusqu’à 35€ par jour !!!

Réponse à VéroniqueR: Moi aussi je suis devenue complètement accro au vélib. Mon trajet : 25 mns à pied, 10 mns en vélib, ou 15 mns en métro.

Sauf exception, il n’y a jamais de vélib à la borne la plus près de chez moi, je fais le trajet à pied jusqu’à la 4ème borne. Après, je suis à la moitié du trajet et ça ne vaut plus le coup, compte tenu du temps à trouver une place près du bureau, mais ca ne m’est jamais arrivé. Je préfère laisser passer tous les bus que je redouble de toute façon une fois à vélib.

Je rentre plus souvent à pied le soir, mais moins d’une fois par semaine !

Marion dit :

Bonjour Victor.
Aujourd’hui, l’abonnement à la semaine à 5 euros est, à ma connaissance, ce qui correspond le mieux lorsque l’on est de passage à Paris surtout depuis que les bornes Vélib’ son accessibles en 5 langues.
Est-ce que cela répond à votre question ou est-ce que vous pensiez à une formule particulière pour les touristes ? Et si oui, pourquoi ?
A bientôt
Marion

Victor dit :

L’abonnement à l’année, c’est le truc génial de Vélib.

@ Marion : qu’est ce qui est prévu (ou peut être prévu) pour les touristes étrangers en la matière?

VéroniqueR dit :

L’abonnement à l’année j’y pense … mais pour cela il faudrait que les stations Velib de mon quartier (Denfert) soient correctement approvisionnées en velib tous les jours de la semaine …
Depuis le début du mois de septembre, il est quasi impossible d’avoir un vélo le matin.
Et comme je suis accroc au Velib, je suis frustrée de devoir prendre un bus ou un métro pour aller Porte d’Orléans en espérant en trouver un la-bas ; et quand je finis dans un tram bondé je suis un peu énervée …

Marion dit :

Objection accordée ! Greffier, veuillez noter l’objection de maître Zaz dans les minutes.

Zaz dit :

Objection !
Pour prendre un abonnement d’une journée, il faut passer à la borne au moins la première fois.
Quand tout le monde veut pédaler le dimanche au soleil, bonjour la queue !
Avec l’abonnement annuel : je te prends, je te quitte, je reviens… comme je veux !

Zab dit :

Ben, l’abonnement à l’année, c’est comme ma carte UGC illimité : je paye et après j’y pense plus ! Un coup de carte et hop !

zab

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...